La Cité des Ténèbres

la cité des ténèbresTitre VF : The Mortal Instruments #1 : La Cité des Ténèbres
Titre VO : City of Bones

Auteur : Cassandra Clare (USA)
Traduction par Julie Lafon

Publié aux Editions PKJ
Date de publication : 06 juin 2013 (pour la dernière édition)

Genre : Fantastique, Young Adult

Pages : 571

Prix : 18,15 €
Commander sur amazon : 1. The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres

Commander en VO sur The Book Depository en cliquant sur le format désiré : hardbackpaperback

Note : star-4

Quatrième de couverture

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup !
Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres…
Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Mon avis

Cela fait très longtemps que ce premier tome traînait dans ma PAL, j’ignore même pourquoi je l’y avais laissé si longtemps surtout que ma soeur l’a lu et m’en avait dit du bien.
J’ai profité de cet été pour me plonger dans l’univers de Cassandra Clare et je regrette effectivement d’avoir attendu si longtemps ! En même temps, je me rassure en me disant que j’ai encore 5 tomes à découvrir + les 3 tomes de la trilogie spin-off ! De belles heures de lecture s’offrent encore à moi !

* * * * * 

En commençant ce livre, je vous avoue que j’ai eu assez peur.
On entre très vite dans le vif du sujet (c’est un bon point pour un tome 1), l’auteur expliquant assez rapidement le monde des Chasseurs d’Ombres qui se dévoile aux yeux de Clary. Non seulement j’avais l’impression que l’auteur nous abreuvait de son univers avec des nouveaux termes, une magie assez complexe à comprendre dès le départ, mais en plus de cela quand j’ai vu que la magie consistait à tracer des runes avec un drôle d’objet, de suite ça m’a ramené à un roman paru chez Territoires où la magie s’illustrait également à travers l’écriture de runes (il s’agit de Mortilège de Blake Charlton) et que je n’avais pas du tout aimé puisqu’en gros, je n’avais pas compris grand chose au fonctionnement de cette magie (et qu’en plus, le style d’écriture était lent… OMG, rien que d’y repenser, je ressens de nouveau l’ennui qui s’était emparé de moi à la lecture de ce roman !).
Du coup, j’ai eu assez peur de revivre toute cette frustration que j’avais ressentie à la lecture de Mortilège du fait de ne pas vraiment comprendre le fonctionnement de cette magie, certes originale, mais bien trop complexe.

je trouve très bien que l’auteur n’ait pas perdu de temps en palabres inutiles et se soit concentrée directement sur son univers, sa mythologie mais pour un début de roman, j’ai trouvé ça assez indigeste finalement. J’ai eu l’impression que c’était trop de détails d’un coup et que je n’allais jamais m’y retrouver.

Ce sentiment d’être perdu passe assez vite, cela dit. Une fois dans le récit, l’auteur fait souvent usage des mêmes termes et la mythologie, ainsi intégrée rapidement au récit, se retient facilement.

En parlant de la mythologie, une fois cette appréhension de revivre l’expérience douloureuse de Mortilège une nouvelle fois, je dois dire que j’ai vraiment adhéré au monde créé par Cassandra Clare. Le monde est très riche, complexe mais assez simple à retenir et à comprendre quand on entre vraiment dans l’histoire.

J’ai aimé découvrir tout ce monde d’anges, de démons et d’êtres supernaturels à moitié démoniaques (vampires, loups-garous,…) qui coexistent dans le monde des humains. Apprendre la « création » des chasseurs d’ombres avec la coupe mortelle, retrouver les vampires, les loups-garous, les sorciers.
Bref, tout ce nouvel univers de magie qui s’ouvre à moi, cela me donne juste envie de me plonger dans le tome 2 ! (Si vous vous demandez pourquoi je ne l’ai pas encore fait, la réponse est simple : j’attendais de faire cette chronique avant de m’y mettre :p)

De plus, l’auteur parvient à intégrer dans son univers de magie et assez jeunesse des réflexions autour de sujets sensibles et d’actualité. C’est le cas lorsqu’elle fait référence au fait que certains chasseurs d’ombres, dont le plus dangereux de tous, Valentin, se sont mis en tête de vouloir chasser les êtres surnaturels (vampires, sorciers,….)qui sont seulement à moitié démoniaques afin de faire prévaloir la « race pure ». On sait où ça mène quand certaines personnes commencent à délirer au sujet d’une pseudo race pure, je n’ai pas besoin de vous faire un cours d’histoire pour que vous compreniez où je veux en venir !
Il en est de même je pense quand Isabelle dit à Clary que son frère est homosexuel et lui demande de garder le secret car c’est plutôt « mal vu » parmi les Chasseurs d’Ombres.

L’histoire est prenante, il y a beaucoup d’action et on ne s’ennuie pas.
L’auteur surprend également par certaines révélations, bien que j’ai vu certaines venir assez rapidement (et je me suis demandée comment Clary n’avait pas fait le rapprochement plus tôt (SPOILER – surligne pour le lire : par rapport au fait que Valentin soit son père, dès qu’on lui annonce que sa mère était marié avec lui, ça m’est apparu assez évident de suite !) alors que d’autres sont tellement imprévisibles qu’elles vous arrachent un énorme « What The Fuck ?! » en plus de vous décrocher la mâchoire !
Ceci dit, pour ma part, je n’ai pas vraiment été surprise par l’énoooooorme twist final qui aurait du me surprendre puisqu’en cours de lecture, j’ai été méchamment spoilée sur la fin du premier tome. La personne ne l’a pas fait exprès et s’est excusée mais pour le coup, le mal était fait !

Sincèrement, je dois bien l’avouer, sans cet énorme spoil, j’aurais sans doute encore plus apprécié l’histoire vu l’énormité du rebondissement final. Là, puisque je le savais, je n’ai pas vraiment pu apprécié certaines choses de l’histoire, me sentir plus concernée et attendrie, voire carrément révoltée par ce qu’apprennent Clary et Jace, vu que j’avais pris énormément de recul dès le départ, sachant de quoi il en retournait.
Je suis dégoûtée. Vraiment, vraiment dégoûtée. Comme quoi, un spoil lâché sans le faire exprès peut vraiment ruiner une lecture.

En tout cas, au niveau de l’intrigue et de la mythologie mise en place, je suis conquise et autant dire qu’il me tarde de découvrir la suite des aventures de Clary et Jace !

Au niveau du style de l’écriture, je trouve que la plume est fluide et assez rythmée. L’auteur sait ce qu’elle fait et ajoute la petite dose d’humour dans les dialogues et même dans les aventures que vivent les personnages au bon moment (cf. la soirée de Bane et la petite mésaventure qui arrive à Simon !)

* * * * *


En ce qui concerne les personnages, difficile de bien en parler à ce stade car je pense qu’ils ont encore beaucoup à montrer.
L’auteur posant le cadre de son univers dans ce premier tome, il est vrai que je me suis plus attachée à bien m’immerger dans cette nouvelle mythologie plutôt qu’à sonder les personnages !

Ceci dit, globalement, je dois dire que je les apprécie, il n’y a pas encore un seul des personnages principaux qui m’ait vraiment agacé !

J’ai bien aimé la jeune Clary, une jeune fille plutôt banale qui traîne le plus souvent avec son meilleur ami, Simon. Elle vit seule avec sa mère à qui elle reproche d’être trop sur son dos et de ne pas lui laisser plus de libertés. Après un moment de déni total par rapport à son appartenance au monde des Chasseurs d’Ombre, Clary va se révéler être plutôt douée et apprend très vite.
Si j’avais une petite chose à lui reprocher, c’est peut-être de ne pas voir clair assez rapidement à mon goût des choses qui sont pourtant évidentes, comme l’amour que lui porte Simon qui aimerait voir leur amitié monter d’un cran. J’avoue qu’un moment, je me suis demandée si elle ne faisait pas semblant de ne pas comprendre ce qu’il essayait de lui dire tellement c’était évident !

J’ai également beaucoup aimé le personnage de Jace, le beau héros Chasseur d’Ombre qui vit très mal la mort de son père quelques années auparavant.
Il garde un esprit de vengeance et espère pouvoir affronter celui qui a tué son père. Malgré ce passé douloureux, Jace est une personne très positive, charismatique, un leader né et à l’humour assez incisif. D’ailleurs, les répliques entre lui et Clary rendent encore le roman plus intéressant et leur relation plus forte.

En parlant de la relation Jace/Clary, je suis assez impatiente de voir ce qu’il va se passer dans les prochains tomes vu la révélation qui est faite à la fin du roman. A priori, je dois dire que ce twist ne me plaît pas et je suis plutôt en colère que l’auteur ait fait un tel choix. Maintenant, la suite me réserve sans doute des surprises, je réserve encore mon avis à ce sujet en attendant de voir !

Concernant les personnages secondaires, je n’ai pas encore vraiment d’avis sur eux. Isabelle et Alec sont assez en retrait dans ce premier tome. Je peux juste dire que j’aime assez la forte personnalité d’Isabelle et le fait qu’Alec soit gay. C’est la première fois que je vois un auteur faire un tel choix dans un roman YA comme celui-ci et j’aime cette audace, ce culot de vouloir changer les mentalités au sujet de l’homosexualité.
J’ai hâte de voir les développements de l’histoire autour du personnage d’Alec !

Par contre, je n’ai pas vraiment apprécié le personnage de Simon. Je ne dis pas que je ne l’aime pas mais je n’ai pas apprécié la manière dont il a réagi quand Clary a su qu’il était amoureux d’elle.

Au niveau des personnages plus adultes, j’avoue avoir été surprise par le comportement de Hodge (même si je ne pense pas que le personnage ait un mauvais fond. Il est juste très égoïste, c’est tout !) et pour ce qui est de Valentin, il porte bien en lui les germes d’un méchant vraiment détestable à tous les niveaux ! Oh, et le meilleur pour la fin, j’ai vraiment eu un coup de coeur pour le personnage de Bane que j’ai très très hâte de retrouver dans la suite (en plus, j’ai vu qu’un recueil avec les nouvelles concernant Bane allait sortir fin d’année en VO hiiiii !)

book ornement

EN BREF,  ce premier tome de The Mortal Instruments est une très belle découverte, une belle surprise au niveau de l’univers imaginé par l’auteur ! L’auteur pose vraiment les bases de son univers, et elle le fait assez rapidement quand on commence la lecture du livre, ce qui ne laisse pas le temps au lecteur de s’ennuyer ou de trouver que ce tome d’introduction soit long ou qu’il mette du temps à se mettre en place, ce qui est souvent le cas dans les tomes 1 ! Ici, le lecteur se familiarise de suite avec l’univers et dès lors se retrouve assez vite plongé directement dans la mythologie et au centre de l’action !
Le seul vrai reproche que je fais à ce premier tome, c’est que l’auteur donne trop d’informations sur son univers trop vite et vu que le fonctionnement de la magie dans cette mythologie est assez complexe de prime abord, cela peut faire peur et refréner les ardeurs du lecteur qui ne s’y attendait pas.
Ceci dit, une fois les bases de la mythologie bien en tête, il devient assez aisé de comprendre de quoi il en retourne et de s’évader dans cet univers sans plus vouloir en sortir par la suite !

D’ailleurs, il me tarde de lire le tome 2 qui heureusement se trouve dans ma PAL ! Mon seul regret est aussi de posséder les 3 premiers tomes de la saga en VF et donc de devoir attendre encore un peu avant de switcher en anglais !

Un premier tome prometteur, une mythologie complexe et original, un univers travaillé, Cassandra Clare réunit tous les éléments pour nous offrir une saga explosive ! 

very good

Ce que j’ai aimé :

– L’originalité de l’univers et de la mythologie, très recherché, assez complexe ;
– Les personnages de Clary et Jace ;
– Les rebondissements nombreux du récit, même si malheureusement pour moi certains n’ont pas fonctionné alors qu’ils auraient du être une vraie surprise ;
– Le rythme du récit, beaucoup d’action ;

Ce que je n’ai pas aimé :

– Le fait que l’auteur donne trop de détails sur la mythologie dès le début du récit. Ce n’est pas le fait d’expliquer si vite l’univers qui m’a déplu mais le fait que ce soit trop de détails d’un coup. Je me suis sentie perdue et j’ai eu peur de ne pas arriver à intégrer le fonctionnement complexe de la magie. Heureusement, cette sensation ne dure pas !

Par contre, je me pose encore des questions sur le twist qui survient entre Jace et Clary à la fin du tome 1. Bonne chose ? Mauvaise chose ? J’avoue que je suis perplexe et a priori assez déçue puisque cela ferme quelques portes… Mais peut-être que cela en ouvrira d’autres ? C’est pour ça que je ne classe cette petite réflexion ni en j’ai aimé ni en j’ai pas aimé et j’attends de voir ce que l’auteur me réserve sur ce point !

Les avis des copinautes : Mycoton, Galleane, deliregirl, Simi, Karline, Margaud, Moody, Justine de Lire-une-passion, Bulledop et bien d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. C'est vrai que l'intrigue est très prenante, riche en action et en humour. Je suis maintenant impatiente de découvrir la suite !!! 20 septembre 2014 17:31

  2. Je n'ai pas aimé ce premier tome, je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs, je devais être dans un mauvais moment. Et j'ai adoré le film, du coup je pense relire ce premier tome et continuer la saga, si la deuxième fois se passe mieux. 20 septembre 2014 18:36

  3. @noisette : moi c tout le contraire ! J'ai adoré le tome 1 et détesté le film :/ 20 septembre 2014 19:16

  4. Il est dans ma PAL et je suis toujours contente de lire des avis positifs. Il devrait bientôt en sortir. Merci pour ton avis. 20 septembre 2014 22:20

  5. Je n'ai pas encore commencé cette série mais j'ai lu (et adoooooré) la trilogie Les Origines, qui se déroule dans le même univers :) Énorme coup de coeur pour les trois tomes et je n'ai qu'une hâte: lire tous les autres romans se déroulant dans cet univers :) J'espère que les prochains tomes te plairont autant que ce premier :) Bonne prochaine lecture :) 1 février 2016 17:33

Laissez un commentaire

3 février 2016 09:21