Red Queen

red queenTitre VO/VF : Red Queen #1

Auteur : Victoria Aveyard (USA)
Traduction VF par Alice Delarbre

Publié en VO chez Harper Teen
Et en VF chez MSK
Date de publication : 10 février 2015 (VO) – 11 mars 2015 (VF)

Genre : YA – Dystopie et Fantastique

Pages : 383 (VO) – 432 (VF)

Prix : 18,00 € (VF) ; +/- 15,00 € (Hardback) et +/- 11,00 € (Paperback)
Commander la VO en Harback ou en Paperback
Commander la VF sur amazon : Red Queen

Notecoup de coeur 5


Quatrième de couverture

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Mon avis

Red Queen, c’était un peu une sortie ultra attendue pour ma part ! De fait, l’appréhension était là en commençant le livre, de peur d’avoir placé trop d’attentes dans ce roman. Finalement, aucun regret, aucune déception, ce premier tome a rempli toutes mes attentes, je me languis déjà de pouvoir lire la suite ! Vivement 2016 !

♛    ♛    ♛

Autant vous annoncer la couleur : ce roman a été un vrai coup de coeur ! Pour le coup, j’ai tout aimé et s’il y avait des défauts, je ne les ai pas vus ! Les bémols sont plutôt des petites attentes, des petits bonus que j’aurais aimés retrouver dans le roman… mais comme si l’auteur avait le pouvoir de lire dans mes pensées, elle a déjà pensé y remédier mais cela, j’y reviendrai plus tard dans la chronique.

Comme je vous le disais, j’ai franchement tout aimé dans le roman. Dès les premières pages, j’ai vraiment adoré l’univers proposé par l’auteur, sa plume, sa manière de nous expliquer de suite les bases de son univers et surtout le personnage de Mare.

Pourtant, les 100 premières pages sont un peu longuettes quand on a lu le résumé (VO ou VF) et que l’on s’attend donc à ce que Mare expose au grand jour son pouvoir qu’elle ne soupçonne même pas avoir elle-même.
A travers la narration de Mare, l’auteur prend son temps pour poser le décor, bien expliquer son un univers : la différence entre les Silver et les Red (la couleur du sang détermine l’appartenance à une caste), les pouvoirs très différents qu’ont les Silver, le fonctionnement de la société, la Royauté en place, la guerre qui sévit et où sont envoyés les Red qui n’ont pas de travail lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 ans.
Et je trouve que c’est pas plus mal ainsi car quand l’histoire commence réellement, le lecteur a toutes les clés en main pour apprécier sa lecture, pour profiter à fond de l’action, des révélations qui sont faites,…

Le roman a une dynamique excellente, assez rythmée. Bref, je ne me suis jamais ennuyée. Même au début, lorsque j’attendais que l’histoire démarre pour de bon. Le récit m’a vraiment porté jusqu’à la fin et même si j’ai vu venir le gros twist (je pense que maintenant mon esprit tordu essaie d’imaginer les pires scénarios à chaque fois que je lis un livre et là, encore une fois, il a fait mouche !), je ne suis pas du tout déçue par la tournure des évènements.
Le suspense était hormis présent et j’ai pas mal stressé durant les dernières pages de ma lecture… me rassurant sans cesse en me disant « Y’a un tome 2 ! Y’a un tome 2 ! ».

J’ai également beaucoup aimé la manière dont l’auteur a réussi à dépeindre des thématiques ancrées dans l’actualité dans son univers, notamment le terrorisme dans ce monde totalitaire totalement dominé par les Silver. Une fraction rebelle des Red, la « Scarlet  Guard », commet effectivement des attentats sur les Silver pour pouvoir se faire entendre et faire pression sur le pouvoir en place. La Scarlet Guard justifie ses actions en précisant que dans toute guerre, toute cause, il faut accepter les pertes collatérales et se faire entendre par tous les moyens.
J’ai été très surprise par toute la réflexion que m’a apporté ce livre, que ce soit sur le terrorisme (peut-on le justifier ici face à un état totalitaire ?) ou sur la société actuelle en général.

C’est d’ailleurs pour ça que j’aime énormément lire le genre YA car je trouve qu’il permet aux ados (et parfois même aux adultes !) de réfléchir, d’analyser le monde actuel à travers une histoire fictive, les amenant ainsi à se faire leur propre avis sur les grands problèmes de la société actuelle et à avoir des armes pour les comprendre dans leur globalité.

Les personnages sont pour la plupart attachants : J’ai évidemment un gros coup de coeur pour le personnage de Mare, cette jeune rouge à l’opinion très tranché sur la société dans laquelle elle vit, franche et directe, prête à faire bouger les choses pour une répartition plus égalitaire des pouvoirs entre Red et Silver.
Evidemment, on peut lui reprocher d’être un peu girouette entre tous ces garçons qui lui tournent autour, mais aussi la manière irréfléchie avec laquelle elle se lance dans certains projets sans réfléchir aux conséquences, mais Mare n’a que 18 ans, ou presque, et même si son jeune âge lui fait parfois défaut, elle a tout de ces grandes héroïnes battantes et courageuses, prêtes à risquer leur vie pour la cause à laquelle elles croient.

Difficile encore de se faire une idée sur les autres personnages, moins approfondis à mon sens que Mare. J’ai d’ailleurs été un peu déçue de n’avoir qu’un seul point de vue dans ce récit. Je pense que je commence vraiment à m’habituer aux narrations multiples (j’aime énormément cela) et forcément le fait de n’avoir qu’un seul point de vue a ses limites ici.
Ceci dit, je comprends très bien le choix de l’auteur… il est vrai que des narrations multiples dans ce premier tome auraient pu casser les révélations finales en ce sens qu’on aurait vraiment pu s’en douter plus vite dans le récit si d’autres protagonistes avaient eu droit à la parole.

Ceci dit, je suis assez contente car j’ai pu voir sur GoodReads que l’auteur comptait écrire des novellas. Or, celles-ci n’ont une réelle utilité que si elles sont narrées par un autre point de vue que celui de l’héroïne principale. De fait, j’espère que l’on pourra avoir des nouvelles du point de vue de Maven, évidemment de Cal ou encore de la Reine.
Queen Song, la première novella est prévue en VO pour septembre 2015 !

J’ai également regretté que l’auteur ne parle plus de cette fameuse guerre qui dure depuis des années et où les Red sont envoyés tels de la chair à canon. Je pense que cet aspect sera plus abordé dans la suite de la saga mais c’est vrai qu’à la fin du tome 1, les questions restent nombreuses.

On sent évidemment qu’il sera aussi question de romance dans ce récit qui sent le triangle amoureux à plein nez ! Si l’héroïne hésitait entre Maven et Cal dans le premier tome, je pense cependant que ce triangle amoureux ne subsistera pas en tant que tel et qu’un autre prétendant devrait se manifester dans les prochains tomes  ! Je n’en dis pas plus, tout ceci n’est que supposition de ma part !

Quoi qu’il en soit, pour ma part, je suis TEAM CAL à fond ! Et vous ?

♛    ♛    ♛

En bref, ce 1er tome de Red Queen est un vrai coup de coeur ! J’ai adhéré complètement à l’univers de l’auteur, aux personnages, au style d’écriture. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie embarquée dans un univers de cette façon depuis longtemps ! J’ai eu l’impression de redécouvrir les mêmes sensations de lecture que quand j’ai lu Divergent par exemple !
Mon seul petit bémol (qui n’en est vraiment pas un !) est l’absence d’autres points de vue que celui de Mare, mais vu que des novellas sont prévues, je pense que l’auteur va vite remédier à ce petit point négatif ! J’espère également que l’auteur approfondira la question de la guerre, ce serait dommage de passer à côté d’un sujet aussi important dans l’histoire, vu que c’est en partie à cause de cette guerre que des Red se rebellent contre le pouvoir en place.

Je n’ai qu’une chose à dire : Vivement le tome 2 !

emo coup de coeur 3

Les avis des copinautes qui m’ont lu : Mycoton, Galleane, LucyMB, Moody, Karline, Koré, Belledenuit, Manu (Vidéo), Prettybooks et d’autres encore sur la fiche BBM de Livraddict :

Commentaires

  1. super chronique :) 2 mai 2015 17:04

  2. Hâte qu'il sorte en VF pour le lire! :) Il me fait super envie avec ton avis :p 4 mai 2015 09:52

  3. Super chronique comme à chaque fois et vivement le tome 2 :-) Par contre, je pense que tu as voulu dire que "le suspense était omniprésent" au lieu de "hormis présent" ;) 19 mai 2015 08:14

  4. J'ai aussi eu un énorme coup de coeur pour ce roman :) C'est une pépite et j'attends le tome 2 avec impatience :) Très belle chronique :) Bonne prochaine lecture à toi :) 30 juillet 2015 12:25

  5. Ahhhh tu me donnes envie de le lire !!!!!!!! 21 février 2017 23:06

Laissez un commentaire

6 mars 2017 18:19