Les filles au chocolat, tome 2 : Coeur Guimauve

les filles au chocolat #2Titre VF : Les filles au chocolat #2 : Coeur Guimauve
Titre VO : The Chocolate Box Girls – Marshmallow Skye

Auteur : Cathy Cassidy (UK)
Traduction par Anne Guitton

Publié aux Editions Nathan
Date de publication : 09 février 2012

Chroniques des tomes précédents : Coeur Cerise (#1)

Genre : Jeunesse

Pages : 281

Prix : 14,50 €
Commander sur amazon : Les filles au chocolat, Tome 2 : Coeur guimauve

Notestar-3-5

Quatrième de couverture

Je m’appelle : Skye Tanberry
Mon âge : 12 ans
Je suis : sentimentale et passionnée
Mon style : chapeaux et robes vintage
J’aime : les histoires romantiques, l’astrologie
Je rêve : d’être aussi populaire que ma soeur jumelle

Mon problème : Je ne suis pas faite pour les garçons d’aujourd’hui

Mon avis

Quoi de mieux à lire cet été que le second tome des filles au chocolat ? Après avoir découvert le tome 1 l’année passée, j’ai eu envie de reprendre ma lecture durant mes congés estivaux, à croire que la saison se prête magnifiquement pour découvrir cette saga, même si l’histoire se situe entre automne et hiver ! 
Un second tome qui m’a plu mais juste un peu moins que le tome précédent.

Dans ce second tome, changement de narratrice, on découvre cette fois, Skye, l’une des jumelles.
Skye et Summer ont toujours été très proches mais depuis quelques mois, Skye sent de la distance entre elles deux. Summer et elle n’ont plus les mêmes goûts… et cet état de fait la tracasse énormément sans qu’elle arrive à en parler avec sa soeur.
A Halloween, Skye va se remémorer l’histoire d’une de ses ancêtres, Clara qui a mystérieusement disparu. Clara devait épouser Harry, un homme plus âgé qu’elle que sa famille lui avait désignée mais elle était amoureuse d’un gitan. Dès qu’il l’a su, son père a menacé les gitans qui ont quitté la région. La rumeur raconte que Clara, en voulant retrouver son amour perdu, se serait noyée…
Depuis lors, Skye semble hantée par cette histoire et est déterminée à découvrir la vérité.

*****

L’histoire reprend dont 3 mois après la fin du tome 1. Entre la famille Costello et Tanberry, les choses s’améliorent : Paddy et Charlotte ont décidé de se marier. Cherry a trouvé une place parmi ses soeurs sauf avec Honey, l’aînée, bien déterminée à lui faire payer le fait de lui avoir volé son petit ami, Shay.

Dans ce tome, la narratrice n’est plus Cherry mais Skye. Le lecteur suit donc le point de vue d’une des jumelles, laquelle semble tourmentée par la distance que ces derniers mois ont mis entre sa soeur, Summer (sa jumelle) mais aussi avec sa meilleure amie, Millie. 
Skye vit donc une période difficile et comme elle a du mal à en discuter avec sa soeur et son amie, elle se réfugie dans le passé de cet ancêtre qui la hante.

J’ai aimé la trame narrative de ce second tome : On découvre le mal être de la jeune Skye qui a l’impression de ne plus être à sa place dans sa propre famille du fait qu’elle et sa soeur jumelle Summer semblent avoir de plus en plus des goûts et des aspirations différentes. De fait, ça lui fait peur et comme elle n’ose pas lui en parler, elle se réfugie dans le passé d’une de ses ancêtres, ce qui va encore l’éloigner un peu plus de Summer qui ne comprend pas cette obsession.
De plus, vient également la question des garçons… Alors que pour ses copines, le fait d’avoir un petit-copain devient une évidence, pour Skye c’est encore quelque chose qui ne l’intéresse pas. Elle est donc en décalage total avec sa meilleure amie qui elle ne pense qu’aux garçons et là encore ce sujet est source d’interrogations pour elle (est-ce normal qu’elle ne cherche pas à vouloir embrasser un garçon, n’importe lequel, alors que ses copines le veulent ?).

L’auteur aborde avec simplicité et tout en douceur des thèmes forts à l’adolescence : le fait de changer, la personnalité qui s’affirme et vouloir être reconnu pour qui on est et le fait de trouver sa place dans ces changements qui ne sont pas toujours facile à vivre.
A 13 ans, les filles commencent à apprécier la mode, les nouvelles fringues, le maquillage et les garçons. Skye, elle, a encore le sentiment que ces préoccupations ne sont pas pour elle. Pour certaines choses, elle a du mal à changer ses habitudes de petite fille et elle est plus disposée que Summer à continuer à faire un bonhomme de neige par exemple ou d’avoir  une chaussette accrochée à la cheminée à Noël.
J’ai aimé voir le personnage de Skye entrer doucement dans l’adolescence en se posant des questions et en essayant de contourner les problèmes auxquels elle n’arrive pas à faire face (notamment en ayant une bonne discussion avec sa soeur et sa meilleure amie) en essayant de solutionner un mystère vieux d’un siècle au moins. Elle s’implique vraiment dans ce mystère et se réfugie aussi dans ces vieux souvenirs du passé et cela l’aide en quelque sorte à affronter le présent et devenir plus forte, à s’affirmer mais aussi à un moment donné de prendre le taureau par les cornes.

L’histoire est vraiment légère et agréable à lire. J’ai aimé retrouver le fil rouge de l’intrigue, à savoir la fabrique de chocolat de Paddy. La fabrique est bien présente, connaît des débuts laborieux mais son intérêt reste tout relatif dans ce tome 2. C’était déjà le cas dans le tome 1 mais je garde le souvenir qu’elle occupait une plus grande place dans l’intrigue. Ici, on y fait quelques fois références mais c’est tout. Dommage, rien que d’entendre parler de chocolat, je salive déjà !

*****

Côté personnages, je me suis beaucoup attachée à Skye, une jeune fille qui n’est pas encore tout à fait prête à entrer dans l’adolescence. 
Skye aime s’habiller avec des vêtement vintage et donc la découverte d’une malle avec plein de vêtements de son ancêtre lui fait énormément plaisir ! Cependant, elle se rend compte que ses goûts sont finalement très différents de ceux de sa soeur et elle a l’impression que jusqu’ici, elle a voulu faire plaisir à cette dernière en la suivant dans ses passions (comme la danse, par exemple) mais qu’aujourd’hui, elle a envie de s’affirmer pour ce qu’elle est. Elle a aussi l’impression de vivre dans l’ombre de sa soeur et que finalement, les gens autour d’elle la voient comme la soeur de Summer plutôt que comme Skye.
Skye va aussi s’affirmer dans sa famille en disant haut et fort ce qu’elle pense, ce qu’elle ne faisait pas auparavant.
C’est un petit bout de femme qui réfléchit beaucoup et contrairement à ses amies qui sont prêtes à tout pour embrasser n’importe quel garçon, elle se réserve en quelque sorte pour le bon, ne souhaitant pas sortir avec n’importe qui pour juste dire « j’ai un petit ami ». Elle vit très bien le fait de ne pas en avoir.
Pour son âge, je dirai que Skye est encore une enfant qui n’a pas tout à fait envie de grandir mais qui s’affirme dans sa personnalité d’ado et qu’elle est loin d’être superficielle pour son âge.

Quant à Summer… Pour être honnête, j’attends le tome 3 qui lui est consacré pour me faire une idée sur le personnage car l’idée que je m’en suis faite dans ce tome 2 n’est pas vraiment très bonne. J’ai vu Summer comme quelqu’un d’égoïste qui faisait ce qu’elle voulait sans demander à sa soeur si elle était d’accord, partant du principe que Skye est de toute façon d’accord avec elle. Elle a beaucoup de mal à accepter que sa soeur n’ait pas les mêmes passions qu’elle et elle lui reproche en quelque sorte d’aimer les vieilles fringues qu’elle trouve moche. Elle va également s’interposer dans l’enquête de sa soeur sur Clara parce qu’elle estime que c’est malsain pour elle. Bref, cette manie de tout contrôler chez Skye de sa part m’a vraiment énervée.
Heureusement, ça se calme en fin de tome où l’on comprend plus sa réaction mais néanmoins j’attends le tome 3 pour en savoir plus.

En ce qui concerne Honey, car des autres soeurs, c’est celle qui est le plus en avant (et je trouve ça dommage pour tout vous dire), je suis vraiment exaspérée par cette fille. Honey ne digère toujours pas l’arrivée de Paddy et Cherry qu’elle considère comme étant les deux éléments empêchant à sa famille d’avant de se reconstruire. Elle est la seule à ne pas voir la réalité concernant son père qu’elle idolâtre malgré le fait que ce dernier ait choisi de vivre en Australie plutôt que de rester près de ses filles en UK (je pense que le moment où j’ai été exaspérée par le père, c’est quand il dit que les filles pourront le retrouver en Australie dans quelques mois, quand leur mère aura eu le temps d’économiser pour leurs billets alors qu’il a un boulot qui lui rapporte assez bien et que leur mère s’en sort à peine financièrement…). Elle en veut tout particulièrement à Cherry de lui avoir piqué son petit-ami alors que bon son comportement à elle tout seule suffisait déjà amplement pour que Shay la quitte. 
Du coup, elle se conduit comme une sale petite peste dans la famille, n’hésitant pas à attaquer Paddy et Cherry et même leur mère.

Je n’ai pas trop accrochée avec Millie, la meilleure amie de Skye, que j’ai trouvé superficielle au possible et pas très sympa avec sa copine. Si l’adolescence reste un passage difficile à négocier et que l’on a parfois l’impression de se perdre, il n’est pas pour autant besoin de le faire payer aux autres en étant désagréable.

Et enfin, j’ai encore été plus frappée dans ce tome par le laxisme des parents aussi bien Paddy que Charlotte. Je me doute que c’est mieux de montrer une famille où les parents sont plutôt cools mais là, en l’occurence, le côté autorité, je ne l’ai pas du tout ressenti. Je peux vous dire que ça ne se serait jamais passé comme cela dans ma famille si j’avais eu un comportement tel que celui de Honey. On se contente juste de crier une fois « Honey, tu ne peux pas dire cela » quand elle en devient très désagréable voire méchante mais ce n’est jamais suivi de sanction ni rien. 
Je sais aussi que l’on est dans une famille recomposée où il est dur pour Paddy de s’imposer face à ses belles-filles mais quand même… là, c’est vraiment une absence totale d’autorité de la part des deux !!!

*****

C’est vraiment au niveau du style de l’écriture que l’on ressent le côté jeunesse du roman. Ceci dit, vu que la narratrice est une jeune fille de 12 ans (qui va sur 13), forcément c’est normal que le style reste simple et peu relevé sinon ce ne serait pas crédible. Il n’en est pas pour autant désagréable ! C’est frais et assez fluide, ça se lit tout seul…

Petite remarque à part qui n’a rien à voir, je tiens quand même à relever quelque chose qui ne colle pas. Dans ce tome, on demande à Skye pourquoi Summer s’appelle comme cela (cela veut dire été en anglais) alors qu’elles sont nées en février. Skye explique que ses parents sont partis en vacances sur l’île de Skye et vu qu’elles ont été conçues là-bas, ils voulaient se souvenir de ces vacances et donc Skye tire son nom de l’ïle et Summer de la saison.
Mais bon, il faut 9 mois pour faire un bébé et pour avoir une naissance en février, il faut concevoir au mois de mai… Et mai, c’est encore le printemps et pas l’été ! Du coup, Summer aurait du s’appeler Spring ou May. Mais bon c’est vrai que ça rend moins bien que Summer ^^. Ma petite remarque ne sert à rien mais ça vaut quand même le coup de le souligner :)

 

***** Conclusion *****

EN BREF, Un second tome très intéressant qui parle de l’affirmation de soi au passage difficile de l’adolescence. L’intrigue est plutôt bien menée et l’auteur amène la problématique abordée de manière simple et efficace. J’ai aimé le personnage de Skye et il me tarde de découvrir la suite. Cependant, je garde un meilleur souvenir du tome 1, même si je l’ai lu il y a un an. A voir comment l’histoire évolue dans les prochains tomes !

Une petite gourmandise rafraîchissante à lire !

big_smileLes points + :

  • Une intrigue plutôt bien construite, très légère et agréable à lire ;
  • L’auteur aborde avec simplicité des problèmes que l’on rencontre lors du passage à l’adolescence. Ici, Skye souhaite d’un côté garder les petites choses qu’elle faisait quand elle était petite et a aussi envie d’être reconnue, de s’affirmer avec sa personnalité propre et plus comme la soeur de Summer ;
  • Une héroïne sympathique, mignonne et qui n’est pas du tout préoccupée par les frivolités qui tracassent normalement les jeunes ados ;

Les points – :

  • Pour certains, le récit peut paraître trop light et trop jeunesse. Moi, je l’ai ressenti surtout au point de vue du style mais ça ne m’a pas gêné plus que cela
  • La fabrique de chocolat reste un fil conducteur de la saga, très ténu dans ce tome. Dommage, moi ça réveille mes papilles !

Les avis des copinautes :Pomme, Hylyirio, HanaPouletta, Simi et d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

 

 

Commentaires

  1. Hello Jess! Celui-ci est mon tome favoris de la saga, pour l'instant, bien que je relève également les petits côtés négatifs que tu soulève ici. Sauf pour l'écriture, ou étant donné que c'est un livre pour les 12-13 ans cela ne me dérange pas. Skye est selon moi la plus réveillée de toute, celle qui ne se berce pas éternellement de belles illusions et qui ne pense qu'aux garçons, mais à la fois elle est dans son petit monde et c'est là que je me suis tout de suite retrouvée en elle... Bon maintenant j'ai surtout super hâte de découvrir Coco dans le tome 4 ^^ Bisous! 9 août 2013 17:30

  2. Je l'ai lu récemment également, et je dois dire que c'était une lecture parfaite pour l'été (bon, d'accord, je l'ai lu début septembre et il faisait déjà archi moche, mais on s'en fiche ==>) J'ai passé un agréable moment dans l'ensemble, mais c'est vrai que Summer ne m'a pas faite bonne impression dans ce tome-ci non plus :/ 20 septembre 2013 18:32

  3. J'ai beaucoup apprécié cette lecture, comme le tome 1. D'ailleurs les autres tomes sont dans ma PAL et il faudrait que je m'y mette, car c'est une lecture agréable, sans prise de tête, parfaite quand nous avons de décompresser =) 18 octobre 2013 19:28

Laissez un commentaire

26 août 2016 06:32