Quarante-neuf nuances de Loulou

49 nuances de loulouTitre VF : Quarante-neuf nuances de Loulou
Titre VOCincuenta sombras de Gregorio

Auteur : Rossella Calabro (roman espagnol)
Traduction de Laurence Chevrier

Publié aux Editions Albin Michel
Date de publication : 01 février 2013

Lu en ebook

Genre : Humoristique

Pages : 110

Prix : 12,00 € (papier) et 8,49 € (ebook)
Commander sur amazon : Quarante-neuf nuances de Loulou – La face B de la trilogie la plus hot de l’année (papier) et Quarante-neuf nuances de Loulou (ebook) 

Notestar-0-5


Quatrième de couverture

Si Mr Grey, le jeune milliardaire sexy, représente le prince charmant, objet de tous les fantasmes, les femmes doivent normalement faire face à une réalité bien différente. Loulou est notre amant/mari/ami qui résiste mal à une comparaison avec cet idéal masculin. Car si dans l’ascenseur le milliardaire fait l’amour à Anastasia avec une passion inégalable, Loulou se regarde plutôt dans le miroir pour observer sa calvitie naissante. Si Mr Grey joue du piano après l’amour pour endormir Anastasia en douceur, Loulou, lui, est scotché devant la télé, le volume à fond. Pourtant, admettons-le, si Loulou est moins séduisant, il est beaucoup plus drôle, pour au moins quarante-neuf raisons, listées dans ce petit livre détonant. Car même si Loulou continue à se promener en T-shirt et préfère regarder le foot avec ses copains que nous préparer un dîner aux chandelles, il possède une qualité qui manque cruellement à Mr Grey : le don de nous faire rire, ce qui est, après tout, le fondement de l’amour.

Mon avis

Quand j’ai vu ce roman, je me suis dit que ce serait sans doute une bonne tranche de rire à comparer notre loulou de tous les jours à l’insaisissable M. Grey. Le prologue de l’auteur et la quatrième de couverture m’encourageaient dans ce sens.

Cependant, j’ai vite déchanté car j’ai trouvé que cette parodie était assez médiocre et pas vraiment très drôle.  Sur les 49 nuances invoquées, je n’ai pas vraiment retrouvé mon Chéri (peut-être que le geek doit être traité à part finalement ^^) et je n’ai que peu ri aux différents portraits dressés.

L’auteur brosse donc la comparaison entre notre Loulou et ce cher M. Grey à travers 49 nuances ou situations différentes. Ainsi sont traitées par exemple le look, l’ascenseur, la maladie, la cuisine, la dispute, la télé, le lit, le bondage,….

Chaque nuance est abordée dans un petit chapitre court d’une page voir 2-3 maximum. Le roman se lit donc rapidement mais je dois bien constater pour l’avoir lu quasiment d’une traite que ça devient assez vite ennuyant et que finalement, on a hâte d’arriver à la dernière nuance et d’en avoir fini avec ce livre.

Mais certaines petites choses m’ont fait sourire car j’y ai retrouvé Chéri en plein ! Voici quelques extraits choisis :

La maladie (nuance 4)
« La maladie entendue ici comme une température corporelle oscillant entre 37,9 et 38 met à rude épreuve la cohabitation avec un loulou »
–> Dieu sait que c’est vrai avec le mien qui dès qu’il a mal quelque part se comporte comme un grand malade, prêt à passer l’arme à gauche !

Le bondage (nuance 24)
« M. Grey attache sa belle aux montants du lit pour être aux commandes, le loulou aime s’attacher au canapé pour être à la télécommande ».
–> Se passe de commentaires, n’est-ce pas ? ^^

Je suis passée rapidement sur le reste, ne voyant pas de similitudes avec ma vie de couple, et ne trouvant pas ça très drôle.

EN BREF, une lecture rapide qui aura eu le mérite de me faire remonter dans mon défi Goodreads 2013. A part cela, vite lu, vite oublié, je n’en retiens rien de drôle, à part 2-3 choses.

unhappy

D’autres avis sur la page BBM du livre sur livraddict :

Logo Livraddict


Commentaires

  1. Dommage car cela avait l'air très sympa ... 21 mai 2013 20:07

  2. Ca se veut drôle, mais je suis en effet sur que le Geek n'est pas un Loulou comme les autres. Tout ça pour surfer sur la vague érotique, tout en faisant de l'humour... Mouais. 21 mai 2013 20:14

  3. J'ai du mal avec ces livres qui parodient d'autres ... Bonne lecture :) 27 mai 2013 10:38

Laissez un commentaire

10 December 2018 15:42