Cendrillon me perdra

cendrillon me perdraTitre VF : Cendrillon me perdra
Titre VO : Cinderella screwed me over

Auteur : Cindi Madsen (USA)
Traduction par Nolwenn Guilloud

Publié aux Editions Milady Romance
Collection : Central Park
Date de publication : 20 septembre 2013

Genre : Romance contemporaine, Comédie romantique

Pages : 496

Prix : 8,20 €
Commander sur amazon : Cendrillon me perdra

Notestar-5


Quatrième de couverture

Un jour, mon prince viendra…
Peut-être même plus tôt que prévu.

Qu’on ne me parle plus de contes de fées. Terminé ! Depuis ma dernière rupture, j’ai décidé de ne plus croire à l’amour éternel promis par Cendrillon. Et je le vivais très bien. Non, vraiment.
De mois, jusqu’à ce que je croise Jake, mon voisin sexy, qui est accessoirement le propriétaire de mon restaurant préféré.
Mais après ces expériences foireuses avec de prétendus princes charmants, je me suis fixé des règles strictes. Et accepter de sortir avec Jake impliquerait de toutes les enfreindre. Pourtant, il semblerait qu’il ne soit pas prêt à lâcher l’affaire…

Mon avis

Vous savez que j’adore les récits qui ont pour base les contes de fées. Cendrillon étant l’un de mes préférés, c’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture de cette romance. ET je peux vous dire qu’à la fin de ma lecture, j’étais loin d’être déçue… Bien au contraire, j’étais conquise !

On suit donc Darby (c’est un prénom bizarre, vous trouvez pas ? En tout cas, ma copine, Mycoton, pense comme moi dans sa chronique (voir les liens repris ci-dessous)), une jeune femme qui en a eu assez d’être déçue par ses relations amoureuses passées et qui décident de ne plus croire à l’amour. Elle ne cherche donc plus le Prince Charmant, se faisant à l’idée que les héroïnes de ses contes de fées préférées lui ont menti et que ce dernier n’existe pas. Selon elle, des petites relations sans attaches lui conviennent bien, du moment que les règles qu’elle a édictées sont respectées (ne pas sortir avec un homme qui habite le même immeuble qu’elle ou encore qui fréquente les mêmes lieux qu’elle,…).
Bien entendu, ses bonnes résolutions vont voler en éclats le jour où elle va rencontrer Jake, le propriétaire de son restaurant préféré, un homme charmant qui semble s’accrocher à elle malgré les nombreuses fois où elle l’a éconduit… 
Et si le Prince Charmant existait finalement ?

book ornement

Le roman donne tout de suite le ton : nous allons suivre Darby, une jeune femme assez cynique et blasée sur l’amour… pourtant, elle n’a pas 30 ans mais elle estime qu’elle en a déjà assez bavé avec ses ex pour faire une croix définitive sur les promesses d’amour éternel et de « ils vécurent heureux et… ».
Darby, d’entrée, nous précise qu’elle en a marre de ces héroïnes de contes de fées qui nous font rêver avec leur Prince Charmant parfait alors que la réalité est loin d’être aussi rose. 

J’ai donc trouvé l’approche du début assez bien menée car elle donne envie de nous plonger dans le récit.

« Regardez Cendrillon pour voir : vous remarquerez un certain nombre de similitudes entre le Prince Charmant et les mecs que vous avez fréquentés par le passé : mignon, séduisant, et plutôt du genre flemmard. C’est vrai, au fond : quelle prouesse a-t-il accomplie, le prince, dans cette histoire ? Il a dansé avec Cendrillon, l’a trouvée à son goût et a ramassé sa chaussure.
Lui a-t-il couru après ? Non. Il a envoyé le Grand Duc a sa place. S’il était aussi fou d’elle qu’il le prétendait, on aurait pu légitimement croire qu’il s’en chargerait lui-même. Mais non. Il s’est contenté de balancer quelque chose du style : « Oh, si elle rentre là-dedans, elle devrait faire l’affaire. »
Voilà ce que l’on nous vend. Ce que l’on nous force à avaler comme l’histoire la plus romantique de tous les temps. » (pages 7 et 8)

Après cette introduction assez cynique sur les faux espoirs que les contes de fées vendent aux jeunes filles, on rentre vraiment dans le vif de l’histoire de Darby. Sa vie actuelle en tant que décoratrice d’intérieur qui en bave avec sa patronne un peu trop bossy, le mariage de sa meilleure amie et sa rencontre avec Jake, le propriétaire du restaurant préféré, qui ne la laisse pas indifférente et réciproquement.

J’ai pris énormément de plaisir à suivre les aventures de Darby. J’ai particulièrement aimé les moments où elle revenaient sur ses histoires d’amour passées en comparant toujours son Jules de l’époque à l’un des princes charmants des contes de fées, tout particulièrement suite aux adaptations qu’en a faites Disney (hi hi hi). Et j’ai beaucoup aimé qu’effectivement à la lecture de chacune de ses relations amoureuses, on pouvait trouver des petits points communs avec tel ou tel conte. J’ai aimé la manière dont Darby racontait son histoire, la manière dont le conte y était intégré et la chute avec les enseignements qu’elle tirait de chacune de ses expériences malheureuses.

On notera également des passages vraiment très savoureux et très drôles qui m’ont fait sourire à de nombreuses reprises comme par exemple l’épisode du « date » que Darby emmène au mariage de son frère parce que sa belle-soeur ne voulait pas qu’elle y aille toute seule. 

Par moments, j’ai trouvé que l’histoire traînait en longueur et à d’autres moments, ça se lisait vraiment tout seul. 

Mais au final, j’ai vraiment apprécié cette petite romance et le petit message délivré par l’auteur au fil de sa lecture. Certes le Prince Charmant parfait n’existe pas, mais finalement nos hommes, avec leurs défauts et qualités, valent beaucoup plus que l’idéal dont on rêvait petite fille.

****** Attention, à celles qui ne veulent pas connaître les mots de la fin, l’extrait ci-dessous reprend les dernières lignes du récit. Je ne peux m’empêcher de les partager vu que je trouve cet extrait magique mais passez l’extrait si vous souhaitez ne rien connaître du récit avant de le lire.******

« Mon histoire avec Jake était cependant bien plus passionnante qu’un conte, car elle avait le mérite d’être réelle. 
Dans la vraie vie, l’amour exige que l’on pardonne les défauts à l’être aimé. Et, même s’il serait plus simple d’afficher une pancarte « Ils vécurent heureux… », au final il y a quelque chose de magique à aimer quelqu’un tout entier, avec ses défauts. » (pages 495 et 496).

J’ai aimé lire ces mots en terminant le roman, des mots qui m’ont donné le sourire et qui sont tellement vrais ! J’ai adoré finir sur cette note et je l’ai trouvé beaucoup plus réaliste et finalement plus romantique que les fameux mots de la fin d’un conte traditionnel !

book ornement

Côté personnages, globalement je dois dire que je les ai beaucoup appréciés.

Tout d’abord, parlons de Darby. Darby est une jeune femme qui a beaucoup souffert dans sa vie amoureuse. On peut dire qu’elle a enchaîné les mauvais numéros et qu’à force, la magie de l’amour ne marche plus du tout sur elle. Elle s’est donc barricadée derrière une forteresse faite de règles auxquelles elle refuse catégoriquement de déroger quand elle rencontre un homme qui lui plaît. Si je peux comprendre ce besoin qu’elle a de se protéger, j’avoue que parfois toutes ses règles et son obstination à les respecter m’ont vraiment gonflé. Darby est une jeune femme assez drôle, plutôt indépendante mais assez cynique. A force, ce côté trop cynique se retourne contre elle et on a envie de lui mettre une paire de baffes pour lui faire prendre conscience qu’elle est en train de passer à côté d’un mec qui tient vraiment à elle, d’un mec gentil tout cela parce qu’elle est trop fière pour laisser ses règles de côté.
Ceci dit, ce côté un peu agaçant du personnage n’est finalement pas ce que l’on retient le plus du roman et encore moins du personnage. Je garde l’image d’une jeune femme forte et indépendante, drôle et  qui évolue assez dans le récit pour comprendre finalement que les défenses qu’elle s’est imposée l’empêchent de vivre une belle histoire. En amour, on n’est jamais sûre de rien et le risque zéro n’existe pas.

J’ai également beaucoup aimé le personnage de Jake, un homme vraiment charmant qui ne va nullement se laisser intimider par les règles de Darby. Je le trouve très compréhensif et courageux car beaucoup auraient été voir ailleurs dès qu’ils se seraient aperçus des obstacles que la jeune femme leur imposait en refusant leurs avances. Jake est vraiment un homme prévenant, il ne se décourage pas et il est même prêt à attendre tout le temps nécessaire pour que Darby lui fasse confiance. On sent vraiment que c’est quelqu’un de gentil mais qui a aussi ses limites.
Perso, je ne lui ai trouvé que des qualités et à la place de Darby, je pense que je lui serais tombée dans les bras assez rapidement (oh c’est pas bien de dire cela mais je vous jure que cet homme est vraiment trop charmant, j’aurais eu trop peur qu’il se lasse à battre le chaud et le froid tout le temps comme Darby le fait). 

J’ai également aimé les autres personnages du récit, notamment les « frères » de Darby, Drew et Devin, que j’ai trouvé très attachants et très protecteurs avec elle. Ils l’ont accepté de suite dans la famille que leur père a créé avec la mère de Darby.
J’ai aussi aimé la meilleure amie de Darby, Stephanie, une jeune femme accro à l’amour, enfin surtout à son fiancé, qu’elle appelle quasiment toutes les heures. Elle essaie aussi d’être rassurée sur son choix de se marier et avec une amie comme Darby, ce n’est pas facile !

book ornement

Niveau style de l’écriture, je n’ai rien de spécial à dire. Le style est assez rythmé et simple. Il n’est pas vraiment recherché mais ce n’est pas vraiment ce qu’on en attend, donc personnellement ça ne m’a pas gêné.
L’écriture est tout simplement moderne, cela correspond vraiment à un journal que Darby aurait pu écrire, avec son langage parfois fleuri… On notera que dès le début, on est bien mis dans le bain puisque l’auteur commence son récit par « Cendrillon s’est bien foutue de ma gueule »  !

book ornement

EN BREF, j’ai vraiment adoré cette romance et j’ai passé un super moment en compagnie de Darby et de Jake. L’histoire est fraîche, drôle et accommode très bien les contes de fées aux déboires amoureux de Darby. Même si par moments, c’était un peu longuet et que le comportement de Darby était parfois limite, j’ai vraiment apprécié cette lecture et tout particulièrement la petite leçon finale que Darby retient au sujet des histoires d’amour !

C’est frais, c’est drôle, c’est émouvant ! Pour moi, la comédie romantique parfaite !

victory
Les points + :

  • Des personnages attachants qui apportent beaucoup de vie au récit ;
  • Un récit léger et drôle, la lecture sans prise de tête parfaite ;
  • Le mélange des contes de fées aux histoires amoureuses de Darby que j’ai trouvé savoureux… L’auteur détourne bien le Prince Charmant de chaque conte pour le placer dans un contexte de la vie de tous les jours qui lui fait perdre de sa superbe !
  • Les mots de la fin que j’ai trouvés très justes et vrais… une manière de terminer le récit avec le sourire et les yeux qui brillent (pour ma part en tout cas puisque je pensais à Chéri en lisant ces quelques mots <3)

Les points – :

  • Un récit parfois longuet ;
  • Une héroïne dont le cynisme à l’égard de l’amour et des hommes peut parfois taper sur le système !

Retrouvez l’avis de ma copinaute Mycoton et bien d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict 

 

Commentaires

  1. Ta chronique me donne vraiment de lire ce roman. Est ce que je vais me laisser tenter ? Là est la question ! Bises 27 janvier 2014 13:29

  2. @May : Franchement si tu aimes les contes de fées et les comédies romantiques, alors fonce ! C'est un petit délice à lire :) 27 janvier 2014 13:34

  3. Il a vraiment l'air bien.. tu me fais envie ^^ 27 janvier 2014 13:37

  4. J'avais des doutes quand je me suis retrouvé face à ce roman et au final je ne l'ais pas pris car je n'avais pas lu d'avais dessus. Mais le tien que je trouve très bien me donne envie de lui laisser sa chance :) 6 avril 2014 15:09

Laissez un commentaire

12 février 2016 10:44