Tes mots sur mes lèvres

tes mots sur mes lèvresTitre VF : Tes mots sur mes lèvres
Titre VO : The Sea of Tranquility

Auteur : Katja Millay (USA)
Traduction de Juliette Lê

Publié aux Editions Fleuve Noir
Collection Territoires
Date de publication : 02 janvier 2014

Genre : Young Adult – Romance

Pages : 501

Prix : 17,50 €
Commander sur amazonTes mots sur mes lèvres

Notecoup-de-coeur2

 

Quatrième de couverture

Je m’appelle Nastya.
Voilà 452 jours que je ne parle plus.
A personne.
Depuis que quelqu’un m’a volé ma vie et ma seule passion.
Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis
et tout le monde me fuit.
Sauf Josh Bennett.
Il est toujours seul, comme moi.
Un jour, il me parle.
Et ma vie change.
Encore une fois.

Mon avis

Il y a des livres que vous sortez de votre PAL sans savoir que vous venez juste de sortir LE LIVRE qu’il vous fallait à ce moment EXACT de votre vie. C’est vraiment l’impression que j’ai eu avec Tes mots sur mes lèvres, deuxième lecture de mon début d’année 2014 et un énorme coup de coeur, encore un ! Décidément, l’année 2014 commence sous les meilleures auspices… pourvu que ça dure :)

Nastya ne parle plus depuis 452 jours. Elle a été victime d’un drame dont on ignore tout au début de l’histoire et suite à cela, elle s’est murée dans son silence.
Lors de la rentrée, dans un nouveau lycée, elle rencontre Josh Bennett. Un garçon qui n’a pas été épargné par la vie puisqu’il a perdu en quelques années tous les êtres qui lui sont chers.
Entre Nastya et Josh, une relation va se nouer petit à petit au fil des soirées que Nastya passe en silence dans son garage.
Entre eux, une énorme complicité mais des secrets qui refusent de se dévoiler.
A moins que…

book ornement

En commençant la lecture, je n’aurais pas juré que ce livre allait devenir un énorme coup de coeur. Je me suis même demandé si ma soeur ne s’était pas trompée de livre quand elle m’a dit que j’allais adorer et que elle-même lui avait accordé tous les éloges et une place de choix dans son palmarès de ses meilleures lectures de 2013.

En fait, j’ai mis du temps à entrer dans le récit. Je trouvais qu’il se passait rien, le fait de ne pas savoir ce qu’avait vécu Nastya dès le départ m’a beaucoup frustrée… du coup, j’avais envie de tourner les pages pour en apprendre plus, j’étais maintenue en haleine même avec un début longuet mais voir que ça traînait sur les révélations m’a assez énervée au début.

Mais après ce début long et lent, une fois que les deux personnages ont commencé à interagir l’un avec l’autre (même si cela restait en silence pour Nastya), il s’est passé quelque chose d’indescriptible, je suis simplement tombée en amour devant les deux personnages principaux.

L’histoire reste simple. Elle raconte la rencontre entre deux ados que la vie n’a pas épargné. L’un s’est blindé derrière une carapace dure que personne, à part son copain Drew, n’ose franchir et l’autre s’est murée dans le silence à défaut de pouvoir mettre des mots sur ce qui s’est passé deux ans auparavant.

Ce qui m’a particulièrement plu, c’est justement le temps que l’auteur met à développer les personnages et leur relation. Ici, il n’est pas possible de reprocher à l’auteur d’avoir pris des raccourcis dans la romance ni de ne pas avoir détaillé les personnages… On apprend à les connaître vraiment intimement. L’histoire n’en paraît que plus crédible et plus touchante.

De plus, l’auteur nous tient avec son fil rouge : qu’est-il donc arrivé à Nastya ? Quelle est son histoire ? Elle lâche quelques brides au fur et à mesure, juste de quoi alimenter notre soif d’en apprendre plus… les révélations viennent à point nommé et je trouve finalement plutôt bien joué que le lecteur n’apprenne la vérité qu’au même moment que Josh. Cela donne encore plus poids à l’histoire, à leur relation.

Dans la seconde moitié du roman, les émotions sont multipliés par 10, par 100, par 1000 même ! Le lecteur n’attend qu’une chose : voir la romance prendre enfin son envol… mais évidemment le passé des personnages, leur caractère, leur manière de réagir, tout cela se met à bouillonner pour nous offrir un cocktail explosif d’émotions fortes : on rit, on stresse, on pleure, on a peur… bref, il est difficile de rester indifférent devant la déferlante de sentiments qui se succèdent au fil des pages !

 
La force  du roman, c’est aussi ses personnages. Il est impossible de ne pas s’attacher à Nastya, à Josh et à Drew.

Nastya était une jeune fille sans histoire, passionnée par la musique jusqu’au jour où sa vie a basculé. Depuis le jour où elle s’est souvenu de ce qui lui était arrivé, elle a décidé de ne plus parler car il lui était impossible de mettre des mots sur ce qu’elle ressentait.
Depuis lors, Nastya n’est plus la même. Elle a changé de lycée pour ne pas qu’on la reconnaisse et elle laisse les autres à distance en se cachant derrière un look tapageur et des hauts-talons. 
Jusqu’au jour où elle s’arrête devant le garage de Josh et qu’elle décide de s’y installer tous les soirs sans dire un mot…
Nastya est une ado profondément meurtrie par ce qui lui est arrivé. Depuis lors, elle se méprise et n’a plus goût à rien. Elle considère qu’on lui a enlevé tout ce qui comptait pour elle : la musique.
J’ai aimé suivre son personnage et la découvrir à travers sa narration. Découvrir ses pensées, sa manière de fonctionner après l’accident, son rapprochement avec Josh, son obsession avec la signification des prénoms. 

Comme vous le savez, j’aime faire des rapprochements entre mon histoire personnelle et celle des personnages que je découvre dans les romans. Je n’ai pas le même passé que Nastya, elle a vécu un événement plus traumatisant que le harcèlement que j’ai subi à l’école mais dans certaines de ses réflexions, dans sa manière de se voir, je n’ai pu m’empêcher d’y trouver des résonances, des échos de ma propre histoire… ce qui fait que ce livre est devenu très important pour moi à ce moment de ma vie. Dès lors, j’ai été très touchée par l’histoire au-delà de la relation qui se noue entre Josh et elle. 

Il y a eu en particulier une phrase qui m’a vraiment émue au plus profond de moi-même et qui sera sans doute mon credo pour les prochaines semaines, les prochains mois ou carrément pour mon année 2014.

« Pour la première fois depuis le jour où j’ai quitté ma maison en chantonnant l’air de cette sonate de Haydn, j’ai une certitude. Non, je ne vais pas bien. Mais ça ira mieux. J’en suis sûre. » (page 499).

Vous allez sans doute trouver ça bête… et certains penseront que je me dévoile trop sur ce blog pour le moment, mais je sens que j’en ai besoin. Sachez que lors du réveillon de la St Sylvestre, aux douze coups de minuit, je me suis promis de tout faire pour que cette année 2014 soit différente de toutes les autres. Non, je ne vais pas bien. Et ce pour plusieurs raisons. Et je suis moi aussi déterminée à aller mieux. Du coup, quand j’ai retrouvé cette phrase dans Tes mots sur mes lèvres, ne vous moquez pas, mais j’y ai vu le signe que j’étais sur la bonne voie. Voilà pourquoi le roman résonne en moi encore au jour de cette chronique, alors que je l’ai terminé il y a plus d’une semaine, voilà pourquoi au-delà de l’histoire en elle-même, je l’ai tellement aimé, c’est parce qu‘il fait partie de ces romans qui m’auront vraiment apporté quelque chose dans ma vie au moment où j’en avais le plus besoin. Ce n’est peut-être pas grand chose mais ici, c’est juste l’espoir que pour moi aussi, tout ira bien et c’est déjà beaucoup.

Ceci dit, Nastya a aussi été un personnage assez énervant par moments. Je n’ai pas non plus compris chacune de ses décisions. Elle essaie vraiment de garder les autres à distance et refuse de se laisser aimer. Du coup, il lui arrive de prendre la fuite quand les choses dérapent, quand elle sent qu’elle ne maîtrise plus ce qui arrive. J’ai vraiment eu envie de lui coller des baffes à ces moments-là, tout en comprenant son désir de fuir…

Nastya est un personnage très complexe et bien construit que j’ai pris énormément de plaisir à connaître. Il lui fallait donc un garçon avec du caractère et aussi complexe qu’elle en face, ce que l’auteur a très bien géré en insufflant la vie à Josh Bennett.

Une fois que vous faites la connaissance de Josh, vous reniez tous les beaux mecs qui vous ont fait craqués dans les livres ou même dans la vie. Josh Bennett, c’est juste LA référence du mec idéal, du mec parfait.
Bon, j’exagère un peu car le jeune homme a quand même des défauts. Il est mystérieux, il ne cause pas des masses et il refuse de s’attacher. C’est assez handicapant quand même quand vous espérez nouer une relation durable avec lui, j’admets. Mais si vous arrivez à faire fondre la carapace épaisse qu’il s’est construit autour de lui, alors là… bingo, vous tombez juste sur la crème des crèmes du mec idéal !

Josh m’a fait craqué de suite. Il a connu bien trop tôt la perte de ses parents. Quand il raconte la disparition de sa mère et de sa soeur, j’en ai eu les larmes aux yeux tellement j’ai été touchée. Instantanément, j’ai ressenti ce qu’il avait du ressentir à l’époque et cela m’a brisé le coeur. Mais cela ne s’est pas arrêté là… son père, sa grand-mère, son grand-père… tous l’ont laissé jusqu’au jour où il se retrouve seul, émancipé, en se jurant de ne plus jamais aimer pour ne plus jamais vivre la souffrance de perdre un être cher.

Josh m’a touchée avec sa passion de travailler le bois, avec sa patience avec Nastya, en l’acceptant dans son garage alors qu’elle ne disait rien, pour le regard différent qu’il pose sur elle, pour vouloir la protéger à tout prix, pour toujours dire ce qu’il faut. Bref, Josh Bennett est le « garçon parfait et j’ai bien envie de dire à Chéri « tu as de la chance qu’il n’existe que sur papier » :) 

Quant à Drew, c’est le mec que je ne m’attendais pas à aimer : le beau gosse du bahut qui drague tout ce qui bouge. En fait, je pensais qu’il allait être comme tous les beaux gosses de l’école, à savoir con et prétentieux.
Alors qu’en fait, c’est tout le contraire !
Drew est vantard, Drew drague tout ce qui bouge et ne pense pas toujours aux conséquences de ses actes. Mais Drew est profondément gentil et surtout il est drôle. On peut lui faire confiance. Il est ce genre de mec qu’on aimerait toutes avoir comme meilleur ami et pas comme petit ami. J’ai aimé sa loyauté envers Josh, leur amitié, sa famille et leurs dîners du dimanche et le fait qu’à aucun moment, il n’a essayé de faire quoi que ce soit avec Nastya… Bref, j’aime aussi Drew. Moins que Josh, mais beaucoup quand même !

J’ai aussi aimé les personnages secondaires comme les parents de Drew et tout particulièrement Clay et son don de dessiner « l’âme » des gens à travers ses portraits.


Au niveau du style de l’écriture, j’ai beaucoup aimé la narration à deux voix. J’aime avoir un point de vue féminin et un autre masculin dans une histoire. J’aime que Nastya nous raconte ce qu’elle ne dit pas tout haut et j’aime lire les réflexions de gentleman de Josh sur la gente féminine. Cela fonctionne parfaitement dans ce genre de romance et ça donne plus de crédibilité, de réalisme à l’histoire. Le lecteur fait partie vibrante de la relation de Josh et Nastya, en est le témoin privilégié.

La plume de l’auteur est très agréable, très fluide et très poétique. Il souffle un vent de magie quand on lit ce genre d’histoire, on pourrait citer des passages entiers qui nous ont fait vibrer tout au long de notre lecture. D’ailleurs, je n’en épingle pas ici, je préfère garder mes moments chouchous pour moi et vous laisser découvrir les vôtres.

book ornement
EN BREF, comment ne pas avoir un énoooooorme coup de coeur pour ce roman ? Comment ne pas s’attacher à deux personnages aussi forts ? Comment ne pas vibrer avec Nastya et Josh tout au long de leur relation ?
La réponse est simple : c’est impossible !
L’histoire est vivante, elle est crédible et très réaliste. Depuis que j’ai commencé à lire de la romance, je n’ai jamais vu une relation aussi bien construite que celle de Nastya et Josh. C’est ce qui la rend magique, c’est pour cela qu’elle nous touche jusqu’aux larmes et qu’on a envie de  crier à la Terre entière : BON DIEU, LISEZ-LE !


C’est un concentré d’émotions fortes qui vous attend avec ce roman ! A lire d’urgence !!!


Coupdecoeur
Les points + :

  • Les personnages : Nastya, Josh et Drew ;
  • Les relations entre les personnages : Nastya et Drew, Drew et Josh et surtout Josh et Nastya ;
  • La manière dont l’auteur approfondit chaque personnage et l’intimité dans laquelle elle nous embarque avec eux ;
  • La crédibilité et le réalisme de la relation amoureuse, car l’auteur prend le temps de la mettre en place et de la faire évoluer ;
  • Les émotions fortes qui se dégagent de la lecture : on rit, on a les papillons au ventre, on pleure…
  • La fin… qui est juste MAGIQUE <3


Les points - :

  • Un début un peu longuet ;


Les avis des copinautes : sister iwry (elle n’est pas bonne soeur, c’est juste ma soeur à moi, hein :p), Mycoton, Simi et d’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict 

 

Commentaires

  1. Wouah, ton avis donne follement envie ! Tu me parais très touchée par cette lecture, je trouve ça génial qu'un livre puisse autant nous bouleverser ! 16 janvier 2014 17:53

  2. Hello Jess, Je suis justement en pleine lecture de ce livre, j'atteins enfin les 200 pages, et j'ai qu'une envie : rentrer chez moi pour le terminé. Car je compte bien avaler les 300 dernières pages d'une traîte. Il me faut connaître la fin, je veux savoir ce qui est arrivé et comme ces deux personnage vont terminé. Un peu lent, comme tu dis, sur le début, mais ça commence à très bien avancer. Une très belle chronique que tu en as fait là, et quand en plus le personnel se sent touché, je trouve que c'est encore plus beau, on sent comme une espèce de fusion, et c'est à ça qu'on reconnaît les gros coups de coeur ! Des bisous Margaud 16 janvier 2014 19:34

  3. Wouah, déjà qu'il me tente énormément mais avec ton avis je pense que je vais aller faire rapidement un petit tour chez le libraire :) 27 janvier 2014 13:31

  4. Je le veux celui là, rien que le titre me donne envie^^ 7 mars 2014 17:42

  5. et bien quel avis !! On en parle de plus en plus sur le blogo, je tenterai très certainement ! 5 juin 2014 10:34

  6. Je l'ai lu il y a un petit moment et j'ai juste ADORE! C'est un livre génial, je l'avais commencé un samedi matin et je ne l'ai plus lâché du weekend! 27 août 2014 10:11

Laissez un commentaire

19 décembre 2014 15:26