The Original Sinners, tome 1 : Sans Limites

sans limites #1Titre VF : The Original Sinners #1 : Sans Limites
Titre VO : The Siren

Auteur : Tiffany Reisz (USA)
Traduction de Alba Neri

Publié aux Editions Harlequin (Collection Mosaïc)
Date de publication : 01 mars 2013

Genre : Romance, Erotique

Pages : 397

Prix : 18,90 €
Commander sur amazon :

Notestar-4-5

Quatrième de couverture

Le jour, Nora Sutherlin écrit des romans érotiques.
La nuit, elle trouve au Huitième Cercle, le club le plus privé et le plus secret de tout New York, l’inspiration pour les écrire.
Le jour, Nora se plie aux ordres de son nouvel éditeur, Zachary Easton, un homme extrêmement dur et exigeant, qui a été très clair avec elle : pour qu’il publie son prochain roman, elle devra le réécrire entièrement, sous son contrôle. Le tout en un temps record : six semaines.
La nuit, c’est elle qui donne les ordres, et qui fixe les règles, dans un monde où douleur et plaisir sont intimement liés.
Mais, de jour comme de nuit, avec Zach comme avec ces hommes qui se soumettent à ses désirs, elle n’a jamais qu’un but : repousser les limites…

Mon avis

Encore une romance érotique ? Oui, oui, je sais mais j’aime ça, qu’est-ce que vous voulez ! J’essaie de ne pas trop en lire pour ne pas être lassée (car c’est quand même un peu toujours la même chose ^^) mais une fois par mois, une petite romance érotique, ça me semble le bon deal ! Surtout qu’il semble qu’avec Sans Limites, j’ai trouvé une romance érotique BDSM hors du commun ! Et tout de suite, je vous explique pourquoi !

Dans ce roman, on découvre Nora. Nora qui écrit dans romances érotiques la journée et est l’une des plus célèbres « dominatrix » la nuit. Espérant être publiée dans une plus grande maison d’édition, elle va devoir se frotter à Zachary, son éditeur, qui n’est pas du tout attiré par ce genre de publications. Pourtant, il reconnaît que Nora a un certain style et lui propose de réécrire intégralement son roman dans un délai de 6 semaines. Si le roman lui plaît, alors il le publiera.  En passant du temps avec Nora, Zach va alors s’ouvrir à un nouveau monde… 

Déjà, il faut dire que j’ai beaucoup aimé le contexte littéraire de l’histoire : le fait que toute l’histoire trouve sa source dans une relation d’auteur/éditeur avec un fil rouge l’écriture d’une romance érotique qui plus est, m’a énormément plu ! Surtout que cette romance prend vraiment son importance dans le récit vu que l’auteur nous présente en plus de l’histoire de Nora, des extraits de son roman… de telle manière que le récit n’offre pas une histoire mais deux !

L’histoire est très bien construite. Pour tout vous dire, je ne m’attendais pas du tout à cela dans un roman de type érotique où toujours les mêmes choses reviennent : histoire d’amour fusionnelle et beaucoup, beaucoup de scènes de sexe. Dans ce roman, rien de tout cela ! L’intrigue est vraiment très riche au niveau de la psychologie des personnages, l’auteur s’attache vraiment à nous dévoiler leur parcours et quel plaisir ils retirent d’une relation BDSM. Les personnages sont tellement mis en avant dans le roman qu’on oublie qu’on est dans un roman érotique où finalement il y a très peu de scènes de sexe.

Cela m’a vraiment étonnée au départ car je m’attendais à plus de bisous, plus de gros câlins, bref plus de *** pour ne pas être vulgaire ! Et finalement je ne suis pas du tout déçue parce que c’est peut-être avec ce roman-ci que j’ai vraiment mieux compris les protagonistes et ce qui les poussent à avoir des relations dans un contexte de dominant/soumis.
Car même si ce genre de relations ne m’attire pas du tout, avec ce récit, le lecteur comprend mieux et juge moins les personnages en se demandant quel plaisir, quel satisfaction ils peuvent retirer de telles relations. On est plus dans la compréhension et l’acceptation d’une manière de voir les choses différemment sans pour autant juger. Du coup, les pratiques – même si certaines sont vraiment audacieuses – ne sont plus vues de la même manière que précédemment et pour ma part, tout le côté malsain – que je trouvais à ces relations où l’on se donne du plaisir par la douleur et le « partage » de soi avec d’autres personnes – a été grandement atténué. 

De plus, il convient de mentionner que l’auteur écrit remarquablement bien et que la lecture de ce roman est fluide. L’auteur donne énormément de détails sur le monde du BDSM, notamment les codes à respecter (par exemple, quand un novice entre dans un club BDSM, on lui donne un foulard d’une telle couleur qui précise à tout le monde sa qualité de novice) ou encore la hiérarchie qui existe au sein des doms.

Si j’avais un petit regret cependant, c’est la fin… Je vous avoue que je suis déçue car je ne m’attendais pas du tout à une telle fin, en tout cas pour Nora. Difficile de vous dire ce que j’aurais préféré car finalement, c’est vrai que ça ne pouvait pas finir autrement. Mais  voilà, vu les relations entre certains personnages, ça ne m’aurait pas dérangé que ça se finisse autrement, avec de nouvelles affinités qui se créent.

*****

Au niveau des personnages, j’avoue que là, le roman a été un gros coup de coeur. Je me suis vraiment régalée à les découvrir. Les personnages ont un gros bagage qu’ils traînent avec eux et j’ai vraiment pris du plaisir à voir comment ils évoluaient dans ce contexte tout particulier des relations BDSM.

Tout d’abord, Nora. Nora est un personnage que j’ai beaucoup aimé car elle sait à la fois se faire comprendre quand elle veut quelque chose mais aussi se mettre en retrait quand c’est nécessaire. C’est un personnage qui m’a semblé facile à vivre car elle s’adapte bien au caractère de chacun. J’ai aimé sa manière d’être, assez extravertie en public mais qui reste une « force tranquille » dans sa vie privée. Je l’ai trouvée à plusieurs moments apaisante. C’est un personnage qui incite  à la sympathie directement. Nora a un lourd passé avec Soren, l’homme qui l’a initiée aux relations BDSM. Avec lui, pendant tout le roman, on se demande si tout est fini ou pas, car leur relation reste très ambigüe.  Ce qui m’a le plus touché, c’est sa relation avec Wez, un jeune étudiant qu’elle a pris « sous son aile », qui vit avec elle mais avec lequel, elle n’entretient qu’une relation amicale assez complexe. Sa relation avec Zach est aussi ambigüe puisqu’au delà de la relation professionnelle, Nora et Zach vont se chercher, se découvrir, s’apprécier, se déchirer… Bref, peu importe l’homme dans sa vie, Nora nous surprend toujours et entretient avec chacun d’eux une relation tellement étrange et unique qu’il est finalement difficile de savoir avec lequel on préfèrerait la voir.

Wes est un personnage que j’ai adoré découvrir. Il voue à Nora une passion sans limites bien qu’il n’approuve pas sa relation avec Soren ni le monde dans lequel elle vit la nuit. Wes est quelqu’un de calme, de posé, de discret, bref tout le contraire de Nora ! Mais leur relation est tellement spéciale et forte que c’est un plaisir de voir à quel point ils comptent l’un pour l’autre et prennent soin l’un de l’autre.

Zach, au départ, est le personnage que j’aimais le moins. Il a des préjugés assez forts sur la romance érotique et forcément, en tant que fan de ce genre de littérature, ça m’a un peu énervé. Mais bon, même s’il est réticent, il va quand même s’intéresser au roman de Nora et finalement l’apprécier. Grâce à ces conseils et aussi à son franc parler, il va faire évoluer Nora pour que son roman soit encore meilleur qu’au départ. Il aime son métier et est très passionné. Cependant Zach cache aussi un passé tortueux auquel il faut face difficilement.  C’est un personnage droit, loyal qui sait ce qu’il veut et qui n’a pas peur de dire les choses.

Soren, par contre, est le personnage qui m’a mis mal à l’aise lors de ma lecture. C’est un personnage fort charismatique qui s’impose direct, dès son entrée dans le roman. Il dégage beaucoup et vu son statut dans le monde de la nuit, ben il fait un peu peur. De plus, quand on apprend ce qu’il est vraiment dans la vie, ça choque un peu, il faut l’avouer ! Sa relation avec Nora est assez fusionnelle, ils ont beaucoup de mal à rester loin l’un de l’autre et il y a toujours cet électricité dans l’air quand ils sont ensemble. Même s’il apparaît froid et distant, on sent néanmoins qu’il est vraiment épris de Nora et qu’elle a une place toute particulière pour lui. Même si l’intensité de leur relation m’échappe au vu de la manière dont il la traite, je respecte énormément ces sentiments très forts qui les unit.

Vous l’aurez compris, les personnages de ce roman sont très forts et très marquants. Je ne risque pas de les oublier de si tôt, même s’il est difficile de vous en parler et de parler des relations que tous les personnages masculins nouent avec Nora. Ce sont des rapports tellement différents à chaque fois qu’ils nourrissent le récit et le rendent d’autant plus intense à la lecture.

 

***** Conclusion *****


EN BREF, j’ai vraiment beaucoup aimé Sans limites, la première romance érotique BDSM qui se distingue vraiment des autres et se place vraiment au-dessus du lot avec la force qui se dégage des personnages. L’histoire m’a plu, le fait qu’il y ait une autre histoire dans l’histoire aussi et surtout la psychologie des personnages mises en avant.
Bref, une lecture qui m’a véritablement séduite à tout niveau et que je vous recommande !

S’il ne fallait lire qu’une seule romance érotique BDSM, c’est celle-ci que je conseille fortement !


victoryLes points +  :

  • Une intrigue qui met en avant la psychologie des personnages, qui s’intéresse vraiment à eux et qui ne gravite pas autour de scènes de sexe que l’on retrouve normalement en profusion dans ce genre de romance ;
  •  J’ai aimé le contexte de l’histoire, à savoir la relation éditeur/auteur entre Nora et Zach et le fait que le récit comporte des extraits du roman de Nora ;
  • L’écriture de l’auteur est assez plaisante, fluide et ne tombe pas dans la vulgarité ;
  • La manière dont le BDSM est présenté à travers les personnages m’a fait un peu mieux comprendre leur désir d’entretenir ce genre de relations : ici, cette sexualité n’est pas vu comme malsaine ni choquante à aucun moment, même si certaines pratiques restent assez hard.

Les points -

  • La fin m’a un peu déçue, j’aurais aimé que cela se finisse autrement  sans véritablement savoir quelle fin m’aurait le plus plu (comprendre voir avec quel personnage Nora allait se mettre en couple vu qu’il y a quand même 3 mâles qui gravitent autour d’elle ^^)… et même si je reconnais que finalement celle choisie par l’auteur va de soi.


Pour d’autres avis, rendez-vous sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Laissez un commentaire

14 décembre 2014 23:49