Profil

Titre VF : Profil
Titre VO : The Future of us

Auteur : Jay Asher et Carolyn Mackler (USA)
Traduction de Guillaume Fournier

Publié aux Editions Milan (Collection Macadam)
Date de publication : 13 juin 2012

Genre : Jeunesse

Pages : 339

Prix : 15,20 €
Commander sur amazon : Profil

Note


Quatrième de couverture


1995. Pour ses 15 ans, Emma vient d’avoir son premier ordinateur. Avec Josh, son meilleur ami, elle découvre le web. Facebook n’existe pas encore, mais un drôle de bug les connecte sur le futur, sur ce qui seront leurs profils, quinze ans plus tard. Une fenêtre sur leur vie à venir : travail, amis, amours, familles.
Le problème, c’est que le profil d’Emma ne lui va pas. Pas du tout.

Mon avis

Voilà un roman qu’il me fallait absolument lire, juste à cause de son pitch accrocheur. Un roman qui parle de Facebook a tout pour me plaire, moi l’accro à ce site communautaire ! La lecture m’aura-t-elle satisfait autant que son résumé ? Voyons voir de suite !

Emma et Josh sont les meilleurs amis du monde. Enfin, plus trop à l’instant où commence l’histoire en raison d’un qui pro quo qui les met mal à l’aise l’un en face de l’autre. 
Cependant, quand Emma se connecte pour la première fois à Facebook, posant ainsi un oeil sur sa vie future, c’est avec Josh qu’elle va le partager. A deux, ils vont découvrir ce que sera leur vie dans une quinzaine d’années. Si pour Josh, son avenir le fait sourire, par contre pour Emma, il lui fait plutôt grincer des dents !

L’intrigue

Comment ne pas se fondre dans l’histoire dès les premières pages alors qu’elle vous offre une replongée dans un passé pas si éloigné que ça. Ah, les années 90 ! Moi aussi, j’étais ado à l’époque ! Moi aussi j’ai connu l’effervescence de pouvoir se connecter à Internet pour la première fois avec une connexion archi lente qui mettait des plombes à se charger ! Moi aussi j’ai connu les discman et je regardais bien entendu Friends à la télé !

Rien que pour toute la nostalgie qui est ressortie de la lecture de ces pages, je ne regrette absolument pas d’avoir lu ce roman. Qu’il est bon de se souvenir, de revivre avec les personnages cette époque de ma vie où certes tout n’était pas rose mais où tout était possible, notamment lorsqu’il s’agissait de deviner/rêver l’adulte qu’on sera demain !

Car c’est bien de cela qu’il est question dans le récit ! Emma va réussir, on ne sait trop comment, à avoir un aperçu de son avenir en se connectant à Facebook, le site communautaire par excellence qui n’existait évidemment pas dans les années 90.
Et ce qu’elle va voir de son « futur elle » ne va pas lui plaire du tout !

J’ai adoré l’idée, le concept du roman, cette manière d’intégrer Facebook au récit. Pour le coup, on pourrait imaginer que c’est un vrai « coup de pub » pour le réseau social de Mark Zuckerberg, étant donné la place centrale que Facebook joue dans le récit.
Etant une vraie addict à Facebook (il ne sert à rien de nier l’évidence), un roman qui traite du sujet, en imaginant deux ados des années 90 découvrant ce que sera leur vie une quinzaine d’années plus tard, branchés sur le réseau, comment résister !

Et de fait, je suis assez facilement entrée dans l’histoire, attendant de voir comment allaient réagir nos deux héros face à Facebook et leur avenir. 
Et première chose que j’ai apprécié, c’est de voir leurs réactions face au site en lui-même, un site où chacun poste ses photos, ses statuts, expose sa vie au regard de ses « amis », réduisant de plus en plus sa « sphère privée où certaines informations ne sont partagées qu’avec un petit nombre, ou juste avec soi-même ».

« Emma Nelson Jones
N’a même pas les moyens de se payer un thérapeute digne de ce nom.

– Je n’arrive pas à croire qu’elle écrive ça.
– Pas « elle ». « Moi ».
– Pourquoi irait-on balancer des trucs aussi personnels sur Internet ? C’est n’importe quoi !
– Exactement, dis-je. Dans quinze ans, je serai bonne à enfermer et c’est ça qui fera découcher mon mari. » (page 40)

Ce genre de petits dialogues m’a fait sourire à de nombreuses reprises car c’est tellement vrai !

Cependant, malgré le fait que j’adore l’idée de départ, il y a quand même des petites choses qui m’ont fait grincer les dents :

La première est que je n’ai pas trouvé crédible la manière dont les comportements de l’un ou l’autre avaient des répercussions sur leur avenir. Si les conséquences de certains agissements sont normaux, logiques et totalement plausibles (comme par ex. le fait qu’Emma décide de changer d’université pour ne pas rencontrer celui qui sera son futur mari), d’autres sont tellement ridicules et minimes qu’on se demande comment ils peuvent influencer autant leur vie future. Pour moi, le récit manquait un peu de crédibilité à ce niveau-là.

La seconde chose qui m’a profondément agacée dans ce récit est qu’il est totalement sans surprise, prévisible d’un bout à l’autre. Dès le départ, lecteur comprend tout de suite où va les mener l’histoire, c’est tellement gros ! Et j’ai trouvé ça assez dommage que connaître l’issue du récit si peu de temps après l’avoir commencé.

En bref, j’ai beaucoup aimé l’histoire malgré les petits défauts relevés ! Ce fut très plaisant de voir la vie d’Emma et de Josh changer en fonction de la manière dont ils se comportaient dans le présent ! 

Les personnages

J’ai plus aimé le personnage de Josh que celui d’Emma, même si les deux représentent assez bien les réactions que pourraient avoir des gens comme vous et moi placés dans la même situation. Josh est le côté plus réfléchi alors qu’Emma fonce dans le tas sans penser aux conséquences.

Emma est une jeune fille de 15 ans, assez jolie, qui papillonne de garçon en garçon. Sa vie est assez facile, même si elle doit gérer les nouvelles relations amoureuses de ses parents. Sa mère s’est remariée, elle vit d’ailleurs avec elle et son nouveau mari qui a décidé de refaire les pièces de la maison, alors que son père a déménagé vers un autre Etat avec sa nouvelle femme et son bébé. Du coup, se sentant coupable d’avoir un peu « délaissé » son aînée, son père la gâte en lui offrant de gros cadeaux, comme son premier ordinateur pour son anniversaire. 
Quand elle va découvrir Facebook et ce que l’attend son avenir, Emma ne va vraiment pas accepter ce futur, essayant tout pour le changer. J’ai trouvé que sur le coup, elle n’écoutait pas assez Josh qui restait plus prudent en lui recommandant de faire attention car ses propres choix pourraient peut-être avoir des conséquences sur la vie d’autres personnes.
Et c’est là qu’Emma m’a beaucoup agacée car elle ne réfléchit pas plus que cela, ne pense qu’à elle et tant pis pour le reste. Elle est pressée de voir son futur changer, peu importe ce qu’il arrive.
Cependant, plus on va avancer dans le récit, plus elle va comprendre qu’elle risque de perdre bien plus dans le présent et tâcher d’y remédier, même si elle ne peut s’empêcher de regarder ce qui se trame sur Facebook !

Il faut cependant reconnaître qu’Emma représente vraiment l’« ado type » tout simplement car beaucoup de filles se retrouveront dans son portrait. Je dois dire que j’ai vu dans son personnage une part de moi-même, au même âge, notamment sur le fait de tomber amoureuse d’un garçon, juste parce qu’il est beau et que l’image que l’on a de lui est celle du prince charmant… alors qu’il ne faut que 5 minutes, le temps de déballer l’emballage doré, pour savoir que le contenu n’est pas du tout à la hauteur du paquetage !

J’ai plus aimé le personnage de Josh tout simplement parce que c’est le meilleur ami que chaque fille voudrait avoir dans sa vie. Prévenant, gentil, toujours prêt à rendre service, il est toujours aux côtés d’Emma, toujours là quand elle a besoin de lui. Cependant, Josh n’est pas une « lavette » prêt à tout accepter de son amie. Quand il est fâché, quand il en a marre, il sait se faire entendre et surtout le faire comprendre. Il est beaucoup plus réfléchi que son amie, même si lui aussi va d’une certaine façon tenter de provoquer le destin en essayant de se rapprocher de son « lui futur ».

Il y a des personnages secondaires très intéressants, à savoir les deux amis des deux héros, Kellan et Tyson. Ils sont en couple, entre deux séparations, complètement love l’un de l’autre, même si Tyson a du mal à se l’avouer. Ils sont certes beaucoup moins présents et complètement ignorants de cette histoire de Facebook mais ils jouent néanmoins un rôle très important dans l’histoire.

Le style de l’écriture

Le roman se lit très rapidement : un style simple, rythmé, avec des chapitres très courts. Les pages se tournent toute seule et on ne voit pas le temps passer !

J’ai adoré que le roman soit à deux voix : Visiblement, chaque auteur a pris en charge l’écriture d’un des deux personnages. Carolyn Mackler a écrit celui d’Emma et Jay Asher celui de Josh. 
J’ai adoré retrouver ce type de narration ici car étant donné que les personnages ne sont plus vraiment aussi proches qu’auparavant, cela permet au lecteur d’avoir la version de chacun sur ce qui s’est passé dans leur relation d’amitié mais aussi de voir comment chacun appréhende la découverte de Facebook avec tout ce que cela implique.

J’ai aimé aussi la façon dont les statuts Facebook étaient intégrés dans le récit. Pour tout vous dire, j’attendais patiemment qu’un nouveau statut apparaisse ! L’histoire rebondissait un peu plus à chaque fois au point qu’on attendait impatiemment le prochain !

La découpe des chapitres est assez agréable, en deux temps.  Le récit se poursuit en fait sur quelques jours, une semaine au plus. Et on découvre l’histoire par jour. Dans chaque journée, on suit une fois Emma, une fois Josh. Donc, même si le découpage des journées est plus long, il est aisé de s’arrêter dans l’histoire, vu que chaque journée est décomposée en chapitres, à chaque fois que l’on change de narrateur.


Conclusion

En bref, j’ai beaucoup aimé ce roman, rien que pour l’idée originale d’intégrer Facebook comme une fenêtre sur le futur de nos deux héros ! Malgré un petit manque de crédibilité sur certains points et une grosse dose de prévisibilité sur la fin, ce fut une bonne lecture, très agréable ! ET gros bonus, pour la nostalgie insufflée par le retour aux années 90 !

 

Les points + :

  • Une idée super originale, rien que le pitch, je signe à 200 % pour l’achat du livre !
  • La replongée dans notre passé pas si éloigné que ça ! J’ai adoré repenser à tout ce qui ont fait les années 90 (walkman, les connexions Internet interminablement longues, Friends,…)
  • La narration à deux voix : l’alternance des points de vue de Josh et d’Emma, très intéressante pour vivre l’histoire avec les deux personnages.
  •  Le phénomène Facebook qui est bien exploité 🙂

Les points – :

  • Les changements qui sont opérés dans le présent des personnages a des fortes répercussions sur l’avenir de ces derniers et ce n’est pas forcément clair ou crédible.
  • La prévisibilité du roman : dès les premières pages, il est facile de voir où les auteurs veulent emmener le lecteur et comment se terminera l’histoire.
  • La couverture du roman pas tip top… Heureusement que je m’y suis quand même arrêtée pour lire le résumé.
  • Le personnage d’Emma avec lequel j’ai eu du mal : très égoïste et assez superficielle. Elle veut tout tout de suite et comme elle l’a décidé, sans se soucier des conséquences pour les autres.


Les chroniques de Liliebook et alittlematterwhatever.
D’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :  

Logo Livraddict


Commentaires

  1. Je suis d'accord avec ton avis. Je dois avouer que j'ai eu parfois un peu de mal à avancer dans l'histoire car j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs entre les rebondissements... J'ai, comme toi, préféré le personnage de Josh à celui d'Emma qui avait tendance à m'agacer par moment :-)! Mais ce fut, tout de même, une lecture que j'ai bien aimé ;-)! A bientôt 25 juillet 2012 22:26

  2. Mouais. Je ne suis pas sûre que ça me plairait même s'il a l'air intéressant. 26 juillet 2012 09:08

  3. Il est dans ma PAL depuis sa sortie, et je dois dire que je me réjouis beaucoup de le lire. Facebook!! Des fois je me demande comment on ferait aujourd'hui, si tout ça n'était plus là. Et rien que, comme tu le soulignes, pour le retour en arrière dans mes années 90 chéries, je suis prête à m'y plonger^^ 26 juillet 2012 16:19

  4. Ben c'est peut être (c'est sur même!) que c'est nul ce que je vais dire... mais rien que la couverture ça a suffit pour me rebuter à acheter ce livre. Dommage car l'histoire à l'air sympa mais moi je passe mon tour sur celui ci... 27 juillet 2012 09:41

  5. Je n'aurais pas pensé à acheter ce livre à la base, surtout à cause de la couverture qui ne me plaît pas vraiment. Mais ton avis et l'histoire me donne finalement pas mal envie de découvrir ce livre :) 2 août 2012 16:44

Laissez un commentaire

15 October 2018 10:29