Noblesse oblige, tome 1 : Le Duc mis à nu

Titre VF : Noblesse oblige, tome 1 : Le Duc mis à nu

Titre VO : The Naked Duke

Auteur : Sally MacKenzie (USA)
Traduction de Vincent Basset

Publié aux Editions Milady – Romance
Collection Pemberley
Date de publication : 18 mai 2012

Genre : Romance, historique, humour

Pages : 338 

Prix : 7.60 €
Commander sur amazon : Noblesse oblige, tome 1 : Le duc mis à nu

Note :  



Quatrième de couverture


L’habit ne fait pas le duc.
La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Pour obéir aux dernières volontés de son père, elle se rend en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits font tomber sa malle dans le port de Liverpool.
Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l’auberge où elle compte passer la nuit. A son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires du séduisant duc d’Alvord…

Mon avis

Et je poursuis ma découverte des 3 nouvelles collections romance de Milady, avec un titre aux allures plutôt comiques paru dans la collection Pemberley ! Humour et situations cocasses au programme de ce premier tome de Noblesse oblige !

Miss Sarah Hamilton débarque en Angleterre, dans un pays qu’elle ne connaît pas du tout, pour retrouver son oncle, le comte de Westbrooke, suite à une promesse qu’elle a faite à son père sur son lit de mort. Sauf, que rien ne va comme prévu : sa malle tombe à l’eau par mégarde et le tenancier de l’auberge où elle compte dormir avant de rejoindre son oncle la prend pour une fille de joie ! 
Mais finalement, elle obtient une chambre et tombe d’un sommeil de plomb.
Le lendemain, surprise ! Sarah se réveille aux côtés d’un beau jeune homme nu ! Et la surprise ne s’arrête pas là, le jeune homme  en question est duc et lui propose de l’épouser… car évidemment pour la bonne société d’Angleterre, se réveiller dans un lit à côté d’un homme nu n’est pas convenable. Du coup, la réputation de la jeune fille est compromise ! Mais cette situation est loin de ravir la jeune femme qui rêve d’un vrai mariage d’amour… 

L’intrigue

Difficile de ne pas craquer pour ce roman avec ces couleurs flashy et la mise en page de la couverture qui invite directement à l’humour. D’ailleurs pour être honnête avec vous, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de lecture humoristique dans la collection Pemberley, la collection romance historique de chez Milady, justement en raison de son caractère historique qui invite donc au sérieux et à la bienséance.
Du coup, quand j’ai lu la quatrième de couverture, je me suis dit « pourquoi pas » !

Et globalement, je dois dire que je ne regrette pas du tout cette lecture ! J’ai passé un très bon moment avec Miss Sarah Hamilton et le Duc d’Alvord.

Il faut dire que l’auteur introduit son histoire de manière très originale et drôle. Il est rare qu’un livre me surprenne dans les premières pages, et ce fut pourtant le cas ici avec des situations rocambolesques assez drôles et qui le deviennent encore plus quand on se rend compte de certains liens entre les personnages !

Les premières pages du récit m’ont donc mis de très bonne humeur, m’ont fait beaucoup rire, ce qui laissait présager de bonnes choses pour la suite !

Et de fait, j’ai beaucoup aimé la romance qui se met tout doucement en place entre Sarah et James, le duc d’Alvord. C’est tout tendre, tout doux, tout mignon et assez naïf dans le chef de Sarah… 

Parallèlement à cette romance, une seconde intrigue se met en place : La vie du Duc est menacée, un de ses proches cherche à le tuer pour s’emparer de ses possessions et surtout du titre de Duc. Voilà donc pourquoi notre Duc est pressé de se marier : avoir un héritier et ainsi déjouer les plans machiavéliques de ce proche parent.

Cette seconde intrigue était bien amenée également, le lecteur est autant captivé par les vilains plans de Richard (le proche parent en question) que par l’histoire d’amour naissante entre Sarah et James.

Et au-delà de la romance, de cette gueguerre de possession entre mâles de la même famille, on retrouve également la bonne société anglaise avec ce qu’elle a de plus classe mais aussi de plus détestable… Et personnellement, j’ai trouvé que l’auteur arrivait parfaitement à rendre l’ambiance de l’époque : les apparences qui comptent plus que tout, les messes-basses et rumeurs qui deviennent des vérités avant même que vous soyez dans la confidence… Bref, j’ai aimé retrouvé cette ambiance assez hypocrite de la bonne société de l’époque. Le rôle de la femme et de l’homme est également mis à l’honneur, avec cette pauvre Sarah au milieu, qui s’imagine mal être la femme d’un seul homme si ce dernier va batifoler avec d’autres femmes et que tout le monde a l’air de trouver ça normal autour d’elle !

Cependant, je regrette cependant que l’histoire soit un peu tirée en longueur car une fois passé les premières pages assez drôles, on retombe toujours sur la même chose. James a envie de Sarah, il veut l’épouser. Sarah doute car elle pense que James veut l’épouser juste pour ne plus avoir cette épée de Damoclès au-dessus de la tête une fois qu’il aura un héritier ; elle veut un mariage d’amour et non pas par intérêt. Et on tourne en boucle jusqu’à la fin du récit.

En plus, la fin n’est pas très crédible. Nous en avons longuement débattu avec Priline du blog Pomme’s Book juste après avoir lu le roman. En fait, pour être plus correct, pour moi, l’auteur a voulu bouclé l’histoire trop rapidement. Vu la tournure des évènements à la fin du récit, l’auteur n’aurait pas dû donner dans le happy end aussi vite. Difficile de vous en parler sans spoiler, mais disons que quand on vit un évènement dramatique, il me semble qu’il nous faut à tous du temps (qui varie d’une personne à l’autre) pour faire face au choc, au traumatisme vécu et là, en fait, on n’a pas cette phase d’adaptation, d’attente. On passe de tout est horrible à tout est beau en un quart de seconde… et c’est juste pas possible. Il manque quelque chose et finalement ce manque rend cette fin pas crédible pour un sou.

En gros,  pour résumé l’intrigue, on peut dire que l’histoire est sympathique, tout mignonne, assez drôle dans l’ensemble mais tire un peu sur la longueur et que la fin n’est pas top top ! 

Les personnages

Côté personnage, je dois dire que j’ai été plutôt agréablement surprise par ces derniers, surtout celui de James, le Duc d’Alvord.

En ce qui concerne Sarah, ce qui m’a touché, c’est sa naïveté. Il faut dire qu’on a vraiment l’impression que la jeune fille n’y connaît rien du tout à la vie, surtout en ce qui concerne le sexe ! Elle a un côté super gentil, super touchant, on lui donnerait le bon Dieu dans confession si elle n’avait pas ce côté si cruche prononcé à ce point. C’est vrai qu’au début, c’est drôle mais on se rend compte qu’être ignorante à ce point, c’est grave quand même ! C’est un personnage que j’ai néanmoins beaucoup aimé car elle reste fidèle à elle-même, assez simple et s’accroche à ses valeurs : elle veut un mariage d’amour !

James est l’ATOUT premier du récit ! Il est juste incroyablement sexy, beau et très doux dans sa manière de parler aux dames. Et de fait, il aura vite fait de nous attraper toutes pour nous mettre dans son lit. Mais voilà, James n’est l’homme que d’une seule femme et Mesdames, accrochez-vous car quand James vous révélera quelques détails croustillants sur sa vie sexuelle, vous fondrez littéralement (et si ce n’était déjà pas fait avant ^^). Au-delà du mari parfait, James est un homme loyal, juste et bon qui prend très à coeur le bien être des gens qui travaillent sur ses Terres. 

Les autres personnages sont également très attachants. J’ai beaucoup aimé le duo des Lady, lady Gladys et lady Amanda, toujours à se mêler des affaires de James de manière assez intrusive. La seconde, lady Amanda, est juste à mourir de rire quand elle fait ses petites réfléxions, quand elle balance ces petites piques sans en avoir l’air !

Richard, le proche parent qui en veut à James, joue très bien son rôle de super méchant de l’histoire. Il est aveuglé par la jalousie, par ce pouvoir et cette richesse qu’il veut prendre à James et pour lui, tous les moyens sont bons. Il n’a aucun scrupule, est prêt à toutes les manigances pour arriver à ses fins. J’ai vraiment détesté ce personnage mais c’était un peu le but de l’auteur… donc en conclusion, elle a bien fait son boulot !

Le style de l’écriture

Au niveau de l’écriture en elle-même, je n’ai rien à redire. J’ai aimé la légèreté de la plume de l’auteur, la simplicité avec laquelle elle raconte son histoire, l’humour qu’elle distille au fil des situations rocambolesques et des qui pro quo qui s’enchaînent, surtout au début du récit !

Le roman est raconté à la troisième personne, c’était bien vu dans la mesure où cela permet au lecteur de ne pas rester focaliser tout le temps sur le duo James/Sarah mais aussi de voir ce qui se passe ailleurs, notamment en ce qui concerne Richard et ses manigances. 
Je n’ai pas ressenti de distance entre les personnages et moi-même, l’humour du roman permettant toujours de rester proche des protagonistes !

Certains regretteront peut-être la simplicité du vocabulaire utilisé par rapport à l’époque du récit (19ème siècle). Perso, ça ne m’a pas vraiment dérangé. C’est justement le côté « pompeux », parfois trop descriptif, des romans historiques qui fait que j’hésite souvent à me lancer dans ce genre de récit.

Conclusion

 En bref, j’ai passé un bon moment avec Le Duc mis à nuun roman assez drôle et très léger ! Bref, parfait pour cet été ! Malgré les petits défauts relevés, je lirai la suite avec grand plaisir, surtout qu’elle met d’autres personnages en avant ! Hâte de voir ce que me réserve le tome 2 !

Un récit agréable et léger, plus d’humour, de qui pro quo et de situations rocambolesques, qui vous remuera les zygomatiques !

 

Les points + :

  • Un roman bourré d’humour, avec des situations cocasses qui surprennent… surtout au tout début du roman.
  • Une romance toute mignonne.
  • Le personnage du duc d’Alvord à tomber toutes les demoiselles fleur bleue !
  • Un style d’écriture léger, simple ! Très agréable à lire.

Les points – :

  • Une fin quelque peu bizarre : clairement l’auteur a voulu a été trop vite pour conclure. Du coup, ça manque un peu de crédibilité.
  • L’intrigue tire un peu en longueur… ça devient moins drôle par la suite. 
  • Le personnage de Sarah Hamilton pourrait agacer certaines lectrices : trop naïve et assez cruche sur le sujet du X !



Les avis des copinautes : MyaRosa, Priline et d’autres encore sur la fiche BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Ah celui-là fait partie de mon programme de lecture du mois de juillet. Je m'y attaque la semaine prochaine. Tu m'a donné encore plus envie de le lire, même si j'ai passé certain passage de ta chronique pour ne pas trop en découvrir sur l'histoire. Je la relirai après l'avoir terminé. En tout cas, l'hsitoire me changera de celle de Plus encore que la vie que je viens tout juste de finir. J'ai besoin de quelque chose de plus léger, et c'est la lecture parfaite pour cela à te lire. Je remettrai un message avec mon avis sur ton blog dès que j'ai fini de le lire. Encore merci pour ta chronique. 8 juillet 2012 12:53

  2. Ce livre me fait vraiment envie! Il a l'air vraiment drôle. C'est dommage pour la fin mais au moins nous sommes prévenues de la tournure des évenements, peut être que cela passera mieux.Bisous à toi. Marionnette 8 juillet 2012 18:26

  3. Bon, je crois qu'il va définitivement finir dans ceux que j'emmène avec moi en vacances... très tentant et une parfaite lecture de saison visiblement sans prise de tête (enfin si le soleil décide enfin de se montrer). Et j'ai bien compris qu'il ne fallait pas que j'en attende trop de la fin, je suis parée :) 17 juillet 2012 19:48

  4. J'avais peur que ce livre me deçoit, je ne l'ai pas encore mais j'avais lu plusieurs critiques qui ne m'ont pas donné envie de le lire. Par contre, ta critique me rassure du fait qu'il y ait quand même des points positifs et des personnages bien construit. J'ai donc hâte de lire cette romance ! 22 septembre 2012 22:18

  5. j'ai vu ta derniere video ou tu parlais du dernier tome, j'ai très envie de lire toute la saga 2 août 2013 12:18

  6. Je viens de finir le tome 1. C'est bien, mais comme toi j'ai du mal avec la fin que je trouve vraiment pas très crédible. C'est vraiment trop rapide à mon goût. J'ai acheté le tome 2, je vais certainement le lire durant mes congés en septembre, il y a des nouveaux personnages donc à voir, mais je ne pense pas me ruer sur toute la saga, à les lire à la suite. C'est bien comme roman de plage on va dire. 23 août 2013 14:39

Laissez un commentaire

18 June 2019 17:55