Night School, tome 1

Titre VF : Night School, tome 1
Titre VO : Night School

Auteur : C.J. Daugherty (UK)
Traduction de Cécile Moran

Publié aux Editions Robert Laffont
Collection R – Facebook
Date de publication : 10 mai 2012

Genre : Young Adult

Pages : 466

Prix : 17.90 €
Commander sur amazonNight School, Tome 1 :

Note

Quatrième de couverture

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d’être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents, qui l’envoient dans un internat au règlement quasi militaire.
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l’école privée Cimmeria n’a vraiment rien d’ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d’enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n’y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer…

Mon avis 

Ce livre m’intriguait énormément, non seulement avec cette magnifique couverture, mais également avec cette quatrième de couverture qui en dévoile beaucoup tout en restant totalement mystérieuse. Pour tout vous dire, je m’attendais à tout autre chose en ouvrant ce livre. Suis-je déçue ? Pas du tout ! Night School m’a énormément supris… là où je ne l’attendais pas !

Allie est ce qu’on appelle une ado difficile. Renvoyée des différents lycées qu’elle a fréquentés, arrêtée plusieurs fois en quelques mois par la police, ses parents ne savent plus quoi faire avec elle. Depuis la disparition de son frère qui a fugué, Allie n’est plus la même.
Afin de pouvoir la remettre dans le droit chemin, ils prennent une mesure drastique et décident de l’envoyer à l’école privée de Cimmeria, en internat, école connue pour son régime strict et accueillant des ados généralement de milieux aisés.
Si elle s’adapte facilement à ce nouvel environnement et s’y fait même des amis, Allie ne se sent pas non plus 100 % en confiance. La Night School, les élèves qui y participent mais n’en disent rien, elle sent qu’on lui cache des choses, même son petit ami de qui elle est pourtant très proche.
Quelle vérité se cache à Cimmeria ? C’est ce qu’elle va tenter de découvrir…

L’intrigue

Sans doute ce que j’ai le plus aimé dans le roman alors qu’il faut être honnête, il ne se passe quasi rien de bien affolant pendant la majeure partie du récit !

On découvre donc une jeune fille, Allie Sheridan, dans les ennuis jusqu’au cou. Arrêtée encore une fois par la police, ses parents décident de prendre des mesures qui s’imposent et donc d’envoyer la jeune fille en internat dans une école privée assez stricte au niveau du règlement.

Dans un premier temps donc, on découvre avec Allie cette nouvelle école : nouvelles amitiés, découverte d’un nouveau cadre, de nouvelles règles et des nouveaux garçons qui vont faire son quotidien. Rien de bien original là-dedans mais en ce qui me concerne, j’ai pris plaisir à connaître Allie à travers cette petite chose toute simple que la découverte d’une nouvelle école.
Disons que ce qui est peut-être un peu perturbant au départ, c’est de voir qu’Allie n’est pas très contente de la décision de ses parents mais qu’elle s’en accommodera très vite.

Mais très vite, on entre dans le vif du mystère… doucement d’abord puis de plus en plus au fur et à mesure que la tension monte crescendo à l’évocation du sujet tabou dont tout le monde connaît l’existence mais sans savoir exactement ce que c’est : la Night School et son cercle très privilégié d’élèves qui la compose.

Et il faut dire que l’auteur réussit ici un coup de maître à tenir son lecteur en haleine pendant près de 400 pages en ne dévoilant que le strict minimum en fin de récit ! Bien sûr, il y a un peu d’action dans le récit, mais tout cela ne sert à recentrer l’intérêt du lecteur sur le grand mystère, à savoir la Night School ? Qu’est-ce que c’est ? Qui en fait partie ? Pourquoi ? Comment ?

J’avoue qu’à chaque page tournée, j’espèrais avoir un indice, un nouvel élément sur cette fameuse Night School et il est vrai qu’à tourner les pages dans ce but, d’avancer avec cet objectif en tête durant toute la lecture, on se demande finalement – plus on approche le récit – si l’auteur va quand même lâcher quelques informations ou si l’on devra encore se torturer l’esprit jusqu’au tome 2. 
J’avoue que pour certains d’entre vous, cela pourrait paraître long – même trop long et que vous pourriez vous décourager en ne voyant rien venir…

En ce qui me concerne, je dois dire que cette longue attente infernale m’a mis au supplice, je me suis vraiment fondue dans la tête de l’héroïne, à vivre les choses à fond avec elle, à me poser les mêmes questions sur les gens qui l’entourent en ne cessant de douter de leur loyauté/fidélité/honnêteté à son égard… surtout que plus on avance dans le récit, plus certaines choses deviennent vraiment glauques, plus les questions se multiplient et  plus on a envie de savoir tout simplement !!!!
Et même si cette attente est un peu trop longue, j’admets que j’ai adoré cette sensation de me rapprocher toujours plus près du mystère, de voir que ce dernier m’échappait complètement jusqu’à ce que l’auteur se décide enfin à lever le voile, à nous dire ce qu’il en est…
Pour ma part, je dois dire que j’ai été très étonnée par le pourquoi du comment de la Night School car avec toute cette attente, je m’attendais à quelque chose de plus spectaculaire et fantastique. Mais que nenni ! L’auteur m’a surpris, m’a pris en totale contrepied de ce à quoi je pouvais m’attendre… Ceci dit, ce n’est pas pour autant que l’intrigue en pâtit ou devient moins bien, c’est juste que l’histoire prend une voie que je n’avais pas du tout envisager et finalement ce n’est pas plus mal ainsi ! 

Par contre, s’il y a une chose que j’ai particulièrement aimé c’est les révélations de la toute fin du roman et je trouve très cruel de la part de l’auteur de nous avoir laissés sur notre faim, nous mettant l’eau à la bouche avec des informations assez importantes mais restant tout à fait énigmatiques qui nous font poser des tas de questions, surtout sur la présence d’Allie dans ce monde auquel a priori elle semble ne pas appartenir.

Du coup, ma tête fourmille de questions, il me tarde vraiment d’avoir le tome 2 entre les mains afin de savoir ce que nous mijote l’auteur… 
Le prochain opus ne sortant en VO que début de l’année 2013 , il va falloir s’armer de patience pour tenir bon jusque là !

Les personnages

Au niveau des personnages, je dois dire que j’ai beaucoup aimé celui d’Allie Sheridan, l’héroïne principale. Pourtant, ce n’était pas gagné car au vu du comportement de notre héroïne au début du roman (elle entre en effraction dans son lycée pour aller taguer le bureau du proviseur), je pensais avoir affaire à une ado rebelle qui repousse toute autorité pour n’en faire qu’à sa tête… Vous voyez le genre de têtes à claques pour qui on rêverait d’appeler Pascal le grand frère à la rescousse, parce qu’on ne sait plus quoi faire pour ramener la jolie demoiselle à un comportement d’une petite fille modèle.

Cette impression va vite s’estomper quand l’auteur va commencer à nous raconter l’histoire d’Allie et surtout quand le lecteur va connaître son ‘point de rupture’, c’est-à-dire le moment-clé de sa vie où elle va basculer d’une petite fille gentille à  une délinquante.

Puis il faut dire qu’une fois arrivée à Cimmeria, j’en suis venue à me demander s’il n’y avait pas erreur sur la personne car ce n’est pas franchement la même Allie que j’ai retrouvée. D’ailleurs, certains trouveront que le contraste entre l’Allie des tous premiers chapitres et l’Allie de Cimmeria vraiment saisissant. D’une jeune fille que l’on pense rebelle, on  retrouve finalement une jeune fille tout à fait normale qui ne fait pas de vague et s’adapte assez bien à son nouvel environnement.
Perso, il est vrai que ce contraste ne m’a pas plus choquée que cela étant donné que j’ai mis ce changement de comportement sur la timidité de notre héroïne et que – attention moment psychologie ^^ – je me suis dit que son comportement rebelle était une certaine façon pour elle d’attirer le regard de ses parents sur elle. Et que donc une fois ces derniers hors du tableau, Allie pouvait arrêter tout son cinéma et être elle-même.

Au fur et à mesure du récit, on va voir aussi notre héroïne reprendre confiance en elle-même, elle ne va plus se laisser abattre par le poids du fardeau qu’elle portait jusqu’à alors… 
Avec tous les évènements qui se produisent autour d’elle et auxquels elle ne comprend pas grand chose, elle va se rendre compte qu’on lui cache quelque chose d’important sur l’école et finit par penser que même ses amis ne lui disent pas toute la vérité.
Allie va donc prendre son courage à deux mains pour découvrir par elle-même ce qu’on lui cache. Elle est forte et ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce personnage, c’est qu’elle ne se laissera pas démoraliser quand certaines personnes vont lui tourner le dos. Malgré les rumeurs, les méchancetés de certains, elle va rester digne tout le long et ne pas s’effondrer. Allie est un très bel exemple pour la jeunesse d’aujourd’hui. 

Il y a ensuite sa meilleure amie, Jo, avec qui elle se lie d’amitié dès qu’elle arrive à Cimmeria. Au départ, Jo apparaît comme la copine idéale, celle qui vous prend par la main quand vous arrivez dans une nouvelle école, vous invite à rejoindre directement son groupe d’ami et à qui vous vous confiez tout naturellement. C’est globalement l’avis que j’ai eu sur ce personnage durant une bonne première partie du roman… Puis, je n’ai plus rien compris à sa manière de se comporter envers Allie que j’ai vraiment trouvé détestable. Imaginez que vous faites entièrement confiance à une personne que vous pensez connaître et puis qu’elle se révèle sous un tout autre jour sans que vous compreniez pourquoi celle-ci se comporte d’un jour à l’autre totalement différemment avec vous. Jo apparaît alors comme quelqu’un de facilement manipulable et totalement instable. Et même si son passé nous est dévoilé, celui-ci n’excuse pas tout.

Il y a également deux garçons dans l’histoire qui vont à tour de rôle faire tourner le coeur de notre petite Allie. Et là, encore j’ai ma petite préférence. Entre Sylvain et Carter, il y a pourtant un monde. Ces deux jeunes hommes ne se ressemblent pas du tout. L’un est le gendre idéal, celui que votre maman va trouver bien sous tout rapport, poli, serviable, élégant… Bref, le mec parfait… Mais quand on gratte un peu, on se rend compte que derrière les promesses d’un emballage parfait, le contenu n’est pas aussi glorieux ! L’autre, c’est tout le contraire, le genre bad boy que tout le monde vous dit d’éviter, pas fréquentable… Mais là encore il suffit de déballer le paquet moins joli que le premier pour s’apercevoir de la richesse cachée dessous ! (attention, la description des garçons ne correspond peut-être pas à l’ordre dans lequel je les ai énumérés… va savoir ! C’est juste pour pas savoir qui est qui et laisser planer le doute encore un peu ^^)
Les deux semblent être attachés à Allie, avec chacun une façon bien à eux de lui montrer leurs sentiments… Lequel choisira-t-elle ? A vous de le découvrir en lisant le roman !

Le style de l’écriture

Le style de l’auteur est très agréable : fluide, assez rythmé malgré le manque d’action. L’auteur arrive très bien à faire ressentir la tension de l’intrigue, le mystère autour du secret de Cimmeria et dès lors, même si le roman fait plus de 400 pages, même s’il ne se passe rien de folichon la plupart du temps, on ne s’ennuie pas et surtout on ne voit pas les pages se tourner.

Je n’adhère pas cependant au choix de la narration, même s’il n’y a rien de mal fait pourtant. Le lecteur reste tout le temps focalisé sur Allie, on ne suit jamais aucun autre personnage… je n’ai donc pas compris pourquoi l’histoire n’est pas racontée par Allie elle-même.
Ceci dit, je ne suis pas mauvaise langue et il faut reconnaître néanmoins un certain talent à l’auteur qui malgré la narration à la troisième personne arrive à rapprocher le lecteur de son héroïne principale, au point où ce dernier vivra complètement le récit avec Allie : mystère, angoisse, déception, trahison,… Le lecteur ressent tout avec Allie, vit les choses avec elle, partageant donc une intimité certaine avec l’héroïne alors que le choix de narration aurait du mettre une certaine distance entre eux. Rien que pour cela, je dis chapeau, c’est très réussi !

Conclusion

En bref, je retiens de ce premier tome une intrigue qui met certes du temps à décoller et à se révèler mais qui a le mérite de tenir le lecteur en haleine sur plus de 400 pages en ne lui en dévoilant que très peu et avec très peu d’action, sauf quelques instants particulièrement angoissants qui feront monter crescendo le suspense, la tension palpable de l’intrigue !
Ce que j’ai également adoré avec Night School, c’est d’être un peu à la place d’Allie à suspecter tout le monde de jouer un double jeu avec elle ! Finalement, même si quelqu’un nous paraît sympathique, on en vient à un moment ou l’autre à penser qu’il ment lui aussi, qu’il lui cache des choses importantes !
Et c’est là toute la force du récit, toute cette ambiance de doute, de questionnement saisit le lecteur, le captive jusqu’au bout, que ce soit par rapport aux intentions des gens que sur le rôle de cette école privée pas comme les autres ! Saupoudrez le tout de quelques révélations de dernière minute qui relancent l’intérêt du lecteur à fond la caisse, et vous comprendrez pourquoi je trépigne autant d’impatience pour lire la suite qui ne sortira… qu’en  2013 !!!

D’ici là, un seul conseil, méfiez-vous des apparences :)

 

Ce roman m’a retourné la tête sans dessus dessous !

Les points + :

  • Un personnage principal, Allie Sheridan, auquel le lecteur s’attache très vite.
  • Une intrigue qui bien qu’elle ne bouge pas énormément reste mystérieuse à chaque page tournée, attisant l’intérêt du lecteur au fur et à mesure de son avancée dans le récit.
  • Un final qui dépote totalement : des révélations fortes qui laissent le lecteur avec beaucoup de questions et une envie folle de lire la suite.

Les points – :

  • Malgré que la tension soit là, qu’on tourne avidement les pages pour connaître le secret de Cimmeria, les révélations viennent quand même assez tard dans le roman… De coup, cela pourrait décourager certains lecteurs.
  • Le personnage de Jo, l’amie d’Allie à Cimmeria, qui m’a profondément déçu par son comportement envers son amie.
  • Etant donné que l’on reste avec Allie tout le temps, je n’ai pas compris pourquoi le récit n’était pas raconté en « je », même si l’auteur s’en est très bien sorti avec un style narratif à la troisième personne.
  • L’attente jusqu’au tome 2… 2013, encore et toujours… et si bien sûr on survit à la fin du monde 😀 !



Les avis des copinautes :  Mycoton32, Serega, ilnyak1pas, Mélo, Tessa, Azariel87, Priline, Galleane, Melisende et d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Ah je suis heureuse que tu ai publié ton avis!!! je l'attendais de pied ferme ;-) Je suis en plein dans la Night School aussi et je dévore le bouquin!!!! Seul bémol mais moi cela me perturbe dans la lecture c'est la narration car elle me pose vraiment problème.... 27 juin 2012 10:06

  2. Comme pour toutes les parutions de la collection, je veux le lire >.< =') 29 juin 2012 11:49

  3. Je l'ai pour ma part beaucoup aimé également. J'ai aimé le lire sans savoir à quel genre de roman j'avais affaire! 7 juillet 2012 19:28

  4. J'ai adoré ce livre ! C'est l'un des meilleurs livres que j'ai lu, et, ayant 13ans, j'en ai lu pas mal ! Je suis impatiente de découvrir le deuxième tome ! 21 août 2012 10:09

  5. pour ma part je ne l ai pas mes ton article sur se livre ma beaucoup plus et ma donner envie de lire moi qui suis fan de livre sur les vampire sorcier loup-garou et tout le tralala je mais la note de 8 sur 10 a ton blog la nonte la plus elever que je n ai jammais mise pour preciser je suis critique pour livre et blog sur les livre alors je te remerci a bientot .miss nihad vampire 23 août 2012 21:02

  6. Je l'ai lut et franchement je pense que c'est l'un des rares livre qui m'aie donner envie de le lire jusqu'à la fin sans m'arrêter :D C'est vraiment l'un de mes livres préféré ! Pour mon avis, j'ai beaucoup aimé les relations de Allie avec les garçons, elle qui n'est pas habituer... Et l'idée qu'elle se face courir après par les plus beaux mecs de l'école (aussi différents soient ils) me plais beaucoup :D Sinon ton article est génial et décrit très bien ce super livre ! Même si je trouve qu'il y a quand même pas mal d'action qui renforce beaucoup l'intrigue ! Voili voilou ! Et aussi, quand tu parles justement des garçons, tu dis que tu as une préférence... Mais tu ne dis lequel c'est des deux :p 2 décembre 2012 16:03

Laissez un commentaire

1 août 2015 05:31