Starcrossed, tome 1

Titre VF : Starcrossed, tome 1

Titre VO
: Starcrossed

Auteur : Josephine Angelini (USA)
Traduction de Marie Leymarie

Publié aux Editions Pocket Jeunesse
Date de publication :  02 février 2012

Genre : Fantastique, jeunesse

Pages : 430

Prix : 18.90 €
Commander sur amazonStartcrossed : Le destin les a unis, les dieux les ont séparés

Note



Quatrième de couverture.

« C’était la nuit dans le pays aride. Hélène se mit en route. Elle aperçut quelqu’un, au loin, et pressa le pas.
C’était Lucas. Tombé à genoux, il avançait, tâtonnant comme un aveugle, se coupant les mains sur les pierres tranchantes.
Il avait si peur qu’il n’osait pas se redresser. Hélène comprit qu’il la suppliait de le laisser là. Mais elle savait qu’elle ne devait pas, sinon il ne quitterait jamais le pays aride.
Malgré ses peurs, elle l’obligea à se lever et à marcher. »

Mon avis. 

J’avais envie de lire ce roman rien qu’à regarder la couverture ! Je ne regrette absolument pas le voyage, c’est un nouveau coup de coeur que je vous propose de découvrir aujourd’hui !

 Hélène vit depuis toujours sur la petite île de Nantucket avec son père. Abandonnée par sa mère à son plus jeune âge, elle se sent également différente des autres, sans pour autant pouvoir l’expliquer.
Lorsque Lucas Délos débarque avec toute sa famille sur l’île, Hélène va ressentir de violents sentiments de haine envers lui jusqu’à vouloir le tuer alors qu’elle ne le connaît absolument pas.
Cependant, après s’être sauvés chacun la vie, Lucas et Hélène vont se rapprocher dangereusement. Lucas va lui apprendre la vérité sur ses origines. Un tout nouveau monde semble s’ouvrir devant Hélène, un monde dangereux mais qui l’oblige également à devoir s’éloigner de celui qu’elle aime…

A. L’intrigue.

Gros, gros point fort du roman ! J’ai pratiquement tout aimé au niveau de l’intrigue à part deux petits points que je développe en vitesse avant de dire ce qui m’a vraiment plu dans ce roman !

Premier petit défaut : J’ai trouvé que l’intrigue mettait du temps à décoller. Pour tout vous dire, dans les 100 premières pages, je m’ennuyais un peu. L’auteur nous parlait de la différence d’Hélène sans nous dire en quoi elle était différente. Et ça m’a titillé cette histoire de différence, parce que j’avais très envie de savoir ! Et cette attente a été un peu longuette (mais bon, vu le plaisir à la découverte, on va dire que c’est faute à moitié pardonnée ^^).

Second petit défaut : J’ai trouvé que la super mythologie développée par l’auteur était parfois un brin compliquée ou mal expliquée. En gros, je pense avoir tout compris mais quand je pense aux détails, que je pousse ma réflexion un peu plus loin, je m’aperçois qu’il me manque quelques informations pour que tout soit parfaitement clair comme de l’eau de roche ! Peut-être l’auteur l’a-t-elle voulu, laissant plus de suspense, d’interrogation pour la suite, mais en attendant, moi je suis frustrée ! 

Maintenant qu’on en a fini avec les petits moins de ce roman, passons au plaisir immense que m’a procuré la découverte de ce premier tome de Starcrossed

Tout d’abord, j’ai énormément apprécié la revisite de la mythologie grecque développée par l’auteur. Mettre ainsi en scène  Zeus, Appolon et tous les autres, la Guerre de Troie plus particulièrement, m’a énormément séduite. Comme vous le savez, je suis plus habituée de lire des romans parlant de garous et surtout de vampires et avoir un univers qui s’éloigne totalement de cela pour offrir quelque chose d’original sur un sujet tout autre en restant tout aussi fantastique m’a vraiment plu. 
Globalement, sauf le petit défaut n°2 par moments, j’ai trouvé que cette mythologie répondait à une certaine logique. Je ne me suis jamais dit que cet élément-là ou celui-ci était bizarre ou étrange, tout se suivait agréablement dans une logique bien établie à l’avance. On regrettera cependant une partie « prophétie » qui reste pour moi très nébuleuse. Mais je suppose que tout cela sera plus exploité et sans doute mieux expliqué dans le tome 2, vu que ce tome 1 pose vraiment les bases de l’univers

J’ai également aimé la romance qui se met doucement en place entre Hélène et Lucas (non, non, je ne spoile pas ! Vu qu’il est écrit « Le destin les a réunis, les Dieux les ont séparés sur la cover, on peut aisément comprendre que le livre va aussi parler d’amour !). Un amour impossible, évidemment je craque ! 
Surtout qu’en plus, vu que je m’attendais une love story super prenante dans le roman, le début m’a vraiment surpris et étonné ! Pour le coup, l’auteur m’a vraiment épatée car dès le départ, on peut vraiment douter qu’un amour puisse naître entre les deux personnages principaux !
Sans que l’histoire d’amour soit foncièrement originale, j’ai particulièrement aimé la façon dont Lucas et Hélène vont se rapprocher petit à petit, se confier l’un à l’autre, se faire confiance, s’aimer tout en sachant qu’ils n’ont pas le droit d’être ensemble, que cela leur est formellement interdit. 

A part les quelques lenteurs évoqués au début de l’histoire, une fois dedans j’ai vraiment eu du mal à lâcher le roman. J’étais passionnée par cette mythologie qui ne cessait de me surprendre à chaque fois qu’une nouvelle pièce du puzzle était annoncée, j’ai aimé voir à quel point l’auteur maîtrisait le sujet de la guerre de Troie, des Dieux grecs et de tout ce qui va avec ! J’ai aimé retrouvé des rappels notamment sur les noms des personnages (comme Cassandre, la soeur de Lucas).

Bref, tout m’a séduit dans cette intrigue assez originale et qui surfe sur un autre sujet à la mode, les Dieux grecs (je pense qu’il y a d’autres sagas anglophones sorties à la même époque qui traitaient aussi de ce sujet). J’ai également aussi apprécie que l’histoire se termine sous forme d’un cliffhanger vraiment insoutenable ! C’est frustrant certes mais ça nous permet de cogiter dans tous  sens jusqu’à ce qu’on puisse lire le tome 2. D’ailleurs, il sort en VO en mai… serai-je tentée ? 😀

B. Les personnages.

Il y a vraiment un panel de personnages dans ce premier tome. Je ne vais donc pas vous parler de tout le monde et privilégier les personnages et les relations qui m’ont le plus marqués.

Hélène est le personnage féminin principal de l’histoire. De prime abord, elle n’est pas le genre d’héroïne forte que j’aime dans les romans Young Adults alors que tout porte à croire qu’elle pourrait déplacer des montagnes si elle le voulait. Elle est extrêmement timide et a beaucoup de mal à s’intégrer dans son école. Elle sait qu’elle est différente et cherche toujours à rester discrète, en retrait, à ne pas se mettre en avant de peur d’attirer l’attention sur elle, sur ses particularités. Elle est donc très effacée au début du roman. Cependant, plus on avance dans l’histoire, plus elle va s’affirmer. Elle ne va plus systématiquement baisser la tête, se cacher des autres, surtout qu’elle va comprendre qui elle est en réalité et pourquoi elle réagissait comme cela auparavant.
Je lui ai aussi trouvé un petit côté naïf, longue à la détente ^^ Alors que le lecteur voit facilement arriver la suite des évènements quand les révélations lui sont faites, Hélène, elle, ne comprend pas jusqu’à temps qu’on lui explique clairement les choses ! 

J’aime beaucoup la relation qu’elle entretient avec son papa, tantôt autoritaire avec un père qui punit, qui prend les décisions, tantôt plus copain-copain, où on a l’impression que c’est Hélène qui veille sur lui et lui impose une conduite !

Lucas est un personnage qui m’a séduit assez facilement. Bien sûr, il est beau comme un Dieu mais il a ce petit je-ne-sais-quoi chevaleresque qui nous fait toutes craquer ! Il est très prévenant avec Hélène, se pliant en 4 pour elle, veillant sur elle comme la prunelle de ses yeux.  Il peut se montrer aussi distant qu’il peut être proche d’elle car lui connaît les limites de leur relation et essaie de ne pas trop s’emporter sans pour autant mettre de réelles limites. Il veut prendre de la distance, sans le vouloir vraiment tellement ses sentiments pour elle sont forts.

Dans les personnages secondaires, je dois dire que j’ai un gros coup de coeur sur la famille Délos en général. La maman qui centralise vraiment la famille autour d’elle, on sent vraiment que toute la maisonnée suit ce qu’elle dit ; Cassandre, la petite soeur de Lucas, qui porte un poids terrible sur ses épaules la rendant 100x plus mature qu’elle ne devrait l’être pour son âge.

J’aime également le personnage de Claire, la meilleure amie d’Hélène, qui contraste vraiment avec son amie en étant plus exubérante et beaucoup plus clairvoyante qu’elle. Elle comprend très vite les choses, surtout quand cela concerne la « différence » de son amie.

Globalement, j’ai trouvé que les personnages étaient bien fouillés, bien approfondis et qu’ils se fondaient très bien dans l’univers de l’auteur. 

C. Le style de l’écriture.

J’ai été assez étonnée de voir que l’auteur avait favorisé la narration à la troisième personne. En général, dans les romans Young Adults, on peut s’attendre à ce que l’histoire nous soit conté directement par l’héroïne.
Personnellement, ça ne m’a pas gênée dans la mesure où cela m’a permis de pouvoir assister à des scènes auxquelles je n’aurais pas assisté si Hélène était la narratrice vu qu’elle n’était pas présente (la scène à laquelle je pense était l’une de celles qui nous plongent dans la perplexité, nous laissant sur un flot de questions sans réponse mais qui fait tellement plaisir en même temps car elle nous offre une porte de sortie vers quelque chose de plus positif… Frustrée, frustrée je suis !)

Le style est très agréable, très fluide, assez simple avec beaucoup de dialogues. J’adore quand les explications sur l’univers nous est donnée à travers des dialogues et Josephine Angelini maîtrise parfaitement cette technique ici !

Il n’y a pas trop de longueurs dans les descriptions, sauf des petits passages parfois longuets qui ne sont pas vraiment utiles dans la poursuite de l’intrigue.

D. Conclusion.

Sincèrement, je vous recommande chaudement ce roman si vous êtes amateur de romans parlant de mythologie grecque, d’histoires d’amour impossible, d’amants maudits comme il n’est pas parmi de l’être, d’histoires tragiques dont on espère que les prochains tomes nous apporteront enfin des bonnes nouvelles !
Ce roman est original avec un univers qui revisite tout particulièrement la Guerre de Troie avec brio ! Ce roman m’a tenu en haleine, enchaînant les révélations et les rebondissements !

Je ne savais pas à quoi m’attendre en le commençant, j’en ressors complètement conquise, frustrée de ne pas pouvoir lire la suite avant quelques mois (en VO), voire une grosse année (en VF) !

Foncez, achetez-le, lisez-le, j’espère de tout mon coeur que vous serez aussi séduit que moi !  


Les points forts :

  • Une intrigue très prenante aux nombreux rebondissements qui tient en haleine le lecteur.
  • Une mythologie grecque revisitée  de manière surprenante ! Je suis simplement conquise !
  • Des multitudes personnages assez attachants bien appronfondis.
  • Une fin pleine de suspense qui nous laisse sur notre faim 😀

Les points faibles :

  •  Le début est assez lent, il faut quand même un moment avant de bien entrer dans l’histoire.
  • Une mythologie qui peut être incomplète ou nébuleuse sur certains points, nous laissant avec plein de questions sans réponses.

Les copains de Livraddict, enfin plutôt les copines, l’ont lu aussi et ont donné leur avis : Liliebook, Mycoton32,  cho0kette, Galleane et d’autres à venir sur la page BBM du livre :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. je trouve que pour ce que la cover est engageante et superbe, la quatrième de couverture me donne moins envie :( mais vu ton avis et le thème du livre, je vais sûrement me laisser tenter s'il apparaît dans les rayons de ma biblio :) 1 mars 2012 08:55

  2. Je n'étais pas du tout convaincue de le lire mais j'avoue que là, après avoir lu ton avis, je me tâte. J'adore la mythologie grecque alors je note :D 1 mars 2012 10:08

  3. ahhhh la mythologie grecque : tout ce que j'aime. Merci car grâce à toi, je n'aurais jamais acheté ce livre : j'espère que ma fille de 12 ans prendra également du plaisir à le lire, mais moi prem's!! Je l'ai acheté sur le site de la Fnac : magnifique spoiler ds le résumé :-( Ce que tu as mis 100 pages à découvrir, je l'ai découvert en 10 secondes en lisant le résumé :-( 1 mars 2012 14:56

  4. La couverture est très jolie. Mais le résumé me tente pas trop. 1 mars 2012 15:24

  5. Argh ! Je voulais déjà le lire, maintenant c'est terminé, il me le faut !!!! 1 mars 2012 15:30

  6. Comment ne pas craquer après une telle chronique ! 1 mars 2012 17:40

  7. Il me tente vraiment beaucoup surtout après la lecture de ton avis, il faut vite que je l'achète !! 1 mars 2012 18:43

  8. C'est clair qu'il est super, même avis que toi =D 2 mars 2012 20:56

  9. Tout comme toi j'ai été charmé par cette lecture. La mythologie qui sert de fond de toile s'intègre parfaitement au récit, ça change en plus de ça. Et tu as réussi à en dire très peu Jess, comme tu me l'as dit^^. Clapi. 3 mars 2012 20:55

  10. Ce roman me tente énormément. Mais seulement depuis que j'ai lu ton résumé ! Tu m'as vraiment donné envie de le lire ! Merci à toi ! (Si tu es intéressée, je fais un concours sur mon blog pour gagner La Nef du Chaos de Dominique Bacarisse) 4 mars 2012 20:01

  11. Ce roman est déjà dans ma PAL, il me tentait beaucoup mais là ton avis me donne très envie de l'en sortir ^^ 6 mars 2012 18:03

  12. Je le veux, je le veux, je le veux!!! Ton avis rejoint plusieurs autres qui me font drôlement envie! 7 mars 2012 17:00

  13. Voilà un livre qui me tente bien ! Bonne semaine Ghis 12 mars 2012 00:15

  14. Je viens de le commencer.... J'ai craqué... ;-) 12 avril 2012 23:27

Laissez un commentaire

18 March 2019 15:33