Hunger Games, tome 1

Titre VF : Hunger Games, tome 1
Titre VO : The Hunger Games

Auteur : Suzanne Collins (USA)
Traduction de Guillaume Fournier

Publié aux Editions Pocket Jeunesse 
Date de publication : 01 octobre 2009

Sites Web à consulter : Pocket Jeunesse, blog de Pocket,/Territoiresle site de l’auteur

Genre : Jeunesse, Dystopie

Pages : 399 

Prix : 17,90 € 
Commander sur amazon : Hunger Games

LC avec ma petite Karline chérie ! 

Note


Quatrième de couverture


Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est une seconde nature…

Mon avis

Enfin ! Il était temps allez-vous me dire ! J’ai enfin lu le premier tome de Hunger Games ! Saga très plébiscitée dans la blogopshère et  dont le premier volet va bientôt sortir au cinéma (le nouveau buzz après Twilight), je vous avoue qu’avec autant d’avis positifs, j’avais peur d’avoir des attentes trop grandes et d’être déçue ! Au final, je me suis régalée à stresser dans l’arène avec Katniss sans pour autant que ce soit un coup de coeur…

Katniss vit dans le District 12 avec sa mère et sa soeur. Sa vie quotidienne se résume à chasser avec Gale, son meilleur ami, à rapporter assez d’argent pour permettre à sa petite famille de survivre. Les 12 Districts composant ce nouvel Etat de Panem, succédant aux Etats-Unis, est sous la coupe du Capitole… 

Pour maintenir les habitants des Districts sous son autorité et étouffer toute rébellion, le Capitole a mis sur pied des jeux, les Hunger Games, où un garçon et une fille de chaque district, soit 24 participants au total, doivent s’affronter dans une arène jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul survivant.

Cette année, Katniss et Gale espèrent échapper au terrible tirage au sort… Malheureusement, c’est la petite soeur de Katniss qui se retrouve sélectionnée. Pour Katniss, la solution s’impose immédiatement : prendre sa place et tenter le tout pour le tout pour gagner !

A. L’intrigue.

Dès le départ, je suis entrée dans l’histoire. Il faut dire que Katniss, notre héroïne et narratrice, plante le décor dès les premières pages. On sait directement où on met les pieds, ce que sont les Districts, ce qu’est le Capitole, ce que sont les Hunger Games et pourquoi ils ont été mis en place.

Dès lors, il est facile de se plonger directement dans l’histoire des personnages et de vivre avec eux leur quotidien avant que soit lancée cette 74ème édition des Hunger Games.

L’histoire est divisée en trois  parties : avant les jeux, pendant les jeux et la fin des jeux et l’après. Les trois parties sont bien équilibrées par rapport à l’importance de chacune dans le récit.

Ainsi, la première partie ne m’a pas paru lente ou spécialement longue par rapport à mon envie d’entrer dans le vif du sujet. Au contraire, j’ai aimé voir évoluer le personnage de Katniss en dehors des jeux. Cette approche permet ainsi, outre le fait d’appréhender l’univers, de se familiariser avec l’héroïne , de comprendre ses forces et ses faiblesses.

La seconde partie se focalise sur les jeux et est donc particulièrement rythmée, bourrée de suspense. Une fois entré dans cette partie, le lecteur devient « addict » : impossible de lâcher le roman une fois pris dans la frénésie des Hunger Games. C’est à la fois grisant de continuer et  effrayant et horrible quand on voit cette société qui n’hésite pas à sacrifier 23 vies humaines pour son pure divertissement.

La dernière partie traite du dénouement des jeux. J’ai bien aimé que cette partie clôture définitivement l’intrigue du premier tome, à savoir les Hunger Games en tant que tel. D’une façon, ce tome se suffit à lui-même, on n’est pas poussé à lire la suite immédiatement. Et en même temps, cette fin donne assez d’indices pour envisager une suite puisqu’on se pose encore des questions sur le pouvoir du Capitole sur les Districts, éléments peu exploités dans ce premier tome qui s’intéresse uniquement aux jeux. 

L’intrigue est bien ficelée, bien menée, assez rythmée pour donner envie au lecteur de lire jusqu’au finish… c’est ce qui est arrivé pour moi alors que lire au finish n’est franchement pas une de mes habitudes. Une fois plongé dans l’horreur de ce monde dystopique, on n’a pas envie de le quitter avant de connaître le dénouement des jeux. La tension ne nous quitte pas jusqu’à la dernière seconde ! Ce roman est très addictif, je vous aurai prévenus !

J’ai bien aimé l’univers dystopique présenté par l’auteur, même si je trouve qu’il n’est pas assez exploité. Katniss nous explique certes l’origine de ce nouveau monde Panem, des Districts et du Capitole mais au final, on se pose beaucoup de questions sur les rapports entre les districts et le capitole, sur l’émergence de ce pouvoir totalitaire dont on ignore encore tout. Suzanne Collins pose vraiment les bases nécessaires pour comprendre l’univers mais l’important pour ce premier tome, c’est évidemment les jeux.  On voit donc les prémisses de ce que pourraient apporter les prochains tomes sans pour autant mettre le doigt sur la manière dont l’histoire va évoluer.

Concernant le dénouement de l’intrigue, je dirai que je n’ai pas été surprise. On pourrait même reprocher que le récit soit prévisible. Evidemment, cela est peut-être dû au fait que j’ai entendu parler de la saga partout, des personnages notamment, et que dès lors je n’avais pas vraiment d’inquiétude sur l’issue des jeux, même si avec les rebondissements qui surviennent à droite et à gauche, on peut toujours se poser la question de savoir par quel petit tour de passe-passe l’auteur va s’en tirer… Peut-être que si j’avais lu le premier tome directement à sa sortie, je n’aurais pas trouvé l’issue aussi prévisible… En tout cas, pour moi, ce ne fut pas un grand « Woaw, c’est trop génial ! », qui fait peut-être que ce premier tome n’est finalement pas un coup de coeur pour moi.

B. Les personnages.

Les personnages étaient bien fouillés, assez appronfondis pour qu’on s’attache rapidement à eux. Forcément, avec des personnages aussi fort, on ne  peut pas rester indifférent.

Katniss est évidemment une héroïne comme on aime en voir. Une jeune femme forte, prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. Je me suis immédiatement sentie proche de cette fille de 16 ans, non par rapport à son côté un peu guerrière et débrouillarde, mais par son attachement à sa soeur. 

Durant les jeux, Katniss montre également à quel point elle est forte, courageuse. Jamais, elle ne donne au Capitole le plaisir de la voir flancher, pleurer, s’apitoyer sur son sort. Elle prend chaque nouvelle épreuve l’une après l’autre et en ressort plus forte, plus déterminée à aller jusqu’au bout.

Peeta, de son côté, m’a séduit également, dès le début. Il faut dire aussi qu’avec la manière dont Katniss présente le personnage est assez touchante et il est difficile de ne pas avoir un capital sympathie pour Peeta au maximum dès le début ! Par contre, j’ai trouvé que le personnage était très difficile à cerner pendant une grande partie des jeux et qu’il était très difficile de savoir sur quel pied danser avec lui. Un coup il se dévoile (avec sincérité ?), un coup il reste de marbre. Cela m’a un peu gênée de voir mon intuition première remise constamment en doute au fil de l’évolution de l’histoire.

Au niveau de la relation qui unit les deux personnages principaux, je dois dire que c’est une des choses qui m’a aussi empêchée de mettre un coup de coeur sur ce roman. Même si cela peut se justifier dans le cadre des jeux, même si c’est une question de vie ou de mort, je n’aime pas, je dirais même que j’abhorre voir un personnage se jouer des sentiments de l’autre, de tromper l’autre sur ce plan-là. J’ai été vraiment agacée de voir Katniss jouer ce jeu-là alors que Peeta se confie vraiment à elle pendant qu’ils sont dans l’arène. Je dirai même que ça m’a un peu choquée de voir une héroïne que j’admire se laisser convaincre de dire et faire des choses uniquement pour obtenir un avantage, en ne pensant pas une seconde que ses gestes, ses attentions pourraient blesser l’autre s’il découvre la vérité.  Je sais que ce reproche (qui n’en est pas vraiment un mais juste une question de ressenti) est infondé alors qu’elle tentait de les sauver tous les deux, mais ça m’a agacé car j’ai senti Peeta honnête avec elle à 200 % à cet instant-là et de la savoir dans le jeu, hypocrite et fausse, ça ne correspond pas vraiment à l’image que j’ai de Katniss.

Un petit mot aussi pour deux personnages secondaires qui m’ont particulièrement plus. La première, c’est Rue, la plus jeune concurrence du jeu, venue du Dictrict 11, qui fait preuve d’une intelligence incroyable pour s’en tirer dans les premiers jours du jeu, alors que vu son jeune âge, on aurait pu penser qu’elle allait faire partie des premières victimes.  Et le second, c’est Cinna, le styliste de Katniss, qui se montre directement très amical avec elle dès le début, lui donnant la confiance nécessaire pour qu’elle puisse briller dans les jeux et surtout penser qu’elle avait une chance de s’en sortir.

C. Le style de l’écriture.

Que vous dire ! Au niveau du style, je n’ai pas vraiment de reproches à faire à l’auteur. C’est fluide, rythmé avec des chapitres ni trop courts, ni trop longs. Les parties descriptives ne sont jamais plombantes, jamais trop longues et jamais inutiles. On s’en tient à l’histoire, on avance pour garder un certain rythme qui monde crescendo au fur et à mesure de l’avancée des jeux.

Dès lors, il n’y a pas de réel temps mort, le lecteur n’a jamais sa concentration qui diminue par un passage qu’il jugerait trop long ou inutile. 

Par contre, petit bémol au niveau de la narration exclusive à la première personne. Je ne critique pas, loin de moi cette idée, le fait que Katniss soit notre narratrice.  Le fait est que d’avoir uniquement son avis à elle nous empêche de voir le jeu à plus grande échelle, dans sa globalité. 

Cela aurait pu être bien d’alterner les points de vue, de garder une seule narratrice en « je » mais d’avoir des chapitres racontés à la troisième personne où on suivrait par exemple les autres candidats du jeu ou encore la famille et les proches de Katniss qui regardent les Hunger Games sur leur écran de télé. J’aurais aimé que la soeur de Katniss et Gale, par exemple, soient plus présents dans ce tome, qu’on sache comment ils vivaient au quotidien la participation de Katniss dans ces jeux. C’est dommage, je trouve, car on reste sur une vision assez étroite aussi bien des jeux mais aussi de l’univers dystopique en général.

D. Conclusion.

Je ne regrette pas de m’être enfin lancée dans cette saga ! Que du contraire, je me suis même ravie d’avoir réussi à le lire avant la sortie du film au mois de mars !

Ce livre m’a permis un moment d’évasion total, placé sous le signe du suspense et du stress ! L’intrigue est maîtrisée d’un bout à l’autre, avec à la clé des moments forts, intenses et très émouvants mais également des rebondissements qui nous donnent soit envie de nous réjouir et d’autres de nous révolter ! Même si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai passé un excellent moment avec ce premier tome et je vous le recommande chaudement ! 



Les points positifs :

  • Un univers dystopique dans lequel il est facile de rentrer. Les spécifications de ce monde, inconnu du lecteur, sont clairement expliquées par Katniss dès qu’un nouveau « terme » est mentionné.
  • Des personnages forts auxquels on s’attache rapidement.
  • Une intrigue rondement menée qui met nos nerfs de lecteur à rude épreuve. Suspense, rebondissements divers, action, le rythme du roman ne décélère pas avant le dénouement ! 
  • Un premier tome qui clôture parfaitement son intrigue principale tout en laissant aux lecteurs des indices suffisants pour imaginer une suite des plus intéressantes !
  • Un livre qui rend addict tout simplement !


Les points négatifs :

  • Un dénouement prévisible. Peut-être est-ce dû au fait que j’ai lu ce premier tome trop tardivement pour qu’ils me réservent encore des surprises au vu des commentaires qui circulent par ci par là dans la blogosphère.
  • Voir Katniss abuser du jeu de séduction avec Peeta, alors que celui-ci est honnête avec elle, sur ses sentiments, ça m’a déçu.
  • L’absence de points de vue extérieurs comme celui de Gale ou de sa petite soeur. On aimerait aussi vivre les jeux de leur point de vue. Dommage !


D’autres avis sur Livraddict : iwry, Crouton, Galleane, Belledenuit, Lael, TheChouille, Benjamin59, revelation, Karline, Cajou et d’autres  sur la page BBM du livre :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. J'ai aussi eu du mal à cerner Peeta par moment. Sinon, depuis j'ai lu toute la trilogie et ce fut pour moi une bonne découverte en 2011. 22 janvier 2012 17:55

  2. Tiens, je l'ai justement récupéré récemment mais je n'ai pas vraiment envie de le lire, c'est étrange. L'histoire me paraît bien mais ça me fait trop penser à Battle Royale. Je ne savais pas qu'une adaptation au ciné devait sortir, je vais essayer de le lire d'ici là, surtout si tu dis que c'est bien :) 22 janvier 2012 21:01

  3. @ Ash : Beaucoup de gens font le rapprochement avec Battle Royale que je n'ai pas lu. Pour le film, il sort au mois de mars, je te file le trailer via FB, bichette :) 22 janvier 2012 23:00

  4. Un livre que j'avais vraiment adoré. Mais je suis d'accord également avec tes points négatifs, surtout la réaction de Katniss envers Peeta... 22 janvier 2012 21:17

  5. C'est vrai que le façon dont agit Katniss m'a un peu gêné, mais Peeta est un personnage que je n'ai pas du tout aimé donc bon ^^ :P 29 janvier 2012 18:05

  6. Mon message n'a rien à voir avec Hunger Games... Je tenais à te dire que ton blog est vraiment géniale! C'est impressionnant à quel point c'est bien construit... Maintenant je vais prendre exemple sur toi... Bravo! Bonne lecture! 15 février 2012 16:42

  7. J'ai lue la trilogie et je me suis régaler de ces livres... Et moi, contrairement à toi, ça ne m'a pas spécialment génée la façon de Katniss à traité Peeta, parce que justement, ça m'a un peu sortie de la mièvrie de la plupart des livre pour ados ( non que je n'aime pas ça, mais ça change un peu :) ) Et j'ai trouver, que justement, le fait qu'elle ne tombe pas amoureuse tout de suite, ou qu'elle ne sache pas vraiment ce qu'elle ressent envers lui donne un coter un peu plus réaliste à l'hisoire. J'ai su me reconnaitre à travers elle, car elle aussi à ses doutes d'adolescente... 19 février 2012 17:25

  8. Moi non plus je n'ai pas été gênée par la façon d'agir de Katniss envers Peeta, parce qu'elle ne se rend compte de rien. En fait c'est ça qui m'a agacée : qu'elle ne voit rien, ni sa force, ni sa beauté, ni ce qui se passe avec Peeta. ^^ Mais en dehors de ça c'était une lecture sacrément prenante, très sympa. 22 février 2012 00:06

  9. [...] avec Peeta, tout ça, pour s’attirer les bonnes grâces des sponsors. Il me semble que Jess avait déjà souligné ce point, et je ne peux qu’être d’accord avec elle. Tout au [...] 10 mars 2012 22:56

  10. je viens de finir de le lire et perso j'ai adoré!! il rare que je lise un livre d'une traite mais celui la j'ai pas réussi à le lâcher mdrr. j'ai bien aimé katniss mais j'avoue que son attitude avec peeta m'a un peu énervé :(. 15 mars 2012 18:26

  11. J'ai également eu du mal a cerné Peeta, envers ses sentiments surtout. 8 mai 2012 19:24

Laissez un commentaire

15 December 2018 23:24