Bleu Saphir

Titre VF : Bleu Saphir (Saga Rouge Rubis, tome 2)
Titre VO : Saphirblau / Liebe geht durch alle Zeiten

Auteur : Kerstin Gier (Allemagne)
Traduction de Nelly Lemaire

Publié aux Editions Milan
Date de publication : 28 septembre 2011

Genre : Jeunesse, Fantastique

Pages : 358

Prix : 13,90 €
Commander sur amazon : Bleu Saphir

Note

Quatrième de couverture.

Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse.
Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé.

Un secret qui remonte à la nuit des temps.


Mon avis. 

Il ne m’arrive pas souvent d’enchaîner les tomes d’une même saga l’un à la suite de l’autre mais quand la saga en question vous remue à l’intérieur, vous rappelle tout ce que vous aimez le plus dans la lecture, vous permet de vous évader et de ne penser à rien d’autre que son univers, eh ben je ne résiste pas !

L’histoire commence là où nous l’avions laissée la dernière fois, c’est-à-dire après la rencontre entre Gwendolyn et Gidéon d’un côté et Lucy et Paul, de l’autre. Dans ce second tome, Gwen et Gidéon essaient toujours de collecter le sang des quatre derniers voyageurs manquants dans le chronographe. Mais Lucy et Paul sont toujours en cavale dans le passé pour les empêcher de refermer le Cercle et ainsi déjouer les plans du Comte de Saint-Germain. Gwen fait ce qu’on lui demande bien sûr, mais tiraillée entre ses sentiments pour Gidéon d’une part, et l’envie de comprendre tout ce qui lui arrive, elle est déterminée à tout découvrir par elle-même, aidée de sa meilleure amie, Leslie, et d’une aide inattendue venue du passé.

Suite à la lecture du second tome, cette saga reste pour moi un gros coup de coeur, même si par rapport au tome 1, il y a quelques petites choses qui m’ont un peu agacée. Néanmoins, les personnages étant ce qu’ils sont, le style de l’écriture étant toujours aussi fluide, rythmé et agréable à lire, ce second tome confirme tout le bien que je pense de cette saga ! 

Voyons tout cela en détail !

A. L’intrigue.

C’est sans doute sur ce point que je suis un peu déçue par ce second tome.

Qu’on soit clair, l’univers me plaît toujours autant, j’ai hâte de découvrir le fin mot de l’histoire, quel est le secret gardé par le chronographe et savoir si nos deux héros vont réussir à collecter ou non le sang de tout le monde, découvrir ce que cache le Comte de Saint-Germain,…

Comme vous pouvez le voir beaucoup de choses m’attirent dans ce récit et les questions posées sont nombreuses. Je m’attendais vraiment à voir l’histoire avancer un peu à ce sujet et finalement, à la fin du livre, j’avais toujours autant de questions en tête et aucune réponse !
Résultat : je suis frustrée !

L’histoire de ce second tome se focalise plus finalement sur Gwendolyn d’une côté, qui essaie, avec des aides extérieures, de remettre de l’ordre dans tout ce qui lui arrive dans sa vie, de comprendre pourquoi Lucy et Paul se sont enfouis avec un chronographe et surtout savoir à qui elle peut ou non faire confiance, surtout en ce qui concerne Gidéon. 

D’un autre côté, ce second tome se recentre également sur la relation naissance entre Gwendolyn et Gidéon.  C’est bien évidemment un aspect du récit qui me plaît beaucoup, vous savez comment la midinette en moi peut craquer sur des histoires d’amour toutes mignonnes, mais je n’aime pas non plus quand cette relation passe au devant de la scène pour éclipser le reste… surtout si ce reste parle de voyages dans le temps, de secret à découvrir et de manipulations en tout genre !

J’aurais aimé que ce soit un peu plus équilibré, qu’on garde la romance (surtout que celle-ci est vraiment bien présentée, même si elle nous rend fou, j’en parlerai dans le point suivant) mais qu’on commence à répondre à nos questions également et ne pas laisser le tout pour un tome 3 qui risque dès lors de se retrouver charger du côté révélations en tout genre !

Autre chose qui m’a déstabilisée dans le récit, c’est une incohérence entre passé/présent qui, selon moi, casse un peu la mythologie sur les voyages dans le temps mise en place dans le tome 1.

On part en effet du principe qu’un voyage dans le temps fait en l’an 2011 où on dit à Gwen de se rendre le 11 août 1875, par exemple, est déjà inscrit dans la ligne du temps. Donc, on retrouve dans les archives le passage de Gwen à cette époque alors qu’elle n’a pas encore sauté dans le temps, ce jour-là, en pratique.

Dès lors, quand Gwendolyn rencontre son grand-père Lucas Montrose alors qu’il n’est pas encore marié et n’a donc pas encore d’enfants et qu’elle lui dit être sa petite-fille Gwendolyn, qu’elle lui raconte son histoire et l’erreur commise par rapport à Charlotte… Je m’interroge. Comment le Lucas Montrose, grand -père, a pu laisser Charlotte suivre tous ces cours qui sont sensés la préparer à ses premiers sauts et ne pas préparer Gwen en cachette s’il voulait que le secret qui l’entoure reste préservé ? Bref, je ne sais pas si c’est volontaire de sa part d’avoir fait comme si de rien n’était ou si c’est simplement une petite erreur qui s’est glissé dans la logique suivie par l’auteur.

Et malgré ceci, j’ai néanmoins apprécié l’intrigue, je me dis que chaque petite pièce que j’ai pu glaner par ci par là servira à mettre le tout en place pour le dernier tome. De plus, finalement, j’ai trouvé que l’enchaînement des scènes servaient bien les personnages, les mettaient bien en avant pour faire encore plus ressortir leurs personnalités et les rendaient d’autant plus attachants que le lecteur apprenait à les connaître à travers les situations auxquelles ils étaient confrontés. 

Enfin, un regret par rapport au titre du roman. Bleu Saphir, je m’attendais à ce que Lucy soit plus présente, que l’histoire se concentre plus sur elle et Paul, sur les raisons de leur fuite, vu que c’est elle qui représente le saphir.  Leur absence tout au long du récit (sauf prologue et épilogue) manque énormément vu le titre du récit. Dommage !

B. Les personnages.

Indéniablement, le point le plus fort de cette saga, ce tome 2 le confirme largement !

Gwendolyn se révèle encore plus dans ce tome être une personnage au caractère fort et bien trempé qui nous sort toujours une petite phrase inattendue venue de nulle part ! C’est ce que j’aime chez elle, cette imprévisibilité dans le discours, elle peut très bien dire une grosse connerie (ce qui va énerver Gidéon) ou parler très sérieusement, on ne peut jamais savoir !

De plus, je trouve qu’elle gère assez bien la situation. Elle sait qu’on lui cache des choses, qu’on la prend pour une débile et qu’on se cache pas de le crier haut et fort devant elle mais elle garde la tête froide, ne se laisse pas démonter et est bien décidée au contraire de découvrir la vérité coûte que coûte avec l’aide de ses amis.

Extrait – Gidéon et Gwen viennent de s’embrasser (page 146) :
 
« Gidéon : Oh, mon Dieu,  ne me regarde pas comme ça.
Gwen : comme quoi ?
Gidéon :  Comme si tu ne pouvais plus bouger.
Gwen : Mais c’est exactement ça, dis-je sérieusement. Je suis un vrai pudding. Tu m’as transformée en pudding.
(…)
Gidéon : Allez, viens, mon petit pudding, lève-toi ! (…) « 

Voilà, le genre de passage qui me fait sourire et fait tout simplement que je craque pour les personnages :D.

Concernant Gidéon, ce garçon reste pour moi un mystère total. Il n’arrête pas de battre le chaud et le froid avec Gwen, lui faisant tourner la tête à chaque baiser pour ensuite la regarder avec froideur et distance. Ce garçon est un peu lunatique quand même ! Mais, dans ces moments complices avec elle, il reste très touchant et on ne doute pas une minute de ses sentiments pour Gwen, la fin restant assez éloquente à ce sujet. 

Concernant la mission qu’on lui a assignée, Gidéon se pose beaucoup moins de questions que Gwen, pour lui il faut récupérer le sang des 4 voyageurs manquants et refermer le cercle, point à la ligne. Il pense également que Lucy et Paul sont des traîtres sans pour autant avoir envie de les écouter pour comprendre leur décision de fuir. Il semble très obtus dans ses idées à ce sujet et complètement sous les ordres du comte de Saint-Germain.

Cependant, je ne saurais vous dire exactement pourquoi, mais j’ai eu l’impression à la fin du tome que cette volonté de faire ce qu’on lui demande sans poser de questions vacille et que si Gwen est en danger,  il en oubliera la mission pour la protéger.

Un autre personnage m’a également plu dans ce récit, c’est Xémérius, l’esprit d’une gargouille qui va accompagner Gwen pendant le récit. Ce petit esprit que Gwen est la seule à voir est complètement déjanté et met vraiment une bonne dose d’humour au récit. Il dit tout haut tout ce qu’il pense tout bas, sans contrefaçon et est un excellent espion pour Gwen qui peut ainsi apprendre plein de choses sur ce que les gens disent sur elle quand elle n’est pas là !

On regrettera cependant que l’amie de Gwen, Leslie, soit moins présente, puisqu’elle est aussi un personnage fort qui aime bien l’ouvrir pour dire tout haut ce qui lui passe par la tête ! Ceci dit, malgré le fait qu’on la voie moins, elle reste un personnage clé qui aide Gwendolyn à découvrir la vérité.

Enfin, concernant la relation entre Gwen et Gidéon, j’ai trouvé qu’elle était bien mise en avant dans ce tome, peut-être même un peu trop par rapport à l’intrigue principale. Ceci dit, la relation évolue bien, avec ses balbutiements, ses doutes, ses questions… Et même si ça reste très rapide pour moi, ça n’en est pas moins très mignon et touchant… et évidemment comme jamais rien n’est simple ni dans la vie ni en littérature, la fin du roman est juste pénible sur cet aspect-là et on a hâte (encore une fois) d’avoir le tome 3 dans les mains pour savoir ce qui va se passer entre nos deux tourtereaux !

C. L’écriture.

Par rapport à ce que j’en ai dit pour le premier tome, je pense n’avoir rien à ajouter au niveau du style de l’écriture de Kerstin Gier.

Le tout est vraiment fluide, assez rythmé et très agréable à lire. Malgré la sensation de ne pas avancer dans l’histoire, les pages se tournaient toute seule, j’avais envie de continuer, de voir ce que la suite allait me réserver. 

D. Conclusion

Que vous dire , Comment vous résumer mon sentiment sur ce second tome ?

je dirais que malgré les petites choses qui m’ont été peu agacées durant ma lecture, je reste séduite par l’univers proposé par Kerstin Gier et ce second tome confirme le coup de coeur que le premier tome m’avait procuré !

Si certains d’entre vous peuvent se demander comment je peux considérer un livre comme un coup de coeur tout en ayant autant de petites choses à lui reprocher, je leur répondrai sincèrement que cela ne se commande pas, qu’il n’y a aucune logique, qu’il s’agit juste d’un feeling tout particulier que j’ai avec cette saga, même avec ce second tome , même si je reste sur ma faim.
Et puis dans le cas contraire, n’avez-vous jamais eu entre les mains un livre dont il était difficile de trouver un seul défaut mais qui n’est pas pour vous un coup de coeur parce qu’il manque ce petit quelque chose indéfinissable qui fait que ce livre vous a plus touché qu’un autre ? Eh bien si la réponse à cette question est oui, alors vous me comprendrez certainement ! Si non, tant pis, c’est que nous ne sommes tout simplement pas sur la même longueur d’ondes !

Avant de refermer cette chronique, je voudrais juste vous préciser qu’en raison de  l’absence de réponses aux questions que je me suis posée à la fin du tome 1 dans ce second opus, j’en attends évidemment énormément du tome 3. Il y a beaucoup de détails qui m’échappent encore et qui, je l’espère, trouveront réponse dans le troisième et dernier tome de la série. Ceci dit, je ne peux que partager avec vous mon angoisse face à ce flot d’informations qui devront trouver réponse logique et cohérente par rapport à l’univers développé jusqu’ici… Espérons que Kerstin Gier maîtrise ce dernier au point de pouvoir tout condenser en un seul livre  sans que la qualité de la saga n’en pâtisse !

Kerstin, si tu m’entends, tout l’avenir de cette saga repose sur toi ! Please, ne nous déçois pas !

 
Les points positifs :

  • Une héroïne à laquelle on s’attache toujours autant, avec une répartie incroyable qui vous met le sourire aux lèvres + BONUS pour la scène du bal avec le comte où Gwen aime tout particulièrement se resservir d’un cocktail fruité qu’elle trouve particulièrement à son goût  !
  • Une relation amoureuse qui devient de plus en plus intéressante à suivre, même si Gidéon se montre parfois brutal dans ses paroles et assez distant par moments. 
  • Le personnage de Xémérius qui met indéniablement une touche d’humour au récit !
  • Un style d’écriture toujours aussi fluide, les pages se tournent toute seule.

Les points négatifs
:
 
  • Une intrigue qui se construit trop lentement… les questions que je me posais en fin de tome 1 n’ont toujours trouvé aucune réponse dans ce tome 2. En plus, je n’ai pas l’impression d’avoir avancé dans l’histoire des voyages dans le temps, du chronographe, de Paul et Lucy,….
  • Avec le titre de Bleu Saphir, je m’attendais à retrouver beaucoup plus Lucy dans ce second tome vu que c’est elle le Saphir. Je suis donc déçue de voir qu’elle n’est pas plus présente dans ce tome.
  • Une incohérence entre le passé et le présent qui met un peu à mal toute la mythologie temporelle mise en place précédemment.


Les avis des copines : karline05, iwry, Mycoton32

Et encore plus à découvrir sur Livraddict :

Logo Livraddict
  

Commentaires

  1. Bonjour à toi ^^ je viens de voir ta vidéo sur ce livre (que j'ai adoré comme toutes tes vidéos) et tu dis que le tome 3 (et dernier à ce que j'ai compris) devrait sortir cet été et moi j'ai vu sur un site qu'il devrait sortir le 07/03. Je te laisse le site où j'ai vu cela : http://booknode.com/vert_emeraude_098352 En espérant pour les fans que je te donne pas une mauvaise information A bientôt byebye 12 janvier 2012 14:18

  2. Ma soeur me l'a dit hier que la date avait été avancée mais vu que j'avais tourné la vidéo il y a quelques jours, je n'ai pas pu modifié le coche et je n'avais pas vu la confirmation :) 12 janvier 2012 14:57

  3. Coucou,j'avais adorée le tome 1 je vais donc pouvoir enfin lire se tome 2 des que je l'aurais trouvée en magasin. 19 janvier 2012 13:55

  4. Totalement fan de ton blog, je l'ai parcouru en long en large et en travers :) Ma PAL va prendre une sacré claque :) 14 juin 2012 12:47

  5. @Morgane : Merci beaucoup, ça fait très plaisir ! 14 juin 2012 15:30

  6. J'ai trouvé ce tome 2 sympa, amusant et frais mais peu consistant finalement et j'attends beaucoup du tome 3. J'ai beaucoup aimé Xemerius qui m'a bien fait rire. Quant à l'incohérence entre passé et présent, je n'ai pas de réponses mais Doc Brown dans Retour vers le futur l'avait bien expliqué ! :D il y a une première timeline où Gwen n'est pas allée dans le passé et a donc élevé dans l'ignorance et quand elle rencontre son jeune grand-père, ça crée une seconde timeline où le grand-père sait mais où Gwen ne sait toujours pas puisqu'elle ne l'a pas vécue. Peut-être y aura-t-il quelque chose dans la cachette donnée par les coordonnées. 30 juin 2012 20:36

Laissez un commentaire

24 January 2019 10:16