Elle s’appellera Francesca

Titre VF : Elle s’appellera Francesca


Auteur
:  Alessandra Fra (VF)

 
Publié aux Editions L’Harmattan

Date de publication : 09 mai 2011


Sites Web à consulter
: Editions L’Harmattan, le site de l’auteur


Genre
: Contemporain


Pages
: 131


Prix
: 12 €

Commander sur amazonElle s’appellera Francesca


Note
:

 




Quatrième de couverture


« Déjà enfant, je me posais des dizaines de questions sur mon futur : où, quand, comment ma vie d’adulte prendrait-elle forme?Par quel lieu-clé, quelle date serait-elle d’abord marquée? Maintenant je connais la réponse : pour commencer, il y a le 16 mars 2004, rue du Jour. Est-ce toujours au printemps que débutent les romans d’une vie? »


Caroline est une jeune fille fantasque de 20 ans qui en secret aspire à une existence glamour, pavée de rebondissements. Comment va-t-elle s’y prendre pour s’inventer une vie digne d’un film, entrer en scène, devenir une héroïne? Elle va écrire une lettre, une nuit d’insomnie…


Mon avis.
 


Ceux qui suivent mon blog savent que cela fait un moment (voir même plus d’un an) que je n’ai plus lu de livres de type contemporain, ma préférence se dirigeant très nettement vers les univers de l’imaginaire. Cependant, une petite lecture plus adulte de temps en temps, ça fait du bien !


Elle s’appellera Francesca
racontre l’histoire de Caroline, une jeune fille de 20 ans, qui se rend compte que sa vie ne ressemble pas à ce qu’elle avait imaginé qu’elle serait. Caroline se voyait évoluer dans le milieu artistique, au milieu des stars, des strass et des paillettes. Pour atteindre son but, elle décide de se reprendre en main, de s’appeler Francesca et d’écrire une lettre qui va changer le cours de sa vie à un acteur qu’elle apprécie, Richard D.. Celui-ci a également écrit un livre qui lui a beaucoup plu.


Il ne va pas être facile de vous parler de ce bouquin pour la simple et bonne raison qu’on pourrait dire que je l’ai à la fois aimé et pas aimé en même temps. C’est assez paradoxal vous allez me dire, c’est pourtant la vérité !


Commençons par ce qui m’a vraiment plu et là encore, je pense que j’aurais lu le livre à un autre moment que celui-ci, j’aurais pu ne pas avoir le même avis, celui-ci aurait pu ne pas du tout me toucher. Mais voilà, il se trouve que comme Caroline, je suis à un carrefour de ma vie (c’est peut-être le fait d’avoir 30 ans dans quelques jours, qui sait !) où je me pose énormément de questions et où je me demande parfois si je ne me suis pas égarée en chemin…


Du coup, forcément, il y a toute une réflexion dans ce roman qui m’a énormément parlé, m’arrachant par ci par là une petite larme à l’oeil tellement ce que je lisais faisait écho en moi à un ressenti, à un vécu, à une réflexion similaire…


Même si nos vies sont aussi dissemblables que possible, que ma quête actuelle ne porte pas sur la recherche de l’âme soeur qui partagera ma vie (heureusement pour moi, je l’ai déjà trouvée 😳 ), ce livre m’a vraiment touchée et fait réfléchir sur ce que j’attends de ma vie dans les années à venir… 


Quelques extraits qui m’ont plus
:
 

« Devenir peintre, romancière, actrice, ou artiste aventurière : je rêvais de ce destin-là sans oser l’avouer à personne, surtout pas à mes parents qui nourrissaient pour moi des aspirations banales, eussent voulu que je suive leur exemple en devenant prof de lycée. A leur grand dam, je me considérais comme une artiste, fantasque et déraisonnable. Je m’étais essayée à la danse, au chant, à la photographie, au dessin, et même pour finir à la décoration d’intérieur. Rien ne me passionnait, je ne m’arrêtais à rien. A chaque fois, au bout de quelques semaines, mon enthousiasme s’étiolait, je renonçais à continuer, ne me trouvant pas assez de talent, de créativité pour percer, émerger. M’extraire d’un quotidien banal. » —  Pages 7 – 8

« Ne laissez jamais les gens  vous dire que votre rêve est irréalisable. Il le devient seulement quand vous y renoncez. »  — page 129


Mais passé cette réflexion qui trouvait écho en moi à ce moment précis de ma vie
, je dois bien dire que je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire ni aux personnages

Autant je peux encore comprendre qu’à 20 ans, Francesca désire trouver l’amour, qu’elle soit encore naïve sur ce que cherchent et veulent les hommes, autant son obsession pour Richard m’est vite apparue comme malsaine voire maladive étant donné que ce personnage est un anti-love à lui tout seul, un mec imbu de sa personne, qui ne pense qu’à lui sans se soucier du mal qu’il peut faire autour de lui, de la manière dont il traite les gens et ce, parce que Monsieur est un acteur connu et qu’il pense avoir tous les droits. 


 » « Je viens de rentrer de voyage » : c’est ce qu’il répondait  toujours pour expliquer  ses longs silences  et je faisais semblant de le croire.
Une autre de ses répliques préférées : « Maintenant, c’est le retour à la réalité. » Que  de fois j’ai entendu cette phrase, c’est celle qui disait toujours après l’amour. Cette étincelle, l’émerveillement dans ses yeux, l’euphorie légère qui nous habitait, s’évanouissaient d’un coup. »
 — page 58


« Seulement, quand une équipe de télévision a débarqué (…), il semblait à nouveau distant, fuyant, absorbé.

– Souriez tous, la télé est là ! s’est écriée Shine.

Elle s’est approchée de lui pour lui demander une faveur et abruptement, il a rétorqué : « La télé, c’est pour moi, c’est mon truc : c’est pour moi qu’ils sont venus, pas pour votre anniversaire ! » et il a suivi dans le bar le journaliste  qui voulait l’interviewer. » — pages 99 – 100


Du coup, avec deux personnages dont je n’arrivais pas à m’attacher, l’une pour sa naïveté et surtout le fait de croire qu’elle existera en restant dans l’ombre de quelqu’un de connu (alors que l’avenir lui apprendra tout le contraire) et l’autre pour son égoïste et sa façon de traiter les femmes, je suis restée assez indifférente au cheminement de l’histoire.


Pourtant, le tout se termine sur une belle note positive, remplie d’espoir, que notre vie peut toujours prendre le tournant que l’on décide de lui donner si on s’en donne les moyens et qu’on ne lâche pas notre idéal. Voilà, pourquoi j’ai aimé lire cette petite histoire qui m’a fait également réfléchir sur ma vie, son but, son avenir… cependant, les personnages ne m’ont pas plu, leur histoire m’a laissé totalement de glace, voilà pourquoi je n’ai pas adhéré… et voilà sans doute pourquoi mon avis est si paradoxal !


Au niveau du style de l’écriture
, j’ai globalement bien aimé découvrir la plume d’Alessandra Fra à travers ce court roman. Peut-être est-ce cela aussi, il était trop court pour approfondir les personnages, leur donner plus de relief, il est vrai que j’ai eu l’impression de rester en surface sur bien des choses.


De même, j’ai trouvé que certaines idées se répétaient trop souvent au début et que les premiers chapitres n’étaient en fait qu’une redite formulée autrement du mal-être de l’héroïne, de fait j’ai eu l’impression de tourner en rond pendant quelques pages.


Sinon, la présentation est aérée, les dialogues sont bien présents et la narration est assez rythmée. Cette courte histoire se lit donc avec fluidité et rapidité.


En conclusion
, même si pour moi ce livre n’est pas une grande découverte en tant que telle, j’ai aimé le message, la réflexion qui a accompagné sa lecture, j’ai aimé ressortir de cette lecture avec l’espoir que mes rêves peuvent encore se réaliser (perso, c’est le rêve de pouvoir écrire un livre qui me poursuit depuis des années mais je reste bloquée sur une page blanche, l’esprit soudain vide de toute idée originale ou d’une manière de la coucher sur papier) et même si ce sentiment ne reste que quelques jours après avoir terminé la lecture, ça m’a fait du bien de pouvoir encore y croire juste un instant 🙂


Ce que je retiens de ma lecture :


EN +
: Une très belle réflexion qui a trouvé un écho en moi, si j’avais lu ce livre à un autre moment, je ne pense pas qu’il m’aurait autant marqué.
EN – : une histoire trop simple, trop courte où on reste en surface. Les personnages ne m’ont absolument pas touchée.


Stellade l’a lu également, découvrez son avis en cliquant ICI.


D’autres avis à venir sur la page BBM du livre :
 

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je viens de lire ton avis. Je ne savais pas que tu le lirais aussi!!! Sur un livre si vite lu,tu as le talent d'écrire une si bel et long article: j'admire ton talent. merci aussi pour le lien. :) 18 décembre 2011 18:02

Laissez un commentaire

18 November 2018 02:19