Comment sauver un vampire amoureux ?

Titre VF : Comment sauver un vampire amoureux ?

Titre VO : Jessica rules the dark side

Auteur : Beth Fantaskey (USA)

Traduction de Marie Cambolieu

Publié aux Editions MSK

Date de publication : 23 novembre 2011

Sites Web à consulter : Editions MSK, Site de l’auteur, Site VF de la saga

Genre : Fantastique, Jeunesse

Pages : 320

Prix : 17 €

Commander sur amazonComment sauver un vampire amoureux

Note

Quatrième de couverture.


Le jour où Jessica Packwood a découvert qu’elle appartenait à une famille de vampires, sa vie a changé à jamais. A présent mariée au prince Lucius Vladescu, elle doit s’imposer en tant que souveraine face à une famille de vampires aux dents longues qui ne demandent qu’à l’écarter du trône.

Quand un des Anciens est retrouvé assassiné avec le pieu de Lucius, tout accuse le prince-vampire. Emprisonné dans le château, affaibli par le manque de sang, il dépérit peu à peu, laissant Jessica seule face à son destin. Bien décidée à sauver son mari, elle demande l’aide de ses seuls alliés : sa meilleure amie, Mindy et Raniero, le cousin de Lucius. Mais a-t-elle raison de leur accorder sa confiance ? Quels secrets cachent-ils ?


Mon avis.
 
Après avoir largement apprécié le premier tome des aventures de Jessica et Lucius, je me suis plongée tout aussi rapidement dans la suite. Ce second tome ne fait que confirmer le bien que je pense de cette saga !  Même si l’histoire reste simple et assez prévisible, Beth fantaskey nous offre un roman très agréable à lire, avec humour et suspense ! 

!! ATTENTION !! Cette chronique peut contenir des spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome.

On se retrouve quelques mois après la fin du premier tome, Lucius et Jess sont enfin mariés et vivent en Roumanie où ils tentent de conquérir la légitimité nécessaire pour devenir Roi et Reine. 
Lorsque Claudiu, le frère de Vasile, est assassiné, tout porte à croire que Lucius est le coupable. Afin de renforcer le régime qu’il essaie d’instaurer au regard des lois qu’il compte faire respecter, il accepte d’être emprisonné et soumis au même sort que n’importe quel vampire lambda accusé de meurtre. Jessica se retrouve alors seule à gérer ce royaume dont elle ignore encore tout et par dessus tout à tenter le tout pour le tout pour sauver son mari du triste destin qui l’attend. Ses amis seront-ils réellement à ses côtés pour affronter les épreuves qui l’attendent ? Jess arrivera-t-elle à surmonter ses craintes afin de devenir la Reine que tout le monde attend ?

Il ne m’a pas fallu longtemps pour rentrer dans ce second tome des aventures de Jess et Lucius. Un seul regret peut-être : l’épisode du mariage ne figure pas dans le roman, il faut aller le lire sur le site Amours et Intrigues en terre vampire, le site dédié à la saga en VF. Je déteste devoir lire sur l’ordinateur et à l’heure où j’écris cette chronique, je n’en ai encore lu que 3 chapitres sur les 22 (+ l’épilogue), c’est pour dire !

Mais revenons-en à l’histoire de ce tome 2. Personnellement, j’ai beaucoup aimé. J’ai trouvé que l’intrigue était beaucoup plus vivante, tonique que dans le premier tome où nos deux chouchous ne faisaient finalement que jouer au chat et à la souris l’un avec l’autre. 

Dans ce second tome, Lucius est mis en danger. Il faut absolument retrouver la personne qui tente de le faire accuser de meurtre, sinon il finira avec un pieu dans le coeur, ce qui signifie la mort et sachant que c’est le plus haut dignitaire, à savoir donc Jess, d’infliger la mort, on imagine donc à quel point la tension est à son comble.

Même si j’ai trouvé que le fil rouge est assez (voire trop ?) prévisible, je me suis néanmoins laissée surprendre par l’une ou l’autre révélation que je n’avais pas vu venir.

En fait, le roman est très addictif... Même si on se doute de ce qui se trame derrière le dos de Jess, même si on sait qui essaie de la faire tomber avec Lucius, on ne peut s’empêcher de tourner les pages et d’arriver au moment où le pot-aux-roses est dévoilé. Car si on sait qui se cache derrière cette machination, on ne peut que se demander pourquoi… Pourquoi essaie-t-on de détrôner Jess et Lucius ? Quels sont les enjeux ? Et du coup, on ne peut s’empêcher de tourner les pages qui, il faut l’avouer, se lisent toutes seules !

Je n’en dévoilerai pas plus sur l’intrigue de peur de vous spoiler. On notera cependant que ce second tome se veut résolument plus sombre que le premier. Dès lors, la légèreté, les traits d’humour présents dans le premier opus manqueront certainement à beaucoup d’entre vous. Personnellement, même si l’intrigue se voulait plus sérieuse en ce qui concerne nos deux héros, je n’ai nullement l’intention de mettre en point négatif l’absence du côté sarcastique que j’ai adoré dans Comment se débarrasser d’un vampire amoureux. Le côté humour est toujours bien présent, il n’est juste pas porté par les mêmes personnages.

Côté personnages, on retrouve bien sûr Jessica, beaucoup moins Lucius bien qu’il soit toujours présent, Mindy, la meilleure amie de Jess, Dorian Dragomir, le cousin de Jess mais également de nouveaux personnages tels que Raniero, le cousin de Lucius ou encore Ylénia Dragomir, une cousine de Jess.

Jessica est un personnage que j’aime bien (et pas uniquement parce qu’elle et moi avons le même prénom :P), même si je l’ai trouvée très passive dans les deux premiers tiers du livre. Elle aime Lucius, a tout fait pour réussir à conquérir son coeur mais n’a pas mesuré réellement l’engagement qu’elle prenait par rapport à toute la communauté des vampires en épousant son chéri. Jessica doute sans cesse et pense qu’elle ne sera jamais à la hauteur de ce qu’on attend d’elle, jamais à la hauteur de sa mère.


Et ce manque de confiance contraste assez avec la Jessica que l’on quittait dans le tome 1, confiante, sûre d’elle, prête à tout pour obtenir ce qu’elle voulait, càd Lucius. Dès lors, ce changement d’attitude m’a un peu gênée au début. Je n’avais pas l’impression de retrouver la Jessica  du premier tome. Jess n’est plus aussi provocante quand elle s’adresse à Lucius, on sent vraiment que le couple est entré dans une phase beaucoup « adulte » et sa répartie en prend aussi un coup, et ce avec tout le monde ! J’aurais aimé la voir prendre la parole publiquement dès le départ, improviser des discours en y incorporant une bonne dose d’humeur… Au lieu de cela, on la voit quitter des séances publiques car elle a peur, car elle n’assume pas ce rôle de Princesse et qu’elle ne se sent pas à la hauteur.

Quand Lucius va être emprisonné, on la sent vraiment paniquée. Dans un premier temps, elle va beaucoup se reposer sur les autres, attendre qu’ils lui disent quoi faire et quoi dire, se laissant assaillir par ses émotions, par la peur des autres et en particulier de Flaviu, le dernier frère de Vasile et donc de Claudiu, récemment disparu.

Cependant, avec le soutien de Mindy, sa meilleure amie, et du cousin de Lucius, Raniero, elle va petit à petit reprendre confiance et surtout prendre conscience que si elle ne prend pas les choses en main, c’est Lucius qui risque d’en payer le prix fort. A partir de là, Jess se montre plus forte, plus courageuse, plus digne, elle ne baisse plus les bras, ni les yeux quand elle s’adresse publiquement. C’est cette Jess là que j’apprécie et la voir reprendre du poil de la bête de cette façon m’a énormément plu.

Cependant, pour sa défense, à situation pareille, il se peut que mes réactions soient pareilles aux siennes, voire même pires !

Lucius est, par la force des choses, peu présent dans ce second tome. Cependant, j’ai aimé ses échanges de correspondance secrets avec son cousin, Raniero. Même dans la pire des situations, il parvient encore à nous écrire des lettres émouvantes, parfois tristes, mais également avec quelques pointes d’humour, et surtout à communiquer son amour sincère pour Jess. C’est avec les lettres adressées à Vasile que j’ai aimé le personnage de Lucius, ça se confirme donc dans ce second tome.

Les deux personnages qui m’ont vraiment plu dans le roman sont Mindy et Raneiro. C’est eux qui apportent la petite touche de légèreté, d’humour dans le récit, qui dédramatisent un peu la situation. Ils sont les Jess et Lucius qui se cherchent dans le tome 1, qui jouent à « je t’aime moi non plus ». 

Mindy est, dans ce second tome, une petite bulle d’air frais, toujours souriante, pleine d’entrain et qui est là pour remotiver sa copine Jess quand celle-ci est au plus mal. Même si on ignore vraiment quand elle a été mise dans la confidence de l’existence des vampires (ça m’a manqué ce point), elle se fait rapidement à la situation et sans crainte. Même si elle est très attachée au côté superficiel des choses, de l’apparence, de l’argent, Mindy a cependant un coeur en or et n’hésitera pas à mener l’enquête de son côté pour aider Jess à découvrir qui a tué réellement Claudiu.

Raniero est sans doute le personnage qui m’a le plus captivé dans le roman.  A priori, sans grande envergure, n’ayant d’autre ambition que de vivre sur une plage sans aucune responsabilité à part celle de capter une bonne vague, Raniero est un personnage qui se veut beaucoup plus profond que celui peut croire, à première vue. Il m’a touché de par son histoire, son petit accent italien irrésistible et sa loyauté envers Lucius. Il apporte à la fois un côté très sombre au récit mais également un côté plus léger, plus drôle.

Les deux Dragomir présents dans le roman (Dorian et Ylénia) ne m’ont pas vraiment plus.  A côté du clan de Lucius où les personnalités sont plus affirmées, je les trouve particulièrement fades et lisses. Ils sont inintéressants au possible et comme le dit Lucius lui-même, ce ne sont pas les meilleures fréquentations pour son épouse !

Côté style de l’écriture, j’aime toujours autant la plume de Beth Fantaskey. Même si le roman se veut plus sombre, qu’il y a moins d’humour que dans le premier tome, que le côté sarcastique a un peu disparu, le style reste très agréable à lire et l’auteur arrive toujours à faire passer des émotions en chacun de ses personnages.

Il faut dire que la narration à plusieurs joue beaucoup et qu’il est très agréable de passer d’un intervenant à l’autre, même si Jess reste notre narratrice principale.  Ainsi, le ton donné au livre change d’un personnage à l’autre. On vogue dans quelque chose de plus sombre avec Lucius et Jess et de plus léger avec Mindy et Raniero. Chaque personnalité est assez mise en avant et à sa juste valeur.

En conclusion, j’ai encore plus aimé ce second tome que le premier car j’ai trouvé que l’intrigue était vraiment très intéressante : les questionnements de Jess, le fait pour Lucius d’accepter que lui soit appliqué les règles qu’il tente de faire respecter, la trahison,… Beth Fantaskey donne une vision assez crédible de ce que pourrait êtres les craintes/devoirs/responsabilités de jeunes personnes arrivant au pouvoir et devant faire face à une situation qui leur échappe complètement. 


Même si l’histoire est très prévisible, et même si beaucoup de blogueuses ont préféré le tome 1, perso je garde un excellent souvenir de ce tome 2 et je lirai le tome 3 avec grand plaisir, s’il y a  !



Ce que je retiens de ma lecture  :

 EN + : Une intrigue qui tient la route, des personnages toujours aussi intéressants et la fin qui n’est pas bâclée comme dans le premier tome !

EN – : Une intrigue un peu trop prévisible, une Jessica trop passive dans les 2/3 du livre, la non intégration du mariage dans le roman.


Pour d’autres avis, rendez-vous sur la page BBM du livre :

Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. Bon et bien grâce à toi, ma wish-list se trouve allongée d'un titre supplémentaire ^^ J'adore tes chroniques, elles donnent vraiment envie de découvrir les romans que tu nous présentes ! Merci Jess =D 9 décembre 2011 17:39

  2. Haaaaaaaaaaan, je vais vouloir le lire maintenant. J'ai détesté l'entre-deux avec leur mariage, que j'ai trouvé plus que moyen alors j'avais peur de tenter celui la. Je me fie à ton avis et me le programme dans un avenir proche. ^^ Merci, Jess ! 15 décembre 2011 12:18

  3. Comme toi, j'aurais apprécié que le mariage figure dans ce tome... mais bon, tant pis ! En tout cas j'ai été ravie de retrouver Jess et Lucius :) 20 janvier 2013 15:11

Laissez un commentaire

23 September 2018 04:15