Queen Betsy, tome 1 : Vampire et Célibataire

Titre VF : Queen Besty, tome 1 : Vampire et Célibataire 
Titre VO : Undead and Unwed

Auteur : MaryJanice Davidson (USA)

Traduction de Cécile Tasson

Publié aux Editions Milady

Date de publication : 18 février 2011

Sites Web à consulter : Editions Milady, Site de l’auteur

Genre : Mélange de Bit-lit et de Chick-lit

Pages : 337

Prix : 7 € 
Commander sur amazon : Queen Betsy, tome 1 : Vampire et célibataire

Note
 

Quatrième de couverture.


Mourir, ça fait réfléchir… Par exemple, cette semaine, j’ai perdu mon boulot, je suis morte dans un accident et, quand je me suis réveillée à la morgue, j’étais devenue une vampire. Bon, il y a des côtés positifs : je suis désormais super forte et les hommes semblent bien plus sensibles à mon charme de suceuse de sang. Il faut juste que je m’habitue à mon nouveau régime liquide…

Autre problème : mes amis du monde de la nuit disent que je suis une sorte de reine annoncée par une prophétie ridicule. Ils ont besoin de moi pour renverser un vampire assoiffé de pouvoir, au look trop ringard ! Le cadet de mes soucis ! Sauf qu’ils ont les moyens de pression efficaces, comme la nouvelle collection Manolo Blahnik ; une fille qui se respecte ne peut pas dire non…


Mon avis 


J’ai mis du temps avant de me décider à commencer cette nouvelle saga, mélange de bit-lit et de chick-lit, tout simplement parce que j’avais peur d’y voir trop de ressemblances avec une autre saga que j’adore, Sarah Dearly

Encouragée par une copinaute, j’ai décidé de me lancer dans la grande aventure de Betsy et je ne le regrette nullement ! D’ailleurs, je la remercie pour m’avoir décidée à lire cette saga, parce que Betsy, c’est juste une bombe atomique qui quand elle vous explose à la figure, vous en redemandez encore et encore !

Betsy vient de perdre son emploi, le soir même, elle meurt dans un accident de la route (enfin, un véhicule la percute plus exactement). Elle se réveille quelques jours plus tard à la morgue, complètement perdue et fermement décidée à reprendre sa place chez les morts ! Mais bien vite, elle comprend qu’elle est devenue vampire et qu’elle devra se conformer à des règles assez spéciales : régime intégralement liquide, sexualité débridée… et Betsy ne voit pas ça du tout d’un bon oeil ! Surtout que Sinclair, un vampire puissant, lui tourne autour et lui demande de renverser Nostro, un vieux vampire cruel. Et en plus, il lui révèle qu’elle sera une reine tant attendue par une prophétie ! N’importe quoi, Betsy s’en fout, elle veut retourner à sa vie d’avant tout simplement… oui mais voilà, des chaussures de marque sont en jeu si elle accepte de l’aider… Betsy craquera-t-elle ?


Autant vous dire qu’à la lecture de la quatrième de couverture
, je m’attendais vraiment à retrouver une héroïne assez superficielle, nunuche avec un pois chiche dans le cerveau !

Encore des a priori que j’ai bien fait de finalement ne pas écouter pour découvrir une jeune femme pleine de peps, de vie (et pourtant elle est morte… enfin plus exactement Non-Morte !) et qui n’a pas sa langue dans sa poche. 

Car Betsy (en fait son nom est Elizabeth Tayler, et non on ne se moque pas, s’il vous plaît !), c’est un concentré de joie de vivre, d’humour mais aussi une demoiselle à la langue bien pendue qu’il est impossible d’arrêter une fois qu’elle se met en marche ! Et avec elle, impossible d’en placer une, une fois partie, elle ne s’arrête plus ! Mais attention, ne vous avisez pas de lui couper la parole sinon elle prend la mouche !

Bref, vous aurez compris que j’ai de suite craqué pour le personnage de Betsy, dès les premières pages en fait. J’ai aimé sa façon de nous narrer les évènements et de ne jamais se laisser démonter malgré les épreuves que la vie lui réserve. Elle perd son boulot, elle meurt,… peu importe Betsy verra toujours la bouteille à moitié pleine et non vide ! J’ai adoré son franc parler, sa façon de débiter un flot de paroles intarissable en très peu de temps, son humeur et son petit côté blonde superficielle qui ressort de temps à autre mais pas trop ! 

Les autres personnages du roman mettent également beaucoup de couleur à celle-ci, le rendant extrêmement vivant et dynamique, même si l’action déserte les pages dans les 3/4 du récit.

Bien sûr, je vous ne cacherai pas mon petit faible pour Sinclair qui m’a séduit de suite. Personnage très charismatique, il prend rapidement Betsy sous son aile (au grand dam de cette dernière) et tente de lui expliquer (je dis bien tente, parce que la demoiselle refuse d’écouter !) les règles en vigueur dans le monde des vampires. Il comprend très vite le mode de fonctionnement de la donzelle, ses points forts et ses faiblesses et n’hésite pas à jouer avec ces dernières pour que la belle lui fasse l’honneur d’être à ses côtés dans la guerre contre Nostro. Très portée sur la « chose », il tente par tous les moyens de mettre Betsy dans son lit ! En attendant d’y parvenir, il se contentera de trois magnifiques humaines qu’il n’hésite pas à mordre à l’occasion m’arrachant assez qu’à Betsy (dont ça doit être une expression favorite) un énorme BEURK !

J’ai également apprécié Tina,  la vampire avec qui Betsy va rapidement se lier d’amitié et l’abnégation dont celle-ci va faire preuve pour faire plaisir à sa « reine ». Tina est un personnage très vivant, une allié qu’il vaut mieux avoir dans son camp. 

Les deux amis de Betsy sont également des personnages qui attirent immédiatement la sympathie du lecteur : Jessica qui n’est nullement dérangée par voir son amie revenir d’entre les morts en vampire, tant qu’elle est « vivante » après tout, c’est tout ce qui compte ! Et Marc, un médecin dont Betsy va faire la connaissance dans des circonstances assez morbides, et qui va vote retrouver du poil de la bête en lui proposant de pourchasser le Mal en mordant les méchants parents qui maltraitent leurs enfants.

 Les personnages contribuent énormément à la réussite de ce premier tome puisqu’au niveau de l’intrigue, il faut dire qu’il ne se passe pas grand chose de palpitant. L’histoire de ce premier tome se cantonne à nous expliquer les premiers pas de vampire de notre amie Betsy qui va enchaîner gaffe sur gaffe en entrant dans le monde de la nuit. Elle rit au nez de Nostro et lui montre de facto qu’elle n’est pas une vampire comme les autres. Dangereuse pour l’assise de son pouvoir sur les autres vampires, Nostro va vouloir mettre la main sur elle le plus rapidement possible.

Car il faut bien le dire, s’il n’y a avait pas eu un panel de personnages aussi intéressants, aussi vivants, je ne pense pas que j’aurais mis une si bonne note à ce premier tome.

Durant les 3/4 de l’histoire, on découvre Betsy, on vit avec elle sa disparition, son retour en tant que vampire, la découverte que sa Belle-Monstre lui avait chouré ses belles chaussures même pas 24 H après sa mort, sa découverte du milieu vampire et les échanges assez musclés à chaque fois qu’elle rencontre Sinclair !

L’action arrive tardivement dans le récit et encore ! Peut-on vraiment parler d’action quand la scène la plus importante du roman est balayée en quelques pages à peine ? 

Heureusement que le récit n’a pas besoin de tant d’action pour captiver le lecteur ! Ceci dit, certains pourraient être déçus. Je précise donc que cette saga convient mieux aux lecteurs qui apprécient déjà la saga Sarah Dearly et la chick-lit (je ne sais pas pourquoi mais cette saga me fait penser à L’accro du shopping de Kinsella. Je trouve que Becky et Betsy pourraient facilement devenir les meilleures amies du monde ^^) 

Si le manque d’action ne m’a donc pas réellement gênée, par contre je dois bien avouer que la mythologie vampire mise en avant dans ce roman est assez brouillonne, ou en tout cas, pas bien expliquée et assez spéciale ! 

   Assez spéciale en ce sens où le fait de se nourrir chez les vampires est très (trop ?) lié au sexe. Je ne tiens pas à passer pour une prude, mais imaginez ma surprise quand je lis que quand un vampire se nourrit d’un humain, il doit en quelque sorte « payer l’addition en nature » ! Je ne saurais pas vu expliquer exactement pourquoi mais le fait de lier le fait de se nourrir de cette façon au sexe m’a un peu gênée. Je n’ai rien contre le fait que se faire mordre soit très érotique en soi, mais en général il y a une romance entre le vampire et l’humain(e) qui se fait mordre, une sorte d’intimité entre eux deux qui rend la scène assez chaude et excitante… mais là, avec tout le monde ? 0_o  

Assez brouillonne dans le sens où  le pourquoi du comment de la transformation de Betsy reste assez vague. Elle était certes fait attaquer quelques mois auparavant, mais comment expliquer qu’à sa mort accidentelle, elle ait encore du sang ou du poison de vampire en elle si longtemps après ? 

Enfin, un mot sur le style de l’écriture, pour simplement vous dire qu’il correspond à Betsy à 200 % !  A travers la narration, on retrouve le peps de Betsy, sa façon franche de parler et un style qui décoiffe tout simplement ! Cette fille, c’est la franchise à l’état brut, que la vérité soit bonne ou pas à dire, elle se lâche et peu importe les conséquences… et cette façon de voir les choses, cette franchise innée se retrouve dans la narration rendant ainsi le texte très vivant et très facile à lire !

En conclusion, ce premier tome de Queen Betsy fut une excellente mise en bouche ! Il me tarde déjà de continuer cette saga pleine de vie qui ferait se tordre de rire un mort ! 
Betsy est une jeune femme comme on aimerait en avoir plus dans les romans : totalement à l’aise dans son corps, dans sa tête, avec plein d’humeur et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Loin d’être une cruche, elle sait s’attirer les faveurs de tous ceux qui l’approchent, en ce compris le lecteur ! Un sacré caractère qui peut parfois taper sur les nerfs mais très attachant en définitive ! Autant vous dire que les tomes 2 et 3 qui ont déjà trouvé refuse dans ma PAL n’y resteront pas longtemps ! (à noter que le tome 4 est sorti au mois de juillet 2011 !)

Espérons cependant que l’action soit au rendez-vous dans les prochains tomes car sinon, on risquerait quand même se lasser.


Ce que je retiens de ma lecture
:

EN + : Une héroïne attachante, pleine de peps qui donne une dynamique de joie, de bonne humeur au récit, faisant même oublier qu’il ne se passe pas grand chose au plan de l’intrigue.

EN – :  Une mythologie vampire pas assez développée sur certains points et un peu trop axée sur le sexe.

les copinautes ont donné leur avis :   petit-lips, Sunniva, MarionJB, Setsuka, fangtasia, Pimprenelle, latite06, Mycoton32, Belladouce, Galleane  et d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :
 

Logo Livraddict

 

 

Commentaires

  1. Ce petit roman me tente énormément ! Il est dans ma PAL depuis quelques mois mais ton billet donne envie de l'en sortir ! ;) 4 août 2011 17:11

  2. J'aime beaucoup tout le détail que tu fais de chaque élément du livre. Et je suis tout à fait d'accord avec toi bien que mon avis n'en dise pas temps vu que tout les petits défauts me sont passé au dessus tellement j'ai adoré ce tome 1. 4 août 2011 18:12

  3. J'ai aussi un peu peur que ça ressemble à Sarah Dearly mais ça doit être sympa à lire ! 4 août 2011 18:38

  4. Comme toi, je mets du temps à m'y mettre, mais là, il va remonter un peu dans ma PAL :p j'adore ton avis :) 4 août 2011 19:28

  5. J'ai beaucoup aimé ce premier et les suivants sont très bien aussi. J'adore Betsy, elle est vraiment géniale. 8 août 2011 14:59

  6. J'ai tellement aimé le premier tome que j'ai acheté les autres dans la foulée! Une de mes séries coup de coeur, c'est vraiment chouette si tu as aimé ! Betsy devient une valeur sûre pour passer un bon moment! Bonne fin de soirée :-) 9 août 2011 22:24

  7. J'avais moyennement aimé ce premier tome : en cause, une héroïne trop superficielle, des amis un peu cinglés, la facilité avec laquelle sa condition de vampire est acceptée par tout le monde... Je lirais quand même le tome 2 pour connaître la suite, mais si c'est tout aussi moyen que dans le tome 1, alors la suite se fera sans moi. 10 août 2011 22:49

  8. Bonjour Jess, Hum, 3 livres de plus dans ma pal (dont celui-ci) grâce ou à cause de toi. Il faut que j'évite de venir chez toi à tout prix... 26 août 2011 10:48

Laissez un commentaire

18 March 2019 16:08