Les Étranges Soeurs Wilcox : tome 3 : Les masques de sang

Titre VF : Les Soeus Wilcox, tome 3 : Les masques de sang
Auteur : Fabrice Colin (FR)
Publié aux Éditions Gallimard Jeunesse
Date de publication :10 février 2011
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 324
Prix : 13,50 €
Source : Service presse avec les Éditions Gallimard Jeunesse que je remercie.
Nombre d’étoiles :
Quatrième de couverture.
À nouveau réunies, Amber et Luna, les sœurs vampires, n’en ont pas fini avec le combat qui les oppose au comte Dracula. Pour empêcher le prince des ténèbres de s’emparer du dernier fragment du Venefactor avant elles, les deux orphelines et leurs compagnons doivent obtenir l’aide des Mystères, puissants magiciens de Venise. Alors que la colère de Sekhmet menace de s’abattre sur la lagune, une impitoyable course contre la montre s’engage…

Mon avis.
Ce troisième tome des soeurs Wilcox est vraiment inscrit dans la même veine que le tome 2 : beaucoup d’action, du suspense et surtout deux héroïnes qui sont bien présentes, contrairement au premier tome où je les trouvais assez effacées.
Amber et Luna sont enfin réunies et sont plus déterminées que jamais à arrêter le comte Dracula en mettant la main avant lui sur le dernier fragment du Venefactor.
Ce qu’elles ignorent encore, c’est que le terrible Sekhmet, vampire millénaire, a pris l’ascendant sur Dracula  et que c’est lui maintenant qui a pour but d’asservir les humains… Plus hodieux, plus méchant et près à tout, Sekhmet est une menace bien pire à affronter !
En attendant, les deux soeurs accompagnées de leurs fidèles compagnons se rendent à Venise pour rencontrer les Mystères, des magiciens avec des pouvoirs étonnants, qui connaissent l’emplacement du dernier fragment tant recherché !
L’histoire est toujours aussi prenante. Depuis le tome 2, Fabrice Colin a su vraiment éveiller mon intérêt pour les aventures des deux sœurs.
Cette fois-ci, après avoir voyagé à NY pour Amber et parcouru une partie de l’Angleterre pour Luna, les deux soeurs se rendent à Venise pour en apprendre plus sur la location du dernier fragment du Venefactor, l’artéfact tant recherché par Dracula. Elles espèrent découvrir ainsi l’endroit avant lui et détruire le fragment pour empêcher le Comte d’assouvir sa domination sur le monde.
Mais sur place, les choses se compliquent, les sbires du Comte sont déjà là.
La recherche des Mystéres s’avèrent donc plus compliquée que prévu mais les deux soeurs sont loin de se décourager, malgré que le sort semble également s’acharner contre elles et leurs camarades.
L’histoire est assez sombre et Fabrice Colin n’hésite pas à mettre les deux sœurs à rude épreuve en leur faisant affronter de grands dangers mais en les confrontant à la Mort… Ainsi, en plus de devoir sauver le monde, elles doivent également apprendre à faire le deuil d’amis qui les ont aidés dans cette terrible aventure.
L’histoire reste très rythmée, sans temps mort, elle absorbe le lecteur jusqu’à la fin du récit !
Côté personnages, j’ai  autant apprécié la découverte des deux sœurs dans ce tome que dans le précédent. Si le tome 2 mettait en avant leur côté fusionnel et le manque de l’autre ressenti lorsqu’elles sont séparées, celui-ci met plus en avant l’évolution de leurs pouvoirs, de leur courage dans leur nouvelle condition de vampires mais également leur côté « enfantin ». Elles peuvent à la fois entrer dans la peau de guerrières redoutables et de véritables stratèges et la seconde d’après, redevenir les enfants qu’elles sont toujours en se querellant pour des bêtises. Plus j’avance dans cette saga, plus je m’attache à ses deux sœurs si différentes l’une de l’autre mais qui me font penser à iwry et moi-même. Je serai plus Amber et elle, Luna… mais définitivement fusionnelles et parfois agacées par l’autre !
Un nouveau personnage prend de l’importance (on le découvre un peu dans le tome 2), il s’agit de l’ami de Luna, Wilfred qui rejoint le petit groupe.
J’aime beaucoup ce personnage qui n’hésitera pas à prendre des risques pour prévenir Holmes et les autres qu’ils vont de faire capturer s’ils retournent au domicile du détective.
C’est également ce personnage qui est l’origine des tensions entre les deux sœurs : Amber ne semble pas apprécier la proximité qu’il existe entre Luna et lui alors qu’en fait, ce qu’elle ne voit pas, c’est que le jeune homme n’a d’yeux que pour elle !
N’oublions pas non plus, un nouveau personnage historique qui fait son apparition : Robert Browning, un poète anglais que Fabrice Colin a transporté jusqu’à Venise . Le poète s’est installé dans cette ville où il mène une existence dominée par les vapeurs de l’alcool…
D’abord assez bourru, le vieux poète se laissera séduire par les deux soeurs et surtout par la Duchesse de Rasmussen et finira par apporter son aide dans la recherche des Mystères !
Je ne m’attarderai pas sur le style d’écriture de l’auteur, je pense vous avoir déjà dit ce que j’en pensais relativement à cette saga !
J’attire cependant votre attention sur le fait que plus on avance dans l’histoire, plus celle-ci s’étoffe au niveau des intrigues : on aperçoit de plus en plus Dracula de son côté qui essaie de mettre chaos Sekhmet avant de partir à Venise…
Les Mystères restent bien « mystérieux » mais aideront finalement les deux soeurs à localiser le Venefactor, ce qui les mènera, dans le quatrième et dernier tome, vers une destination aussi improbable que l’Antartique !
D’autres créatures magiques et mystérieuses apparaissent également dans ce tome, et il est fort probable que nous les retrouveront pour le final, les Fées Noires !
Plus on avance, plus Fabrice Colin bâtit son intrigue dans une mythologie nouvelle peuplée d’êtres mystérieux et magiques, toujours en y incluant nos personnages mythiques comme Holmes. Même les loups-garous ont leur place, avec le personnage de Eluwak, personnage qui s’intéresse de près à la petite Luna…
En conclusion, j’ai encore pris beaucoup de plaisir à lire ce troisième tome. La magie opère toujours autant, Fabrice Colin nous séduit avec son style et son imagination débordante ! Les sœurs Wilcox s’étoffent de page en page, deviennent de plus + en + fortes et de plus en + en + matures malgré leur âge.
Une formidable épopée qui fera voyager le lecteur, sans aucun doute !
Vivement le tome 4 ;)
Ce que je retiens de ma lecture :
EN + : Une intrigue bien ficellée qui emmène le lecteur en vacances jusqu’à Venise… cependant, l’escapade est loin d’être romantique et… reposante !
EN - : Je vous en ai déjà parlé : des lourdeurs dans les descriptions par moments.
D’autres livraddictiens l’ont lu et ont donné leur avis : LaureduMiroir, paikanne et d’autres encore à venir sur la page bibliomania du livre :

Commentaires

  1. Là ou l'auteur est également très fort, c'est que la manière dont il met en scène Venise est bluffante quand on y a déjà mis les pieds.

    Pour le reste, c'est un très bon opus (je reste quand même davantage fan du second), qui fait bien évoluer l'intrigue (notamment concernant Dracula), et donne aux soeurs l'occasion d'agir de consort. Ma chroniques des : Etranges soeurs wilcox 3 : les masques du sang. 17 avril 2011 20:10

  2. salut,moi c'est DRACULAURA.je suis petite d'age(par protection)j'en suis au tome2 et c'est tout simplement GÉNIALE!!!!!!!!J'aime beaucoup les choses en rapport avec les vampires.Voila. 15 octobre 2011 20:23

Laissez un commentaire

26 février 2014 14:30