Strom, tome 2 : Les portails d’outre-temps

Se

Titre VF : Strom, tome 2 : Les portails d’outre-temps

Auteur : Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

Publié aux Éditions Nathan
Date de publication : 17 février 2011
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 353
Prix : 13,00 €

Source : service presse avec les Éditions Nathan. Encore merci à Samia pour l’envoi des épreuves non corrigées !

Nombre d’étoiles :
Quatrième de couverture.
Il y a certains secrets qu’il est préférable de taire, certaines portes qu’il vaut mieux laisser fermées. Ainsi, depuis des siècles, et grâce aux pouvoirs du Strom, la confrérie des Chevaliers de l’Insolite cache l’existence de portails ouvrant sur l’inconnu.
Membres de la future génération de chevaliers, Raphaël et Raphäelle découvrent l’un de ces passages : un portail d’outre-temps, qui permet de voyager dans le passé – au risque de ne jamais revenir…

Mon avis.
Il y a quelques jours, je vous avais laissé sur un avis assez mitigé concernant le premier tome de Strom (voir ICI). Il m’a suffit de me plonger dans le tome 2 pour que tous mes doutes soient balayés en deux temps trois mouvements !
Bien meilleur que le premier tome, Les portails d’outre-temps m’ont captivé comme jamais le tome 1 n’est parvenu à le faire : une intrigue pleine de suspense et très prenante dès les premières pages et des personnages qui deviennent un peu plus consistant !
L’intrigue est vraiment intéressante et prend le lecteur dès le début. Cette fois, l’histoire s’ouvre sur le Château d’Aurus qui cache en ses tréfonds un mystérieux portail. Des années plus tard, ce château est racheté par les parents de Suzanne, l’amie de Raphaëlle, qui est invitée par son amie durant les fêtes de Noël.
Évidemment, les deux jeunes filles traversent le portail et la Confrérie de l’Insolite perd totalement la trace de Raphaëlle… Mais vers quelle destination ce portail conduit-il ?
Contrairement au premier tome, je suis entrée très vite dans l’histoire et l’intrigue m’a vraiment passionnée. Ceux qui ont lu le tome 1 retrouveront avec le fil rouge rapidement la destination vers laquelle Raphaëlle, son amie Suzanne et Tristan, se sont involontairement rendus !
Évidemment se pose la question du retour puisque comme vous le savez, les portails ne fonctionnent qu’à sens unique.
Dans ma chronique du premier tome, j’avais oublié de vous parler du strom. Je compte bien rectifier cette erreur ici puisque les pouvoirs du Strom sont encore mieux expliquées et utilisés dans ce second tome.
Selon la Confrérie, le Strom est en fait la capacité de notre cerveau que nous n’utilisons pas et que si nous l’utilisions pourrait nous amener à faire des choses extraordinaires. Comme vous le savez, nous n’utilisons à l’heure actuelle que 10 % à peine de notre cerveau.
En faisant appel au Strom, les apprentis Chevaliers ont la possibilité de faire des choses incroyables comme la lévitation, la télékinésie ou encore la télépathie.
J’ai trouvé ça plutôt sympathique comme approche et les explications sont très claires et bien réparties dans la saga.

Concernant l’intrigue, je n’ai absolument rien de négatif à reprocher au récit. On est vite captivé par l’histoire et stressé à l’idée de connaître la façon dont nos héros vont sortir de ce mauvais pas. Comme le premier tome, j’ai trouvé qu’il y avait un petit côté ludique très intéressant avec ces énigmes qui font réfléchir et nos héros et les lecteurs !

Côté personnages, j’ai eu une belle révélation dans ce second tome avec Suzanne, la copine de Raphaëlle qui m’a fait rire du début jusqu’à la fin. Ce petit bout de femme est complètement incroyable. Tout d’abord elle croit qu’elle est dans une émission de télé-réalité mais quand on lui apprend la réalité, elle n’en fait pas toute une histoire, reste relativement calme (à part qu’elle tombe un peu dans les pommes !)… surtout si un komolk appelé Sparadrap a la bonne idée de se transformer en Robert Pattison !
Elle a une répartie incroyable, des expressions hallucinantes et vraiment drôles. J’ai vraiment pris du plaisir à suivre les aventures de Raphaëlle et Tristan en sa compagnie. Il est clair qu’elle bonifie à elle-seule l’histoire telle une petite dose de bonne humeur joliment distillée à travers le récit !
J’ai trouvé que la relation entre les jumeaux étaient beaucoup plus intéressante alors qu’ils étaient séparés. Mais ce qui m’a le plus touchée, c’est les deux petits enfants qu’ils décident d’aider : Laurent et Cybille. Des enfants différents, rejetés à cause de leur différence.
En conclusion, j’ai été beaucoup séduite par ce deuxième tome de Strom que par le premier. Beaucoup d’humour, une intrigue passionnante et des révélations « choc » en fin de roman en font un roman très agréable à lire et vraiment prenant. Vu la tournure des évènements en fin de tome 2, j’ai vraiment hâte de voir ce que le tome 3 nous réserve… même si je pense déjà avoir une grosse idée sur le sujet de ce dernier livre de la trilogie !
Le tome 3, intitulé la 37ème prophétie sortira aux Éditions Nathan en octobre 2011 !
Retrouvez les actualités de la série et plein d’autres infos sur www.strom-la-serie.fr et le blog des deux auteurs : http://saintchamas.sosblog.fr/
Ce que je retiens de ma lecture :
En + : Une intrigue passionnante du début jusque la fin et le personnage de Suzanne qui ne manque pas de relief !
En – : Le couple Rapharic qui apparaît assez peu à mon goût.

Commentaires

  1. je vais bientot le lire.
    ton billet me mets l'eau à la bouche :) 17 février 2011 17:57

  2. Il va donc falloir que je songe à lui faire rejoindre ma PAL... 17 février 2011 18:51

  3. Moi qui ne comptait pas lire la suite de Strom dès sa sortie justement parce que le tome 1 ne m'avait pas tant convaincue... Je vais devoir réviser mon jugement ;) 17 février 2011 23:06

  4. j'en suis que au 1er mé je v bientot le lire 16 octobre 2011 15:37

  5. g adoré le premier jev attaque le deuxième 4 décembre 2011 19:51

Laissez un commentaire

8 décembre 2014 01:00