Young Samuraï, tome 3 : La Voie du Dragon

Titre VF : Young Samuraï, tome 3 : La Voie du Dragon
Titre VO : Young Samuraï, The Way of the Dragon

Auteur : Chris Bradford (auteur US)

Publié en VF aux Editions Baam ! (J’ai Lu)
Date de publication : 08 septembre 2010

Pages : 454

Lecture effectué dans le cadre d’un partenariat entre les Editions Baam ! (que je remercie) et Livraddict.

Quatrième de couverture.

Juin 1613.
Le Japon pourrait entrer en guerre, et les samouraïs choisissent leur camp. Alors que le sang commence à couler, Jack est soumis à une ultime épreuve pour parfaire son entraînement.
Sa survie – et celle de ses amis – dépend de son aptitude à maîtriser la technique des Deux Ciels, mise au point par Masamoto, le samouraï légendaire.
Mais Jack doit tout d’abord reprendre possession du routier de son père, sur lequel le terrifiant ninja Oeil-de-Dragon a mis la main.


Jack arrivera-t-il à vaincre son ennemi juré ? Ou le ninja parviendra-t-il à ses fins en assassinant le jeune samouraï ?..


Mon avis.

Me revoici plongé une troisième fois dans le Japon des Samuraïs, à l’aube d’une guerre déclenchée par le daimyo Kamakura.
Au-delà de bouter tous les chrétiens hors du Japon, celui-ci décide de renverser le pouvoir en place et de prendre le commandement en s’auto-proclamant shogun.
Tout au long de ce troisième tome, on sent les tensions monter dans Kyoto et ailleurs au Japon et l’armée de Kamakura devenir plus importante de jour en jour. Ce tome est donc beaucoup plus sombre que les deux premiers où la menace de la guerre se fait beaucoup plus sentir.
Ceci dit, j’ai vraiment aimé ce tome où les personnalités ressortent ainsi les qualités de chacun à devenir un véritable samuraï.
Trahisons, révélations de secrets, tristesse, amitié, amour… Tout est réuni pour nous offrir un final explosif. Ce qui me fait me demander l’intérêt de poursuivre cette saga avec deux autres tomes qui sortiront aux Etats-Unis courant 2011… 
Une fois la fin du roman arrivée, tout est dit et malheureusement on perd quelques amis dans l’aventure… pertes qui sont très difficiles à encaisser pour le lecteur qui au bout de trois tomes (et surtout en les ayant lus en moins d’un mois) est très attaché à tout ce petit monde, que ce soit les élèves de la Niten Ichi Ryu ou les sensei.
Seul petit bémol : j’ai trouvé que parfois la suite de l’histoire était un peu trop prévisible, notamment avec le Père Bobadillo.
Si le début peut paraître long à la Niten Ichi Ryu après les évènements du tome 2, notamment les épreuves du Cercle des Trois, tout s’accélère après qu’un élève de l’école trahisse Massamoto et rejoigne les rangs du daimyo Kamahura. J’ai même trouvé le nouveau cours enseigné à la Niten un peu ennuyeux, l’art des haïku, la poétesse qui sommeille en moi n’étant décidément pas prête de se réveiller !
Mais une fois que les évènements s’accélèrent et la guerre est déclarée, tout s’enchaîne assez rapidement et il est quasi impossible de lâcher le livre une fois la bataille engagée.
Au niveau des personnages, deux personnages m’ont vraiment marqué dans ce tome, volant un peu la vedette à notre ami, Jack Fletcher.
Le premier est Yori, le petit samuraï très doué pour découvrir les énigmes du sensei Yamada mais moins convaincant lorsqu’il s’agit de prendre les armes. Très loyal envers ses amis, et en particulier envers Jack, Yori se révèle être très courageux et malgré sa peur, s’engage dans la bataille corps et âme.
Le second est un nouveau personnage apparu dans ce troisième tome, Takuan, le beau Takuan qui fait rêver toutes les filles de la Niten, en ce compris Akiko, ce qui a le don d’énerver Jack, voire de le rendre carrément jaloux. Dès lors, au début du récit, on a tendance à ne pas prendre en affection ce personnage vu les sentiments de Jack à son égard mais… au fur et à mesure du récit, on se rend compte que Takuan est une personne vraiment intègre et droite, prêt à aider les autres dans les disciplines dans lesquelles il excelle comme le haïku ou encore monter à cheval…
J’ai beaucoup aimé l’instant où il découvre le haïku que Jack a écrit pour Akiko et qu’il s’excuse auprès de Jack pour avoir « marcher sur ses plates bandes ».
Ce tome se caractérise par beaucoup de pertes humaines, dont des amis de Jack… J’ai eu vraiment le coeur serré en lisant la fin de l’histoire. Même si cela rend encore le récit beaucoup plus émouvant, véridique et touchant (une guerre sans perte, c’est impossible), je n’aime pas trop voir mourir les personnages que j’ai tant aimés dans une saga, c’est un vrai déchirement.

En conclusion, j’ai vraiment beaucoup aimé ce troisième tome qui restera le plus touchant des trois. On se rend vraiment compte à la lecture à quel point on est attaché à tout ce petit monde et dès lors, pour moi, cette saga mérite vraiment d’être estampillé coup de coeur

Je vous invite chaudement à la découvrir à très bref délai ! J’espère cependant que les tomes à venir ne viendront pas gâcher ce coup de coeur et qu’il ne s’agit pas d’un coup commercial destiné à faire prolonger la saga pour rien, à part des tunes.
Ce que je retiens de ma lecture :

  • Le Plus ? Une histoire bouleversante d’amitiés et de trahisons en tant de guerre.
  • Le Moins ? Un récit par moments prévisible
  • La Note ? 9/10

Et même si je suis réfractaire à l’art des haïkus, je ne peux m’empêcher de reprendre celui-ci qui m’a fait beaucoup rire :
Lâcher un pet…
Pas de quoi rire
quand on vit seul (page 100)

D’autres avis sur Livraddict :

Commentaires

  1. Maintenant tu comprends pourquoi je disais que j'allais probablement m'arrêter au tome 3 !
    Cependant, le prix du T4 en VO a bien chuté... je me demande si je ne vais pas craquer finalement :D 30 novembre 2010 14:27

  2. je sais pas vous mais quand j'ai lu ce tome là, j'ai pleurer comme un bébé!! j'en ai tellement pleurer que j'ai fais une nuit blanche à repenser a toute l'histoire et à me demander se que va devenir jack...et surtout à me demander quelle pourrait être la suite de ce récit!^^ 23 juillet 2011 13:44

Laissez un commentaire

14 August 2018 19:25