Power Play


Ce livre a été lu dans le cadre du prix des jurés polar du Livre de Poche.

L’histoire.
Enlèvement de milliardaires, détournements d’avion… Les preneurs d’otages professionnels ne manquent pas d’audace. Mais s’emparer des dirigeants d’une grande entreprise, réunis le temps d’un séminaire dans un lieu coupé du monde, personne ne l’avait encore tenté. La demande de rançon est à la hauteur du coup : faramineuse.
Et si ces hommes visiblement prêts à tout n’étaient pas de simples malfrats ? Quand on jour avec le pouvoir, mieux vaut connaître ses partenaires…
Mon avis.
Je ne connaissais pas du tout cet auteur avant que le Livre de Poche ne m’en propose la lecture dans le cadre du prix des lecteurs (polar). Je suis donc partie avec cette lecture dans l’inconnu total, avec comme seul indice la quatrième de couverture qui laissait présager une histoire haletante.
Au final, mon avis reste assez mitigé sur ce livre. Il est vrai que Finder m’a emmenée dans son histoire de kidnapping avec rançon assez facilement, grâce à une écriture simple, dynamique agrémenté de chapitres très courts qui donnaient un rythme assez soutenu au récit et donnait envie de toujours avancer, de continuer à égrener les pages pour avoir le fin mot de l’histoire.
J’ai été assez séduite par l’intrigue, la façon dont l’auteur a posé doucement le cadre, nous a fait connaître les personnages, en particulier Jack Landry. Il m’a fait pensé à certains moments aux héros de séries TV que j’adore, ces hommes viriles capables de tout, de se sortir de n’importe quelle situation périlleuse comme Jack Bauer (24) ou encore MacGyver.
J’ai aussi bien aimé son histoire avec Ali que l’on a revécu au passé, présent et peut-être futur…
Par contre, au niveau des autres personnages, les dirigeants de Hammond Aerospace, aucun ne m’a particulièrement ému. D’ailleurs, je n’ai pas arrêté de m’emmêler les pinceaux au fil de récit à savoir qui était qui et faisait quoi.
Les ravisseurs, quant à eux, étaient bien crédibles dans leur rôle. À la lecture, je me suis sentie plusieurs fois dans cette salle de conférence, morte de peur à l’idée de savoir si je serai encore en vie ou non le lendemain…
Enfin, au niveau de l’histoire, le suspense est là. Le rythme de la lecture nous impose une poursuite infernale de la lecture jusqu’à la fin car on meurt d’envie de savoir ce qui va se passer, qui a monté le coup et pourquoi, bref avoir toutes les réponses aux questions que l’on s’est posées au fil de la lecture du récit.
Et c’est là que j’ai été assez déçue. La fin m’a laissée de marbre et avec toutes les considérations techniques et les raisons financières de ce kidnapping, je me suis complètement perdue dans les explications de l’auteur. Dommage car il m’a pourtant emmené avec lui pendant les 3/4 du récit !
En conclusion, je suis assez contente d’avoir découvert cet auteur et je lui laisserai sans doute une autre chance avec un autre roman. Celui-ci était bien ficelé : le suspense et le drame étaient bien présents mais les considérations financières qui les chapeautaient étaient trop techniques pour moi qui n’y comprend rien dans la finance !
Note finale : 8.3/10
  • Histoire : 7/10 (suspense garanti mais attention à la chute ! Les considérations techniques ont gâché la fin de ma lecture)
  • Écriture : 9/10 (des chapitres courts, un rythme dynamique ponctué par des descriptions qui se mettent au service du récit en décrivant de manière précise et rapide les actions des personnages)
  • Personnages : 8.9/10 (un gros coup de coeur sur Jack Landry qui ferait un personnage de série TV dont toutes les filles seraient folles !)
Je remercie le Livre de Poche pour la confiance qu’ils m’ont accordée dans le cadre de ce Prix des Lecteurs 2010 « polar ».

Heclea a également lu le livre et l’a apprécié !

Power Play de Joseph Finder ( titre VO : Power Play)
Aux Éditions Le Livre de Poche, 2010
466 pages

Commentaires

  1. Le titre, dans les librairies, me faisait toujours de l'oeil. Mais je restais assez bloquée sur le résumé... J'avais l'impression que ce n'était pas pour moi. Mais ton avis me dit de lui laisser une chance ! ^^ 10 juin 2010 13:26

  2. Je l'ai dans ma PAL... A lire prochainement... 10 juin 2010 16:05

  3. Bonsoir Jess,
    Je vais devoir passer mon tour, pas assez de temps et un thème qui ne m'attire pas énormément au final. 11 juin 2010 22:41

Laissez un commentaire

10 décembre 2014 05:26