L’Épée de Vérité, tome 03 : Le sang de la déchirure

Troisième leçon du sorcier : la passion domine la raison…

L’histoire.

Richard Rahl est en Aydindril où il cherche à trouver une solution pour vaincre un nouvel ennemi : l’ordre Impérial qui traque toutes les créatures qui ont le don de la magie pour les anéantir.
Kahlan, quant à elle, est en chemin vers Galea où elle devient la Reine en attendant le rétablissement de Cyrilla, sa soeur, légitime souveraine… Ah oui, j’oubliais de vous dire qu’en raison du « sort de mort » que Zedd a lancé sur elle, tout le monde pense que la Mère Inquisitrice est morte !

En attendant, notre ami Richard décide de prendre les choses en main : il dissout le conseil des Contrées du Milieu – quand même présidé par la Mère Inquisitrice ( je rappelle, que c’est Kahlan, sa future épouse, vous suivez toujours ?) et décide de lancer un ultimatum à tous les peuples des Contrées : Reddition et soumission au Chef de D’hara contre sa protection ou devenir son ennemi en choisissant de rallier l’Ordre Impérial…

Thobias Brogan dirige le Sang de la déchirure, armée de Nicorabese, qui lutte contre les êtres dotées de la magie, les sbires du Gardien, selon lui. Il refuse la reddition et se joint à l’Ordre Impérial, capturant Kahlan et l’emmenant au Palais des Prophètes… Lieu choisi par l’Empereur Jagang – aussi appelé Celui qui marche dans les rêves – pour établir son pouvoir.

Richard part une nouvelle fois pour sauver sa promise, cette fois, aidée de la sliph d’argent qui permet de voyager quasiment instantanément entre Aydindril et Tanimura dans l’Ancien Monde. En choisissant de suivre sa passion plutôt que d’écouter sa raison, Richard ignore encore quelles abominations il va lâcher sur le Nouveau Monde…

Mon avis.

Que vous dire encore sur cette saga ?
Eh bien, je suis plus mitigée que pour le tome 02, ce tome 03 est un poil décevant.

Premièrement, Richard et Kahlan sont encore séparés ! Déjà dans le tome 02, nos deux héros préférés avaient suivi des routes totalement différentes. On ne les retrouve tous les deux ensemble qu’en fin de roman. Je suis un peu déçue car j’aime beaucoup cette relation et j’aimerais voir les choses un peu avancer !
Ben oui, Goodkind ne mâche pas ses mots quand il s’agit de décrire des scènes de viol abominables, alors bon un peu de sensualité et de romantisme dans les ébats ne feraient pas de mal !!!

Puisqu’on parle des personnages, j’ai quelques reproches à faire également !
Concernant Richard d’abord, je le trouve assez paradoxal et toujours en contradiction avec ce qu’il devrait être. Oui, parfois, il est le parfait petit soldat, le bon sorcier, bref un vrai génie et un excellent combattant ! Il prend des décisions réfléchies quand il s’agit de défendre les valeurs et les principes qui sont les siens et mettre les peuples qu’il a pris son aile à l’abri de la tyrannie de l’Ordre Impérial.
Mais, à côté de ça, ben Richard, il est parfois stupide. On lui enseigne la troisième leçon du sorcier : la passion domine la raison ! Attention, de ne pas tomber dans le pièges et laisser ses émotions prendre le dessus sur la réflexion. Il assimile et comprend !
Puis, un Mrisrith lui apprend que la reine est en danger (comprendre : oui, Kahlan a encore des problèmes !) et hop il saute dans la sliph d’argent sans réfléchir ! Et hop, une armée de mriswiths assoiffés de sang – accompagnés de leur reine pondeuse en plus de cela – se déchaîne sur Aydindril !En plus, il faut ajouter que c’est lui qui aide la Reine à se libérer et à se faufiler dans la sliph ! Moi je dis, bravo Richard !!!

Je trouve également Kahlan beaucoup plus effacée que dans les autres tomes. Et que dire de Addie, qui devient quasiment inutile…

J’ai apprécié la relation de Richard avec les 3 mord-siths, surtout Berdine. Le moment où il sauve Berdine et qu’elles comprennent toutes les 3 qu’il est différent des autres seigneurs Rahl est particulièrement réussi.
Bémol cependant : Je suis déçue que Richard ne soit pas plus ouvert d’esprit pour certaines choses ! (ceux qui auront lu le livre me comprendront ^^)

J’ai beaucoup plus apprécié Verna dans ce tome, sa loyauté envers Richard et surtout son incroyable esprit d’analyse quand elle devient la Dame Abesse et qu’elle comprend qu’Annalina s’est une nouvelle fois joué d’elle.
En parlant d’Annalina, j’ai adoré tous les passages qui contaient ses aventures avec Nathan d’abord et Zedd ensuite ! L’humour est omniprésent, un vrai régal !

Dans les personnages que j’ai détesté, il y a d’abord Brogan, un vrai tyran obscène et sa soeur, Lunetta, que je trouve super effacée (normal avec le frère qu’elle a, la pauvre…).
Je m’attendais à un retournement de situation, une Lunetta qui change de camp pour se rendre compte que son frère est complètement cinglé mais non… Déçue donc de l’évolution de ce personnage qui, à première vue, semblait super intéressant.

Concernant les intrigues, ça s’emmêle, ça se complique et c’est pas toujours clair !
L’histoire de ceux qui marchent dans les rêves… eh bien, j’essaie toujours de comprendre ce qu’est le vide entre deux pensées… parce que bon, moi, j’ai pas l’impression que le temps puisse s’arrêter – même une fraction de seconde – dans ma tête !
Mise à part quelques incompréhensions, grâce au livre d’Alric Rahl, un autre ancêtre de Richard, on en apprend plus sur le passé de sa famille. Richard accepte enfin et maîtrise doucement sa magie…
Le personnage principal prend donc encore de l’importance, grandit et mûrit. Il est très fouillé et devient de plus en plus attachant.

Ce tome 03 developpe aussi les bases de la nouvelle menace que Richard devra combattre : l’Ordre impérial et l’Empereur Jagang, celui qui marche dans les rêves, prêt à tout pour éradiquer la magie de l’Ancien et du Nouveau Monde.

Sinon, rien de neuf à préciser, le style de Goodkind est toujours le même, fluide. Beaucoup de dialogues et des descriptions juste ce qu’il faut pour pas assomer le lecteur qui rendent la lecture très agréable.
Toujours autant d’amour, d’humour, d’action, de suspense, de rebondissements et des scènes vraiment pas nettes et morbides (je crois qu’on a atteint l’apogée dans ce livre, afin j’espère !)…
La saga est un savant mélange de tous ces ingrédients qui rendent la lecture tellement halletante qu’une fois qu’on a le livre en mains, on ne peut s’arrêter de lire jusqu’à connaître le dénouement : Nos Héros parviendront-ils à tous se sortir vivants des dangers qui se dressent devant eux ?

Je noterai ce tome avec un 7/10 !

Voilà, sur ce, je laisse se reposer Richard, Kahlan, Zedd et tous les autres pendant quelques temps… Le tome 04, c’est pas pour toute suite 😉

En attendant ma prochaine critique, je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes vacances 😉

Et si vous avez envie de discuter de l’Épée de Vérité, ou de littérature en général, je vous invite à nous retrouver sur le FORUM NOS LECTURES ET NOUS

L’Épée de Vérité, tome 03 : Le sang de la déchirure de Terry Goodkind.
Sorti en version originale en 1996 et en VF en 2004 chez Bragelonne
545 pages.

Commentaires

  1. Cette saga fait un tabac à la bib : il y a une liste d'attente ! Et moi qui n'ai pas réussi à la lire au-delà de la moitié du tome 1... 11 juillet 2009 22:43

  2. Je me suis arrêtée au tome 1. J'ai vu la première saison de la série TV et c'est décevant :-( 14 juillet 2009 12:46

  3. Je crois que j'ai dû offrir le premier tome à un membre de ma famille à Noël dernier! En tout cas, les couvertures sont vraiment très belles!:) C'est noté, je vais commencer cette saga quand j'en ai le temps!;) 23 juillet 2009 21:35

  4. Il y une époque où j'avais décidé de lire tous les livres édités par Bragelonne (celui là était pas dans ma biblio de quartier), ah souvenir : )

    Autrement, je travaille pour Ulike.net et j'aimerais vous faire une proposition au nom du site: votre blog nous a plus et nous shouhaiterions l'intégrer au réseau Ulike News (le but de ce réseau est de distribuer chaque jours des articles sur l'actu culturelle et de faire découvrir des blogs à nos utilisateurs).

    Comment ça marche? Nous reprenons seulement les 1ères lignes de vos articles pour donner envie aux utilisateurs (grâce à un lien) de venir lire la suite chez vous. Vos articles seront dispos à la fois sur une page consacrée à votre blog, dans la rubrique news pour les plus récents et sur la page de l'objet concerné.

    De plus, grâve à un système de partenariats, nous vous proposerons de recevoir des oeuvres (ici, des livres dans le cadre de l'opération lancée pour la rentrée littéraire) en échange d'un article sur celles-ci.

    Si cela vous interesse, i lsuffit d'ajouter notre badge disponible sur htt://fr.ulike.net/news ou un lien dans votre blogroll

    Bien entendu, je reste à votre disposition si vous avez des questions.

    Uve pour la Uliketeam
    News (at) ulike.net
    http://ulike.net 29 juillet 2009 13:25

  5. Je suis d'accord avec ton billet, on peut trouver des tas de défaut à cette série et pourtant je suis harponnée... c'est bizare? Je dois aimer les couples de héros sacrément benet et boulet sur les bords lol Mais Richard ne serait pas Richard si il n'était pas limite niais, à foncer dans des portes ouvertes sur lesquelles il y a un panneau "Gros méchant par ici prenez un billet pour le guet appens!" :p 16 août 2009 18:48

  6. Je suis en train de lire le trois, et comme à chaque début de tome, je ne peux m'empêcher de le feuilleter. J'ai vite été ralentit dans mon élan Goodkindien, et non Kahlan et Richard ne se retrouveront pas avant la page 490. Avec un peu d'espoir je me suis dis : "Peut-être qu'enfin dans le tome 4 il seront ensembles?". Et oui! ENFIN. Alors, je me presse de finir le tome 3 et hop, vite au tome 4. ;) 7 août 2010 13:57

Laissez un commentaire

23 août 2016 17:38