The Originals : The Rise

The Originals #1Titre VO : The Originals, book 1 : The Rise
Titre VF : The Originals #1 : L’Ascension

Auteur : Julie Plec (USA)
Traduction de Nicolas Ancion et Axelle Demoulin (source : amazon)

Publié en VO par Hodder Children’s Books
Date de publication VO : 05 février 2015
Publié en VF par les Editions Hachette – Collection Black Moon
Date de publication VF : 18 février 2015

Genre : YA, Fantastique, Adaptation d’une série TV en roman
Pages : +/- 350

Prix VO : 9,43 €  – Commander sur amazon en VO : The Originals: 01: The Rise
Prix VF : 16,50 € – Commander sur amazon en VF : The Originals – Tome 1 – L’ascension

Note
star-4

Merci au site NetGalley pour m’avoir permis de lire une ARC / ENC de ce livre en ebook.

Quatrième de couverture

It’s the year 1722. Ever since the siblings Klaus, Elijah, and Rebekah Mikaelson landed on the shores of New Orleans, they have been fighting to claim the city as their own. They are the oldest vampires in the world, trying to share the city with the witches and the werewolves.
Enter Vivianne. Raised as a witch, she is betrothed to a werewolf for a union that should bring peace between the witches and the werewolves. She is the only girl in New Orleans off limits to the Mikaelsons. Klaus immediately plans to make Vivianne his own.
Can the vampires cling on to their territories in the city? Or will Vivienne and Klaus trigger a battle bigger than anything New Orleans has ever known?

* * * * *

Ils sont trois frères et sœurs, et ils sont les plus vieux vampires du monde. Après une longue errance, Elijah, Rebekah et Klaus Mikaelson sont de retour à la Nouvelle-Orléans, déterminés à recouvrer le pouvoir qu’ils y exerçaient des siècles plus tôt. La ville, longtemps déchirée par les querelles entre sorcières et loups-garous, voit les deux clans se réconcilier, grâce notamment à une jeune sorcière considérée comme la princesse de cette communauté surnaturelle. Issue de l’union d’un loup-garou et d’une sorcière, Vivianne est promise à un loup-garou pour sceller l’alliance des deux clans. Malgré la désapprobation de son frère et sa sœur, Klaus s’est promis que Vivianne sera sienne, et il est prêt à tout pour y parvenir. Nous sommes en 1722, ils sont les vampires des origines, « The Originals »…

Mon avis

** ATTENTION, SPOILERS SUR LE DEBUT DE LA SERIE TV THE ORIGINALS SI VOUS NE L’AVEZ PAS VU**

Si j’adore qu’un de mes romans préférés soit adapté en série TV ou en film, je suis généralement très peu friande de l’inverse… Les séries TV qui deviennent des romans, très peu pour moi vu que ces derniers sont très rarement à la hauteur des épisodes de nos séries préférées. Or, ici, j’avais envie de découvrir ce que cette adaptation allait donner. D’une part, parce que je suis bien évidemment fan de la série (même si je n’ai vu encore qu’une moitié de saison…. en fait, si je veux être totalement honnête avec vous, je dois bien avouer que c’est surtout de Klaus et d’Elijah que je suis fan… en fait, surtout de Klaus :p) et d’autre part, parce que du résumé, j’ai vite compris que la saga livresque ne serait pas une resucée de la série mais bien en quelque sorte des « épisodes » inédits où on s’attacherait au passé des 3 Originaux, Klaus, Elijah et Rebekah, lorsqu’ils ont décidé de s’installer à la Nouvelle Orléans.

Comme je viens de le dire, ce premier tome prend place bien avant les évènements repris dans la série The Originals mais aussi The Vampire Diaries puisque l’on suit ici nos trois vampires originaux au moment où ils ont décidé de faire de la Nouvelle Orléans leur nouveau foyer. A part Klaus, Elijah et Rebekah, ne vous attendez donc pas à retrouver d’autres personnages que vous connaissez via la série car vous n’en trouverez aucun… pas même les deux autres frères Mikaelson, Kol et Finn, qui attendent bien sagement dans leur cercueil que Klaus décide de les revéiller… ou pas !

L’arrivée des Mikaelson a la Nouvelle Orléans n’a pas été aisée pour nos trois vampires étant donné qu’ils n’y sont pas du tout les bienvenus. En effet, au 18ème siècle, la ville est partagée entre les Sorcières et les Loups-Garous qui s’affrontent depuis des siècles. L’arrivée d’un nouveau joueur, même s’il ne s’agit que de 3 vampires, n’est pas pour plaire à tout le monde, surtout aux loups-garous. Ceci dit, grâce au charisme de Elijah et la promesse des 3 Originaux de ne pas engendrer de nouveaux vampires, ces derniers obtiennent le droit de rester…
Lorsque commence ce tome 1, la vie à la Nouvelle Orléans semble pourtant sur le point de changer étant donné qu’après des décennies, voire des siècles de confrontation, les loups-garous et les sorcières semblent sur le point de conclure une alliance sous la forme d’un mariage entre l’un des leurs et une sorcière, Vivianne, dont le père était un loup-garou…
Quant à nos vampire Originaux, Elijah est déterminé à trouver une maison pour sa famille car s’ils sont tolérés en Nouvelle Orléans, ni les loups-garous, ni les sorcières ne leur ont accordé le droit d’avoir leur terre à eux. Rebekah, elle, cherche à s’attirer les faveurs des soldats français afin que les Mikaelson aillent enfin un allié et Klaus… il ne trouve pas mieux que de tomber amoureux de la belle Vivianne, ce qui risque grandement de compromettre l’alliance prévue étant donné que la belle ne reste pas insensible au charme de ce dernier…

* * * * * 

J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce premier tome, en fait je ne m’attendais pas à l’apprécier autant. Comme je l’ai dit plus haut, d’habitude les adaptations de séries TV / films en livres, ce n’est pas ma tasse de thé. Mais ici, c’est plutôt bien passé. En fait, j’ai trouvé que l’histoire était parfaitement cohérente dans l’univers développé par la série et allait dans la continuité  de celle-ci tout en s’en détachant suffisamment pour proposer quelque chose de neuf, d’inédit.

L’histoire s’inscrit parfaitement dans la logique de la série, que ce soit au point de vue chronologique que de l’intrigue en elle-même, notamment par rapport au fait que les Originaux sont traqués par leur père qui cherche à les tuer. Les deux sont très complémentaires et je pense que la série de livres va pouvoir vraiment intéresser et plaire aux fans de la série TV ! Pour les autres, peut-être leur donnera-t-elle envie de s’intéresser à l’univers de la série TV, mais je n’en suis pas sûre. L’avenir nous le dira !

Bien que je ne sois pas à jour dans la série TV – Honte à moi, je n’ai encore vu que quelques épisodes de la saison 1 -, j’ai néanmoins retrouvé l’ambiance de la Nouvelle Orléans et les 3 vampires originaux que j’apprécie énormément et qui, je trouve, sont restés les mêmes à l’écrit que tels que nous les connaissons à l’écran.

L’histoire commence assez lentement. Il y a d’ailleurs quelques petites longueurs au début,  le temps de bien asseoir le contexte et les forces en présence. Puis, une fois que l’histoire démarre vraiment, j’ai eu du mal à lâcher le roman jusqu’à la fin… au point d’avoir déjà envie de lire le tome 2… alors même que le tome 1 ne sort que dans quelques semaines en VO et en VF puisque la parution est quasiment simultanée, à une semaine près.
A vrai dire, si j’ai un peu traîné de le lire, c’est simplement parce que je l’ai lu en VO. En VF, il peut se lire clairement d’une traite !

Chaque chapitre est dédié à l’un des 3 Originaux. On suit d’abord Klaus (chapitre 1), puis Elijah (chapitre 2) et enfin Rebekah (chapitre 3) et ainsi de suite. J’ai beaucoup aimé cette dynamique car les 3 Originaux suivaient chacun un chemin différent. On suit donc Klaus avec Viviane, Elijah qui cherche un endroit pour que les Mikaelson puissent s’installer définitivement et Rebekah se trouve dans un camp de soldats français à l’extérieur de la ville où elle va rencontrer un officier qui ne va pas la laisser indifférente…

L’intrigue se joue donc à plusieurs niveaux pour se recouper totalement en fin de récit. Ce flash-back dans la vie des Mikaelson est très intéressant car les rapports de force de départ sont inversés par rapport à la série. Dans la série, les vampires règnent en maître sur la Nouvelle Orléans et les loups-garous n’y sont pas les bienvenus, sous peine de mort…. Or, dans ce premier tome, on comprend vite que la situation de départ, c’est tout le contraire ! Il me tardait donc de voir sous quelles circonstances le rapport de force allait s’inverser…

00 The-Originals-klausMais ce qui m’a surtout séduit ici, c’est de découvrir les personnages sous une nouvelle facette, en particulier Klaus.
Vous ne le savez sans doute pas, mais je craque complètement pour Klaus (alias l’acteur Joseph Morgan) parce que le côté bad guy, je suis un méchant, je tue impunément mais à côté de cela, je suis quand même un vampire sensible qui rend ton petit coeur tout chamallow, moi je fonds complètement.
Et ce n’est pas ma soeur iwry qui va dire le contraire vu qu’elle a craqué sur le beau Klaus avant que je ne jette mon dévolu sur lui ! D’ailleurs, si vous écoutez la miss, elle ira même jusqu’à vous dire que je lui ai « piqué » son coup de coeur ! Et c’est un peu vrai… car au début de l’apparition des Originaux dans The Vampire Diaries, je craquais plutôt sur Elijah….
Mais voilà,  son regard profond et la manière dont il susurre « love » (il faut regarder en VO pour cela, mesdemoiselles, vous constaterez comme moi que sa voix est très hypnotique, je dirais même érotique ^^) lorsqu’il parle à une femme… Est-ce que je dois vraiment vous en dire plus pour que vous voyez où je veux en venir ?

Pour en revenir au Klaus du roman, eh bien je l’ai trouvé fidèle à l’image que j’avais de lui dans la série. Un gars qui se montre intransigeant, sans remords, parfois cruel mais terriblement attachant. Même si j’avais déjà pu entr’apercevoir sa sensibilité quand il aime une femme avec Caroline, j’ai vraiment aimé découvrir sa relation avec Vivianne et voir à quel point il pouvait se montrer prévenant, tendre, doux quand il aimait quelqu’un…

J’ai aussi aimé retrouver Elijah que j’admire pour son côté flegmatique, le fait qu’il soit le tampon entre son frère et sa soeur pour les empêcher de s’entre-tuer, sa volonté de faire accepter les Mikaelson à la Nouvelle Orléans pour de bon en leur permettant d’avoir leurs propres terres. Elijah est juste, droit et il n’est jamais cruel, contrairement à Klaus.

Rebekah est un peu entre les deux. Elle peut se montrer droite et juste comme Elijah mais elle peut également se montrer cruelle par moments et ne montrer aucun remords comme Klaus. Rebekah aspire à trouver le véritable amour et elle n’attend que cela de sa longue vie de vampire, trouver quelqu’un avec qui elle va pouvoir traverser les années. Des trois, c’est elle qui montre le plus d’humanité, aussi bien au point de vue qualités que défauts.

J’ai aimé voir évoluer les trois personnages mais je dois admettre que j’ai été particulièrement touchée par Klaus et par Rebekah dans ce premier tome. Chacun des 3 Originaux va devoir faire face à des difficultés à un moment ou l’autre de l’histoire, mais j’ai particulièrement souffert avec Klaus et Rebekah, me sentant particulièrement proche d’eux plus on avançait dans l’histoire.

Le seul petit bémol que j’ai par rapport à ce premier tome, c’est le style d’écriture que j’ai trouvé assez lourd. Chaque fois que j’arrêtais ma lecture, j’avais du mal à y revenir parce qu’il me fallait quelques pages avant d’être chaque fois bien dans l’histoire. En fait, le récit est assez descriptif et à la troisième personne, le lecteur reste un spectateur distant des évènements. Peut-être est-ce juste une question de niveau d’anglais, mais j’aurais préféré que le récit soit à la première personne et qu’on suive nos 3 Originaux dans un récit à 3 voix tout simplement ! Je pense que si tel avait été le cas, j’aurais peut-être moins ressenti cette lourdeur dans l’écriture.

book ornement

En bref,  même si je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce premier tome, j’ai pris énormément de plaisir à suivre Elijah, Rebekah et Klaus lorsqu’ils ont décidé de s’installer à la Nouvelle Orléans au 18ème siècle.  L’intrigue apporte un excellent complément à la série TV, elle reste d’ailleurs dans la continuité de celle-ci sans être une resucée de ce que le lecteur a déjà vu à la télé.
L’intrigue se découpe en 3 sous-histoires, chacune concernant l’un des 3 Originaux, pour finalement se recouper sur la fin. J’ai aimé suivre les petites histoires de chacun et retrouver les 3 personnages que j’ai trouvés cohérents au niveau de leur personnalité, de leur comportement par rapport à la série.
C’est difficile de ne pas vous parler de la série pour faire cette chronique, je pense d’ailleurs que c’est impossible…. sauf pour la personne qui ne la connaît pas !

Pour moi, les deux se complètent très bien et je prendrai autant de plaisir à lire cette saga (j’ignore combien de tomes sont prévus – 3 pour le moment) qu’à reprendre le visionnage de la série très bientôt !

very good

Le tome 2, The Loss, sortira en VO début avril 2015.
Le tome 3, The Resurrection, sortira en VO fin mai 2015.

On aime parce que

* L’intrigue s’inscrit dans la continuité de la série, reste cohérente par rapport à celle-ci ;
* Pas de reprise des intrigues déjà vues dans la série ;
* Les 3 Originaux sont fidèles à la série point de vue personnalité, comportements,…
* On suit chacun des Originaux, un chapitre consacré à chaque et ainsi de suite… Chacun sa petite intrigue  et le tout se rejoint pour le final ;

On n’aime pas parce que

* Un style d’écriture assez lourd : j’aurais préféré que chaque personnage s’exprime à la première personne, plutôt qu’un récit à la troisième personne un peu impersonnel ;
* Je ne suis pas convaincue qu’une personne qui ne connaît rien de la série puisse être intéressée par la saga livresque. Si la série peut vivre sans la saga livresque, je ne pense pas que l’inverse soit vrai.

Retrouvez la page Goodreads du roman ICI et sur la page BBM du livre sur Livraddict en cliquant sur le bouton LA ci-dessous :

Logo Livraddict

 

Laissez un commentaire

18 January 2018 11:58