Fables T1 : Légendes en exil

fables #1 légendes en exilTitre VF : Fables #1 : Légendes en exil
Titre VO : Fables, volume 1 : Legends in Exile

Auteur : Bill Willingham (scénario) et Lan Medina (dessins)
Traduction par Nicole Duclos

Publié par Urban Comics – Collection Vertigo
Date de publication : 12 avril 2012

Genre : Comics, Contes revisités

Pages : 144

Prix : 15,00 €
Commander sur amazon : Fables tome 1

Notestar-4

Quatrième de couverture

Chassés de leurs royaumes par l’Adversaire, les Fables trouvent refuge dans notre monde et établissent leur communauté au coeur même de New York.
Cependant, aux antipodes du conte de fées, Rose Rouge, la soeur de Blanche Neige, aurait été assassinée, et c’est à Bigby, shérif de Fableville, et Grand Méchant Loup repenti, de résoudre l’affaire. Deux suspects se détachent : Barbe Bleue, ex-amant de la jeune femme et serial killer compulsif, et Jack, bon à rien débonnaire, tout juste descendu de son haricot magique.

Mon avis

Ce n’est pas dans mes habitudes de lire des comics, en fait, c’est la toute première fois. D’habitude, je laisse les comics à Chéri qui en a déjà une petite collection à la maison.
Mais lors de mes petites emplettes de Noël, en déambulant à la Fnac, je me suis arrêtée devant un comics à la couverture magnifique et au nom accrocheur de Cendrillon. De suite, je le prends, je l’ouvre, je sens le papier (hummm, l’odeur du papier glacé….) et de suite, je cherche à savoir si ce livre fait partie d’une saga, s’il s’agit d’un premier tome ou pas. Evidemment, trouvant peu de renseignements sur la couverture, je décide d’appeler mon joker, mon Chéri, qui m’apprend qu’il s’agit en fait d’un premier tome d’une saga spin-off à la saga Fables dont il a le premier tome à la maison !
Je décide donc d’être raisonnable, je laisse ce superbe livre au magasin et d’attendre d’avoir lu le premier tome de la saga originale afin de savoir si j’allais aimer… ou pas !

En même temps, vu qu’il s’agit de contes de fées revisités, il y a avait quand même peu de chance que cela ne me plaise pas… Et je dois dire qu’au final, je suis très contente d’avoir découvert cette saga dont j’ai déjà acheté le tome 2 (pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?!).

L’univers m’a de suite séduit par son originalité : les grandes figures des contes de fées, obligées de se réfugier dans notre monde (où ils nous appellent les « Communs ») après avoir fui leurs royaumes ravagés par l’Adversaire. A New York, ils fondent la communauté de Fableville et décident de se fondre dans la masse en adoptant une apparence humaine. Et ceux pour qui c’est impossible sont priés de se réfugier dans une communauté plus éloignée de la ville.
Lors de cet exil, les Fables ont décidé d’oublier les vieilles rancunes et de faire table rase du passé de chacun. Ainsi, Le Grand Méchant Loup, Bigby, est devenu le shérif de Fableville et Barbe Bleue qui a pourtant assassiné chacune de ses épouses a été en quelque sorte « gracié ».

Fables 1Au début de ce premier tome, on apprend que la soeur de Blanche Neige, Rose Rouge, a disparu… et vu l’état dans lequel est retrouvé son appartement, on suppose le pire. Bigby est chargé de mener l’enquête et malgré des relations familiales qui ne sont pas au beau fixe, Blanche-Neige va insister pour le seconder. Dans le collimateur de Bigby, Jack et Barbe Bleue, deux anciens amants de la jeune femme…

* * * * * * 

Je ne suis pas une grande spécialiste des comics, donc je ne peux vous parler de la qualité des dessins, du coup de crayon,… Je vais dans ce billet vous donner mes impressions sur ce premier tome, vous dire ce qui m’a plu et ce qui ne m’a pas plu.

Tout d’abord, j’ai vraiment aimé l’univers du récit. Comme je vous l’ai déjà dit, grande fan des contes de fées et surtout des oeuvres qui les revisitent, j’avais quelques attentes à ce niveau. Voir si l’univers proposé était crédible.

L’histoire de ce tome 1 est divisée en 5 chapitres (sans doute suivant les comics publiés aux USA, un chapitre est publié tous les mois 0_0), ce qui permet un certain confort de lecture étant donné qu’il est possible de mettre en pause sa lecture entre chacun de ces chapitres.

Je dois dire que même si le début a été un peu laborieux vu qu’on entre directement dans le vif du sujet, j’ai été agréablement surprise par l’univers proposé par Bill Willington et Lan Medina. J’ai trouvé l’histoire et les planches de dessin directement accrocheuses et j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire et surtout l’univers au fil des pages.
La mythologie n’est véritablement abordée que dans le chapitre 4 (il est évoqué avant mais par petits morceaux) où elle est très bien expliquée au lecteur en reprenant les faits qui ont justifié l’exil des Fables dans notre monde.

J’ai également aimé l’humour présent dans l’histoire (notamment la petite réplique de Belle à propos de Blanche-Neige ^^) !

Par contre, j’ai trouvé l’intrigue (l’enquête sur la disparition de Rose Rouge) plutôt faiblarde, dans le sens où si elle tenait bon durant les 4 premiers chapitres, elle s’effondrait dans le dernier. Soyons clair, la chute est logique et plutôt bien foutue mais pour moi la résolution de l’enquête est annoncée un peu rapidement et cela m’a pris au dépourvu. Je ne m’attendais pas à ce que les choses soient dévoilées tout d’une fois comme cela… Je m’attendais à ce que Bigby fasse part de ses découvertes au fil de l’enquête, mais que nenni ! Il garde la surprise jusqu’à la fin et je dois sans doute avoir été un peu « vexée » en tant de lectrice de voir qu’il n’a rien partagé avec le lecteur !
Bigby a réussi, tel Columbo, à tirer ses conclusions juste en regardant la scène du crime très attentivement, et sa conclusion vient de plusieurs déductions qu’il tire de tout ce qu’il voit et apprend au fil de l’enquête… le pire, c’est qu’en regardant à nouveau quelques planches des premiers chapitres, les indices étaient là, sous mon nez, et je n’y ai vu que du feu… sans doute de n’y avoir pas regardé d’assez près !

On ne se trouve pas dans une ré-interprétation pour enfants, avec des dessins qui ressemblent à l’idée que l’on se fait des contes de fées, mais bien dans une ré-interprétation plus adulte, ancrée dans notre monde, avec des personnages qui physiquement représentent assez bien leur personnage d’origine.
Les personnalités de certaines sont également aux antipodes de ce que l’on peut attendre de leur personnage originel, notamment le Prince Charmant qui devient un Dom Juan fauché qui couche avec tout ce qui bouge et un véritable gigolo. Certains personnages qui sont à la base de grands méchants deviennent des personnages charismatiques dont le lecteur pressent qu’ils nous réservent de belles surprises pour la suite. Et d’autres deviennent insignifiants voire détestables par rapport à leur personnage d’origine. Ainsi, Belle de la Belle et la Bête ne m’a pas fait une super bonne première impression dans ce tome d’introduction.

J’ai également aimé le conte repris à la fin du récit « Un loup dans la bergerie » qui s’inscrit plutôt bien dans la logique du comics. J’ai également aimé le bonus à la fin où il est repris la plupart des personnages qui apparaissent dans ce premier tome et où il est donné pas mal d’informations sur eux et sur le rôle qu’ils jouent dans les contes dans lesquels ils apparaissent.

book ornement

En bref, j’ai été séduite par ce premier tome de Fables et continuerai la saga avec énormément de plaisir ! Les auteurs restent totalement dans un univers de contes de fées mais en l’adaptant pour les adultes et pour qu’il reste cohérent dans notre monde à nous. La mythologie développée est riche et originale. Les personnages se fondent bien dans ce monde, même si on observe certains changements par rapport à leur personnalité d’origine et c’est pas plus mal ainsi !
Je regrette juste – et ceci est très personnel – que Bigby ne partage pas ses découvertes avec le lecteur au fur et à mesure de l’enquête, de sorte qu’on a l’impression de tomber comme un cheveu dans la soupe au début du chapitre 5 quand il dévoile ses déductions alors qu’on n’avait pas eu l’impression de voir l’enquête avancer durant les 4 premiers chapitres. Même si l’enquête reste logique et que les découvertes de Bigby sont flagrantes dès le chapitre 1 si le lecteur y fait un peu attention, j’aurais aimé faire plus partie de l’enquête et participer à sa résolution, ce qui n’a finalement pas été du tout le cas ici.

Original, plus adulte, découvrez les contes de fées comme vous ne les auriez jamais imaginés avant avec Fables !

smiley très bon

On aime parce que

– C’est une manière originale de revisiter les contes de fées ;
– L’univers imaginé par les auteurs est cohérent et s’inscrit bien dans notre monde à nous ;
– Cette ré-interprétation s’adresse à des adultes et non à des enfants ;
– Les personnages sont plutôt bien imaginés, avec des personnalités qui ne sont pas toujours ce qu’elles étaient dans les contes originaux ;
– L’humour est bien présent ;
– Les dessins sont plutôt bien faits et correspondent bien à l’univers présenté ;

On n’aime pas parce que

Le lecteur reste assez distant de la résolution de l’enquête. Bigby ne partage aucune information avec le lecteur sur ces déductions à propos de l’enquête, dont le dénouement, du coup, tombe un peu comme un cheveu dans la soupe !

Découvrez d’autres avis sur GoodReads ou donnez votre propre avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. On m'en a beaucoup parlé, cette saga a beaucoup de succès je crois :) Je la tenterais bien car je lis pas mal de comics (mais si je reste cantonné à Marvel ... ) et j'aime les contes de fées donc bon :) 11 janvier 2015 13:07

  2. Belle chronique comics ;) Faut que je le relise. 11 janvier 2015 13:12

  3. Très belle chronique pour ce comic. J'ai lu les 3 premiers tomes de cette série, j'aime beaucoup c'est plein d'humour, d'actions, de trahison... Bonnes lectures !! 17 mars 2015 22:18

  4. La couverture avait déjà attiré mon attention mais maintenant je suis convaincue : ça devrait me plaire ! 27 mai 2015 11:51

Laissez un commentaire

22 September 2018 04:04