Bully

bully Fall Away #1Titre VO : Fall Away #1 : Bully

Auteur : Penelope Douglas

Livre auto-édité
** Le roman sera publié au format paperback aux Editions Piatkus Books en date du 06 novembre 2014 **
Date de publication (auto-édition) : 17 juin 2013
Retrouvez la page du roman sur Goodreads ICI

Livre lu en ebook

Livre lu en VO.
Pas de publication VF prévue à ce jour.

Pages (version ebook) : 290

Prix : 3,99 € pour la version kindle et 9,01 € pour la version paperback sur TheBook Depository

Commander la version Kindle ICI (Bully (Fall Away Book 1) (English Edition)) et pré-commander la version paperback ICI.

Notestar-3


Quatrième de couverture

My name is Tate. He doesn’t call me that, though. He would never refer to me so informally, if he referred to me at all.

We’re neighbors, and once, we were best friends. But then, one summer, he turned on me and has made it his mission to screw up my life at every opportunity. I’ve been humiliated, shut out, and gossiped about all through high school. His pranks and rumors got more sadistic as time wore on, and I made myself sick trying to hide from him. I worried about what was around every corner and behind every door.

So I left.

I spent a year studying abroad and bathed in the freedom of life without Jared. Now I’m back to finish up high school and get the hell out of here forever. I’m hoping that after a year of breathing room, he’s moved on and forgotten all about me.

But even if he hasn’t changed, I have. I’m not interested in avoiding him or turning the other cheek anymore. We’re going to go head to head, because neither of us wants to back down.

Mon avis

Cela faisait un moment que ce livre me narguait. Voyant qu’aucune publication VF n’était annoncée et surtout réalisant qu’il n’était pas si difficile que cela de lire en VO, je me suis enfin décidée à me lancer dans la lecture de Bully, le 1er tome de la saga Fall Away de Penelope Douglas.

Tate et Jared étaient les meilleurs amis du monde.
Puis, un été, tout a basculé. Lors de son entrée au lycée, Tate va vivre un enfer. Jared et ses amis lui en font voir de toutes les couleurs : plaisanteries douteuses et rumeurs à son sujet, Tate devient la bête noire de son lycée sans comprendre un instant pourquoi son meilleur ami lui a tourné le dos.
A bout de cette situation, elle décide de passer son avant-dernière année en France.
Lors de son retour, la situation ne semble pas avoir changé. Jared la regarde toujours comme si elle était une pestiférée mais Tate est bien décidée à ne pas le laisser lui gâcher sa dernière année de lycée et de lui rendre coup pour coup.

* * * * *

Vous comprenez que vu le sujet abordé dans le récit, le fait d’être victime d’un harcèlement scolaire comme j’ai pu en être une à l’âge de Tate, cela m’a de suite donné envie de le lire.

Cependant, il convient de suite de préciser que ce roman n’est pas un un roman sur le harcèlement scolaire, ce sujet est juste le « prétexte » de la romance à venir entre Tate et Jared. Pas de spoilers en vous disant cela, tout l’intérêt du récit réside dans la manière dont ces deux personnages qui a priori ne peuvent plus se voir en peinture vont réapprendre à se parler et à s’aimer.

Ce livre est un véritable page-turner. La preuve ? Eh bien, je l’ai donc lu en VO et j’ai mis 2 jours à le lire, ce qui est un exploit quand on sait que 1) je ne suis pas une lectrice très rapide et que 2) je suis encore moins rapide quand je lis en VO !

L’histoire est vraiment addictive. Une fois dedans, impossible de le lâcher. Pourquoi ? Eh bien, parce que le lecteur se demande constamment pourquoi Jared se comporte comme cela avec Tate et qu’il veut savoir exactement ce qui s’est passé après cet été où Jared a été rendre visite à son père , là où sa relation avec Tate a basculé de l’amitié à la haine.

Le roman m’a également bouleversée, surtout à la fin vu le dernier évènement qui survient. Je vous avoue que non seulement cette histoire tourne en boucle encore dans ma tête par rapport à la relation Jared/Tate, mais également par rapport à cet évènement qui est particulièrement douloureux à vivre quand on se met à la place de Tate et qu’on se pose 5 minutes la question de savoir ce que l’on aurait fait à sa place si une telle chose se produisait.

Par contre, même si je n’ai pas pu lâché le livre et que globalement j’ai quand même apprécié l’histoire, je dois quand même faire état de quelques bémols qui m’ont quelque peu contrariée lors de la lecture :

Tout d’abord, j’ai trouvé que l’auteur n’était pas claire dans ce qu’elle disait. Peut-être que le texte sera corrigé pour sa publication en paperback en novembre prochain, mais pour la version que j’ai lue, j’ai eu d’une part, du mal à savoir si le prénom de l’héroïne était Tate ou Tatum parce qu’on passe de l’un à l’autre comme cela (et qu’en plus, l’auteur précise, il me semble, que c’était Jared qui lui l’avait affublée du surnom (que je ne trouve d’ailleurs vraiment très moche) de Tatum – Mais quid alors quand même ses amis l’appellent ainsi si c’est le surnom que Jared lui a donné quand il a commencé à être méchant avec elle ? -, et d’autre part, j’ai eu l’impression que l’auteur racontait un peu tout et son contraire à certains moments (par exemple, Tate explique qu’elle n’a pas parlé de ce que Jared lui faisait vivre à l’école à ses proches mais plus loin dans le récit, voilà qu’elle parle de Jared et de son comportement avec elle avec sa grand-mère qui avait l’air parfaitement au courant !).

Je déteste vraiment retrouver des incohérences aussi grosses dans un récit parce que ça me donne l’impression de ne pas comprendre, parfois il m’arrive même de penser que ça vient de moi, que je n’avais pas été assez concentrée lors de la lecture d’un passage et qu’ensuite, je m’embrouille donc la tête ! Mais en relisant certains passages du récit, j’ai bien constaté que les incohérences étaient dues au fait de l’auteur et non à un manque d’attention ou de compréhension de ma part !

Ensuite, j’ai été complètement déçue par la révélation du pourquoi Jared ne parlait plus à Tate. Là, le suspense qui me tenait en haleine est retombé comme un soufflé, avec un énorme « WTF ?!? » qui s’est échappé de ma bouche !
Quand Jared explique à Tate pourquoi il a agi comme cela avec elle, ça m’a vraiment mais alors vraiment énervée. Je n’ai pas compris et je dois dire que ça tourne toujours en boucle dans ma tête parce que j’y pense toujours et que je ne comprends toujours pas. A vrai dire, ça m’obsède complètement depuis quelques jours et je n’arrive pas à décolérer quand j’y repense (** tout doux, Jess, ce n’est qu’un roman… Tu le sais ? Les personnages n’existent pas, tout cela n’est pas VRAIMENT arrivé…).
Oui, oui, je sais que c’est de la fiction mais quand même… Je vous rappelle que j’ai été victime de harcèlement scolaire et que même si je sais que ma personnalité un peu décalée et de petite fille qui ne veut pas grandir trop vite est à l’origine de ce mouvement de haine vis-à-vis de moi (et mon physique pas apprécié par ces jeunes garçons qui me servaient de camarades de classe…), il m’arrive encore souvent de me poser cette question : « Mais pourquoi ? ».

Dans le roman, Tate a la chance de connaître enfin les raisons de cet acharnement sur elle et là, j’ai vu rouge. Je ne vais pas dévoiler ses raisons pour ne pas vous spoiler mais j’ai trouvé que Jared était un gros connard et que son comportement était totalement injuste envers Tate.  Alors oui, le garçon a vécu des choses horribles lui aussi, on est d’accord, je ne remets nullement ça en question mais le pourquoi il fait cela à Tate, excusez-moi du peu mais c’est complètement dégueulasse !

(attention spoiler)
Et ce qui m’a encore plus énervée là-dedans, c’est que Tate n’a pas réagi comme j’aurais voulu qu’elle réagisse. Des baffes auraient claqué, des cris se seraient entendus à l’autre bout de la ville et un « je ne veux jamais plus avoir affaire à toi ! » aurait conclu l’affaire. Comme je vous l’ai dit dans ma vidéo « 50 choses à propos de moi », je suis très rancunière. Et un truc pareil, pour lequel j’aurais vécu un tel calvaire pendant près de 3 ans, excusez du peu mais ça ne mérite pas un « je passe l’éponge et viens ici qu’on se fasse un câlin » !

Ceci dit, je dois bien reconnaître que je vois cette histoire avec les yeux d’une trentenaire et non d’une ado de 18 ans amoureuse. Peut-être aurais-je moi aussi craquer facilement face aux yeux de cocker battu de Jared…
(fin spoiler)

Pour finir sur une note plus positive, il faut quand même souligner que l’auteur est quand même parvenue à me faire passer des émotions trop fortes via son récit. Je me suis vraiment énervée, j’ai eu beaucoup beaucoup de papillons, j’ai même versé une petite larme à la fin du récit… et j’y pense encore énormément bien que j’ai déjà lu un autre roman depuis que je l’ai terminé.

J’ai également aimé l’humour apporté par le personnage de Madoc dans le récit. Madoc est le meilleur ami de Jared et donc il  fait aussi vivre à Tate un enfer sans savoir pourquoi, juste parce que son ami lui a demandé. Mais il est aussi physiquement attiré par Tate. Dès lors, le fait que les deux se détestent amènent des situations plutôt drôles, quand Madoc commence doucement à lui faire quelques propositions…

Rien que pour cela, j’ai envie de poursuivre la saga puisque le tome 2, Rival, (relatif à Madoc) sortirale 26 août prochain en paperback. Je compte également lire le tome 1.5, Until You, écrit sous le point de vue de Jared, ce qui me permettra peut-être de mieux comprendre ce que je n’ai pas réussi à saisir ici dans son comportement avec Tate.

* * * * *

Pour le niveau d’anglais, ce n’était pas très compliqué. Vu que je l’ai lu en 2 jours, vous imaginez que le niveau est très accessible.

book ornement

EN BREF, une lecture qui ne m’a pas complètement déçue mais qui ne m’a pas particulièrement enchantée non plus. Je me réjouissais de lire ce roman, y mettant sans doute trop d’attentes et mon ressenti est finalement assez mitigé. L’auteur a réussi à m’embarquer avec elle dans son histoire, j’ai été entraînée assez rapidement dans le récit, souhaitant à tout prix savoir pourquoi Jared en voulait tellement à Tate pour lui faire vivre un tel enfer au lycée.
L’auteur joue bien sur les émotions tout au long du roman. Je suis peut-être un peu trop fleur bleue mais ça a marché sur moi ! J’ai frémi, j’ai eu les papillons, j’ai versé une petite larme et j’ai surtout été très en colère par les révélations qui sont faites par Jared. Je ne comprends toujours pas et je ne m’attendais pas à cela. Peut-être est-ce mon passé qui parle, mais pour ma part, j’ai trouvé ses explications complètement farfelues et débiles.
Néanmoins, j’ai apprécié les personnages. J’ai bien aimé Tate, même si parfois j’ai eu envie de la secouer et j’ai apprécié le charisme dégagé par Jared et la petite ado qui someille en moi me murmure à l’oreille qu’elle lui aurait donné le bon dieu sans confession s’il lui avait demandé, malgré tout ce qu’il a fait. Allons bon, que voulez-vous que je fasse contre ça !

Aucune sortie n’est prévue pour le moment en VF.
Cependant, vous pouvez toujours le découvrir en VO si le coeur vous en dit vu que le niveau d’anglais est très abordable. Je vous rappelle également que le tome 1.5 (Until You) est disponible et que le tome 2 (Rival) sortira en VO le 26/08.

En gros, une romance qui casse pas trois pattes à un canard mais avec laquelle on passe néanmoins un bon moment !

Les points +:

  • Addictif ;
  • Des scènes de sexe plutôt bien décrites, même en restant soft ;
  • Le personnage de Madoc qui m’a fait vraiment rire ;

Les points – :

  • Les révélations à propos de Jared. Bien qu’elles soient fortes, la raison pour laquelle il n’a plus parlé à Tate et lui a fait vivre un enfer reste pour moi un mystère. Je ne comprends pas, cela n’a aucun sens. Bref, ça m’a mis très en colère ;
  • Le fait qu’au final, je ne sache pas si l’héroïne s’appelle Tate ou Tatum (?) ;
  • Les incohérences dans le récit, l’auteur dit parfois tout et son contraire ;

La fiche du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Mince, j'aurais été super intéressée mais si c'est pour passer d'une histoire de harcèlement à un amour, à mes yeux, un peu incohérent, non... 5 août 2014 22:22

  2. @Lemillefeuilles : je me suis fait exactement la même réflexion que toi au départ ! 5 août 2014 22:23

Laissez un commentaire

28 mai 2016 22:31