Indécise

IndéciseTitre VF : Thoughless #1 : Indécise
Titre VO : Thoughless

Auteur : S.C. Stephens (USA)
Traduction de Typhaine Ducellier

Publié aux Editions Hugo & Cie – Collection New Romance
Date de publication : 03 avril 2014

Genre : New Adult, Romance

Pages : 557

Prix : 17,00 €
Commander sur amazon : Indécise T01 de la série Toughtless

Notecoup de coeur 5


Quatrième de couverture

Depuis près de deux ans, Kiera a une relation amoureuse paisible avec Denny, garçon tendre, beau et dévoué. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour…

Lorsque Denny obtient le job de ses rêves, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils sont alors en colocation avec Kellan, star locale de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse au Pete’s, bar dans lequel le groupe joue, est troublée par ses regards appuyés, au point que son petit ami lui semble bien fade.
Denny, garçon studieux et stable, ne manque pourtant pas de qualités. Mais il doit partir deux mois pour son travail et c’est alors Kellan qui console Kiera. En ami… Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne.
De l’appartement qu’ils partagent en colocation à l’ambiance rock d’un célèbre bar de la côte ouest des Etats-Unis, Kiera, Kellan et Denny s’aiment, se déchirent pour finalement grandir…

 

Mon avis

Ma soeur, iwry, dont vous pouvez consulter le blog ICI, a découvert le New Adult bien avant moi… Elle est bien plus courageuse que moi quand il s’agit de se lancer dans la lecture en VO puisqu’elle a déjà lu, il y a plus d’un an, la majorité des titres NA que je vais vous présenter sur le blog !
Parmi ses titres coup de coeur figurait la saga Thoughless de S.C. Stephens ! En effet, je peux vous dire que quand elle lisait le 1er tome de la saga, pas un jour ne s’écoulait sans que j’entende parler de Kellan et de Kiera… Autant le premier lui inspirait des élans d’affection et de désir, autant la seconde pouvait l’agacer au possible.
J’étais donc très curieuse de me plonger dans la saga, de découvrir les personnages et surtout de voir s’ils allaient me procurer des émotions aussi fortes, que ce soit en positif ou en négatif, que les siennes !

Eh bien, ce fut le cas ! La saga Thoughless devient – avec quelques titres phares dont je vous ai déjà parlé (ou dont je vais bientôt vous parler) –  l’une de mes sagas chouchous en New Adult. Le roman contient tout ce que j’aime dans la romance, des belles déclarations aux scènes de sexe torrides, en passant par une bonne dose d’émotions où les personnages vous en font voir de toutes les couleurs !

* * * * *

Kiera décide de quitter sa famille (avec qui elle entretient une relation fusionnelle) pour suivre son petit ami, Denny, qui obtient un poste de stagiaire dans une société très importante, dans la ville de Seattle. Sur place, ils s’installent chez un vieil ami de Denny, Kellan qui accepte de leur louer une chambre.
En plus de ses cours à l’université, Kiera accepte un job de serveuse au Pete’s, bar dans lequel Kellan et son groupe se produisent tous les soirs.
Entre eux, les regards ne trompent pas, une irrésistible attirance les rapproche l’un de l’autre, et ce d’autant plus quand Denny est obligé de se rendre au Texas pendant deux mois pour son travail.
Entre Kellan et Denny, Kiera devra faire un choix, mais ce choix s’annonce difficile pour elle, incapable de se décider entre les deux hommes qui font battre son coeur…

* * * * *

En commençant le roman, je savais dans quel genre de romance je m’engageais (triangle amoureux) et j’étais « préparée » pour supporter Kiera, vu tout ce que ma soeur m’avait dit au sujet de ce personnage particulièrement agaçant selon elle.

Le début est assez basique et lent.
L’auteur installe le contexte (le départ de Kiera de sa famille (plutôt mal vécu vu que la famille est assez fusionnelle), la relation de Kiera avec Denny, le stage décroché par ce dernier et l’envie du couple de s’installer ensemble), le cadre de l’histoire (la cohabitation entre Kiera, Denny et Kellan, le stage de Denny, le job de serveuse de Kiera au Pete’s et le groupe dans lequel Kellan chante).
C’est vrai que le début du récit semble un peu fade vu qu’il se passe pas grand chose, mais personnellement cela ne m’a pas dérangée : l’auteur prend son temps pour installer les bases de l’histoire, le lecteur apprend à connaître les personnages et à se faire une idée sur la personnalité de chacun d’eux.

Puis, dès le départ de Denny au Texas pour son stage, les choses commencent à s’accélérer… Kiera ne supporte pas le départ de son petit ami (après tout, elle l’a suivi en traversant une grosse partie du pays pour être avec lui et ne peut accepter qu’il la laisse seule, dans une ville où elle ne connaît finalement personne, pendant une periode de 2 mois) mais en même temps, ce départ va être l’excuse parfaite pour son rapprochement avec Kellan.

C’est à ce moment-là que l’histoire commence réellement et qu’il devient impossible de lâcher le récit : L’auteur rend vraiment la romance addictive.

Pourtant, l’indécision dans laquelle est plongée Kiera pendant une grosse partie du récit pourrait en agacer plus d’un. Et je comprends la réaction de ma soeur quand celle-ci me disait qu’elle ne la supportait pas et qu’elle avait envie en permanence de la gifler et de la secouer une bonne fois pour qu’elle choisisse enfin entre Kellan et Denny.

Pour nous, lectrices, le choix semble pourtant évident : entre Denny, le petit ami « parfait » dans le style boy-scout qui répond au moindre de nos désirs, tendre, gentil et attentionné et Kellan, le « bad boy », chanteur, au physique d’apollon, Don Juan capable de mettre n’importe quelle fille dans son lit, ayant l’air si sûr de lui mais beaucoup moins quand on apprend à le connaître, le choix semble facile.
Malgré le fait que Denny semble être le choix dicté par la raison pour ses nombreuses qualités citées ci-dessus, aucune fille ne peut résister au charme, à la passion, à l’aventure tumultueuse et exaltante que promet une relation avec Kellan.

il faut dire que si ce choix semble aussi évident pour nous, lectrices, au-delà du profil des deux garçons, il convient néanmoins de préciser que l’un prend l’ascendant sur l’autre très rapidement dans le récit. Déjà par sa personnalité, son charisme, mais aussi parce que l’auteur le met plus en avant que l’autre.

Même quand il est présent, Denny reste un personnage très effacé, discret et au final, l’image qu’il renvoie est celle d’un garçon timide prêt à tout pour satisfaire sa copine, il est incapable de lui dire non… Et Dieu sait que nous autres, filles et femmes, même si nous aimons que notre chéri cède à nos petits caprices, on aime d’autant plus qu’il nous résiste de temps en temps. Perso, je n’ai jamais été attirée par les mecs qui disent oui tout le temps, qui ne représentent pas un défi pour moi… et je suppose que je ne dois pas être la seule dans ce cas.

Alors que Kellan prend toute la place dès qu’il est dans une pièce… que ce soit dans la maison en colocation ou sur scène, on ne voit que lui… C’est le genre de mecs, même si vous ne le regardez pas, vous sentez son regard dans votre dos, qui vous caresse la peau et vous procure des frissons. Kellan, c’est le mec qui irait au bout du monde pour vous, qui vous ferait l’amour à chaque fois comme si c’était la dernière et avec lequel chaque dispute, chaque prise de tête est émotionnellement éprouvante mais où les retrouvailles, la réconciliation sont tellement intenses qu’on oublie instantanément la souffrance, la douleur qui nous étreignait la poitrine quelques jours, quelques heures auparavant. C’est un amour total, fusionnel et douloureux mais dont on devient vite accro, un amour qui nous rappelle à chaque instant ce que c’est que LA VIE : belle et sauvage, douce et brutale, plaisir et douleur, tout cela en même temps, les deux extrêmes définitivement indissociables l’un de l’autre.

Il est donc difficile de comprendre pourquoi Kiera hésite autant tout au long du récit et son attitude peut devenir agaçante à la longue, plus les pages du roman défilent.

Il me faut pourtant vous avouer que l’indécision de Kiera ne m’a pas vraiment agacé. En fait, je pense avoir compris pourquoi elle hésitait tant. Et je me suis dit qu’à sa place, je me serais posé les mêmes questions.
Au début de l’histoire, Kiera est en couple avec Denny depuis plus de 2 ans, elle l’aime à la folie et est persuadée qu’il est l’homme de sa vie. Elle quitte ceux qu’elle aime pour le suivre dans l’inconnu, sans aucun repère, sans aucun ami, sinon lui. De plus, c’est avec lui qu’elle a perdu sa virginité. Pas de doute, Denny compte énormément pour elle, elle l’aime et elle refuse de le faire souffrir.
D’un autre côté, une fois arrivée à Seattle, elle fait la connaissance de Kellan, un garçon beau comme un Dieu, un chanteur qui plus est, qui plaît forcément à toutes les filles et qui dégage ce petit « je ne sais quoi » qui nous attire toutes dans ses filets.
Une fois Denny parti, Kellan devient son seul point d’ancrage dans sa nouvelle vie. Il va la soutenir, lui rendre service à de nombreuses reprises… Et ce qui semble être des marques d’amitié réciproques va se transformer petit à petit en des sentiments plus forts et une passion dévorante qui va brûler entre eux jusqu’à les consumer entièrement.
Avec Kellan, Kiera découvre l’amour sous un jour nouveau : exaltation des sens, des désirs mêlés de sentiments forts qui amènent parfois à de violentes altercations verbales entre eux. Bref, Kiera découvre qu’une relation peut être autre chose que le long fleuve tranquille qui se profile avec Denny.

Et entre les deux, Kiera ne sait finalement pas ce qu’elle veut. Si l’un lui apporte la stabilité qu’elle cherche, l’autre lui procure une passion sauvage, dévorante qui la rend vivante. Elle aime encore Denny et la promesse d’un avenir sans ombre qu’il représente mais se rend également compte qu’elle est amoureuse de Kellan et des sentiments passionnés et passionnels qu’il fait naître en elle. Ce qu’elle a avec l’un, elle ne peut l’avoir avec l’autre.
Elle a peur de faire le mauvais choix. Et j’ai compris son incertitude, son indécision, son incapacité à choisir...  Elle refuse de faire du mal à Denny et ne peut pas croire qu’au vu de la relation qu’ils ont bâti à deux, elle puisse y renoncer pour vivre une passion aussi forte soit-elle avec Kellan. Elle craint que cette passion ne s’éteigne un jour, que la flamme qui brûle avec une telle intensité ne finisse par s’éteindre.
J’ai compris sa peur, sa crainte. Il est vrai qu’en plus, la réputation de tombeur de ses dames de Kellan n’arrange rien. Comment imaginer qu’on puisse quitter un homme qui ne nous quittera jamais pour quelqu’un qui se lassera peut-être après quelques semaines, quelques mois ?

Cette incapacité à faire son choix, je peux comprendre. Mais ce qui m’a agacé, c’est qu’au-delà de ne pas choisir, elle va promettre à l’un et à l’autre qu’elle le choisit lui, pour ensuite changer de nouveau d’avis les quelques pages suivantes. La situation est déjà difficile comme cela, j’ai trouvé très cruel de sa part de « jouer » avec les sentiments de ces deux garçons de la sorte, même si ce n’était pas intentionnel et qu’elle ne voulait pas leur faire du mal.
Au final, elle fait souffrir tout le monde, y compris elle-même.

Tout au long du récit, l’indécision de Kiera, les promesses à l’un et l’autre non tenues, tout cela ne fait que monter en pression les émotions ressenties par le lecteur. Ce dernier pourrait s’arracher les cheveux, devenir complètement dingue tellement l’envie de savoir comment ce triangle amoureux va se terminer devient pressante, de savoir avec qui Kiera sera en couple en fin de compte : Kiera et Kellan ? Kiera et Denny ? Kiera toute seule ?

Comme d’autres romans NA, on se sent personnellement impliqué dans le récit. J’ai vécu les doutes de Kiera comme s’ils étaient les miens, j’ai souffert avec elle de ne pas savoir choisir, de savoir qu’ils souffraient de cette situation… Le fait que l’un et l’autre aient pris des décisions importantes dans leur vie juste pour elle rend son choix encore plus difficile. Comment dire à l’un d’eux qui a sacrifié, qui a donné autant pour elle que finalement elle le quitte car elle a choisi l’autre ?
Ce triangle amoureux m’a rendu complètement barjo, complètement dingue, ivre de plaisir à chaque scène d’amour et le coeur qui saigne à chaque fois que Kiera se posait des questions quant à ce qu’elle allait faire….

Les cent dernières pages sont juste intenables au niveau émotion, suspense et stress. Tout s’enchaîne, tout se mêle et il est difficile de s’imaginer comment l’histoire va se terminer. L’histoire devient encore plus intense, notre petit coeur palpite, bat à 200.000/h, la tension est à son maximum…

Je ne vous dirai pas comment le 1er tome se termine pour ne pas vous gâcher la lecture mais je peux vous dire que ce roman, comme Beautiful Disaster ou Loin de tout avant lui, m’a vraiment retourné le coeur dans tous les sens. J’aime ce genre de roman qui me fait vivre des émotions si fortes, qui joue sur les sentiments si habilement qu’en fin de lecture, vous vous sentez aussi épuisée que si vous aviez couru le marathon de New York.

book ornement


EN BREF
, Indécise a été une lecture prenante, intense, émotionnellement épuisante, passionnée et fusionnelle. Eh oui, tout cela à la fois ! J’utilise le terme « fusionnel » car c’est un roman dont il est difficile de se détacher : Que vous soyez en train de le lire ou que vous l’ayez terminé, il vous accompagne toute la journée, il hante vos nuits, bref ses personnages et lui ne vous quittent plus.
J’ai aimé l’histoire, j’ai aimé les personnages, en tout cas Kellan et Kiera… Denny, un peu moins, car il reste plus effacé, plus discret au fil de l’histoire  et malheureusement il faut le dire, bien qu’il soit le petit ami légitime de Kiera, bien que ce soit lui l’homme trompé par sa copine mais aussi trahi par son ami de toujours, on ne le plaint même pas et on espère que Kiera au bout du compte choisira Kellan…

Indécise est le premier tome de la saga Thoughless… Je ne sais pas ce que les autres tomes me réservent mais une chose est sûre en tout cas, je me jetterai dessus à leur sortie respective !

D’ailleurs, ça tombe bien puisque le tome 2, Insatiable, sort aux Editions Hugo New Romance le 03 juillet prochain ! Et vu que j’ai la chance qu’il soit déjà dans ma PAL, je compte bien le commencer directement que cette chronique sera publiée !

emo coup de coeur 3

Si vous êtes fan de romance, si vous adorez le New Adult, cette saga est faite pour vous, FONCEZ ! 
Ceci dit, si vous n’êtes pas fan des triangles amoureux qui s’éternisent et que les demoiselles qui prennent leur temps à faire leur choix entre 2 beaux garçons vous agacent profondément, je vous conseille vraiment de passer votre chemin !

En ce qui me concerne, j’ai vécu tellement de belles émotions avec ce roman qu’il m’est impossible de ne pas lui décerner une mention COUP DE COEUR 2014 !

Coupdecoeur

Les points +:

  • La romance est bien menée : l’intensité des émotions qu’elle procure rend l’histoire d’amour plus forte, plus vivante, plus réelle ;
  • Le personnage de Kellan : le beau gosse, le bad boy dont vous tomberez toutes amoureuses, Mesdemoiselles ;
  • La qualité de l’écriture du roman : je n’en ai pas parlé plus haut mais le roman est très bien écrit : des belles déclarations, un style agréable, simple et fluide ;
  • Les scènes de sexe… Hum, j’en ai eu des papillons dans le ventre ;

Les points – : (perso, pour moi, ce n’est pas des défauts qui m’ont gênés, mais je préfère les indiquer pour que vous vous fassiez une idée complète sur le livre)

  • Un début un peu lent : l’auteur plante le contexte pendant une centaine de pages et certains pourraient penser que c’est trop long ;
  • Le comportement indécis de Kiera. En ce qui me concerne, c’est plus ses promesses à l’un et à l’autre lancées selon l’instant et sur lesquelles elle revient constamment qui m’ont exaspérée plutôt que le fait qu’elle n’arrive pas à choisir entre les deux.


Les avis des copinautes qui l’ont lu :
iwry, Mycoton, Belledenuit, Karline et bien d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je déteste ce genre de romances ou l'héroïne se croit tout permis, jouant avec les sentiments de deux hommes en même temps. La meilleure fin pour ce genre de personnes c'est de finir seule parce que c'est tout ce qu'elle mérite. 28 juin 2014 16:36

  2. @Lou : je ne suis pas d'accord avec toi. Tout n'est pas noir ou blanc dans la vie et certains choix sont plus difficiles à faire que d'autres. De plus, quand on est fragile et qu'on n'a pas confiance en soi comme Kiera, on peut se sentir très vite dépassée par les évènements et complètement déboussolée... Je ne lui jette pas la pierre, j'ai été comme cela à un moment de ma vie, incapable de faire des choix, incapable de démêler ce que je ressentais, je ne parle pas forcément du même contexte qu'elle... mais je la comprends. Personne ne mérite de finir seul(e). 28 juin 2014 17:49

  3. Et quelqu'un qui trompe son partenaire, tu ne penses pas q'il mériterait de finir seul ? 28 juin 2014 19:36

  4. @Lou : Je pense qu'on n'a pas à juger les autres tant qu'on n'est pas concerné. Je dis toujours que si Chéri me trompait, je le quitterai immédiatement. Mais si ça arrivait vraiment, quelle serait vraiment ma réaction ? Je n'en sais rien. Peut-être pardonnerai-je, peut-être ne pardonnerai-je pas, je ne sais pas... Pourquoi l'a-t-il fait ? Est-ce qu'il s'en veut ? Etait-ce une erreur ? S'est-il rendu compte qu'il en aimait une autre ? Bref, chaque situation est différente. Et même si cela arrivait dans mon couple et que je ne lui pardonnerai pas, je ne souhaiterai pas qu'il reste tout seul pour autant. La vie, c'est pas noir ou blanc, c'est plein de nuances de gris... 28 juin 2014 20:22

Laissez un commentaire

26 août 2016 17:55