Contes des Royaumes, tome 2 : Charme

charmeTitre VF : Contes des Royaumes #2 : Charme
Titre VO : Charm

Auteur : Sarah Pinborough (UK)
Traduction de Frédéric Le Berre

Publié aux Editions Milady
Date de publication : 18 avril 2014

Chronique du tome 1 : Poison

Genre : Réécriture de conte, Fantasy

Pages : 255

Prix : 12,90 €
Commander sur amazon : Charme

Notestar-4-5


Quatrième de couverture

CENDRILLON, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.

Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard…
… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

 

Mon avis

Souvenez-vous mon avis sur le tome 1 lorsque je vous disais que j’espérais que le tome 2 (alors même qu’il abordait un conte différent que dans le 1er) reviendrait sur les évènements du tome 1 car je ne supportais pas que l’histoire puisse se terminer de la sorte.
Je vous avais également dit que si ce n’était pas le cas, je serai très déçue et mon avis global sur la saga s’en ressentirait…
Eh bien, gros OUF de soulagement, mes attentes ont été largement comblées par ce tome 2 ! Mais avant de vous en dire plus, revenons en détail sur ce second opus…

Ce second tome revisite donc le conte de Cendrillon… et pour le révisiter, je peux vous dire qu’on y va gaiement !
Autant dans le tome 1, on retrouvait encore la trame principale du conte (pour être totalement honnête avec vous, je dois vous avouer que je m’en réfère toujours à la version de Disney. Alors, oui je sais, c’est édulcoré, Disney n’a pas non plus toujours respecté l’intégralité de l’histoire originale mais vu que je n’ai pas lu les contes originaux, on va dire que c’est mon seul point de référence !) pendant une bonne partie du roman, et puis vers la fin, c’est là que l’auteur se lâchait et nous offrait de véritables changements.
Pour la réécriture de Cendrillon, le lecteur se rend vite compte que l’auteur n’a pas attendu pour prendre des libertés : les différentes se remarquent de suite !

Sans faire un relevé exhaustif des différences (il faut bien vous laisser la surprise), je relève tout d’abord le fait que le papa de Cendrillon était toujours bien vivant, qu’une des deux belles-soeurs (Ivy) est déjà marié et que l’autre (Rose) n’est pas du tout méchante,…

Certains de ces changements ont heurté quelque peu ma sensibilité, notamment la présence du papa de Cendrillon. J’avoue que si le fait que Cendrillon soit reléguée au rang de souillon dans la version où le papa est décèdé se comprend vu la personnalité cruelle de la belle-mère, cela devient plus problématique quand le papa est toujours en vie… Comment peut-il laisser sa fille faire toutes les corvées ménagères sans rochigner ou dire à Rose de l’aider un peu ? Comment peut-il accepter – si un bal est annoncé où toutes les jeunes filles à marier doivent se présenter pour épouser le Prince  – que sa belle-mère dépense tout l’argent pour apprêter Rose et refuser que Cendrillon se présente au bal ?

Ceci dit, grâce à ces nombreux changements, j’ai vraiment eu l’impression de découvrir une toute nouvelle histoire !
J’ai également aimé la manière dont l’auteur « raccroche » les wagons de ce second tome avec ceux du premier, cela se fait sans heurts et dans la continuité de l’histoire.On retrouve ainsi les personnages du 1er tome dans un rôle inattendu… se mêlant parfaitement aux bases du conte de Cendrillon.

Cependant, on constate qu’à l’arrivée de ces personnages, le lecteur arrive à deviner dans quel sens l’histoire va se dérouler. Même s’il reste des inconnues, le gros élément de surprise n’en est finalement plus un vu que le lecteur arrive très vite à assembler les pièces du puzzle.

L’histoire reste quand même très agréable à suivre et le lecteur se demande jusqu’au bout si Cendrillon va avoir une fin aussi surprenante que celle de Blanche-Neige ! Même si la fin du récit est radicalement différente du conte, je dois dire que j’ai apprécié celle-ci. Il n’y a pas eu de réelle surprise, pas de cri à bloquer la respiration pendant une grosse minute le temps de digérer l’information qui est donnée, mais c’était très plaisant !

J’ai également été très surprise par le fait que l’auteur ose des choses inimaginables dans les contes originaux ou même dans les versions édulcorées de Disney, et notamment en ce qui concerne les directions que prennent certaines relations entre les personnages. Déjà, j’avais trouvé très audacieux la manière dont le sexe est introduit dans le premier tome, ici elle monte encore d’un cran pour donner un souffle nouveau, plus en adéquation avec le monde d’aujourd’hui. Quel audace, quel culot, j’adore tout simplement !

Je dois dire que tout comme pour le premier tome, j’ai eu du mal avec l’héroïne, j’irai même jusqu’à dire que c’était pire encore cette fois-ci !

Vous vous souvenez de la gentille Cendrillon de Disney ? Eh bien, oubliez-la, car celle-ci est totalement à l’opposé. Cendrillon est une fille très égoïste, elle ne réfléchit pas avant d’agir et se rend compte bien trop tard de ses erreurs. Elle se plaint énormément (en même temps, quand c’est vous qui vous coltinez le boulot toute seule à la maison, j’ai envie de dire que je la comprends aussi ^^) mais de l’autre côté, quand on voit à quoi Rose en est réduite pour plaire à sa mère, on se dit que finalement son quotidien n’est pas le pire dans cette maison !

Le Prince Charmant, qu’en dire encore ! Inintéressant au possible, grotesque et tout sauf sympathique. Il ne représente nullement le Prince Charmant qu’on s’imaginait souvent quand on était petite et qu’on lisait les contes de fées. Il ne fait pas rêver, je dirai même qu’il nous fait directement redescendre sur terre !
Cependant, il faut bien reconnaître une chose, c’est qu’il permet aux jeunes filles que nous sommes ou que nous avons été de constater qu’une fois de plus l’habit ne fait pas le moine et que nous avons parfois tendance (surtout quand on est jeune et qu’on s’amourache d’une star par exemple) à tomber amoureuse d’une image, d’une idée d’une personne mais pas de la personne en elle-même… et qu’une fois qu’on connaît cette personne, nos sentiments qui semblaient pourtant si forts s’évanouissent comme neige au soleil !

Par contre, j’ai bien aimé le personnage de Rose, la belle-soeur de Cendrillon. A vrai dire, on pourrait penser que les rôles ont été inversés : Une des belles-soeurs du conte devient Cendrillon et Cendrillon devient une belle-soeur ! Rose est gentille, elle essaie de plaire à sa mère en acceptant de faire tout et n’importe quoi pour épouser le Prince, elle ne bronche pas quand celle-ci la critique sans cesse et elle est beaucoup plus réfléchie que Cendrillon.

book ornement

EN BREF, J’ai vraiment beaucoup aimé ce second tome, plus que le premier ! Déjà, il a comblé mes attentes en revenant sur les éléments du tome 1 et ensuite, en revisitant complètement le conte de Cendrillon. Si certains éléments du conte subsistent (par ex, la pantoufle de verre ou encore l’apparition de la Marraine Fée), l’histoire prend finalement une tournure tout autre ! J’ai aussi beaucoup aimé l’originalité de l’auteur, la manière dont elle a pu imprimer sa patte sur des contes qui sont connus et archi connus.
Les personnages sont souvent agaçants et ne ressemblent pas aux personnages des contes de fées auxquels on est habitué. Il est vrai qu’on a du mal à s’y attacher, peut-être en raison de ce décalage trop grand.
Ceci dit, cela ne m’a pas dérangé outre mesure vu que j’adore ce que fait l’auteur avec l’histoire ! Vivement que je lise le tome 3 (sur la Belle au Bois Dormant) très vite !
emo content bien

Les points  + :

– Une réécriture assez originale qui ne manque pas de piquant ;
– Les éléments du conte sont bien repris, on suit la trame principale mais l’auteur arrive totalement à en faire autre chose !
– Le fait que les personnages du tome 1 soient toujours là et où on les attend pas !
– Le fait que l’histoire soit dans la continuité du tome 1 et non pas des tomes totalement indépendants les uns des autres ;
– Les « cross over » entre les contes (pas uniquement pas ceux abordés de manière principale : ainsi on parle de Hansel & Gretel,…) ;
– L’auteur ose des choses (notamment au niveau des relations entre certains personnages (je reste vague pour pas spoiler) qui ne s’imaginent pas dans les contes originaux ni dans les versions édulcorées de Disney ;

Les points – :

– Les personnages (surtout les princesses en fait) ne sont pas attachants pour un sou, sauf quelques exceptions ;
– Certains éléments qui pourraient surprendre se laissent deviner très tôt dans le récit, enlevant donc la grosse part de surprise qui « scotche » dans le 1er tome ;


Les avis des copinautes
:
pretty books, Crouton, Margaud, Azariel et bien d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Cette série nous fera tourner la tête! Je dois encore lire "Beauté" et je me réjouis. Comme toi l'effet de surprise n'était pas au rdv pour ma part. J'ai trouvé le "gros truc" de la fin beaucoup trop prévisible... Mais les diréctions que prennent les personnages m'ont beaucoup plu, même si ça se fait un peu rapidement. Très belle chronique, c'est toujours un plaisir de te lire <3 9 juin 2014 14:36

  2. Je suis curieuse de découvrir la suite de "Poison", tout le monde l'a trouvée super ! 8 juillet 2014 11:00

Laissez un commentaire

28 décembre 2016 20:15