Unbreak Me

unbreak meTitre VF : New Hope #1 : Unbreak Me
Titre VO : Unbreak Me

Auteur : Lexi Ryan (USA)
Traduction par Marie-Christine Tricottet

Publié aux Editions Hugo & Cie – Collection New Romance
Date de publication : 06 mars 2014

Genre : New Adult

Pages : 304

Prix : 17,00 €
Commander sur amazon : Unbreak me T01 (Français)

Notestar-3-5

Quatrième de couverture

A seulement 21 ans, Maggie Thompson, beauté rebelle dotée d’un magnétisme auquel peu d’hommes résistent, se vit comme « différente » des autres filles, surtout au sein de sa famille si parfaite. Refusant le conformisme ambiant de la petite ville de New Hope, elle fugue et annule le mariage qui devait l’unir à William Bailer, l’homme qui lui offrait pourtant un avenir tout tracé.

Un an plus tard, de retour à New Hope pour le mariage de sa soeur, Maggie va recroiser Will et ses anciens démons…

Elle rencontre alors Asher Logan, rock star, qui l’attire irrésistiblement. Ce bad boy, l’une des rares personnes à percevoir ses fêlures, la pousse à faire tomber son masque et prend un malin plaisir à explorer les préférences de Maggie en matière d’érotisme. Entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus profonds et à lui pardonner les siens.

Empêtrée dans son passé, va-t-elle choisir l’homme qui la rassure ou l’homme qui l’autorise enfin à s’aimer et à se révéler telle qu’elle est réellement ?

Mon avis 

Voulant poursuivre dans la vague NA, j’ai donc découvert Unbreak me de Lexi Ryan (et pour une fois, je lisais un livre NA que ma soeur n’avait pas lu. Par contre, je n’ai pas pu faire ma « maligne » pour lui recommander chaudement de le lire vu qu’il est malheureusement assez moyen :/) 

Maggie revient dans la petite ville de New Hope après une année d’absence et surtout après avoir planté son fiancé, Will, à quelques jours de leur mariage. C’est d’ailleurs à l’occasion d’un mariage, celui de sa soeur, Krystal avec le même Will, qu’elle revient dans cette petite ville où son passé alimente encore tous les ragots.
C’est dans ce climat « hostile » qu’elle va faire la connaissance d’Asher, un beau rocker, qui va l’attirer irrésistiblement. Mais Asher est loin d’être comme tous les autres hommes qu’elle a connus jusqu’alors et semble prêt à tout pour faire tomber toutes ses défenses les unes après les autres…

book ornement

Tout d’abord, Laissez-moi vous dire que je suis restée comme deux ronds de flan à l’évocation du mariage de la soeur avec l’ex-fiancé de Maggie. Non mais sérieux ? ça ne vous choque pas, vous ? Perso, j’ai toujours estimé qu’il y avait des choses qui ne se font pas : sortir avec l’ex d’une meilleure amie par exemple mais aussi et surtout avec l’ex de sa soeur !

Passé cette surprise qui n’avait l’air de choquer que moi apparemment, je dois dire que j’ai plutôt apprécié la lecture de ce livre, je regrette cependant que l’auteur n’ait finalement fait que survoler certaines situations qui auraient mérité plus de développements. Au final, il me reste un goût de trop peu.

Le roman se lit plutôt vite et bien. Le lecteur navigue entre plusieurs narrateurs au fil des pages, ce qui rend l’histoire beaucoup vivante quand on la découvre sous le point de vue de différents personnages.

Il faut dire aussi que l’auteur arrive également à piéger facilement le lecteur dans ses filets rien qu’avec la construction de son histoire. Dès le départ, on apprend que Maggie à quitter la petite ville de New Hope suite à un évènement dont on ignore tout et que son retour n’est pas non plus apprécié par une grande partie de la population de cette petite ville où rumeurs et ragots vont bon train.
Au fil des pages, le lecteur a de plus en plus envie de savoir ce qui est arrivé à Maggie : Pourquoi les habitants de la ville semblent la détester farouchement ? Mais aussi pourquoi a-t-elle pris la poudre d’escampette à quelques jours de son mariage avec William sans lui donner aucune nouvelle depuis lors ?

C’est vraiment ce qui m’a plu dans le récit, découvrir Maggie petit à petit et comprendre ce personnage qui au début montre une facette d’elle-même qui ne m’a pas forcément plu. Maggie est très libérée au niveau sexuel mais elle en fait trop et elle donne l’image d’une fille facile qui ne m’a pas vraiment séduit.

L’histoire est sympathique, il a quelques rebondissements au fil du récit. Bref, ce n’est pas l’histoire du siècle mais je ne me suis pas ennuyée à la lecture, à aucun moment.

Disons que ce qui m’a déçu finalement, c’est de ne pas retrouvé la même magie que dans d’autres romans New Adult que j’ai pu lire, de ne pas me sentir impliquée à 200 % avec les personnages et de ne pas vivre avec eux – comme si ma vie en dépendait – leur histoire d’amour naissante.
Tous les éléments étaient là, mais il manquait juste le petit plus indéfinissable qui rend le roman exceptionnel, qui nous laisse rêveuse des heures, des jours parfois après avoir terminé le roman.

Maggie est un personnage au passé très dur et il est difficile de ne pas s’attacher à elle quand on sait par quoi elle est passée. De fait, on comprend qu’après avoir vécu une adolescence pareille, une fois à l’âge adulte, elle enchaîne les mauvaises décisions et qu’elle ait une image d’elle même très négative.

Même si on n’a pas eu le même passé du tout, je me suis beaucoup retrouvée en Maggie. Le harcèlement dont elle a été victime et dont elle est toujours victime vu que certains adultes sont restés les mêmes imbéciles que lorsqu’ils étaient ados. 
Le fait qu’elle croit que ce que les gens pensent d’elle est la vérité. 

« (discussion entre Asher et Maggie) – Pourquoi te traites-tu toi-même de putain ?
– Parce que c’est ce que je suis, dis-je à mi-voix.
Il ne répond rien et son silence est un défi que je suis obligée de relever. Impossible de me défiler devant lui.
Alors je lui explique.
– A force d’entendre des mots orduriers à ton sujet, tu finis par les accepter et ils deviennent une part de ton ADN. Il y a des filles à qui l’on dit qu’elles sont importantes, alors elles deviennent importantes, cela s’inscrit dans leurs gênes. A d’autres, on dit qu’elles sont douées ou laides ou grosses ou uniques. C’est une prophétie auto-réalisatrice. Moi ? Je suis une pute. » (page 210)

J’ai également beaucoup aimé le personnage d’Asher. Je l’ai trouvé très tendre avec Maggie. Il a su la mettre en confiance pour qu’elle se dévoile à lui et surtout n’a jamais posé aucun jugement. Il est patient et protecteur avec elle.
Par contre, malgré tous ses bons côtés, Asher ne m’a pas fait craquer comme ont pu le faire Drew (Love Game) ou encore Andrew (Loin de tout). On ne peut rien lui reprocher pourtant, c’est juste que l’alchimie n’a pas fonctionné cette fois !

Par contre, il y a une ribambelle de personnages que je n’ai pas du tout aimé dans ce roman :

On note par exemple Will, l’ex-fiancé de Maggie et qui va donc épouser sa soeur Krystal. Je l’ai trouvé un peu mou. Ce n’est pas vraiment le genre de mecs qui me fait craquer. En plus, dès le retour de Maggie en ville, on le sent hésitant et un peu girouette. Il est avec krystal mais est prêt à rompre pour aller avec Maggie si celle-ci lui montre un signe en ce sens puis à un autre moment, il se dit qu’il aime Krystal, que leur relation est solide et que c’est bien fini avec Maggie. Il donne l’impression de « jouer sur les deux tableaux » d’une certaine manière. Il aime toujours Maggie mais refuse de renoncer au confort et à la sécurité que lui apporte sa relation avec Krystal.
Il a beau avoir un côté « très prince charmant qui sauve la demoiselle en détresse », je n’ai pas réussi à apprécier ce personnage plus que cela. 

J’ai vraiment eu du mal avec cette relation bizarre entre Krystal/Will/Maggie. Je n’ai pas trouvé cela très sain comme relation. Krystal aime Will qui aime Maggie… 
Au départ de Maggie, Krystal se rapproche de Will et il décide de se marier. Mais ce n’est pas tout… tout l’avenir que Will et Maggie ont imaginé ensemble, Krystal et Will le reprennent à leur compte. J’ai trouvé ça très malsain, très bizarre et je me demandais comment les deux soeurs pouvaient supporter cette situation, comment Krystal pouvait supporter de rester avec Will sachant qu’il avait couché avec sa soeur, sachant qu’il était toujours amoureux d’elle. Même par amour, je ne pourrais pas vivre une telle relation. Et je me suis demandée comment Maggie pouvait accepter de voir la vie qu’elle avait imaginé avec Will, aussi bien au plan personnel que professionnel, être « jouée » par une autre, quand bien même cette autre est sa soeur. 

J’ai eu aussi quelques difficultés à apprécier les parents de Maggie, surtout le père.

On nous précise que le père de Maggie a très mal réagi quand il a appris ce qui était arrivé à sa fille quand elle était ado. J’imagine bien qu’un père puisse mal vivre une telle situation… mais qu’il en veuille à sa fille parce qu’il n’arrive pas à gérer lui-même ? ça, j’ai vraiment du mal à le concevoir !

Quant à la mère de Maggie, au début, je pensais qu’elle ne valait pas mieux. Petites piques cinglantes, réflexions, remarques… Nos mère peuvent être dures parfois quand elles s’adressent à nous au point qu’on arrive à penser qu’elles ne nous aiment pas ou qu’elles considèrent que si telle ou telle chose est arrivée, c’est que nous sommes responsables.
Mais au fil du récit, au fil des échanges mère/fille, on découvre une mère plus douce, plus aimante, plus à l’écoute et beaucoup moins dans le jugement. J’ai aimé voir cette facette de la mère de Maggie et voir que leur relation n’était pas brisée par le passé.
Par contre, c’est pour l’une de ses situations que j’ai regretté qu’elle ne soit pas plus approfondie par l’auteur... alors que dans la relation de Maggie avec elle-même mais aussi avec ses proches, elle méritait plus de développements que quelques lignes de dialogues…

Le style de l’écriture est sans doute, avec la découverte du passé de Maggie, ce qui m’a le plus marqué dans le récit. J’ai trouvé certains extraits vraiment beaux et d’autres très vrais (comme celui repris ci-dessus).
Déjà la narration à plusieurs voix (Asher, Maggie et William) permet au lecteur de découvrir l’histoire sous des points de vue différents. Ce genre de narration fonctionne vraiment avec le genre NA, en voici un exemple en plus.
Mais l’écriture de l’auteur m’a laissé rêveuse à certains moments et à d’autres, elle a mis les mots justes pour exprimer des ressentis qui nous parlent. Bien que l’on sache que d’autres personnes ont vécu des choses similaires à nous ou bien pires encore, lire le même ressenti par rapport à un certain vécu apporte énormément de réconfort. C’est mettre des mots sur une idée qu’on n’a jamais réussi à exprimer par nous-même.

book ornement

EN BREF, ce n’est pas le meilleur roman NA que j’ai pu lire jusqu’à présent mais j’ai passé un excellent moment en compagnie de Maggie et de Asher. La romance ne m’a pas fait vibrer comme d’autres certes mais j’ai apprécié découvrir le personnage de Maggie et la voir s’épanouir et faire fi de son passé au contact d’Asher.
L’écriture m’a séduit également, dommage cependant que le beau gosse de l’histoire n’ait pas su captiver mon intérêt autant que les mots de l’auteur ont réussi à me toucher !

Le tome 2 sort le 19 juin prochain et sera apparemment centré sur William. Je compte bien le lire et voir si ce second opus me permettra d’apprécier plus ce personnage qui ne m’a pas fait grande impression dans ce tome-ci !

emo content bien

« – J’ai peur de voler en éclat.
(…)
– Au milieu des éclats, je te trouverai. » (page 216)

Les points + :

  • L’auteur arrive à capter l’attention du lecteur en tournant le récit autour du mystère du passé de Maggie ;
  • Le personnage de Maggie est très touchant, il est difficile de ne pas s’attacher à elle ;
  • Un style d’écriture à plusieurs voix qui fait encore une fois mouche dans le genre NA ;
  • Un style d’écriture tout en poésie, en délicatesse : j’ai adoré !

Les points – :

  • A part Maggie, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez fouillés ;
  • Un manque d’approfondissement général au niveau de l’histoire : certaines relations, certaines situations méritaient un traitement plus détaillé ;
  • Une romance sympathique mais sans plus ;

Les avis des copinautes : candyshy, fangtasia et bien d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. je ne dois vraiment pas être normale, car j'ai vriament du mal avec ce genre de lecture :( C'est le genre de romance "trop poussée" qui me lasse très vite et m'ennuie :( Contente qu'il t'ait plu en tous cas, très bonne journée 5 juin 2014 12:39

Laissez un commentaire

15 décembre 2016 23:24