A pile ou face

à pile ou faceTitre VF/VO : A pile ou face

Auteur : Samantha Bailly (France)
Page facebook de Samantha Bailly ICI

Publié aux Editions Rageot
Collection Thriller
Date de publication : 04 septembre 2013

Genre : Thriller Jeunesse

Pages : 248

Prix : 9,90 €
Commander sur amazon : A pile ou face

Notestar-3


Quatrième de couverture

Emma n’en croit pas ses yeux quand elle reçoit un mail de son frère Maxime.
Impossible ! Absolument impossible !
Les images du passé s’impriment sur sa rétine.
La voiture de Maxime. L’accident.
Les secours qui évacuent son corps sans vie.
Emma s’éloigne de l’ordinateur. S’approche à nouveau.
Ses doigts tremblent. Une pression de l’index.
Le message s’ouvre…

Et si soudain, vous pouviez prévoir l’avenir ?

Mon avis

Aujourd’hui, je vais de nouveau vous parler d’une auteure chouchou : Samantha Bailly.
Après mon gros coup de coeur pour Ce qui nous lie et avoir vraiment craqué sur Les stagiaires, je découvre ici l’auteur dans un genre totalement différent : le thriller jeunesse.

Dans ce roman de la collection Thriller de l’éditeur Rageot, on découvre Emma, une jeune fille qui a du mal à se remettre de la mort de son frère, Maxime. Maxime est décédé en septembre 2012 dans un accident de voiture. Un accident qu’Emma a du mal à concevoir vu que son frère était un excellent conducteur…
Sa vie va changer du tout au tout le jour où elle trouve dans sa boîte mail un message que son frère lui a adressé bien après sa mort. Elle hésite mais finit par ouvrir le mail et prendre connaissance de son contenu.
Son frère lui parle alors d’une remarquable découverte qu’il a fait quelques mois avant de mourir. Une méthode infaillible pour prédire l’avenir, le Yi King
Quelques jours plus tard, une des camarades de classe de Emma, Claire, est enlevée. 
Emma choisira-t-elle d’utiliser le Yi King pour la retrouver ? Ne serait-ce pas pour elle l’occasion d’enquêter en même temps sur le prétendu accident de son frère ?

 

* * * * *

Une chose est sûre, on reconnaît la patte de Samantha Bailly en commençant ce roman.
Même si le style d’écriture est différent puisqu’il s’agit 1) d’un roman destiné à un public jeune et 2) d’un thriller, j’ai retrouvé un petit peu de ce qui me plaît dans les écrits de Samantha, et notamment les flash-back
Je dois dire qu’une fois de plus, ces flash-back vers le passé m’ont séduit et apportent énormément à l’histoire, puisqu’ils permettent de suivre le récit sous plusieurs points de vue différents.

Quant à l’histoire, même si le public visé est clairement plus jeune que oui (eh oui, faut se faire une raison, je suis une double ado maintenant ^^), je me suis laissée prendre facilement par le récit.
Il faut dire que l’auteur installe un suspense dès le début du roman auquel il est difficile de résister. Le mail de Maxime, la découverte du Yi King, l’enlèvement de Claire,  la construction du récit avec ses flash-back, l’auteur arrive habilement à piéger le lecteur et à ne plus pouvoir lâcher le roman !

Bref, j’ai pris énormément de plaisir à découvrir l’histoire, suivre son fil et apprécier le dénouement. J’ai particulièrement bien aimé la conclusion du récit en ce qui concerne le choix final d’Emma. J’ai trouvé les dernières phrases remplies de sagesse et parfaites pour conclure le roman.

Cependant, si l’auteur a su m’emporter avec elle au fil des pages grâce à un récit mené tambours battants, je reste quelque peu sur la faim concernant quelques points.

Tour d’abord, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, même à Emma. J’ai certes trouvé que le personnage ne manquait pas de ressources ou de courage mais contrairement à d’autres personnages de Samantha Bailly, comme Alice (Ce qui nous lie) ou encore Ophélie (Les stagiaires), je n’ai pas réussi à m’y attacher et encore moins à m’y identifier.
Il ne s’agit même pas d’un question liée à l’âge (je rappelle qu’Emma a 16 ans et que j’en ai le double) puisque j’ai trouvé cette jeune demoiselle particulièrement mature pour son âge. Si le caractère discret d’Emma est sans doute en partie en cause, je dirai cependant que cette distance entre le personnage et le lecteur est due en grande partie à la narration à la troisième personne

Ensuite, j’avoue que j’ai été aussi déçue par la tournure de la relation entre Emma et Hugo. Mais ça, je pense que c’est du à mon état d’esprit actuel ^^.

book ornement
BREF, j’avoue, je n’ai pas autant été séduite par ce nouveau roman que par les précédents.
L’auteur m’a certes tenu en haleine tout au long du récit mais je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et j’ai été un brin déçue quand il a manqué le petit plus relationnel que j’attendais pourtant depuis le début.
On reconnaît néanmoins la patte de l’auteur dans sa manière d’écrire, notamment avec le recours aux flash-back, même si cependant je n’ai pas retrouvé la magie de son écriture comme dans les précédents écrits.
Ceci dit, je suis bien conscience que le roman s’adresse à un tout autre public et qu’il s’agit d’un genre tout à fait différent. 

Le lire m’a fait prendre conscience que Samantha Bailly est à l’aise, peu importe ce qu’elle écrit, peu importe donc le genre et le public à qui elle s’adresse. C’est sans aucun doute la preuve irréfutable (même si je n’en ai jamais douté) de son immense talent et qu’il s’agit bien d’une auteure sur laquelle il faudra compter ces prochaines années !

En conclusion, j’ai bien aimé mais ce n’est pas le roman de Samantha Bailly que je retiendrai et que je conseillerai quand on me demandera quel livre de l’auteur je conseille. 

emo content bien


Les points + :

  • La patte de l’auteur que l’on retrouve aisément dans ce récit jeunesse ;
  • Des flash-back, appréciables, qui permettent de voir l’histoire dans son ensemble, sous différents points de vue ;
  • Un récit mené tambour battant : une fois commencé, le lecteur est piégé jusqu’à la fin ;
  • La conclusion du roman, juste parfaite ;


Les points – :

  • Des personnages auxquels on a du mal à s’attacher (trop jeunesse ? Narration à la troisième personne ?) ;
  • Un peu déçue par quelques choix de l’auteur ;


Les avis des copinautes : Margaud, Herisson08, Nessa et bien d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

 Logo Livraddict 

Je remercie bien sûr Samantha Bailly et les Editions Rageot pour m’avoir fait parvenir ce roman !

Laissez un commentaire

22 septembre 2016 14:14