Wait for you, tome 1 : Jeu de patience

jeu de patienceTitre VF : Wait for you #1 : Jeu de Patience
Titre VO : Wait for you

Auteur : Jennifer L. Armentrout (USA)
Traduction par Benjamin Kuntzer

Publié aux Editions J’ai LU
Date de publication : 19 février 2014

Genre : Romance contemporaine, New Adult

Pages : 446

Prix : 13,00 €
Commander sur amazon : Jeu de patience  

Notecoup-de-coeur2

Quatrième de couverture

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devient rien – rien, excepté peur-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette nuit terrible qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là a  tout changé ?

Mon avis

C’est vraiment un plaisir de revenir vers vous avec un nouveau coup de coeur ! J’ai vraiment l’impression que cette année 2014 sera un grand cru niveau de mes lectures car il me semble que je n’ai pas encore une fois été déçue par les titres que j’ai découvert depuis le début d’année ! Il faut dire que j’essaie aussi de choisir mes lectures en fonction de ce qui me fait vraiment vibrer pour l’instant et heureusement pour moi, je ne me suis pas encore trompée !

Avec Jeu de Patience, il faut dire que les ingrédients étaient tous réunis pour que je passe un bon moment. Mais au-delà d’une romance vraiment sympathique et bien menée, il faut dire que le charme de l’histoire repose en grande partie sur les épaules du personnage masculin, Cameron Hamilton. Attention, les filles, car une fois que vous aurez fait connaissance de Cam, vos exigences en ce qui concerne les mecs pourraient bien atteindre un niveau… inégalable !

book ornement
C’est donc avec Jeu de Patience que je fais connaissance avec l’auteur Jennifer L. Armentrout, une auteure dont j’entends énormément parler sur la blogo mais encore beaucoup inconnue ici étant donné que ses principales sagas à succès n’ont pas encore été publiées chez nous. Si tous ses autres romans sont de la qualité de celui-ci, autant dire qu’il me tarde vraiment que ses autres romans soient traduits en français !

Jeu de Patience est vraiment un roman prenant à lire, avec lequel on s’évade rapidement et qu’il est difficile à quitter. Pourtant, l’histoire ne casse pas 3 pattes à un canard, elle est d’une simplicité presqu’ennuyeuse, puisqu’il n’y a pas énormément d’action et que les retournements de situation sont peu nombreux. 

Autant j’avais aimé Beautiful Disaster par les nombreux renversements qui parsèment le roman et me l’ont fait vivre comme si j’étais sur Rock & Roller Coaster with Aerosmith à DLP, autant j’ai aimé Jeu de Patience pour ses personnages, leur relation qui se construit petit à petit et surtout pour Cam ! Le fait que l’histoire reste donc simple et peu originale n’a donc pas influencé mon avis final, après tout on peut aimer un livre pour une chose et un livre pour une autre sans que cela soit contradictoire !

On fait donc la connaissance d’Avery, une jeune fille qui a décidé d’aller dans une université très loin de chez elle. Elle tient à faire table rase de son passé et que les gens qu’elle va côtoyer à la fac la regarde comme une fille normale au lieu de la juger sur ce qui s’est passé il y a quelques années. Elle se promet de rester discrète et donc de ne pas se faire remarquer en arrivant par exemple en retard au cours. Evidemment, cette bonne résolution va être mise à mal dès le premier cours puisque pressée, elle va bousculer Cameron Hamilton, le Don Juan de l’université, qui est loin d’être indifférent à la jeune femme !

Il s’agit donc d’une romance assez classique. Deux jeunes gens qui ont connu une période difficile à l’adolescence, qui se rencontrent à l’université et qui vont tomber amoureux petit à petit.

L’auteur mène l’histoire tambour battant du début à la fin, et ce même s’il n’y a pas beaucoup d’action… La force du roman, c’est avant tout les personnages et la manière dont ils vont jouer au jeu du chat et la souris pendant une grande partie du roman. Cameron est sûr de lui, il veut Avery mais elle, elle ne sait pas ce qu’elle veut… Elle est très attirée par Cameron mais est effrayée à l’idée qu’il puisse découvrir son secret. Dès lors, elle le cesse de le repousser, ce qui l’amène lui à vouloir encore plus « se battre » pour elle.

Franchement, j’ai adoré ce petit jeu entre les deux personnages, même si à la longue cela me rendait complètement folle… Quand on pense qu’ils ont fait enfin un pas en avant, on recule de 2 pas en arrière ensuite. C’est usant mais tellement bon en même temps !

La dynamique du roman n’est pas du tout ennuyeuse, on tourne les pages avec avidité, on veut savoir comment les deux personnages vont enfin réussir à parler de leur passé et à aller de l’avant ensemble. 

!!!!!! LE DERNIER PARAGRAPHE EST UN PARAGRAPHE SPOILERS !!! Ne le lisez pas si vous ne voulez rien savoir sur la fin du roman. Passez aux personnages directement !

La fin du roman est, pour moi, juste parfaite. Il y a de l’amour, du sexe et la promesse d’une belle histoire d’amour qui dure très longtemps. J’ai vu que Noémie du blog ilnyak1pas trouve qu’il y a trop de scènes de sexe à la fin. Perso, j’ai pas trouvé… On va dire que cela compense la frustration du lecteur (et sans doute de Cam qui a quand même du attendre longtemps pour en arriver là ^^) qui a attendu longtemps avant qu’un premier bisou ne soit échangé… alors le reste !! Perso, j’ai pas trouvé qu’il y en avait trop, j’ai vraiment aimé trouver une petite note plus épicée à la fin pour que le récit soit parfait !

book ornement

Les personnages sont très attachants, que ce soit Avery ou Cameron. Bien entendu, comme vous vous en doutez, j’ai complètement flashé sur Cameron… Non, flashé est encore un faible mot, en fait, je suis complètement tombée amoureuse de Cam.

Cameron Hamilton est pourtant le genre de mec que j’évitais durant mes humanités ou encore à la fac. Cam, c’est le mec beau comme un Dieu, sûr de lui, que vous classez immédiatement dans la catégorie « petit merdeux » qui va vous en faire baver si vous n’appartenez pas à son petit groupe populaire. Voilà donc, la première image peu flatteuse que j’avais du personnage.
Eh bien, Cam, c’est vraiment tout le contraire de ce stéréotype de mec que je déteste. Alors oui, il est beau comme un Dieu… Oui, il est vachement sûr de lui, il sait qu’il peut mettre n’importe quelle fille dans son lit juste en claquant des doigts… Oui, il enchaîne les coups d’un soir mais il ne profite jamais de la situation… Toute nana qui entre dans son lit sait exactement le temps qu’elle va y passer, il ne fait pas croire monts et merveilles quand il sait qu’il ne s’agit que d’une aventure d’un soir. Cam est sûr de lui, sait qu’il en beau, il en joue peut-être mais ce n’est pas un salaud… et savoir qu’il est beau ne fait pas de lui quelqu’un de prétentieux. Loin de là. Cam est loin d’être le genre de mec qui va en plus critiquer les gens sur leur physique ou quoi que ce soit. Cam est un mec bien et de cela, la lectrice lambda, un peu beaucoup fleur bleue comme moi, ça rend rapidement compte dès les premières pages.
Du coup, il est très difficile de ne pas craquer pour ce beau jeune homme. Mesdemoiselles, comment ne pas craquer quand un mec vient sonner à 8h du matin chez vous un dimanche avec tout ce qu’il faut pour vous préparer le petit déjeuner ? Comment ne pas craquer pour un mec qui vous demande tous les jours pour sortir avec lui et qui ne se vexe même pas quand vous dites non, vous promettant juste de recommencer le lendemain ? Comment ne pas craquer pour un mec qui vous accepte telle que vous êtes, avec votre passé et qui est prêt à vous attendre pendant de longs mois ?
Sérieux ? Non, ce n’est pas possible… Il est IMPOSSIBLE de ne pas craquer sur Cameron Hamilton quand on est une fille !!!
Cam a aussi sa part d’ombre dans le récit, mais celle-ci, bien qu’importante pour comprendre certaines réactions violentes de sa part, ne prend pas une place énorme dans le récit, en tout cas bien moins que celle d’Avery.
Même s’il est sûr de lui, et qu’il vous rabâche sans arrêt à quel point il est le plus beau et le meilleur, on ne lui en veut pas… car avec Cam, ce qui vous agace chez tous les autres devient super cute !

Quant à Avery, c’est le genre de personnage qui pourrait en agacer plus d’une ! Perso, la seule chose qui m’a énervée chez elle, c’est que ce soit ELLE qui soit le centre de l’attention de Cam. Mon Dieu, pour une fois dans ma vie, j’aurais tellement voulu être juste un personnage de fiction et vivre moi-même cette romance… enfin, la partie romance seulement, parce que pour le reste, je n’envie pas du tout Avery pour son passé. La pauvre…
On découvre donc Avery (la narratrice) qu’on sent sur le défensive dès le départ. Elle s’est éloignée de son ancienne vie, bien déterminée à enterrer son passé une bonne fois pour toutes. Ceci dit, Avery est vraiment traumatisée par ce qui lui est arrivée, elle a du mal à tourner la page et ce d’autant plus que son passé n’en a pas fini avec elle apparemment.
Avery se laisse vite déborder par ses émotions, on sent qu’elle ne contrôle rien. Une fois qu’elle se retrouve dans une situation dangereuse pour elle, sa peur prend le dessus et elle agit de manière complètement irréfléchie.
Le lecteur ignore au début le secret d’Avery mais le devine assez facilement. Une fois que ce secret est dévoilé, on comprend sa douleur, sa manière d’agir. Je sais que certains pourront trouver le comportement d’Avery vraiment lourd, d’être une fille qui ne sait pas ce qu’elle veut. Perso, je n’ai pas trouvé qu’Avery se comportait de manière disproportionnée ou quoi que ce soit. Quand on a vécu ce qu’elle a vécu, je comprends très bien qu’on puisse ne pas savoir comment faire pour passer outre, qu’on pète un plomb tout simplement. 
Par contre, ça m’a agacé qu’elle ne fasse pas confiance à Cam alors qu’il ne lui donne aucune raison de ne pas lui faire confiance. Quand il lui dévoile son passé, ses casseroles du passé, il lui demande à ce qu’il n’y ait plus de secret entre eux, elle lui promet que oui alors qu’elle ne lui a encore rien dit de son passé. Si j’ai compris la plupart de ses réactions, cette fois-là a été, il est vrai la fois de trop, celle que je ne pouvais pas accepter, pas comprendre… 
Le plus triste au delà de ce qu’elle a vécu est pour moi sa relation avec ses parents, surtout avec sa mère. Je trouve vraiment honteux ce que ses parents l’ont obligée à faire et surtout la manière dont ils se comportent avec elle. J’ai été vraiment choquée. Et je pense que si Avery réagit aussi mal, qu’elle a aussi mal vécu tout ce qui s’est passé, c’est avant tout à cause d’eux. Comment se reconstruire, surtout en tant qu’ado, si vous n’avez pas le soutien de vos parents derrière vous ?

Les personnages secondaires sont aussi très attachants. Perso, j’ai vraiment apprécié le personnage de Jacob, l’un des amis d’Avery, un personnage assez excentrique qui apporte la petite dose de folie dont le récit a besoin.

 book ornement

Quant au style de l’écriture, là encore rien à dire en négatif. Le style est simple, frais, moderne, sans aucune vulgarité. Le récit est raconté à la première personne. Avery est notre narratrice du début à la fin.
Un second tome, Trust in me, est sorti en VO (il devrait sortir aussi chez J’ai Lu mais je n’ai aucune date pour l’instant) et reprend la même histoire, mais cette fois sous le point de vue de Cameron uniquement, comme l’a fait aussi Jamie MacGuire avec Beautiful Disaster.
J’ignore encore si cette forme de narration en 2 tomes fonctionnera, j’avoue que j’aime aussi quand un  auteur alterne les points de vue entre le personnage masculin et le personnage féminin dans un même tome mais tout ce que je vois pour l’instant, c’est QU’IL Y AURA 2X PLUS DE CAMERON et c’est tout ce qui m’importe !

book ornement

EN BREF, j’ai tout aimé dans ce roman ! Même si la romance en elle-même ne casse pas 3 pattes à un canard, la personnalité de Cam et Avery, leur relation et surtout Cam en lui-même ont suffi à me faire adhérer à l’histoire à 100 %.
Je suis tombée amoureuse dans ce roman, j’ai eu envie de hurler sur Avery de faire attendre et tourner en bourrique Cam pendant si longtemps et aussi de ne pas lui faire confiance mais en même temps son histoire m’a tellement ému que j’ai compris ses hésitations, ses doutes, sa peur.
L’histoire est PARFAITE du début à la fin… Bref, je suis in love de ce roman, de Cam… et j’ai hâte de pouvoir lire le tome 2, même si c’est la même histoire, juste parce qu’elle est vécue du point de vue de Cam… 

Vous cherchez LA romance parfaite ? Jennifer L. Armentrout l’a écrite pour vous !

Coupdecoeur

Les points + :

  • Les personnages, que ce soit Avery ou bien Cam…
  • Surtout Cam en fait…
  • L’évolution de la relation entre les deux personnages : on avance de manière douce, tout cela rend l’histoire d’amour encore plus crédible ;
  • Le style de l’écriture très fluide, assez simple ;
  • Vous ai-je dit que j’étais amoureuse de Cam ?
  • Le fait que le second tome sera écrit du point de vue de Cam… je ne sais pas si cela apportera concrètement quelque chose à l’histoire mais juste pour retrouver Cam, moi je dis : « j’achète » !
  • Et j’ai oublié de vous dire : Je suis folle de Cam…


Les points – :

  • Nothing….

 

Les avis des copinautes : iwry, MyCoton, Galleane, ilnyak1pas, Nessa, Moody et encore d’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict 

 

Commentaires

  1. Coucou Jess !! Je suis très contente que tes lectures se passent à merveille ! Pour ma part, je n'ai pas eu de gros gros coup de coeur en ce début d'année et ça me déçois un peu, mais j'espère que ce sera le cas avec ce livre. J'en entends tellement de bien, que je monte la barre peut-être un peu haute au niveau de mes attentes, mais je verrais bien. Certes, je n'ai pas encore lu Beautiful Disaster aussi donc je ne pourrais pas comparé, mais je dois dire que j'hésite fortement entre les deux !! Par lequel dois-je commencer help me !! xD Gros gros dilemme ! Bonne soirée et passe une belle semaine ! Des bisous. Justine. 24 mars 2014 22:39

  2. Coucou Justine ! Les deux sont du même genre, j'ai adoré les deux, deux gros coups de coeur ! Franchement, que ce soit l'un ou l'autre, j'espère que tu passeras un bon moment ! 24 mars 2014 23:08

Laissez un commentaire

20 juillet 2016 05:56