Cinquième tombe au bout du tunnel

charley 5Titre VF : Charley Davidson #5 : Cinquième tombe au bout du tunnel
Titre VO : Fifth Grave Past The Light

Auteur : Darynda Jones (USA)
Traduction de Isabelle Vadori

Publié aux Editions Milady – collection : Bit-lit
Date de publication : 22 novembre 2013

Chroniques des tomes précédents : tome 1, tome 2, tome 3 et tome 4

Genre : Urban fantasy

Pages : 398

Prix : 8,20 €
Commander sur amazon : Charley Davidson, Tome 5 : Cinquième tombe au bout du tunnel

Notecoup-de-coeur2

Quatrième de couverture

Charley s’était juré de garder ses distances avec Reyes, le torride fils de Satan. Mais quand les victimes terrorisées d’un tueur en série commencent à s’entasser dans son appartement, elle est contrainte de lui demander de l’aide. Surtout lorsqu’il devient évident que sa soeur, Gemma, est la prochaine cible. Seulement, Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection : que Charley se donne à lui corps et âme. Un prix que la Faucheuse pourrait bien accepter de payer pour sauver sa soeur…

Mon avis

** ATTENTION !! Spoilers sur les tomes précédents **

C’est toujours un plaisir de retrouver Charley ! Vraiment cette série s’est imposée rapidement comme ma série préférée chez Milady ! Une héroïne drôle, un bad boy plutôt irrésistible, entre eux un amour qui paraît impossible et des intrigues qui se tiennent d’un tome à l’autre… bref, j’adooooore !
Ce cinquième tome sera-t-il à la hauteur des autres ? Voyons voir cela de plus près…

Au début de ce cinquième tome, Charley ne sait pas trop quoi faire avec Reyes… elle le suspecte d’avoir déclenché une série d’incendies sur les lieux rattachés à son passé. Difficile d’établir une relation sur cette base !
Son appartement est aussi envahi par des femmes plus terrorisées les unes que les autres, apparemment victimes d’un même serial killer… De plus, une cliente l’a chargée de surveiller son mari qu’elle suspecte d’infidélité et ce dernier semble plus dangereux qu’il n’y paraît au premier abord…
Décidément, il ne fait pas bon s’appeler Charley Davidson par les temps qui courent !

book ornement

Annonçons de suite la couleur : ce tome est mon préféré de la saga jusqu’ici ! On a enfin un début de réponse concernant la mythologie (et elle me plaît vraiment beaucoup), la relation Charley/Reyes évolue… Bref, on avance sur les points sur lesquels je restais sur ma faim dans les tomes précédents… Ravie donc, je suis !

Comme d’habitude, l’auteur n’oublie son lecteur qui a du attendre plusieurs mois pour lire ce nouvel opus et place des petits rappels sur ce qui s’est passé avant ici et là qui sont très appréciables. Charley, c’est la série dans laquelle j’entre le plus facilement, tout simplement parce que je sais que même si les détails du tome précédent sont flous, l’auteur saura me rappeler tout ce qu’il faut savoir au moment utile.

L’intrigue est très bien construite. On part de l’énigme non résolue du tome 4 (l’affaire du pyromane pour laquelle Charley suspecte Reyes) et on y ajoute d’autres petites intrigues qui vont doucement se raccrocher… et malgré que l’histoire parte encore dans tous les sens (comme d’habitude avec Charley), eh bien moi je trouve que ce grand bazar est bien ordonné !

Contrairement à l’ambiance plus sombre du tome 4, j’ai retrouvé ici la Charley que j’avais connue dans les 3 premiers tomes, un brin insouciante et toujours aussi drôle.
Elle ne sait pas trop comment faire avec Reyes, qu’elle suspecte d’avoir bouté le feu dans différents lieux d’Albuquerque, elle doit également prendre en flagrant délit un mari suspecté d’infidélité par sa femme mais aussi essayer de retrouver la trace d’un serial killer car une vingtaine de femmes mortes et traumatisées ont décidé de s’installer dans son appartement… Il n’y a pas à dire, notre Charley a du pain sur la planche dans ce nouvel opus et prend chaque problème toujours avec bonne humeur comme d’habitude !

Chacune des intrigues est intéressante à suivre et chaque nouvel élément en rapport avec l’une ou l’autre des énigmes se mêle parfaitement bien au reste de l’histoire. Comme à chaque fois, l’auteur nous balade sur certaines pistes avant de nous embarquer ailleurs par la suite… Mais cette fois, contrairement aux autres tomes, l’auteur va plus loin dans l’univers et dévoile enfin quelques éléments nouveaux sur Charley la Faucheuse… et je dois dire que cette mise en bouche m’a vraiment, vraiment plu !!! Il me tarde de lire le tome 6 pour en apprendre plus sur les éléments qui nous sont dévoilés ici !

Mais de plus, la relation entre Charley et Reyes se pose enfin… et là je dois dire que c’est du pur bonheur à lire ! Pour rappel, Reyes, c’est quand même le fils de Satan, un bad boy vraiment très bad donc… mais dont Charley est follement amoureuse (et qui l’en blâmerait ! Pas moi, en tout cas !). Depuis le tome 1, nos deux tourtereaux se cherchent, se trouvent, se cherchent de nouveau… bref, ce petit jeu du chat et de la souris, avec un Reyes pas toujours très présent, ça commençait à bien faire !
A mon avis, Darynda Jones a senti cette lassitude chez ses lectrices et elle a décidé de mettre un petit coup d’accélérateur sur ce point de l’histoire ! Alléluia, je me suis régalée ! 
Moi qui me disais que jusqu’ici, la saga restait bien sage et bien, on peut dire que ce cinquième tome est assez HOT ! Mais il n’y a pas que cela qui m’a plu entre eux deux… C’est Charley qui est dingue de la douche de Reyes ou encore ce dernier qui a envie de plus d’engagement de la part de la première, c’est aussi le jeu des post-it et le jeu du « t’as rien de mieux ? ». 

J’ai également apprécié découvrir le talent caché de Reyes… talent qui le rend encore plus irrésistible à mes yeux. Le fait que Charley se demande pourquoi il y avait tant de femmes dans le bar de son père m’a aussi titillé jusqu’à ce que je comprenne que…

Je regrette cependant que

1. Cookie soit quasi absente du récit, même si elle a fait un début fracassant dans ce cinquième tome !
2. L’ancien Garrett (celui qui n’avait pas fait un petit tour en enfer). Il me manque cruellement. On peut comprendre que l’épisode soit traumatisant mais il était plus drôle avant. De plus, on le voit moins… quoique vu son rôle dans ce tome 5, j’espère qu’il aura une place plus importante dans les prochains tomes.
3. La fille qui en a fait voir à Charley à l’école s’appelle….. Jessica. Non mais quand même quoi !

Et que dire de la fin ! J’ai été complètement retournée par la fin du roman. Je ne m’attendais pas à ce dernier twist (et ça, c’est la spécialité de l’auteur, on croit qu’une intrigue est terminée et paf, elle revient vous heurter à la fin, juste au moment où vous ne vous y attendiez pas !) et je dois dire que j’ai été vraiment stressée à la lecture des dernières pages. C’est assez intense, fort et vraiment brutal. L’action se passe alors très vite et nous montre encore l’étendue des pouvoirs de la Faucheuse. Je suis toujours impressionnée de voir Charley en action !
Puis ensuite, les pages suivantes sont assez dures, émotionnellement parlant : Charley se retrouve dans une situation assez traumatisante encore une fois et j’ai senti toute sa détresse quand elle essaie d’appeler la seule personne qu’elle veut voir près d’elle à ce moment-là.

C’est toute la force aussi de l’auteur : arriver dans un roman au ton quand même assez léger et drôle à mettre une touche dramatique assez puissante.

Ceci dit, rassurez-vous, les toutes dernières pages de ce tome 5 retrouvent le goût de la légèreté pour lequel j’aime tant cette saga. Ceci dit, ne vous attendez pas à terminer le livre sans pousser un hurlement de frustration ! Mais je ne vous en dit pas plus à ce stade pour que l’effet de la surprise soit aussi fort que pour moi !

book ornement

 EN BREF, ce tome est (jusqu’ici) mon préféré de la saga ! Charley Davidson est sans aucun doute ma saga chouchoute, plus j’avance dans la série, plus les personnages me plaisent, plus l’univers s’étoffe. L’auteur arrive à garder le même souffle de légèreté sur la longueur et à nous donner des intrigues toujours aussi intéressantes et bien construites. Ce cinquième tome ne déroge donc pas à la règle, j’ai pris énormément de plaisir à découvrir ce nouvel opus et je suis complètement satisfaite du contenu… Aussi bien la romance que la mythologie évoluent, je n’en attendais pas plus ! 

En fait, s’il fallait résumer ce tome 5, on pourrait dire que c’est un tome où on rit, où on a peur, où les papillons s’invitent souvent, où on rit encore et où on ouvre grand la bouche avec des yeux tout ronds quand on lit la dernière phrase et qu’ensuite on pleure parce que la suite n’est pas encore sortie, même pas en VO !

Coupdecoeur

Les points + :

  • Un tome où on en apprend enfin plus sur l’univers et donc sur la Faucheuse ;
  • La relation entre Charley et Reyes qui décolle enfin !
  • Une héroïne complètement barge dont je suis presque amoureuse ! (ben oui, je le serai de Charley si je ne l’étais déjà pas de Reyes !)
  • Une intrigue rondement menée, comme d’habitude ;
  • Une fin qui donne envie de lire la suite là maintenant tout de suite….

Les points – :

  • L’absence de Cookie dans une grosse partie du roman :(
  • Un tome 6 qui va se faire attendre (selon Goodreads, il serait prévu pour le mois de mai seulement en VO :()


Retrouvez d’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict 

 

Commentaires

  1. Rahhh trop bien !!! *-* J'en suis encore au tome 4 et j'adore trop trop cette série ! 2 février 2014 22:35

Laissez un commentaire

28 mai 2016 22:55