Amoureuses anonymes

amoureuses anonymesTitre VF : Amoureuses anonymes
Titre VO : Love Rehab

Auteur : Jo Piazza (USA)
Traduction de Louise Lafon

Publié aux Editions Milady Romance – Collection Central Park
Date de publication : 12 juillet 2013

Genre : comédie romantique

Pages : 284

Prix : 7,60 €
Commander sur amazonAmoureuses anonymes

Notestar-3


Quatrième de couverture

Etape n°1 : Trouvez ce qui cloche chez vous et arrêtez de traîner sur Facebook !
Depuis qu’Eric l’a larguée pour s’envoyer en l’air avec sa secrétaire, Sophie devient dingue. Elle épie leurs moindres faits et gestes sur les réseaux sociaux…
Mais quand son amie Annie, après avoir été arrêtée pour conduite en étant d’ivresse, est contrainte d’assister aux réunions des Alcooliques Anonymes, c’est le déclic. L’amour est une drogue. Sophie décide d’accueillir chez elle les « Amoureuses Anonymes ». Entre celles qui font une fixette, et les désespérées qui pleurent un ex perdu, elles vont lutter contre les dangers et les dépendances de l’amour.

Mon avis

Le résumé de ce roman me tentait bien, je me suis donc lancée dans cette comédie romantique en espérant rire un bon coup. Cependant, même si j’ai souri à plusieurs reprises et que le roman décrit très bien certains comportements pathétiques dans lesquels beaucoup de femmes – dont moi – se reconnaîtront après avoir vécu une rupture difficile, je me suis beaucoup ennuyée en lisant ce petit roman qui malgré ses 280 pages m’a paru très long…

Dès les premières pages, j’ai eu assez de mal à entrer dans l’histoire. A peine commencé, notre narratrice, Sophie, se lance dans un monologue assez ennuyeux sur sa rupture avec Eric. Et j’ai trouvé que comme manière d’amorcer un roman, eh bien c’était un peu déprimant. L’héroïne n’arrête pas de raconter ce qui lui arrive et j’ai eu l’impression de rencontrer quelqu’un pour la première fois et qu’après le bonjour de rigueur, la personne en question commençait à me parler de tout ce qui ne va pas dans sa vie. Un parfait étranger qui s’éponge sur vous alors que vous n’y êtes pas préparée, avouez que cela a de quoi vous faire prendre vos jambes à votre coup !

Ceci dit, j’ai quand même continué ayant un peu pitié de cette pauvre Sophie qui se montre bien pathétique après s’être fait larguée par Eric, lequel l’a quittée pour sa sécretaire, soit selon Sophie « Miss Vulgos ». 

Au fil du roman, même si je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages, je dois dire que les réflexions de ces « accros à l’amour » sur leurs relations amoureuses m’ont énormément plu car toutes ces femmes auraient toutes pu être moi (bon peut-être pas Prithi car il ne m’est jamais venu à l’idée de faire un enfant dans le dos d’un mec avec qui je sortais pour m’assurer son amour éternel. Quand même !) !

Je me suis énormément retrouvée dans les comportement pathétiques de ces femmes larguées (je n’ai même pas honte de le dire, c’est vrai que lorsqu’on vit une rupture difficile, on perd un peu la boule et on fait/dit n’importe quoi !) et je dois bien dire que si parfois, certains de ses comportements m’ont fait sourire, je reconnais aussi que cela m’a fait de la peine pour elles et que je comprenais leurs réactions disproportionnées.

Petit à petit, au fil du roman, on sent vraiment que les personnages, alors qu’ils étaient au 36ème dessous, reprennent du poil de la bête, même si certaines habitudes sont difficiles à perdre comme d’aller espionner les comptes facebook, twitter et instagram de son ex et de sa nouvelle copine. 
Perso, en lisant ce roman, je me suis dit que c’est vraiment le roman parfait à lire quand on traverse la période assez déprimante qui suit une rupture ou parfois même une déprime qui survient parce qu’on est célibataire et qu’on a l’impression qu’on ne trouvera jamais THE ONE !

L’auteur énonce très bien les comportements nocifs et les boucles sans fin dans lesquels on tombe facilement et que l’on répète à chaque relation. Sincèrement, je pense que si j’avais été célibataire au moment de la lecture de ce roman, j’aurais pu essayer d’appliquer les conseils qui sont donnés dans le récit. Et j’ai compris également que j’étais moi-même tombée plusieurs fois dans le panneau dans mes précédentes relations en cherchant à tout prix à être aimée de l’autre avant de me demander moi-même si j’aimais réellement la personne.

Car ce que l’auteur met surtout en avant dans le récit, c’est que beaucoup de femmes sont en fait amoureuses de l’idée d’être amoureuse. Il y a vraiment des petits moments dans le récit où je me suis vraiment retrouvée et ça m’a fait du bien de savoir que ce genre de comportement est assez répandu parmi les femmes. Du coup, j’en suis venue à me dire que ce genre de réunions des « Amoureuses Anonymes » pourraient faire un vrai buzz et que cela pourrait vraiment marcher pour aider les gens à traverser des ruptures difficiles et à pouvoir se remettre en question.

Quelques extraits choisis :

– (…) Je suis un dictateur en manque d’amour. J’oblige les hommes à me dire qu’ils m’aiment sans leur laisser le temps de tomber amoureux. (pages 136-137)
– Le vrai problème, confessai-je, c’est que j’ignore si je les aimais réellement ou si j’avais juste envie d’être amoureuse (page 137)

– Je suis jalouse des couples. (…)
En fait, je les déteste. Et je n’ai pas envie de les détester, surtout quand ce sont mes amis. Je veux voir mes amis en couple et me réjouir de leur bonheur, parce qu’ils ont obtenu quelque chose que je désire aussi. Si une amie à moi court un marathon ou escalade une montagne, je suis fière d’elle. Si un homme lui propose d’emménager avec elle, je ne lui parle plus pendant des semaines. Et ça me donne l’impression d’être quelqu’un d’horrible. Ca me fait encore plus souffrir, mais je n’arrive pas à arrêter pour autant (page 139)

L’auteur donne également une série de petites règles à suivre pour pouvoir entamer un début de relation plus sereinement qui sont loin d’être idiotes. Voyons par ex la règle n°6 qui précise « Arrêtez de visualiser votre mariage lors d’un premier rendez-vous, ou au supermarché, ou après avoir reçu un texto d’un mec bourré dans un bar » ( page 169).

Par contre, on n’échappe pas au cliché du happy end à la fin. Il fallait bien que l’histoire se termine bien pour Sophie, notre narratrice. Je ne peux pas dire que je suis déçue que cela se termine de cette façon, je pense que c’était nécessaire pour que chaque lectrice voit bien la différence de comportement entre la Sophie du début et la Sophie de la fin du roman. Elle envisage ses relations d’une toute autre manière et montre ainsi qu’il est possible de voir les choses différemment et d’entretenir une relation saine avec un homme sans tomber dans les travers de l’accroc à l’amour !

 

*****

Pour ce qui est des personnages, je ne vais pas en parler beaucoup ici étant donné que je ne les ai pas trouvés particulièrement attachants. Ils ne sont pas vraiment approfondis. Il s’agit en fait juste de femmes qui se réunissent à des réunions pour parler de leurs déboires amoureux et des bêtises qu’elles ont fait suite à la rupture. On n’apprend rien d’autre de leur vie – sauf quelques traits de caractère comme l’une est plus réservée qu’une autre est excentrique – à part ce qui les rassemblent : leurs histoires d’amour foireuses.

Les personnages ne sont pas attachants au sens où il est difficile de les apprécier pour ce qu’elles sont vu qu’on ignore tout d’elles. Par contre, au vu de leurs relations amoureuses et de leurs comportements suite à une rupture, on éprouve beaucoup de sympathie pour elles toutes puisqu’on sait ce que c’est à force d’en être passée par là.

J’ai aussi trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages féminins et entre Annie, Sophie, Stella, Cameron et compagnie, je n’arrivais plus à certains moments à remettre telle histoire, tel déboire sur tel personnage.

 

*****

Quant au style de l’écriture, je l’ai trouvé très agréable, très fluide. L’auteur a une façon toute simple d’intégrer des conseils qui seraient dignes d’un livre sur le développement de soi en les intégrant à la narration. Elle ne s’encombre pas de phrases compliquées pour exprimer les idées, elle le fait simplement et du coup, c’est vrai que pour le lecteur, c’est plus agréable et plus facile à les comprendre et à en tenir compte quand ils sont repris tels des « témoignages » de femmes ayant vécu des situations similaires aux nôtres.

J’ai également aimé l’introduction de chaque chapitre qui consiste en une petite phrase à retenir et qui résume bien l’état d’esprit du chapitre que l’on va lire. J’ai également apprécié que les règles à suivre soient mises en gras dans le texte, elles attirent ainsi bien l’attention.

 

**** Conclusion *****

EN BREF, j’ai aimé la philosophie du livre, les idées qu’ils véhiculent. Je trouve que c’est vraiment LE LIVRE A LIRE quand on a une grosse déprime suite à une déception amoureuse. L’auteur nous aide à voir les comportements pathétiques à éviter et petit à petit à trouver le chemin pour se sentir mieux et appréhender les relations avec les hommes de manière plus zen sans se mettre la pression du mariage, des enfants et tout le tralala dès le premier rendez-vous !
Par contre, je n’ai pas été séduite par les personnages qui ne sont pas vraiment approfondis (et en plus, Sophie apparaît comme une « monologueuse infernale » dès le début du roman ^^) et j’ai trouvé que par moments, c’était assez long et un peu ennuyeux. 

Le livre de chevet parfait pour vous accompagner suite à une rupture amoureuse ! Il va vous requinquer en deux temps trois mouvements !

girl
Les points + :

  • Les comportements exposés suite à une rupture par ces femmes nous parlent, on est toutes passées par là et du coup, on éprouve de la sympathie pour elles ;
  • Parfois, on sourit même tellement on s’aperçoit du ridicule de faire telle ou telle chose ;
  • Les règles exposées, les conseils de l’auteur peuvent servir aux femmes confrontées à une rupture : ce livre peut leur faire du bien !

Les points – :

  • Un début assez étrange : l’idée d’avoir une narratrice qui s’épanche sur notre épaule n’est pas forcément l’idée d’une lecture détente de vacances ^^
  • Des personnages pour lesquels on éprouve juste de la sympathie mais auxquelles il est difficile de s’attacher parce qu’on ne connaît rien de leur vie, à part quelques déboires amoureux ;
  • Il y a aussi une abondance de personnages et parfois, je m’emmêlais les pinceaux et je ne savais plus qui était qui ! ;
  • Des moments un peu longs et ennuyeux ;

 

D’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

 Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. Ce roman me tente, je vais l'ajouter à ma wish list ;) 2 août 2013 15:03

  2. Je dois dire que tu m'as particulièrement donné envie de le lire dans les prochains temps, rien que pour savoir si je lui trouverais les mêmes points négatifs que toi ou non ^^ 20 septembre 2013 18:34

  3. Ah! ce livre est dans ma PAL, mais quand prendrais-je le temps de le lire... En tout cas c'est une super revue, complète. J'ajoute ton blog à ma routine de blog livresque, j'aime vraiment beaucoup =) 18 octobre 2013 19:35

  4. @Lauranne : Merci beaucoup pour tes petits commentaires et ton passage ici ! Ravie que tu t'y plaises. Je ne sais pas si Lauranne est ton pseudo ou ton vrai prénom mais sache que je le trouve très joli ! Bises 19 octobre 2013 11:44

Laissez un commentaire

30 septembre 2015 07:45