La ronde des saisons, tome 3 : Un diable en hiver

la ronde des saisons #3Titre VF : La ronde des saisons #3 : Un diable en hiver
Titre VO : Devil in winter

Auteur : Lisa Kleypas (USA)
Traduction par Edwige Hennebelle

Publié aux Editions J’ai Lu pour Elle (Aventures & Passions)
Date de publication : réédition du 15 mars 2013

Chroniques des tomes précédents : Secrets d’une nuit d’été (#1) et Parfum d’automne (#2)

Genre : Romance historique

Pages : 377

Prix : 6,95 €
Commander sur amazon : La ronde des saisons : Tome 3, Un diable en hiver

Note :  heart_pink heart_pink

Quatrième de couverture  **ATTENTION** Spoilers dans la quatrième de couverture ainsi que dans ma chronique si vous n’avez pas lu le tome 2.

Qui aurait cru que, après ses amies Annabelle et Lillian, ce serait au tour de la timide et bégayante Evangeline Jenner de trouver un mari ? Et quel mari ! Non content d’être un débauché notoire, Sebastian, lord Saint-Vincent, vient de trahir son meilleur ami en tentant d’enlever sa riche fiancée…
C’est pour échapper aux griffes de sa famille qu’Evangeline a signé un pacte avec ce diable d’homme. Car en échange de sa protection, Sebastian aura sa fortune, mais il n’aura ni son corps ni son coeur.

Mon avis

Comme je vous l’avais dit dans ma chronique du tome 2, le tome 3 de La ronde des saisons a été aussi un véritable coup de coeur ! Dans ce tome, c’est la rencontre de deux personnages que tout oppose à première vue et qui vont finir par s’épouser à merveille. La rencontre du feu et de la glace qui va enchanter vos petits papillons tout au fond de votre ventre !

Evangeline n’a pas le choix. La famille de sa mère a décidé de la marier à son cousin pour lui voler sa fortune dont elle héritera à la mort de son père qui est imminente. Elle imagine le pire quant à son avenir, une fois qu’elle leur sera devenue inutile.
Du coup, en désespoir de cause, Evangeline décide de se rendre chez lord Saint-Vincent, lequel a de sérieux problèmes d’argent et cherche donc à épouser une femme fortunée. Du coup, quand la demoiselle lui propose le mariage contre sa fortune, il n’hésite pas. Seul souci, Evangeline lui refuse son corps au-delà de la première fois nécessaire pour valider le mariage et Sebastian va vite se rendre compte que faire l’amour une seule fois à sa femme – alors qu’il se contente largement d’une seule fois avec les autres – ne lui suffira pas…

*****

La manière d’aborder la romance est résolument différente dans ce tome. Il ne s’agit pas pour Evangeline et Sebastian de faire connaissance, de voir s’ils se plaisent, s’ils ont des sentiments l’un pour l’autre pour ensuite décider de se marier. Dans ce tome 3, on fait les choses dans le mauvais ordre : on se marie d’abord – pour des raisons toute autre que l’amour – et on s’aperçoit au fur et à mesure du temps qu’en fait, le choix pratique que l’on a fait au départ est le bon choix, le seul choix possible, le choix de l’amour !

Cette manière de procéder m’a un peu déstabilisée car pour tout vous dire, je trouvais vraiment que Sebastian n’était pas du tout l’homme qu’il fallait à la fragile, la timide Evangeline. Du coup, la savoir bloquée entre deux choix difficile et choisir en la personne de Sebastien la solution qui lui sera la moins dommageable, j’étais un peu déçue. J’imaginais vraiment une belle histoire pour elle et pas du tout un mariage de convenance avec un débauché notoire, surtout après ce que ce lord Saint-Vincent avait fait à Marcus et Lillian dans le tome 2 !

Après ce début de tome assez dérangeant, je dois dire que tout s’est rapidement mis en place et que j’ai vite compris qu’entre Evangeline et Sebastian, cela ne pouvait pas se passer autrement.

L’auteur joue également sur l’humour avec des dialogues truculents entre les deux protagonistes, sur le romantisme vraiment caché de Sebastian qui se dévoile petit à petit et sur une grosse dose de drama qui débarque de partout ! 

Encore une fois, l’histoire est très complète et ne se limite pas à la romance puisque l’auteur instille dans le récit une histoire secondaire qui concerne le passé d’Evangeline… et je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à un tel revirement étant donné que finalement, la menace ne vient pas d’où on l’attend. Cela m’a un peu déçu car j’aurais aimé que le « postulat » de départ soit plus mis en avant, plus élaboré.

C’est le seul tome qui ne se passe pas à Stone Cross Park, le manoir de lord Wescliff mais ce n’est pas pour autant que les deux personnages principaux du tome 2 n’ont pas une place importance dans ce tome. D’ailleurs, ça m’a plu que Lillian et Marcus jouent un rôle important dans ce tome, surtout au vu du fait que Sebastian avait quand même enlevé Lillian à la fin du tome 2. Il n’y a pas à dire, voler la femme d’un autre, ça peut refroidir n’importe quelle amitié, même vieille de plusieurs années !
Annabelle et Daisy sont également présentes dans ce tome. C’est aussi dans ce tome que l’on fait la connaissance de Cam Rohan, un des personnages les plus importants de la saga des Hathaway ! D’ailleurs, sa rencontre avec Daisy est assez mémorable et m’a fait beaucoup sourire !

Dans l’ensemble, ce tome 3 n’est pas décevant du tout, que du contraire, c’est même un  gros gros coup de coeur ! J’ai été particulièrement émoustillée par la première fois entre Evangeline et Sebastian… Je ne saurai pas dire pourquoi mais j’ai trouvé cette scène particulièrement érotique et excitante et plus que dans n’importe quel autre tome.

******

Du côté des personnages, encore une fois c’est un carton absolu ! J’ai adoré Evangeline et Sebastian et j’ai aimé voir leur relation évoluer lentement mais avec beaucoup de tendresse et de complicité.

Du côté d’Evangeline, il faut dire que c’est la plus timide de la tribu des « laissées pour compte »et vu son caractère réservé, je me demande toujours comment elle est arrivée à s’entendre avec Lillian et Daisy ! Evangeline a un passé assez trouble et sincèrement, elle me fait beaucoup de peine. Sa mère est morte en couches et son père, patron d’un lieu de jeu à Londres, l’a confiée à la famille de sa mère et ne la voyait que trop sporadiquement car il estimait que le milieu dans lequel il vivait n’était pas convenable pour une fille de bonne famille. Cependant, dans la famille de sa mère, ses tantes lui ont toujours mené la vie dure car ils ne pardonnaient pas à sa mère de s’être enfuie avec son père. Plus elle grandit, plus la relation avec sa famille devient conflictuelle bien qu’Evangeline fasse tout pour leur faire plaisir. 
Du fait d’être constamment dévalorisée et battue, elle n’a aucune confiance en elle et devient très distante et timide, développant un bégaiement à faire fuir tous ses prétendants.

Dans ce tome, on découvre enfin ce bout de femme qui restait très discret jusqu’à présent et on va découvrir une jeune femme déterminée. Déterminée à être avec son père dans ses derniers jours et à le soigner du mieux qu’elle peut, quite à rester dans sa maison de jeu et déterminée à ne pas se laisser mettre en cage comme ce fut le cas toute sa vie. Elle accepte que Sebastian soit maître des lieux après la mort de son père et de sa fortune, mais elle admet difficilement qu’il lui dise quoi faire et lui interdise de faire d’autres choses. Elle se montre également fine négociatrice quand il s’agit de transiger avec Sebastian en lui demandant de lui prouver qu’il peut être fidèle pendant  plusieurs mois s’il veut obtenir d’elle plus qu’une nuit…. ce dont elle le juge incapable.
Evangeline se révèle être aussi quelqu’un de loyal, qui ne laisse jamais tomber les gens qu’elle aime, restant avec eux jusqu’au bout et priant de tout son coeur pour qu’ils ne leur arrivent rien.
Elle n’a pas le bagou de Lillian mais sûre qu’Evangeline reste également une de mes « laissées pour compte » préférées !

Quant à Sebastian, eh bien je dois dire qu’il m’a fallu du temps avant de pouvoir l’apprécier. Je n’avais en effet pas oublié ce qu’il avait fait à Lillian dans le tome 2 et aussi à son ami, Marcus. En amitié, il y a des choses qui se respectent, des limites à ne pas dépasser et Sebastian ne s’est pas gênée pour les franchir, ne pensant qu’à son petit bien-être personnel.
C’est ça, en fait, qui est le plus dérangeant avec ce personnage, c’est qu’il ne pense qu’à lui, qu’à son plaisir sans se soucier des autres. Il se sert des gens quand il en a besoin, quite à mettre à la poubelle des amitiés vieilles de plusieurs années, et il se sert tout particulièrement des femmes avec qui il refuse de coucher plus d’une fois.

Mais quand Evangeline va entrer dans sa vie et sans qu’il s’en rende compte, elle va bouleverser son petit monde et ses certitudes. Déjà, durant leur première nuit ensemble, il ne va pas lui-même comprendre ce qui lui arrive tellement cette nuit va être différente de toutes les autres. 
Et quand il va revenir à Londres, il va montrer un réel intérêt aux affaires du père d’Evangeline, lui qui a toujours tout eu sur un plateau d’argent sans jamais avoir besoin de travailler.
De tous les personnages masculins en romance, c’est la première fois que je vois une telle transformation, tel un démon qui se transforme petit à petit en ange. 
Sebastian va prendre conscience de beaucoup de choses avec Evangeline, la première étant à demander le pardon et la seconde à comprendre qu’il est prêt à tout pour elle, même à sacrifier le plus important.
Bref, c’est vraiment l’histoire de la grenouille qui se transforme en prince charmant, j’ai vraiment découvert un personnage charismatique et fort dans ce tome et j’ai été ravie d’être la spectatrice privilégiée de sa transformation !


***** Conclusion *****

EN BREF, comme vous pouvez le constater, ce tome 3 est encore un ENORME COUP DE COEUR pour moi ! L’auteur prend les choses à l’envers dans ce tome, le mariage avant les sentiments mais c’est pas plus mal, avec deux personnages aussi opposés qu’Evangeline et Sebastian, il convenait d’avoir une histoire pas conventionnelle du tout !
L’humour est toujours largement présent, la romance est merveilleusement bien construite, on n’hésite pas une seconde quant à la crédibilité du couple, même si elle n’apparaît pas évidente comme dans d’autres tomes et bien sûr, l’auteur nous régale encore avec une bonne dose de stress en mettant ses personnages en danger !

Un troisième tome totalement inattendu qui m’a procuré beaucoup de papillons, et tout particulièrement pour la première fois d’Evangeline/Sebastian, une scène d’amour érotique, la plus belle écrite par Lisa Kleypas !

« Je te désire plus que je n’ai jamais désiré quoi que ce soit sur terre, murmura Sebastian avant de prendre une inspiration tremblante. Dis-moi quelles sont tes conditions pour me laisser entrer dans ton lit. » (page 181)

heart
Les points + :

  • Une romance que l’on attend pas du tout entre deux personnages que tout oppose ;
  • Une histoire rondement menée dont on ne remet jamais en doute la crédibilité ;
  • La découverte de Cam Rohan dans ce tome, avant sa rencontre avec Amelia Hathaway ;
  • Le petit moment Cam/Daisy qui m’a fait sourire ;

Les points – :

  • Peut-être le fait que j’aurais aimé que l’auteur passe plus de temps sur la situation de départ d’Evangeline. Finalement si on a une petite scène par rapport à cela dans le roman, elle est vite noyée par autre chose. Cela n’en est pas décevant pour autant, c’est juste que j’aurais peut-être aimé que ce soit plus poussé.



D’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

 Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. Excellent tome !!! Je préféré largement Sébastien dans ce tome ;) 20 juillet 2013 12:30

  2. On me dit beaucoup de bien de cet auteur, après les Hathaway, il faut que je lise cette saga décidément. 20 juillet 2013 21:24

Laissez un commentaire

22 June 2018 05:51