Ce qui nous lie

ce qui nous lieTitre VF/VO : Ce qui nous lie

Auteur : Samantha Bailly (FR)
Page Facebook de l’auteur ICI et du roman ICI

Publié chez Milady Romance (Grande Romance)
Date de publication : 19 avril 2013

Genre : Contemporain avec une pointe de fantastique

Pages : 282

Prix : 15,20 €
Commander sur amazon : Ce qui nous lie  

Noteheart_pink

Quatrième de couverture 

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris a dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens…

Mon avis

Ce livre a été un véritable coup de coeur pour moi. Je ne savais pas à quoi m’attendre en commençant Ce qui nous lie, j’étais loin d’imaginer y trouver une telle richesse, aussi bien dans les mots que dans la justesse des propos tenus par l’auteur.

Encore une chronique que je sens difficile à écrire, tellement il m’est difficile de vous parler de mon ressenti sur ce livre. 

L’histoire de l’héroïne n’est pas la mienne, Alice et moi avons peu en commun MAIS en lisant Ce qui nous lie, j’ai été touchée par certaines pensées, certains mots de l’auteur, comme si ce livre avait été écrit pour moi. Tout ce dont parle Samantha Bailly dans ce livre à travers son héroïne a trouvé un puissant écho en moi, et de fait j’ai pu m’identifier, m’accaparer le livre comme s’il était à moi, écrit pour moi, qu’il ne me parlait qu’à moi. C’est donc avec un ressenti très personnel que j’ai terminé ma lecture et je savais dès cet instant qu’il me serait difficile de vous en parler.

Tout d’abord, j’insiste sur le fait que ce roman, bien que sorti dans la collection Grande Romande de Milady Romance, n’est pas une romance du tout (ben dis donc, ça en fait des romances dans une seule et même phrase ^^). Il y a certes une histoire entre deux personnes mais il n’est pas vraiment question d’amour et surtout la réflexion de l’auteur va beaucoup plus loin que cela. Pour moi, Ce qui nous lie, c’est avant tout l’histoire d’Alice avec Alice, une sorte d’introspection donc où l’héroïne va surtout apprendre à se redécouvrir elle-même

Alice est une jeune femme assez blasée, malgré ses 24 ans, mais elle ballade avec elle un lourd bagage amoureux, tour à tour trompée et « l’autre femme ». Lorsqu’elle découvre son mystérieux « don » de voir les liens qui se tissent entre les gens, Alice va donc décider de s’en servir pour se venger des hommes infidèles en envoyant à leur compagne une preuve irréfutable de leur « délit de tromperie ». Mais petit à petit, tout cela ne lui convient plus, Alice aspire à mieux dans sa vie.

Et c’est vraiment tout ce cheminement que nous suivons dans le roman. Et l’intelligence de Samantha Bailly a été de nous faire découvrir l’héroïne à différents moments de sa vie simultanément de sorte que le lecteur puisse se rendre compte des changements qui s’opèrent en elle. Ainsi, le roman se découpe entre passé, présent et futur, l’auteur naviguant entre ces différents instants de la vie de son héroïne avec légèreté et fluidité. Si au début, cela peut déstabiliser de passer entre passé et présent de la sorte, le lecteur se fait cependant rapidement à ce rythme imposé pour ensuite l’apprécier et y trouver une certaine logique, surtout quand l’on comprend les différents éléments qui se recoupent à un moment ou l’autre.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de l’héroïne, Alice. Un personnage qui a souffert et qui, à un moment donné, décide de faire payer, de se venger tout en pensant qu’elle rendra service aux autres femmes, victimes d’hommes infidèles. Mais elle se rend également compte que cette vie qu’elle a choisi ne lui permet pas d’être heureuse.  Elle va donc changer de vie, prendre un travail, rencontrer à nouveau des gens et surtout penser son don de manière différente que de vouloir s’en servir pour détruire. Même si nous n’avons pas énormément de points communs avec Alice, cette héroïne est, pour moi, un exemple. Elle réussit à la fin du livre à atteindre ce que j’espère pouvoir atteindre un jour dans ma vie. Son parcours est donc une sorte de guide, une réflexion qui m’accompagne tous les jours pour à mon tour pouvoir changer et arriver à l’état d’esprit qui est le sien à la fin du roman.

Par contre, je n’ai pas spécialement apprécié le personnage de Raphaël : imbu de lui-même, séducteur, le genre de mecs qui a envie de tout avoir mais sans se poser. Pas vraiment le genre de mecs sur lequel on peut compter. Il nous fait certes craquer mais on a vite faire le tour !

La petite touche fantastique apportée par ces fameux fils lumineux que voit Alice et qui représentent les liens entre les gens est très bien dosée. Même si on reste dans un univers assez contemporain, dans le monde qui est le nôtre, je n’ai pas trouvé que cette petite note était déplacée. Que du contraire, elle s’intègre très justement dans l’histoire pour la rendre crédible. L’auteur maîtrise parfaitement cet élément pour qu’il reste cohérent dans l’ensemble et ce jusqu’à la dernière ligne du roman pour nous offrir une conclusion juste parfaite, magnifique, comme je l’espérais

Enfin, je ne peux refermer cet avis sans vous parler de l’écriture de Samantha Bailly, une écriture poétique, harmonieuse, des mots qui chantent à vos oreilles au point de faire danser votre âme. Oui, j’y vais fort dans les qualificatifs quand je parle de l’écriture de cette jeune auteure mais il faut reconnaître que tout ce qu’elle dit est écrit avec une simplicité qui fait ressortir la justesse de ses propos.
Ce sont des mots simples, des petites réflexions sur la vie de tous les jours, des instants qui résonnent en nous et qui font qu’on se sent « connecter » avec ce qu’on lit

Page 72
« Le paysage défile à toute allure. Seulement trois heures me séparent de la mer de mon enfance, trois petites heures pour retrouver la gamine que j’étais. La petite Alice qui marchait dans le sable avec son meilleur ami Jonathan. Leurs rires clairs résonnent dans mes oreilles, ceux d’une époque om les adultes sont une barrière contre un monde hostile. Où tous ces êtres si grands, si affairés, semblent savoir ce qu’ils font, où ils vont. Mais la dure réalité, c’est que, souvent, ils l’ignorent. J’aimerais parfois retrouver la petite Alice que j’étais, la serrer dans mes bras, sans rien dire. Juste lui transmettre tout mon amour. »

Page 111
« (…)
– Parce que je suis amoureux de toi, Alice ! Tu le sais très bien, et tu fais comme si ça n’avait aucune importance, comme si ça n’existait pas !
Mots qui électrisent. Je voudrais me ratatiner sur ce banc glacé, plaquer mes mains sur mes oreilles. Il me l’a lancé, ça y est. Il me l’a confié. Je ne sais pas quoi répondre. Dans une relation, chacun est entre les mains de l’autre. On peut prendre soin de son hâte, le saisir avec délicatesse, lui prodiguer de l’affection. Parfois, on ne réalise pas à quel point ce que l’on tient est précieux et fragile… On le malmène, on l’écrase. C’est seulement lorsque sa possession est partie, laissant les doigts ensanglantés, que l’on prend conscience de sa propre cruauté. De ce que l’on a perdu.

Des exemples tels que ceux-là, il y en a des dizaines et des dizaines dans le roman. Peut-être que vous y serez insensible, pour ma part, c’est tout ce qui a fait le charme de ce roman, ce petit plus qui fait que Ce qui nous lie restera un roman faisant partie de ceux que je relirais dès que j’aurais un coup de blues et que j’aurais besoin d’un petit remontant. Car c’est aussi ça la force du roman, c’est que l’histoire de Samantha Bailly n’est pas une histoire triste  ou déprimante, c’est une histoire pleine de positivité, d’espoir d’être enfin en harmonie avec soi-même.


Ce livre a été pour moi une véritable bouffée d’air frais qui m’a fait du bien au moment où j’en avais le plus besoin. Peut-être que ce livre n’agira pas de la même manière sur vous que sur moi, peut-être votre ressenti sera totalement différent de moi, mais j’espère sincèrement que vous y trouverez la sagesse et la force des émotions que l’auteur a voulu faire passer à travers son héroïne.

Cela ne m’arrive pas souvent de terminer une chronique par ses mots, mais là il ne m’en vient pas d’autre que de dire tout simplement :

Merci Samantha pour avoir écrit ce livre et de permettre à tes lecteurs de le découvrir.

 

red_heart
Les avis des copinautes : petitebelge66 (dont j’ai adoré l’avis, elle résume parfaitement tout ce que j’aurais aimé vous dire !), Moody, Nessa et encore d’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :  

Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. Bonsoir Jess, ce roman m'attire beaucoup et en lisant ta chronique j'ai très envie de craquer ! Je pense qu'il fera bientôt parti de ma PAL et j'espère passé un aussi bon moment que toi avec ce livre ! Bel soirée à toi, bises. 5 mai 2013 20:41

  2. Un livre qui me tente vraiment beaucoup du fait que le don d'Alice n'a pas encore été vu. J'aime la nouveauté. Et puis ce livre a reçu de nombreux avis positifs. En tout cas, ton avis me donne très envie de le lire. 6 mai 2013 09:19

  3. Il me tente énormément ce livre!! Bises 6 mai 2013 13:23

  4. Je suis en train de le dévorer et j'ai le même sentiment que toi ... Celui de me sentir connectée avec Alice même si son histoire n'est pas la mienne. Je trouve vraiment très original cette histoire de fil lumineux pour parler des liens qui se tissent entre les gens, certains sont plus épais que d'autres ... L'écriture de Samantha Bailly est juste magnifique et me parle énormément, je regrette de ne pas noter certains passage parce que ... C'est magnifique ! Bisous à toi ! 7 mai 2013 10:42

  5. Coucou! J'ai été taguée et je te tague à mon tour. C'est par ici: http://lololecture.wordpress.com/2013/05/07/lolo-a-ete-taguee-par-brigt/ Mise à part ça, ton article me donne très envie de lire "Ce qui nous lie" A bientôt et bonne lecture! 8 mai 2013 10:00

  6. Merci lolo mais je ne suis pas une fan des tags, j'en fais très rarement sur la blogo... Et il me semble que les 11 choses, j'avais fait une vidéo en 2011 pour dire 11 choses sur moi. Si tu le lis, j'espère que tu aimeras Ce qui nous lie autant que moi. Bises 8 mai 2013 10:33

  7. Et oui Jess, on est tout à fait d'accord ce livre est une perle! Il est magique et il y a ce côté libérateur à la fin... 8 mai 2013 15:35

  8. Tout le monde en parle, et je vais finir par craquer à cause de vous ^^ Il a l'air trop bien !! Bisous ! 9 mai 2013 16:40

  9. Je peux enfin lire ta chronique et nos avis se rejoignent totalement, y compris notre impression sur Raphael. :p Tu dis encore mieux que moi, le ressenti sur ce livre. :) Il me tarde de découvrir un autre titre de la demoiselle, sa plume est vraiment belle. 8 juin 2013 13:16

  10. Op op op noté dans la liste de mes envies ! Ton avis m'a donné envie de le lire :) Merci 22 septembre 2013 20:19

  11. Le mois prochain ce sera celui là...Bisous Jess 13 janvier 2014 13:26

Laissez un commentaire

7 December 2019 20:57