Parallon, tome 1

parallon 1Titre VF : Parallon #1
Titre VO : Fever

Auteur : Dee Shulman (UK)
Traduction de Frédérique Fraisse

Publié aux Editions Robert Laffont – Collection R
Date de publication : 24 janvier 2013

Genre : Young Adult

Pages : 488

Prix : 17.90 €
Commander sur amazon : Parallon, Tome 1 :

Notestar-3-5



Quatrième de couverture 

152 après J-C
Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant dans l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.

2012 après J-C
Elève brillante mais rebelle, Eva a été placée dans une école pour surdoués. Un incident dans un laboratoire fait basculer sa vie à jamais.

Un lien extraordinaire va permette à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risquer aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel…

Leur passion survivra-t-elle à la collision des deux mondes ?

Mon avis

Un résumé super alléchant, très original ! Il ne m’en a pas fallu plus pour avoir envie de découvrir cette nouvelle saga publiée dans la Collection R. Cependant, quand les premiers avis des blogueurs sont tombés, mon enthousiasme a été quelque peu douché…  J’appréhendais énormément cette lecture et au final, c’est mieux passé que ce à quoi je ne m’attendais… même si j’ai des réserves !

Eva est une fille intelligente mais incomprise. Elle n’arrive pas à trouver sa place ni dans sa propre famille ni avec ses camarades de classe. D’ailleurs, elle parvient à se faire expulser deux fois de suite. Elle décide alors de s’inscrire dans une école pour surdoués qui a l’air de correspondre plus à ses attentes.
Alors qu’elle est en train de faire une expérience dans un laboratoire de sa nouvelle école, elle se blesse et est contaminée par un très mystérieux virus…

D’un autre côté, on suit Sethos Leontis, gladiateur à Londinium, célèbre star des arènes. Alors que toutes les femmes sont à ses pieds, essayant d’attirer ses faveurs, Sethos va tomber amoureux de Livia, pourtant promise à un autre. Cette attirance va non seulement causer leur perte mais aussi conduite Sethos dans un monde qu’il ne pouvait imaginer…

Par quel miracle, ces deux personnages arriveront-ils à se rencontrer ? Voilà tout l’enjeu de ce premier tome !

***** L’intrigue *****

Pour bien commencer cette chronique, autant le faire par une affirmation complètement contradictoire qui va sans doute vous faire penser que j’ai complètement perdu la tête. Mais sachez que l’intrigue est ce pourquoi j’ai aimé le livre mais aussi ce pourquoi je ne l’ai pas aimé ! Alors ça, ce n’est vraiment pas banal mais c’est pourtant la réalité ! L’auteur met en place un monde original et prenant mais en même temps, qui m’a tellement frustrée que j’ai été déçue en refermant le livre.

Tout d’abord, les bons côtés !

L’auteur met en place une histoire très originale dont le côté improbable m’a vraiment plu ! Faire exister un gladiateur en 152 après J-C et une jeune fille d’aujourd’hui dans la même histoire, c’est quand même un sacré défi, il faut l’avouer ! 
L’univers se met en place assez doucement, dévoilant de nouvelles facettes plus on avance dans le récit. L’intrigue s’enchaîne, un évènement survient dans la vie de chacun des protagonistes et met le feu aux poudres. Après cela, difficile de lâcher le roman, l’auteur a réussi son coup de maître de vous attirer dans ses filets et ce jusqu’à la fin de son roman.

Et c’est cela qui m’a vraiment séduit dans l’intrigue. Dès le départ, j’ai été intrigué par l’univers et mon intérêt n’a fait que monter crescendo plus j’avançais dans le récit. Plus j’en apprenais sur l’univers, plus ma soif d’en apprendre plus était grande et de fait plus je tournais les pages avidement pour découvrir tout ce que j’avais envie de savoir. 

Puis de là est arrivé ma déception. Car à pousser toujours plus dans le mystère, en allant toujours plus loin dans un univers assez farfelu quand même, j’attendais énormément des révélations, de l’explication du pourquoi du comment… et le livre s’est refermé sans que l’auteur ne réponde à aucune de mes questions !

Et là, je vous le dis, c’est clairement FRUSTRANT !!!  Parce que je trouve que quand on met en place un univers aussi original et farfelu que celui-ci, quand on crée un monde assez improbable, on prend quand même la peine de le dévoiler un peu à son lecteur, en expliquant au moins pourquoi ce monde existe alors que toutes les lois de la nature nous crient le contraire !
Vous le savez, j’aime le fantastique, j’aime quand on parle de choses magiques, je peux même croire aux voyages dans le temps et dans l’espace (j’ai choisi des exemples au hasard pour illustrer mon propos, mais cela ne se retrouve pas dans Parallon), parce qu’un auteur arrive à me faire croire que ces choses existent… remplaçant ma rationalité toute cartésienne par une « rationalité » qui me permet de croire que tout ce qu’elle me dit est possible et existe vraiment. Mais pour que cette « rationalité » se mette en place, il faut que l’auteur m’explique. Et là, force est de constater que l’auteur n’explique RIEN ! Mais alors, rien de rien !!!

 C’est vrai que j’aime bien quand un auteur prend son temps de planter le décor, histoire de savourer encore plus la découverte d’un nouveau monde, d’une nouvelle mythologie... Or ici le tome 1 qui ne sert qu’à ça, on se rend finalement compte que la conclusion correspond à ce qui est indiqué en quatrième de couverture, et que l’on a juste une révélation en fin de roman, LA révélation qui concerne les personnages  mais rien qui indique ce qu’ils font là, comment on en est arrivé là, ce qu’est exactement Parallon… Sérieusement, moi ça m’ennuie quand même un brin. Alors, on est bien d’accord sur le fait, qu’en attendant, je suis tellement mortifiée de savoir ce qui va se passer que j’ai terriblement envie de lire la suite, mais quand même… ça me donne un peu l’impression de m’être laissée manipulée d’un bout à l’autre. Et ça, mes amis, je déteste !

Autre conséquence de ce choix de l’auteur, le récit est très LENT à démarrer. Et si quand vous lisez le récit, vous ne vous rendez pas compte de cela vu que vous êtes captivé par l’envie de découvrir ce qui se passe dans ce monde étrange, une fois refermé, vous constatez que si le cadre est bien posé, le contenu de ce premier tome est quand même assez pauvre par rapport à ce qu’on pouvait en attendre, ce qui double le sentiment de frustration et la déception.

***** Les personnages *****


Je vous avoue tout de suite que je n’ai pas été éblouie plus que cela par les personnages. Ils sont intéressants, très différents et bien que ce tome passe vraiment son temps à les poser tous les deux, finalement je ne retiens pas grand chose à ce stade de leur personnalité.

Mon personnage préféré reste Eva par rapport à Seth, simplement parce qu’elle est ancrée dans mon époque et que par certains points, j’ai pu la comprendre et m’identifier à elle.

Eva est une geek, très douée sur les ordinateurs, en particulier quand il s’agit de les pirater (je vous rassure sauf le côté geek, ce n’est pas par ce point que je m’identifie à l’héroïne ^^). Elle se sert d’ailleurs de cette particularité pour entrer dans des systèmes protégés pour changer par exemple son emploi du temps ou alors pour se faire virer de l’école quand elle ne s’y plait pas en faisant savoir à tout le monde que c’est bien elle qui est à l’origine du piratage.
Eva est aussi une jeune femme passionnée par le savoir, la connaissance. Elle a envie de TOUT savoir dans toutes les matières. Et c’est sur ce point que j’ai réussi à m’identifier à elle. Quand j’étais plus jeune, c’est aussi quelque chose auquel j’aspirais. J’aime apprendre des choses dans différents domaines, comprendre comment le monde marche et tout cela ! Bon, depuis j’ai quand même compris que mon petit cerveau ne pourrait jamais agglutiner toutes les connaissances, que beaucoup demeureraient pour moi impénétrables, je me contente maintenant de me renseigner, de me documenter sur les sujets qui m’intéressent vraiment ! 
Eva est aussi une jeune femme assez solitaire, qui n’a pas d’amis. Elle n’a pas de véritable place dans sa famille puisque sa mère s’est remariée et Eva ne s’entend pas avec son beau-frère et du coup l’ambiance familiale est très mauvaise. On n’a pas vraiment l’impression que sa mère se soucie d’elle. Elle s’inquiète un peu quand sa fille est malade mais si tôt qu’elle va mieux, elle retourne dans son train train familial, soulagée que sa fille préfère se reposer dans l’infirmerie de l’école plutôt que chez elle. Cette conjecture familiale m’a assez choquée, je ne comprends pas comment une mère peut être aussi déconnectée de sa fille et privilégier son mari et le fils de ce dernier plutôt que de se battre pour que sa fille ait une vraie place dans la famille. Bon il est vrai qu’Eva n’est pas une ado comme les autres, mais si elle se montre difficile, c’est avant tout parce qu’elle reste incomprise. J’ai aussi été triste de voir qu’Eva ne s’attend pas vraiment à former des amitiés, elle est comme résignée à l’idée que les gens vont la laisser tomber, ne plus lui parler parce que cela a toujours été comme cela. Du coup, elle donne l’impression de ne pas faire d’effort d’entretenir une quelconque amitié, connaissant déjà à l’avance la finalité de tout cela.

Concernant Seth, je n’ai pas spécialement grand chose à dire. Il ne m’a pas spécialement fait d’effet  malgré le fait que l’on vante sa beauté, sa force, sa puissance, son courage… bref, je ne suis pas charmée par le personnage. Par contre, c’est un personnage droit et entier, ce que j’apprécie tout particulièrement. En lisant ce premier tome, je n’ai pas vu un seul faux pas de sa part, il ne trébuche jamais dans le sens où il se comporte toujours comme j’aimerais qu’il se comporte dans telle ou telle situation. Par exemple, dans l’arène, il ne prend aucun plaisir à tuer son adversaire, il le fait parce qu’il est conscient qu’il n’a pas le choix, c’est sa vie ou celle de l’autre, mais il n’y a pas de perversité en lui qui lui fait prendre du plaisir à enlever la vie à un autre homme.
Autre exemple, quand à Parallon, il se rend compte de ce que fait son ami, Matthias, auquel il est pourtant loyal depuis toujours, il est vraiment dégoûté par son comportement. Il ne lui cherche pas d’excuse et prend ses distances avec lui. C’est également la réaction que j’aurais pu avoir placée dans la même circonstance.

Les deux personnages méritent encore d’être approfondis aussi bien au niveau individuel mais aussi dans leur relation l’un à l’autre. J’ai donc hâte de voir ce que cela va donner dans le prochain tome !

****** Le style de l’écriture *****

Le style d’écriture est très agréable à lire, très vivant, et surtout addictif. J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur a découpé le roman en alternant les chapitres où Eva est notre narratrice et les chapitres où on retrouve Sethos mais écrit à la troisième personne. Cette découpe apportant une bonne dynamique au livre, surtout que l’auteur avait l’art de couper son chapitre chaque fois à un moment crucial, ce qui nous donnait envie de vite revenir à l’histoire en cours ! 

Ceci dit, même si j’ai aimé cette découpe, pour être honnête avec vous, je dois bien avouer que je préférais retrouver les chapitres avec Eva car son histoire me parlait plus que celle de Seth. Vu que ce premier tome servait vraiment à poser le cadre et les personnages, j’ai trouvé que cela bougeait plus du côté d’Eva que du côté de Seth car son récit – contrairement à Eva – amenait de la lenteur au roman

***** Conclusion *****

EN BREF, ce premier tome est vraiment ce qu’on peut appeler un tome introductif dans tout le sens que cette appellation sous-entend. L’auteur pose l’univers et les personnages et c’est tout. Elle n’explique rien de ce qu’elle crée, notamment le monde de Parallon, se gardant la possibilité de le faire dans les prochains tomes (je parle de possibilité, car je n’ai aucune certitude que j’obtiendrai des réponses à toutes les questions que je me pose à l’issue de ce 1er tome).  Si j’ai aimé la découverte et l’originalité de l’univers, j’avoue que je suis aussi très frustrée et déçue d’avoir aussi peu d’éléments en main en fin de tome 1 ! Enfin, il faut reconnaître ce qui est, le piège de l’auteur s’est refermé sur moi assez facilement, car il est impossible maintenant que je ne lise pas la suite !

Un premier tome très original et vraiment mystérieux, mais peut-être justement un peu trop !

Très mitigée, je suis !

Les points + :

  • Un univers très original ;
  • Une intrigue qui se lit toute seule, le récit reste assez captivant, du fait des nombreuses questions que l’on se pose ;
  • Un style d’écriture plutôt agréable à lire, avec une alternance des personnages au niveau des chapitres ;
  • Des personnages intéressants mais dont le potentiel reste encore à dévoiler ;

Les points – :

  • Un univers qui reste bien trop mystérieux à mon goût : l’auteur ne lâche qu’une seule révélation et elle concerne les personnages et non la mythologie en place ;
  • Un gros sentiment de frustration en terminant le roman ! 
  • Après coup, une fois l’excitation de la lecture retombée, on se rend compte que le récit est lent et qu’on en sait finalement pas beaucoup plus qu’après avoir lu la quatrième de couverture !


Les avis des copinautes
:
Mycoton, Tessa, Pomme, Galleane, Phooka, Lanyla. Retrouvez aussi d’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict 

Commentaires

  1. Je ne suis pas fort tentée par ce livre ! J'ai lu des avis qui n'étaient pas très positifs ! Même si c'est un livre de la collection R (que j'adore) je ne pense pas me jeter à l'eau pour celui-là :) 20 février 2014 12:05

Laissez un commentaire

19 June 2018 23:34