Top Ten Tuesday (2)

TTT

Le Top Ten Tuesday est un RDV hebdomadaire dans lequel on présente un top 10 sur la base d’un thème littéraire préalablement défini.
Ce RDV a été créé par le blog anglophone The Broke and the Bookish et repris dans la blogo francophone par Iani.  

Je ne suis pas habituée de ce rendez-vous, à vrai dire à part la vidéo du lundi, je ne m’oblige à respecter aucun rdv pour rester un peu « libre » de ne pas blogueur de temps en temps !
Mais le thème de cette semaine me parlait beaucoup, donc je me suis dit « pourquoi pas » ! 

Je me suis laissée une petite nuit de réflexion pour penser au thème de cette semaine, les « 10 confessions à propos de la lecture », car c’est vrai que j’ai plein de petites manies (dont je ne suis pas toujours très fière), certaines sont communes à beaucoup d’autres lectrices, et j’espérais trouver les 10 qui me définissent le mieux en tant que lectrice.

Voici donc mon TOP 10 confessions à propos de la lecture :

Confession n°1 :
Je ne peux lire que dans un silence absolu.

Je déteste lire dans le bruit tout simplement parce que je peux (malheureusement) facilement me déconcentrer. Dès qu’il y a une source de bruit extérieure (musique, bavardages, TV,…), rien n’y fait, peu importe que l’histoire soit passionnante ou pas, je suis plus vite attirée par cette source de bruit que par ma lecture. 
Ainsi, il m’est difficile de lire dans les transports en commun si je n’ai pas ma paire de boules quies ou encore de lire chez le coiffeur car je finis indubitablement par chanter les chansons (en silence, je vous rassure) qui passent à la radio plutôt que de me concentrer sur ma lecture.

Confession n°2 :
Je déteste prêter mes livres mais aussi en emprunter

Comme beaucoup d’entre vous, je suis très maniaque avec mes livres (ce qui est un comble quand on sait que je suis une grande bordélique pour le reste…), je ne supporte pas une page cornée, qu’on puisse écrire à l’intérieur (sauf dédicace bien évidemment), qu’on fluote certains passages ou encore que la tranche soit abîmée.
Du coup, j’avoue que je déteste prêter mes livres, sauf à des personnes de confiance. Autant vous dire que ce cercle de personnes est très réduit, on peut considérer qu’il s’agit de ma soeur, ma mère (quand lui prend l’envie de lire, ce qui est très rare) et mes deux meilleures copines. A part elles (et chéri bien sûr), vous pouvez aller vous brosser autant que vous voulez, mais jamais je ne vous prêterai un livre !

On peut dire que je suis assez matérialiste avec mes livres mais c’est comme ça ! Dans la même foulée, je n’aime pas non plus emprunter des livres que ce soit à d’autres lecteurs (ben oui, comme je n’en prête pas, je ne suis pas folle assez que pour demander (sans gêne) à d’autres de m’en prêter… quand même hein !), soit à la bibliothèque (et puis de toute façon, la bibliothèque de ma ville est tellement insignifiante que je ne trouve de toute façon jamais les livres que j’ai envie de lire).

J’aime qu’un livre m’appartienne, même quand je l’ai lu. Je n’aime donc pas non plus revendre mes livres, ce qui fait qu’ils s’accumulent, s’accumulent… Heureusement, l’arrivée du numérique a résolu le souci du manque de place pour entasser les livres dans la bibliothèque déjà trop pleine, même si je préfère néanmoins le contact avec un livre papier.

Et enfin, je n’aime pas acheter d’occasion pour cette raison également. J’aime être la première, seule et unique propriétaire d’un livre ! Vous allez me dire qu’avec le transport par la poste, même les tous nouveaux livres se retrouvent souvent parfois abîmés, mais voilà même s’il est un peu abîmé, il est à moi et rien qu’à moi, personne ne l’a lu avant moi !

Confession n°3 :
Je suis une livraddict sur le tard…

Quand j’étais petite, je me souviens que j’aimais lire mais de temps en temps uniquement.
Quand j’étais ado par contre, je considérais la lecture comme une contrainte scolaire. Il faut dire que même si certains titres imposés ont été de très belles découvertes (je pense notamment à Si c’est un homme de Primo Levi ou encore Cargo Vie de Pascal de Duve), il y en a eu certaines à vous dégoûter à vie de la lecture (OMG, je me souviens encore de l’horrible L’oeuvre au Noir de Marguerite Yourcenar que j’ai du lire pour mon examen de français en rhéto)
J’ai commencé vraiment à lire durant les grandes vacances avant mon entrée à l’université. Même si mon prof de français de rhéto m’avait offert la pire torture (voir juste en haut) à lire, il avait aussi demandé de faire une élocution sur un livre au choix. Perso, j’avais choisi Le parfum de Patrick Süskind dont je garde un superbe souvenir (il faudra que je le relise une fois). Même si je n’avais pas été passionnée pas les exposés de tous mes camarades de classe, certaines lectures avaient retenu mon attention. Tout particulièrement celle de Pauline qui nous avait parlé des Thanatonautes de Bernard Werber.
Ceux qui me suivent savent que je voue une grande admiration à cet écrivain dont j’ai lu quasiment tous les romans. Eh bien, vous savez maintenant que si j’aime Bernard Werber, c’est grâce à Pauline !
Durant l’été qui a suivi, j’ai donc acheté tous les romans dont mes camarades avaient parlés qui avaient attiré mon attention. Ainsi, j’ai lu Les Thanatonautes et Les Fourmis dans la foulée, j’ai lu aussi Péplum, Attentat et Mercure de Amélie Nothomb ! Bref, mes petits camarades m’avaient donné de belles lectures durant cet été-là.
A l’université, j’ai continué à lire malgré la charge de travail et j’ai découvert Douglas Kennedy et L’homme qui voulait vivre sa vie
Puis est arrivé le premier film d’Harry Potter et l’envie de découvrir la saga.
Puis je me suis contentée de lire HP, Werber et Kennedy jusqu’au jour au Twilight est arrivé dans ma vie. Et à partir de là, ma passion pour la lecture ne m’a plu jamais quittée ! Alors, dites ce que vous voulez sur Twilight et son auteur, dites toujours que c’est nul ou encore mal écrit, je m’en fiche car sans Stephenie Meyer, je ne serai sans doute pas là aujourd’hui à vous parler de mes lectures !

Confession n°4 :
Il m’arrive de plus en plus d’acheter des livres
sans lire la quatrième de couverture

Alors qu’avant, je lisais systématiquement les quatrièmes, je constate que je le fais de moins en moins. Phénomène que je constate le plus souvent sur les genres fantastique, jeunesse ou encore en romance. Plusieurs raisons à cela :

1) Les quatrièmes de couverture spoilent l’histoire souvent parfois.
2) Je me fie de plus en plus à la couverture : c’est pas bien d’être si superficielle mais tant pis !
3) Sans lire les chroniques de mes amis blogueurs, si je vois qu’un livre est bien reçu dans la blogo, il me le faut. Même si je ne le lis pas tout de suite pour pouvoir l’apprécier sans non plus trop en attendre.
4) Les vidéos sont pour moi la tentation absolue, surtout celles de Azilys. Les vlogueurs que je suis ne spoilent pas et me donnent les informations suffisantes pour savoir si un roman me plaira ou pas.

Confession n°5 :
Il m’est impossible d’abandonner un livre en cours de lecture

Même si le roman en question m’ennuie, je me fais un point d’honneur à aller au bout. Naïveté ou bêtise, j’ai toujours l’espoir qu’il se passe quelque chose, même tardivement.

Confession n°6 :
Il m’arrive de devoir arrêter de lire car l’émotion étant trop forte, 
je ne peux m’empêcher de pleurer toutes les larmes de mon corps.

Il faut dire que cela arrive souvent lorsqu’il s’agit de scènes où il est question d’animaux, surtout avec les chiens pour la raison que vous connaissez tous ! Dès qu’il arrive quelque chose à un chien dans un roman, la fontaine, la cascade de pleurs se met en marche et il est très difficile de pouvoir l’arrêter. La dernière fois que c’est arrivé, il m’a fallu plus d’une heure et demi pour pouvoir arrêter de pleurer et reprendre ma lecture.

Dès qu’il est question d’enfants maltraités, de maladies, de femmes violées, d’amour impossible… bref à peu près tout en somme, je ne peux pas m’empêcher de pleurer et du coup, ben je n’arrive plus à lire ! Je suis sans doute trop émotive parce que ça n’arrive pas que dans les livres, ça marche aussi avec les films et les séries.

Confession n°7 :
Je commence beaucoup trop de sagas à mon goût et n’en finis que très peu…

Forcément, à chaque nouvelle saga publiée, j’ai envie de la commencer ! Du coup, je me retrouve avec une montagne de tomes 1 lus mais pas le temps pour lire la suite de chaque saga commencée !
Pourtant, on ne peut pas dire que ce n’est pas faute d’avoir les tomes déjà à disposition puisque pour la plupart, la suite m’attend dans ma bibliothèque mais voilà, je trouve toujours autre chose à lire et du coup, je stagne dans la plupart de mes sagas.
Il est rare que je lise tous les tomes d’une saga rapidement à moins qu’elle ne soit vraiment un ENORME COUP DE COEUR comme ce fut le cas avec Charley Davidson de Darynda Jones ou encore Les Hathaway de Lisa Kleypas.

Confession n° 8 :
Une mise en page condensée ne me donne pas envie de lire le roman

Eh oui, si la couverture peut à elle seule me donner envie de lire un roman, parfois la mise en page d’un livre me fait l’effet tout inverse !
Je déteste voir, en parcourant en diagonale un roman, une mise en page assez fermée, condensée, et donc PAS DU TOUT AEREE ! J’aime quand un chapitre commence à la page suivante et non pas juste à la fin de celui qui se termine. J’aime quand l’écriture n’est ni trop grosse ni trop petite, qu’il y a de bonnes marges. J’aime aussi quand il y a un petit espace dans un même chapitre pour marquer une pause.
Bref, j’aime quand la mise en page donne envie de se perdre dans le récit. Ce qui n’est pas le cas quand l’écriture ou les marges sont trop petites ou quand il y a du gros paté de texte sans aucun espace dedans !

Parfois, c’est juste une question de police d’écriture aussi ! Il y a des polices que j’adooooore et d’autres qui me font horreur !

Je me doute aussi que parfois les petits éditeurs cherchent à faire une économie de papier en prenant une police à petite taille ou en diminuant les marges mais sincèrement, pour moi, ça me donne plus envie de fuir que de lire le roman en question !

Confession n°9 :
Il arrive qu’à la fin d’un roman,  suite à un horrible cliffhanger,
j’ai des envies de meurtres assez fortes vis-à-vis d’un auteur

Je vous rassure, ce n’est pas si souvent que cela ! Mais il est arrivé que suite à un gros cliffhanger, j’ai vraiment eu envie d’assassiner l’auteur pour avoir osé nous faire cela, à nous pauvres lecteurs qui devons alors attendre parfois de très longs mois avant de pouvoir lire la suite. 
Je ne me souviens pas de toutes les fois où j’ai ressenti cela sauf une fois où cela avait été vraiment très fort : c’est avec le tome 2 des Etoiles de Noss Head de ma Sophie Jomain. Je l’aime d’amour cet auteur mais ce qu’elle fait à Leith et Hannah à la fin du tome 2, c’est juste pas possible ! 
Le pire, c’est qu’il paraît qu’elle a osé refaire la même chose avec le tome 4, du coup je me demande si je vais le lire tout de suite ou attendre la sortie du tome 5 qui sera aussi le dernier…

Confession n°10 :
S’il me prend d’aller aux toilettes avec un livre,
je sais quand j’entre mais pas quand je sors…

Je ne pense pas que cette confession nécessite plus de bla bla, je pense que les lecteurs que vous êtes auront très bien compris où je veux en venir 🙂

Commentaires

  1. J'adore ! Je me retrouve dans les confessions 3-4-5 et la 10 même si je préfère prendre des magazines sinon c'est certain, je ne ressors pas ! 10 avril 2013 11:57

  2. J'aurais pu mettre aussi le fait de pleurer toutes les larmes de mon corps, pourquoi n'y ai-je pas pensé ? Enfin c'est assez rare, heureusement. Parce que sinon entre les livres tristes et les films tristes (et les séries où il se passe des trucs tristes), je serais déjà desséchée :D En tous cas tu n'es pas seule ! 10 avril 2013 13:03

  3. Je suis exactement pareille en ce qui concerne mes achats. La couverture est dans 60% des cas ce qui me motive. Les 40 autres sont soit des sagas que j'ai trèèèèèèèès envie de lire et là je fais fi de la couverture même si elle est moche (je pense à la Confrérie de la dague noire notamment), soit des livres dont j'ai entendu parlé en bien. Tu m'as fait bien rire avec tes confessions 9 et 10 ! Lol...En effet, le tome 4 de NH va te faire hurler. Maintenant, j'dis ça... :p 10 avril 2013 14:28

  4. Excellent ! Je me retrouve complètement dans la confession n°3, je lisais quelques livres par-ci par-là, Harry Potter est dans ma bibliothèque et Twilight a été aussi l’élément déclencheur et depuis la lecture est devenue une drogue. 10 avril 2013 18:38

  5. ah je me retrouve dans presque tous les points!!!! Moi aussi je ne prête pas et je déteste emprunter à la bibliothèque car si je lis un livre il faut qu'il m'appartienne!!! Et moi aussi sans twilight je ne serais pas à dévorer autant de livres actuellement.... 10 avril 2013 21:16

  6. C'est vrai que les mises en page condensées peuvent faire peur, mais si le livre et le style de l'auteur est bon, c'est bête de se privé. Le tout est de se lancer. Ah les sagas ... c'est un gros problème pour beaucoup je pense, moi compris. x) J'essaye de me limiter dans les achats et les lectures de nouvelles sagas mais quand l'envie est là ... dur de résister :) Dur aussi d'abandonner un livre quand je n'aime pas ... heureusement c'est assez rare, j'ai toujours espoir que ça s'améliore, ce qui me pousse à continuer ... heureusement qu'après on peut arrêter la saga si c'est une saga. 10 avril 2013 21:21

  7. Je me reconnais pour la maniaquerie des livres : je ne supporte pas qu'un livre soit corné, écrit dessus :o (je n'écris que sur la première page quand il m'appartient avec mon nom, la date et où je l'ai eu). Pareil, j'amène mes livres aux toilettes une sale manie. Qui n'a pas eu des envies de meurtre après un cliffhanger ? :D 18 avril 2013 16:25

  8. J'ai quasiment toutes les mêmes "manies" que toi, comme quoi on se ressemble entre lecteurs compulsifs :D Seule différence, moi j'emprunte pas mal de livres à la bibliotèque, pas par envie mais car ca revient moins cher :D. J'adore ton site, et je le suis depuis longtemps même si c'est la première fois que je laisse un commentaire étant donné que je viens juste d'ouvrir mon blog :) Bonne continuation 13 novembre 2013 00:18

Laissez un commentaire

19 June 2018 23:36