Demain

demain guillaume mussoTitre VO/VF : Demain

Auteur : Guillaume Musso (FR)

Publié aux Editions XO
Date de publication : 28 février 2013

Genre : Contemporain, Romance, Thriller

Pages : 430

Prix : 21,90 €
Commander sur amazon : Demain  

Notestar-3-5


Quatrième de couverture

Elle est son passé…
Il est son avenir…

Emma vit à New York. A 32 ans, elle continue de chercher l’homme de sa vie. 
Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans.

Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu’ils ont enfin droit au bonheur.  Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan.

Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant… ils ne se croiseront jamais.

Jeu de mensonges ? Fantasme de l’un ? Manipulation de l’autre ?
Victimes d’une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un simple rendez-vous manqué…

Mon avis

Dès la lecture de la quatrième de couverture, j’ai eu une irrésistible envie de lire le roman. Il faut dire que cette histoire de rendez-vous manqué était très intrigante et j’avais très envie d’en savoir plus. Si j’ai trouvé le concept de l’auteur très original, je n’ai cependant pas adhéré à tout ce qui se passe dans le roman. Une belle découvertes certes MAIS…

***** L’intrigue *****

Dès le début du roman, je me suis retrouvée complètement plongée dans l’histoire : il ne faut en effet pas longtemps à l’auteur pour planter le décor et que l’on en arrive à ce fameux rendez-vous manqué ! Du coup, on ne perd pas son temps inutilement, on est directement captivé par l’histoire, les pages se tournent quasiment toutes seules tellement on a envie de savoir ce que l’auteur nous a prévu pour la suite !

Même si l’intrigue se colore d’une petite touche fantastique tout à fait improbable, cela ne m’a pas dérangée du tout. Il faut dire que c’est sans doute cet élément super original qui donne au récit une certaine magie qui fait que le lecteur se prend au jeu de l’histoire dès le début.
L’auteur n’explique pas vraiment d’où vient cet élément fantastique, se contentant de dire « cela n’aurait jamais du arriver, c’est totalement impossible mais voilà par un étrange phénomène inexplicable, ça arrive quand même ! ». Et j’ai trouvé ça juste parfait. Je n’aurais pas aimé qu’il entre dans des considérations archi compliquées, parfois expliquer les choses en disant qu’elles se passent sans qu’on puisse les expliquer, c’est tout aussi bien.

Je n’ai donc rien à reprocher à la première partie qui m’a complètement emballée du début jusqu’à la fin, il me tardait vraiment de savoir si Emma et Matthew allaient enfin pouvoir se rencontrer ou pas !

Par contre, j’ai eu beaucoup plus de mal une fois que la seconde partie s’est mise en place, qui correspond plus ou moins au moment où Emma et Matthew se retrouvent privés d’un moyen de pouvoir communiquer ensemble. Emma va alors s’immiscer dans la vie de notre beau héros et les choses vont franchement prendre une tournure à laquelle je ne m’attendais pas.

Pour avoir déjà lu un autre roman de Guillaume Musso, j’ai bien compris que notre auteur aimait mélanger les genres. Il suffit de voir que sous ce roman aux allures de romance, on retrouve déjà une petite note fantastique mais aussi… un côté très thriller ! En soi, ça ne m’a pas du tout dérangée, j’aime assez que les auteurs me baladent dans plusieurs genres et me donnent au final une histoire surprenante, à laquelle je ne m’attendais pas du tout…
Et pour être complètement honnête avec vous, ce fut le cas ! Oui, j’ai été surprise, oui je ne m’attendais pas du tout à cela MAIS NON, cela ne m’a pas semblé du tout crédible !

Encore une fois, Guillaume Musso sait parfaitement ce qu’il fait, il donne les indices qu’il faut au bon moment, il laisse planer un suspense monstre jusqu’à la fin et autant vous dire qu’en lisant, je ne pensais pas du tout à « tiens, j’aime moins ce qu’il a fait là » ou « tiens, c’est bizarre ça » ou d’autres réflexions dans ce genre que je me fais souvent quand je suis en train de lire un livre. Que du contraire, c’était plus « purée, mais qu’est-ce qui va se passer ? J’ai hâte de savoiiiiiiiiiiir… » ou encore « allez, encore un chapitre, le souper attendra encore un peu ! ». 
Bref, j’étais CAPTIVEE !

MAIS une fois que le pot aux roses a été dévoilé, j’ai eu l’impression qu’on allait dans une surenchère de sensationnel qui ne m’a pas du tout parue crédible. L’intrigue était certes originale mais au final ça devenait trop gros.
Déjà qu’il y avait cette petite touche fantastique d’improbable auquel le lecteur se dit « ok, c’est pas possible, mais j’achète quand même », autant là c’était juste la goutte d’eau de trop pour qu’on y croit plus du tout ! L’auteur en avait déjà fait assez dans la première partie sans l’inconcevable pour encore surenchérir dans la seconde. Certains considèreront que c’était peut-être la première partie qui était too much alors que la seconde va leur paraître crédible. MAIS j’ai peut-être encore la naïveté de croire que la situation vantée dans la seconde partie ne pourrait pas se passer dans la vraie vie…

J’ai également été déçue par la fin du roman. Le début de romance entre Matthew et Emma m’avait beaucoup plu et forcément j’attendais une fin mémorable pour nos deux protagonistes. Force est de constater que ce n’est pas le cas. 
Matthew n’est pas dans les mêmes dispositions que lors de sa première rencontre avec Emma lors de la fin du roman (et ça se comprend parfaitement vu ce qu’il a vécu) et le changement qui s’opère en lui, je ne l’ai pas compris. C’est trop rapide, ça ne repose sur rien de concret…  Leur première tentative m’avait paru beaucoup naturelle, logique et aussi crédible.

***** Les personnages *****


Au niveau des personnages, je n’ai pas été particulièrement séduite par ces derniers. Ils sont intéressants, ne sont pas superficiels mais pourtant la sauce n’a pas pris pour autant.

J’ai préféré Emma à Matthew, tout simplement parce qu’elle m’a plus touchée. Et pourtant des deux, ce n’est pas elle qui a l’histoire la plus triste. Emma est une jeune femme assez fragile, oscillant parfois par des périodes de très grosses déprimes durant lesquelles elle peut avoir des envies suicidaires. Elle n’a jamais eu de chance en amour, tombant la plupart du temps sur des mecs déjà casés qui lui promettent bien évidemment de quitter leur femme pour être avec elle. Ceci dit, cette promesse n’est jamais suivie dans les faits.
Sur le plan professionnel, Emma est une jeune femme accomplie puisqu’elle est sommelière dans un grand restaurant.
Emma est une jeune femme assez déterminée, quand elle veut quelque chose, elle fait tout ce qui est possible pour l’avoir. Si j’aime assez ce trait de caractère, je trouve qu’ici parfois c’était limite de l’obsession. Elle ne connaît pas Matthew depuis longtemps et j’ai trouvé qu’elle s’immisçait un peu trop facilement dans sa vie. Il lui plaît ok mais ils n’ont pas discuté suffisamment pour, selon moi, se mêler de sa vie comme elle le fait.

Je comprends la peine de Matthew. Il était très amoureux de sa femme, Kate et il l’est toujours un an après son accident mortel. Il a perdu le goût de tout, habitué à son train train quotidien pour pouvoir payer le crédit de la maison et subvenir aux besoins de sa fille mais sans rien demander de plus. Au début du roman, il semble quand même vouloir faire l’effort de faire une nouvelle rencontre et aller de l’avant.
Ceci dit, quand l’histoire se met en place et qu’il comprend ce qu’il passe, je n’ai pas vraiment apprécié qu’il puisse demander à Emma de faire ce qu’il lui demande de faire (je reste vague pour ne rien dévoiler de l’histoire), j’ai trouvé que c’était vraiment déplacé. En plus, il a l’air de considérer cela comme un dû alors que pas du tout.
A la fin du récit, j’ai également trouvé qu’il y avait un changement en lui qui était trop rapide, mal venu vu ce qu’il ressentait. 

Kate, l’épouse décédée de Matthew, joue néanmoins un rôle très important dans l’histoire. D’abord, on apprend à connaître le personnage selon les dires de Matthew mais la seconde partie de l’histoire nous laisse découvrir un tout autre personnage ! 

Il y a d’autres personnages dans le récit qui m’ont plu comme April, la locataire de Matthew, qui essaie vraiment de lui redonner l’envie de vivre et d’aller de l’avant. Elle met une petite touche de folie dans le récit. Et aussi Romuald, le geek, capable de tout faire ou presque avec un ordi et d’une loyauté à toute épreuve.

 

***** L’écriture *****


Le style de l’écriture de Guillaume Musso reste très simple mais efficace. Des chapitres courts et rythmés qui permettent de s’aligner sur la dynamique assez rapide du récit, surtout en seconde partie. 
Comme cela avait été aussi le cas dans L’appel de l’ange, j’aime toujours autant retrouver des petites citations en début de chaque chapitre.

***** Conclusion *****

En bref, j’ai passé un bon moment avec ce roman, même si j’ai des réserves. Il n’y a pas à dire, Guillaume Musso maîtrise son intrigue et arrive à distiller les éléments propices à la montée du suspense au bon moment pour rendre le lecteur encore plus accro. Si j’ai su passer outre le côté improbable de la note fantastique qu’il introduit, malheureusement le côté trop théâtral du côté thriller a été fatal. Pour moi, la fin du roman n’est pas crédible ! Dommage ! 


big_smile
Les points + :

  • Un sacré page-turner : une fois l’histoire posée, on a qu’une envie  : SAVOIR !
  • Une idée de base très originale et même si c’est improbable et complètement impossible, ça marche !
  • Un style d’écriture simple, dynamique et rythmé : ça colle parfaitement à l’intrigue.

Les points – :

  • Le côté thriller du roman est trop gros, je n’ai pas du tout adhéré ;
  • La fin n’est pas en adéquation du tout avec l’un des personnages : on ne comprend pas le revirement brutal de Matthew.


Les copinautes l’ont lu et ont donné leur avis : Benjamin59, Nane42, Livres-and-cie et encore d’autres sur la page BBM du livre :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je le lis prochainement, je ne rate aucun Musso :) Bises 8 avril 2013 12:21

  2. Je ne suis pas très Musso donc je ne peux même pas te dire si cela va me tenter ou non :( 8 avril 2013 14:34

  3. Coucou, Jess ! J'ai beaucoup aimé ce Musso. J'ai été surprise lorsque j'ai compris le pourquoi du comment ils ne se sont pas croisés au resto ^^ J'espère que tu vas bien et que tu pourras faire une petite vidéo ce lundi ^^ 18 avril 2013 14:46

  4. Je me retrouve tout à fait dans ton avis. J'ai bien aimé la première partie (même si j'en avais deviné les tenants) mais j'ai trouvé la partie thriller beaucoup trop tirée par les cheveux et rocambolesque à mon goût. 4 juillet 2014 09:51

Laissez un commentaire

16 August 2018 04:18