Code Sara, tome 1

Code sara 1

Titre VF : Code Sara #1
Titre VO : Cold Fury

Auteur : T.M. Goeglein (USA)
Traduction de Emmanuelle Pingault

Publié chez Milan – Collection Macadam
Date de publication : 30 janvier 2013

Genre : Jeunesse

Pages : 344

Prix : 15,20 €
Commander sur amazonCode Sara (ex-Cold fury) T.1

Notestar-2-5



Quatrième de couverture

Une minute.
Il a suffi d’une minute pour que Sara Jane Rispoli regrette de ne pas avoir pu dire au revoir à ceux qu’elle aime.
Une minute pour que Sara Jane réalise que sa famille lui ment depuis toujours.
Une minute pour que la vie de Sara Jane se résume à trois mots : fuir, lutter, se cacher.
Mais fuir ne suffit pas toujours.

Mon avis

Une quatrième de couverture mystérieuse, une couverture assez voyante, il ne m’en a pas fallu plus pour avoir envie de découvrir Code Sara. Mais au final, c’est malheureusement un bilan mitigé que je fais sur cette lecture et je vous dis tout de suite pourquoi…

Sara Jane Rispoli sent depuis toujours qu’un grand secret entoure sa famille et qu’il y a bien plus derrière les façades de la boulangerie familiale. 
En rentrant chez elle un soir, elle va retrouver sa maison sans dessus dessous et toute sa famille évaporée : son père, sa mère et son petit frère ont disparu. Elle ignore même s’ils sont toujours en vie.
Pourtant, portée par une force qui lui dit qu’ils sont toujours vivants, Sara Jane va tout mettre en oeuvre pour retrouver sa famille.
Mais avant cela, il lui faut absolument découvrir ce grand secret que lui ont toujours caché les siens.
Et Il faut qu’elle le découvre vite car outre son oncle Buddy, des inconnus se lancent à sa poursuite…

*****

Comme je vous le disais en intro, je n’ai pas particulièrement apprécié cette lecture.  Même si l’intrigue m’a plu, j’ai trouvé qu’il y avait certaines choses qui manquaient de crédibilité. De plus, je n’ai pas accroché avec le personnage de Sara Jane et le style de l’écriture ne m’a pas convaincu.

Concernant l’intrigue, il y a du bon et du moins bon.

J’ai vraiment trouvé l’intrigue très originale et très bien construite. L’auteur arrive à allier suspense et fantastique dans une même histoire. Cela ne m’a pas dérangée de retrouver un élément fantastique dans cette histoire pourtant bien ancrée dans notre vie de tous les jours, que du contraire. L’univers de l’auteur est bien pensé, assez cohérent dans son ensemble et j’ai bien ressenti l’ambiance particulière du récit.

Mais par contre, j’ai trouvé qu’il y avait une sorte de « surjeu » dans ce qui arrivait à l’héroïne au point qu’à un moment j’ai trouvé ça trop gros pour être crédible. Le petit coup de pouce qui arrive au bon moment, le méchant qui revient toujours,… Bref, j’ai eu l’impression de me retrouver dans un genre de film à la « Die Hard« , genre dont je ne suis pas vraiment fan, justement à cause de cette surenchère dans l’action qui fait qu’à partir d’un moment, c’est tellement ridicule qu’on y croit plus !

Concernant l’univers, j’ai trouvé qu’il était très facile à comprendre et à s’en imprégner. Encore une fois, je salue l’auteur pour l’originalité. 
J’ai aimé la manière dont l’auteur aborde son histoire, avec un prologue assez mystérieux qui dévoile des éléments clés de l’histoire mais sans en dire trop… juste assez pour éveiller l’intérêt du lecteur. Puis, dans le chapitre 1, on reprend le récit depuis le tout début et on avance doucement mais sûrement vers les révélations.
Le suspense monte crescendo car on a vraiment envie de découvrir le secret de la famille Rispoli. L’auteur fait les révélations au bon moment et les explications sont assez claires et précises pour nous permettre de poursuivre l’histoire en profitant du suspense mais en arrêtant de se poser des questions existentielles sur le pourquoi du comment !


Malheureusement, si je n’ai pas adhéré au roman, c’est aussi à cause du fait que je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage principal, Sara Jane.

Pourtant, l’héroïne est une jeune fille très sympathique et assez maligne. Elle va montrer dès le moment où sa famille va disparaître un sang froid à toute épreuve. Elle ne va jamais céder à la panique et prendre toujours les bonnes décisions pour avancer et comprendre ce qui se passe. En bref, elle est tout ce que je ne serai pas placée dans la même situation qu’elle !
Pour une raison qui m’est inconnue, je n’ai pas réussi à m’attacher à elle, à m’inquiéter pour ce qui lui arrivait. Bref, elle m’a laissé totalement indifférente.

Par contre, je dois dire que j’ai bien aimé son ami, Doug, un fan de cinéma un peu grassouillet. Doug n’aime pas la violence et malgré les remarques désagréables, la méchanceté de ses camarades de classe à son égard, il reste stoïque et ne répond jamais rien, ce qui a le don d’énerver encore plus ses « bourreaux ». Ce personnage m’a beaucoup plus touchée que Sara Jane.

Je pressens également qu’un triangle amoureux va se mettre en place dans les prochains tomes. Sara Jane semble très intéressée par un garçon de son école mais un bad boy entre également en scène et mon petit doigt me dit qu’il pourrait avoir un rôle important dans la suite. Perso, ce bad boy m’a de suite plus attirée, car plus charismatique que l’ami d’école, bien que ce dernier soit très sympathique aussi !


Mais, ce que j’ai le moins aimé dans ce roman reste le style d’écriture. Je ne dis pas que le roman est mal écrit, que du contraire ! Mais étant donné que Sara Jane se retrouve seule, il y a de longs passages racontés et peu de dialogues. Du coup, même si l’intrigue était intéressante et rythmée, j’avais l’impression de ne pas avancer au vu des longs passages narratifs. Si dans certains livres, ça passe, ici ça m’a plus freinée qu’autre chose, si bien que j’ai mis 6 jours pour finir un roman d’à peine 350 pages.


EN BREF,  je reste très mitigée sur cette lecture. J’ai aimé certaines choses et d’autres non. Si l’intrigue est originale, j’ai cependant trouvé qu’on allait dans la surenchère au niveau de l’action, ce qui ne la rendait absolument pas crédible à mes yeux. Je n’ai pas non plus apprécié le personnage principal mais d’autres personnages m’ont plu et j’aimerais bien en savoir plus à leur sujet. Enfin, le style était trop descriptif dans ce premier tome.
Lirai-je donc la suite ? Je vous avoue qu’en refermant le roman, je m’étais dit que non, je ne continuerai pas la saga mais en rédigeant cette chronique et en revoyant les points positifs notés, je me dis que je lancerai peut-être une petite chance au second tome. On verra bien !


Très mitigée, je suis !
Les points + :

  • L’originalité de l’univers ;
  • La manière dont l’auteur présente l’intrigue : le suspense monte crescendo !
  • L’intrigue laisse présager un triangle amoureux, ce qui me donne envie d’en savoir plus sur les personnages masculins.

Les points – :

  • Une surenchère dans l’action qui rend l’intrigue peu crédible. Désolée mais je ne suis pas fan des histoires genre « Die hard » !
  • Un personnage principal qui malgré toutes ses qualités n’a pas réussi à m’émouvoir. Je suis restée totalement indifférence à Sara Jane.
  • Un style d’écriture un peu trop descriptif dans ce premier tome.

les copinautes l’ont lu et ont donné leur avis : TheChouille, Benjamin59 et bien d’autres sur la page BBM du livre sur Livraddict : 

Logo Livraddict

Laissez un commentaire

17 August 2018 03:56