La famille Beauchamp, tome 1 : Les sorcières de North Hampton

Titre VF : La famille Beauchamp #1 : Les Sorcières de North Hampton
Titre VO : Witches of East End (book 1)

Auteur : Melissa de la Cruz (USA)
Traduction de Hélène Bury

Publié aux Editions Orbit
Date de publication : 09 janvier 2013 

Genre : Fantastique

Pages : 374

Prix : 13,90 €
Commander sur amazonLes Sorcières de North Hampton

Note

 

Quatrième de couverture

Joanna Beauchamp et ses filles Ingrid et Freya vivent à North Hampton, à la pointe de l’île de Long Island. La ville, belle et brumeuse, semble comme figée dans le temps, et les trois femmes y mènent une vie en apparence paisible.
En réalité elles sont de puissantes sorcières : ressusciter les morts, guérir les blessures er les peines de coeur, prédire l’avenir,… autant de pouvoirs qu’elles n’ont pourtant pas le droit d’utiliser.
Jusqu’au jour où Freya, la fille rebelle, emportée par un dangereux jeu de désir entre deux frères, met son secret en péril. Et quand North Hampton devient le théâtre d’évènements tragiques, les trois femmes comprennent qu’elles ne pourront plus longtemps dissimuler leur vraie nature.

Mon avis

 Je n’avais encore jamais lu Melissa de la Cruz, et pourtant j’ai bien 3 tomes des Vampires de Manhattan dans ma PAL ! Lorsque j’ai vu que sa nouvelle saga dédiée aux sorcières arrivait en France, chez Orbit, je ne me suis pas posée de questions ! Au final, j’ai beaucoup aimé découvrir ce premier tome des Sorcières de North Hampton malgré quelques petits défauts. Pour tout vous dire, ça m’a donné envie de jeter un oeil sur les autres bouquins de l’auteur :)

 A North Hampton, dans une petite communauté assez paisible, trois sorcières se sont installées pour vivre une vie normale, sans magie. Joanna et ses deux filles, Ingrid et Freya, ne peuvent en effet plus exercer leur magie depuis la Restriction et sont donc obligées de vivre comme des humains.
Si elles ont réussi à supporter cette situation pendant plusieurs siècles, celle-ci commence véritablement à les peser. Que ce soit Ingrid, Freya ou bien Joanna, l’envie de refaire de la magie va de plus en plus se faire pressante. Les sorcières en usent de plus en plus et sans véritablement s’en cacher de leurs voisins.
Mais d’étranges phénomènes se passent à North Hampton au même moment et les habitants, paniqués, cherchent un coupable.
Et si les sorcières , malgré le côté inoffensif de leurs sorts, étaient à nouveau pointées du doigt ?

*****

Ah les sorcières ! Mes « créatures » fantastiques préférées ! Secrètement, j’ai toujours rêvé en être une (oui, oui, je sais qu’il y a Méphista mais je ne parle pas de ce genre de sorcières… moi je parle d’être une gentille sorcière avec plein de supers pouvoirs comme par ex arrêter le temps ou faire tout sauter (oui, Piper a toujours été ma soeur Halliwell préférée !). Et tout cela, c’est la faute de la série Charmed évidemment, retraçant les aventures de trois grandes sorcières qui sont également des soeurs très unies liés par le célèbre et très puissant « Pouvoir des Trois ».

Et tout de suite, je vous avoue que sans trop savoir pourquoi, j’ai retrouvé un peu l’ambiance Charmed avec ce récit. Pourtant, la mythologie n’a rien à voir, il s’agit de deux soeurs et une mère et non de trois soeurs, mais voilà la série me manque sans doute de trop et de fait, cette nostalgie a profité au récit puisque je me suis directement laissée charmée par l’ambiance du roman.

Malgré un début assez longuet, l’histoire des Sorcières de North Hampton m’a beaucoup plu. 
On retrouve trois sorcières qui ne peuvent plus exercer leur magie à cause d’une Restriction qui leur a été imposée des siècles auparavant. Elles essaient de vivre au quotidien comme des humains normaux mais après le manque commence à se faire cruellement sentir et vous savez ce qu’on dit, « chassez le naturel, il revient au galop » !
Du coup, nos trois sorcières vont reprendre doucement leurs activités magiques pour aider la communauté de North Hampton.

J’ai vraiment adoré découvrir les pouvoirs de chacune, puisque comme pour les soeurs Halliwell dans Charmed, nos trois sorcières n’ont pas les mêmes capacités ! 

Ce qui m’a un peu moins plu par contre, c’est d’attendre si longtemps avant d’en apprendre plus sur cette fameuse Restriction. Je suis peut-être une grande impatience mais s’il y a quelque chose que je déteste quand je lis un livre, c’est de voir qu’on insiste sur un élément sans pourtant le développer directement. Cela a tendance à me rendre complètement folle et me faire tourner rapidement les pages (sans les lire) juste pour voir si l’élément en question est abordé plus tard dans le récit.

La mythologie mise en place est très intéressante bien que j’espère en découvrir plus dans les prochains tomes. L’univers est assez original et reste toujours attaché à la première saga de l’auteur puisque l’on fait référence aux Sang-Bleu, les fameux vampires de Manhattan !  Pas de doute que les fans de la première heure sauront apprécier le clin d’oeil. Pour ma part, n’ayant toujours pas lu Les Vampires de Manhattan, je vous avoue que rien que l’aperçu que j’ai eu m’a donné envie de le lire. Mais ne vous inquiétez pas, les Sang-Bleu, même s’ils sont présents, ne tiennent pas une grande place de l’histoire et si vous n’avez pas lu Les Vampires de Manhattan, vous ne serez pas pour autant perdu !

Ceci dit, je dois bien avouer que certains éléments de la mythologie m’ont vraiment surpris étant donné que c’était la première fois que je lisais de telles choses en ce qui concerne les sorcières. Ce qui est un peu dommage, c’est qu’il manquait encore quelques explications complémentaires pour bien en comprendre la portée… car là, je me pose de multiples questions (par exemple, sur ce qui arrive aux filles quand l’une d’elle vient à se faire tuer…). 

Un triangle amoureux se met également en place, et bien que je dois dire que je préférais me concentrer sur l’histoire, les personnages et le côté magie, c’était très prenant, j’avais très envie de savoir comment tout cela allait se terminer pour les trois protagonistes impliqués.

En tout point de vue, l’histoire reste très prenante, l’auteur arrive parfaitement à insuffler du suspense, de la tension dans tout le récit. Une fois passé la présentation un peu longue du début, j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, à tenter de deviner ce qui allait se passer et j’ai vraiment passé un super bon moment en compagnie de la famille Beauchamp.

Je n’ai vraiment qu’une seule grosse déception à pointer, c’est la rapidité avec laquelle la fin arrive. J’ai vraiment eu l’impression que c’était bâclé et c’est vraiment dommage car ça gâche un peu mon ressenti final.
L’auteur nous donne enfin les informations que l’on attend, notamment sur la Restriction, mais elle nous donne également une foule de détails sur la mythologie et j’ai trouvé que ça faisait un peu désordonné.
Comme je vous l’ai dit, j’étais frustrée au début de ne pas en savoir assez dès le départ et sur la fin, bien au contraire, j’en ai reçu trop d’un coup.
De plus, la manière dont les choses se passent est assez précipitée et vraiment trop rapide, trop facile. Les filles, qui peinaient à comprendre ce qui se passe durant tout le récit, ont subitement l’illumination, ce que je n’ai pas trouvé très crédible. De plus, l’auteur arrivait à distiller une tension, une angoisse sur un grand danger durant tout le récit et puis on se retrouve à la fin avec un drôle de sentiment, « tout ça pour ça ! »  est la phrase qui me vient à l’esprit pour résumer ce que j’ai pensé.

Ceci étant dit, l’auteur a néanmoins su « se rattraper » sur les toutes dernières pages en faisant apparaître un nouveau personnage sur le fil ! Du coup, je suis très intriguée et je ne vous cacherai pas que j’ai vraiment envie de le lire la suite, malgré cette petite déception.

Au niveau des personnages, globalement je dois dire que j’ai beaucoup aimé le trio de sorcières. Chacune à sa personnalité propre et j’espère en découvrir encore plus sur elles et sur d’autres personnages qu’on découvre à peine dans ce premier tome.

Tout d’abord, Ingrid, la plus sérieuse des deux soeurs. Ma première impression était qu’elle était aussi la plus coincée des deux. Intelligente, très réservée, je dois dire qu’au début, je la trouvais assez distante et assez froide. Elle prend son travail très au sérieux, sans pour autant savoir être flexible, ce qui lui vaut une réputation de vieille fille super méga coincée dans la communauté de North Hampton.
Si Ingrid garde de la distance avec les autres, ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas attentive aux autres, que du contraire. Elle aimerait tant pouvoir aider les gens qu’elle apprécie avec sa magie. D’ailleurs, contre toute attente, là où je pensais qu’elle allait s’énerver sur sa soeur quand elle lui a dit qu’elle s’était servi de ses pouvoirs, Ingrid n’a rien dit et en profité à son tour pour faire de même !
Ceci dit, il y a quelque chose qui m’a profondément agacée chez elle : c’est qu’à un moment, elle n’a pas l’air de savoir ce qu’elle veut ou plus précisément elle veut quelque chose quand il n’est plus à sa portée alors que quand il l’était, elle n’en voulait pas. Cette attitude m’énerve vraiment, si à l’adolescence ça se comprend, une fois adulte, j’ai un peu de mal à comprendre…

Freya, la cadette, est aussi la plus volage des deux et la plus exubérante. D’ailleurs, elle choque d’entre de jeu lors de sa soirée de fiançailles. Franchement, ma première impression de Freya ne fut pas la bonne du tout ! Ceci dit, malgré son tempérament un peu volage, Freya est une jeune fille pleine de vie qui ne cherche aussi qu’à faire le bien autour d’elle et que les gens soient heureux. 

Quant à Joanna, la maman, elle m’a beaucoup touchée à la manière dont elle va se rapprocher du petit garçon, Tyler, qui est en fait le fils des gens qui travaillent pour les trois sorcières au manoir (parce qu’en fait, les filles ont beau être des adultes responsables, lorsqu’il s’agit de donner un coup de main à la maison pour le ménage, ben y a plus personne !). Joanna a du faire des choix difficiles dans sa vie mais elle a à coeur de protéger ses filles et les gens qu’elle aime. Elle apparaît très maternelle, très aimante. Et malgré le fait qu’elle en veut dur comme fer à certaines personnes, elle n’hésite pas de faire appel à eux quand la situation l’exige.

Au niveau du style de l’écriture, je dois dire que j’ai beaucoup aimé lire Melissa de la Cruz. J’ai trouvé que l’écriture était très agréable, les descriptions n’étaient pas longues et s’accordaient parfaitement dans le texte.  La narration est racontée à la troisième personne, de manière à suivre chapitre après chapitre chacune des sorcières


Conclusion

En bref, ce premier tome a réussi à me charmer par ses personnages différents et complémentaires à la fois, son univers magique prenant et son intrigue où la tension et le suspense étaient omniprésents : j’avais hâte de savoir ce qui se cachait derrière ce grand mystère qui était en train de transformer la vie paisible de North Hampton en véritable enfer.
J’ai aussi apprécié la manière dont l’auteur introduit les persécutions dont ont été victimes les sorcières dans le passé pour les remettre au goût du jour dans son récit : jusqu’au bout, le lecteur se demande si à l’heure actuelle, le jugement de la petite communauté sera le même ou pas !
Par contre, j’ai été déçue par la fin que je n’ai pas trouvé à la hauteur du suspense distillé dans le récit et complètement bâclée. Heureusement, l’auteur a su insuffler juste à la dernière page du renouveau au récit, et de quoi alimenter ma curiosité suffisamment pour que je lise la suite avec grand plaisir !

Un premier tome plutôt sympa, une mythologie originale et intéressante !
Bref, pas de doute les sorcières de North Hampton pourront compter sur moi pour lire la suite de leurs aventures !


Les points + :

  • Un univers original, une mythologie qui m’a surpris par moments, et qui ne demande qu’à être approfondie par la suite !
  • Des personnages hauts en couleur, des sorcières agréables, chacune avec son caractère, ses pouvoirs ;
  • Un triangle amoureux qui se met en place et très prenant : on a hâte de voir comment les choses vont se passer…. et autant dire que je n’ai rien vu venir !
  • Une intrigue agréable à suivre, très prenante, même si…

Les points - :

  • La mythologie ne se dévoile pas rapidement et vers la fin, j’ai trouvé que l’auteur en lâchait trop d’un coup, rendant parfois la compréhension un peu ardue ;
  • La fin vraiment bâclée et pas à la hauteur du suspense mis en place autour du danger qui rôde à North Hampton ;
  • En rapport avec la fin, j’ai trouvé que parfois les héroïnes comprenaient trop vite alors que ce n’est pas l’impression qu’elles donnaient sur la longueur du récit ;

Retrouvez également l’avis de ma copinaute chérie Mycoton qui a beaucoup aimé et d’autres avis sur la page BBM du livre sur Livraddict : 

Logo Livraddict

Commentaires

  1. J'ai eu la même sensation que toi en lisant les vampires de Manhattan (je me suis arrêtée au tome 1) : l'auteur parle également beaucoup du Comité (des vampires) mais sans nous donner plus d'explications. Celles-ci n'arrivent qu'à la fin et du coup, c'était un peu tard pour moi, déjà peu emballée par l'histoire pas franchement passionnante. J'espère que tu aimeras plus que moi ! Pour ma part, je pense du coup, que je vais m'abstenir de noter celui-ci si on y retrouve le même écueil ! 26 janvier 2013 19:40

  2. Il me tarde de retourner à North Hampton pour voir comment tout le monde s'en sort !! La suite promet d'être intéressante :D (enfin, j'espère :P ) 26 janvier 2013 20:06

  3. Moi aussi j'ai trouvé la fin bcp trop rapide. Ca ne colle pas avec le reste (pour le rythme) 27 janvier 2013 14:43

  4. Juste pour info : si ça t'intéresse lifetime (la chaine américaine qui diffuse army wives :) est en train de développé en ce moment même une série d'après les sorcière de north hampton elle s'appelera "Witches of the East End" 4 février 2013 22:49

Laissez un commentaire

7 décembre 2014 12:52