Fifty Shades, tome 2 : Cinquante nuances plus sombres

Titre VF : Fifty Shades #2 : Cinquante nuances plus sombres
Titre VO : Fifty Shades Darker

Auteur : E.J. James (USA)
Traduction de Aurélie Tronchet

Publié aux Editions JC Lattès
Date de publication : 03 janvier 2013

Chroniques des tomes précédents : Tome 1

Genre : Romance, Erotisme

Pages : 594

Prix : 17,00 €
Commander sur amazonCinquante nuances plus sombres

Note

**Attention** La quatrième de couverture ainsi que mon avis contiennent des SPOILERS sur le 1er tome. Vous voilà donc prévenus !

Quatrième de couverture

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice.
Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.

Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie…

Mon avis

Je trépignais d’impatience de pouvoir lire la suite de Fifty Shades. Comme vous le savez, j’ai vraiment apprécié le premier tome (qui est également un coup de coeur) et il me tardait vraiment de voir ce que l’auteur nous réservait pour ce second tome au vu de la manière dont se finissait le premier opus.
Une chose est sûre, même si ce tome 2 n’est pa exempt de défauts, je l’ai encore plus préféré au premier !

Entre Ana et Christian, c’est terminé ! Ana a décidé de rompre, étant persuadée qu’elle ne sera jamais celle qu’il faut à Christian vu qu’elle ne supporte pas les punitions qu’il lui inflige dans « la chambre des douleurs ».
Mais depuis leur séparation 5 jours auparavant, Ana est dévastée. Elle ne dort plus, elle ne mange plus et ne fait que pleurer. Son nouveau travail en tant qu’assistante d’un éditeur lui permet cependant d’oublier pendant quelques heures sa souffrance.
Christian va cependant la recontacter pour lui proposer de l’accompagner au vernissage de son ami, José, comme ils étaient supposés le faire. Ana accepte.
En chemin, Christian, qui vit cette rupture aussi mal qu’Ana, décide d’alors de changer les règles et de lui proposer un nouveau contrat. Ana acceptera-t-elle ?

*****

Je me suis littéralement jetée dessus dès que j’ai eu terminé ma lecture du Secret des Damnés #1.  En effet, impossible de laisser Christian et Ana plus longtemps dans ma PAL, surtout vu la manière dont le 1er tome se finissait.

C’est donc avec un grand plaisir et très impatience que je me suis plongée dans ce second tome, avec l’envie très pressante il faut le dire de voir comment l’auteur va rapprocher nos deux tourtereaux qui s’étaient séparés à la fin du tome 1. 

Et même si j’ai vraiment beaucoup aimé ce second tome, je dois dire que j’ai pourtant commencé sur une légère déception. Alors oui, j’avais hâte de les voir se rabibocher tous les deux, mais est-ce que je m’attendais à ce que ce soit aussi vite ? CERTAINEMENT PAS !
Je m’imaginais leur première rencontre, totalement fortuite, puis qu’ils décident de passer du temps ensemble sans qu’il soit question de sexe ou même de bisous, qu’ils se redécouvrent petit à petit et qu’ils discutent vraiment des problèmes qui ont fait qu’ils ont rompu. Alors certes, je n’aurais pas souhaité que cela prenne une plombe mais bon, une petite centaine de pages d’attente, d’impatience pour les voir à nouveau se bécotter en plus, je trouve que ce n’était pas déraisonnable !
Mais que nenni ! L’auteur expédie ça en deux temps trois mouvements et c’est sans doute l’un des plus gros reproches que je fais au roman.

Passé cette première déception, j’ai vraiment retrouvé ce que j’avais aimé dans le premier tome : les scènes de sexe épicées (même si elles finissent par se ressembler), l’histoire d’amour (bien qu’on tourne un peu en rond pendant un moment) et Christian Grey évidemment.

Parce que si j’avais déjà pu le constater dans le premier tome, le second vient confirmer l’évidence : OMG, je suis amoureuse de Christian Grey ! Ce mec me rend complètement folle ! 
Surtout que dans ce tome, Christian fait d’énormes efforts pour que sa relation avec Ana se passe bien. En lisant le roman, j’ai vraiment eu l’impression de retrouver le Christian qui m’avait séduit dans le premier tome et toutes les petites choses que je n’appréciais pas chez lui sont gommées dans ce second tome.
On en apprend plus sur son passé, sur le pourquoi il s’est jusqu’ici exclusivement engagé dans des relations dominant/soumise. Bref, Christian lève le voile sur son mystère… 

Par contre, on notera également que si Mister Cinquante Nuances est prêt à changer ses « petite habitudes » pour plaire à Ana, il y en a qui ont la dent dure et que Christian ne semble pas prêt de laisser tomber. En effet, plus « Mister je contrôle tout », tu meurs ! Et force est de constater que de voir jusqu’où il est prêt à aller en véritable control freak, ça fait peur et pas sûre encore une fois qu’à la place d’Ana, j’aurais accepté qu’il s’immisce à ce point dans ma vie privée.

Puisque j’en suis aux personnages, autant continuer dans ma lancée, même si finalement je n’ai pas grand chose de neuf à vous dire concernant Ana. En effet, contrairement à Christian où l’évolution du personnage entre les tomes 1 et 2  est assez flagrante, pour Ana, il faut admettre un total statut quo, je n’ai pas vu de réel changement chez elle, sauf peut-être qu’elle a réussi à me faire rire à certains moments (le meilleur moment restant la scène des enchères ^^)

Mais il faut noter également que si Ana m’a moins agacé dans ce tome-ci, son côte « Nous sommes trois dans ma tête » m’a une nouvelle vite énervée. Vous vous souvenez sûrement dans mon avis sur le tome 1 de cette manie d’Ana de toujours vouloir parler avec sa conscience ou sa « déesse intérieure ». Ce second tome n’y coupe pas puisqu’Ana vit toujours cette histoire passionnée à trois, nous livrant tantôt les impressions de sa conscience et tantôt celle de cette déesse intérieure visiblement très douée en gymnastique puisque celle-ci nous gave de triple salto et autres sauts que je serai incapable d’exécuter dès qu’elle est émoustillée. A contrario évidemment quand la déesse intérieure comprend que les parties de jambes en l’air sont reportées à plus tard, elle fait la tête aussi bien que mon chien quand il n’a pas ses croquettes ! Tout cela pour souligner l’absurdité de cette déesse intérieure qu’on devra – évidemment – se coltiner encore dans le troisième tome mais qui a le don royal de m’agacer (voire même de lever les yeux au ciel – je vous dis pas le nombre de fessées que j’ai frôlées à cause d’elle !) dès qu’elle fait son apparition !

J’apprécie également de plus en plus la jeune soeur de Christian, Mia, que je trouve très rafraîchissante ! Malheureusement, on ne voit pas assez Kate, la meilleure amie d’Ana, dans le récit vu qu’elle est en vacances tout le long (ne pensez pas qu’elle se la dore longuement au soleil, c’est juste que ce second tome – malgré ses 594 pages – se passe sur une période de temps très courte), j’espère vraiment retrouver leurs discussions dans le tome #3. Et sans trop savoir pourquoi, j’ai beaucoup d’affection pour le « garde du corps » de Christian, Taylor, totalement dévoué pour son travail !

Pour en revenir à l’intrigue, je l’ai trouvé un peu plus étoffée que celle du tome 1 où  il faut d’admettre qu’à part la relation Ana/Christian, c’était le désert, le néant, il n’y avait rien ! Leur relation est toujours au centre du récit évidemment MAIS l’auteur s’attarde un peu plus sur d’autres choses qu’Ana et Christian en couple. Une partie du roman est vraiment consacrée à Christian et son passé, non seulement sur le fait qu’il dévoile  un peu son mystère mais aussi sur le fait que ce passé va le rattraper d’une certaine manière, une autre se focalise plus sur Ana et son travail et il semblerait bien que cette intrigue soit ma base du tome 3 et soit aussi plus musclée (c’est tout ce qu’on espère !) En tout cas, j’ai hâte !!!

J’ai également beaucoup apprécié le fait qu’Elena, la Miss Robinson de Christian comme Ana l’appelle, soit présente physiquement dans le roman. Et je dois bien dire que la dernière scène dans laquelle Elena apparaît, c’est juste du pain béni, j’ai kiffé  !

Niveau scènes de sexe, ce second tome a vraiment perdu son caractère BDSM pour se rapprocher de quelque chose de plus conventionnel, mais en gardant sa saveur épicée. Certaines scènes m’ont particulièrement plu, particulièrement les deux dans l’ascenseur ! Visiblement, je dois secrètement fantasmer de le faire dans un ascenseur, je ne vois pas d’autre explication ! 

MAIS, parce qu’il y en a, je dois dire que j’ai été lassée des répétitions dans les discussions entre Ana et Christian. Bon Dieu que ça devenait énervant de voir les mêmes dialogues toujours se répéter, se répéter à l’infini. J’avais l’impression d’être Phil Connors et de revivre indéfiniment le jour de la marmotte dans le film Un jour sans fin !

– Ana : « Christian, je t’aime mais je ne suis pas sûre de te suffire. »
– Christian :  « Mais si, Ana tu me suffis, c’est toi que je veux. Je ne supporterai plus que tu me quittes.
– Ana  : « Oh Christian, je n’ai pas l’intention de partir. Moi aussi j’ai besoin de toi. »

Je paraphrase mais globalement voilà les conversations qui nous ont tenu pendant une bonne partie du roman et à vrai dire, je commençais vraiment à trouver ça ennuyeux. Surtout que quand on s’y penche plus près, on constate qu’à part leurs parties de jambes en l’air et les moments où ils se rassurent l’un l’autre, on ne peut s’empêcher de penser qu’ils ne partagent pas grand chose. Et c’est ça que je trouve dommage. Dans le roman, Ana dit parfois qu’après avoir fait l’amour, ils ont longuement discuté et se sont rendus compte qu’ils avaient énormément de points communs. Mais vu que ces conversations ne sont jamais rapportées, le lecteur ignore totalement quels sont ces points communs.

On notera aussi que les choses se précipitent dans ce tome et que cela peut choquer par moments. L’histoire du tome 2 se passe sur quelques jours seulement et suis directement la fin du tome 1. Ce premier tome se déroulait sur quelques semaines, peut-être maximum un bon mois. Du coup, quand on apprend certaines choses, on ne peut s’empêcher de penser que cela n’est pas crédible et que cela ne se passerait jamais comme ça dans la vraie vie (en tout cas, pour des gens qui réfléchissent un minimum avant d’agir…).

Et pour finir, comment ne pas évoquer le final de ce roman qui m’a vraiment surpris. Fin du premier tome, l’auteur jouait sur la relation Ana/Christian avec la rupture comme vous le savez. Mais pour cette fin de tome 2, l’auteur nous tient en haleine avec une nouvelle intrigue (qui s’annonce plus musclée) qui ne concerne qu’indirectement le couple. Cela change et surtout cela montre qu’E.L. James peut ne pas proposer toujours la même chose ! J’avoue que je n’aurais pas apprécié de voir le scénario du tome 1 se reproduire une nouvelle fois et qu’en plus sans ce nouvel élément, la saga aurait pu vraiment s’arrêter là sans aucun souci. Mais bon, vu qu’il y a bien un troisième tome, on ne va pas bouder notre plaisir !

Conclusion

 En bref, encore un tome de la saga Fifty Shades qui a fait chaviré mon petit coeur pour Mister Cinquante Nuances. Christian est vraiment l’attrait n°1 de la saga et la raison pour laquelle j’attribue une note coup de coeur au roman (vu que c’est le dernier lu de l’année 2012, on peut dire que je l’ai clôturée en beauté !), même avec les défauts que j’ai relevés dans ce second tome.
Malgré les répétitions dans les conversations qui m’ont vraiment saoulées au bout d’un moment, malgré que le lecteur n’est pas le témoin privilégié des nombreux points communs que le couple se découvre, je reste fan de leur relation qui, pour moi, a quand même pris en profondeur dans ce tome. On les sent plus attentif à l’autre que dans le tome précédent et ça fait plaisir à voir.
L’intrigue s’est également étoffée allant même jusqu’à proposer un final un peu déconnecté du couple (même si indirectement, on n’y revient toujours).

Du coup, autant vous dire que j’attends d’autant plus le tome 3 pour avoir le fin de l’histoire, même si je peux déjà vous dire qu’il ne sera pas facile de dire au revoir à Christian à la fin de ce dernier opus…


Les points + :

  • Christian Grey encore une fois, et encore plus dans ce tome : un personnage toujours autant charismatique qui en plus arrive à faire des efforts pour ne pas perdre celle qu’il aime ;
  • L’approfondissement du passé de Christian : c’est très intéressant d’en apprendre plus sur la manière de fonctionner de M. Cinquante Nuances ;
  • La relation Ana/Christian : des personnages qui font attention l’un à l’autre ;
  • Le final du roman : même s’ils sont toujours concernés, les acteurs de ce final ne sont pas Ana et Christian… Hi hi, méditez là-dessus !
  • Christian Grey encore une fois, parce que je suis amoureuse tout simplement…  😳 (Ne vous inquiétez pas, Jem est au courant et ne semble pas être jaloux, allez savoir pourquoi !)
  • L’intrigue avec Elena qui pour le coup a fait faire un triple salto de joie à ma déesse intérieure, si tant est que j’en ai une ^^
  • Les scènes de l’ascenseur qui m’ont beaucoup émoustillée !

Les points –

  •  Ana et sa déesse intérieure : encore et toujours exaspérante au possible avec ces multiples personnalités qui cohabitent avec elle dans sa tête !
  • Le début de l’intrigue qui suit dont le terrible final du tome 1 : traité de manière trop rapide, je suis clairement déçue.
  • Les répétitions dans les conversations entre Ana et Christian : OMG que c’était lourd et lassant à la fin.
  • Le fait que tout est rapide au niveau de l’intrigue globale : des évènements sont précipités si on tient compte du temps passé depuis le début de l’histoire dans le tome 1.

 

Les avis des copinautes qui l’ont lu : Cess qui n’a pas aimé (cette chronique est à mourir de rire !), Moody et Artemissia ont aussi beaucoup aimé ! D’autres avis disponibles sur la page BBM du livre sur Livraddict : 

Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. Autant, je ne lirai pas celui-ci car j'avais vraiment détesté le premier, autant j'attends la suite de Crossfire ;) 5 janvier 2013 12:25

  2. Je suis en plein dedans et j'adore! Mais, j'avoue que moi aussi les répétitions m'agacent dans les dialogues et l'auteure aurait bien pu se passer des services de la déesse intérieure qui pour moi ne sert strictement à rien...à part agacer tout le monde :-) 8 janvier 2013 18:18

  3. Ah jess je vient d'apprendre qui Ian Sommerhalder ADORERAIS jouer le personnage de Christian Grey coincidences ? ( tien regarde si tu me crois pas :)http://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Les-stars-accros-a-Fifty-Shades-of-Grey) en plus les producteurs de the social network travail sur l'adaptation du livre au cinéma... 8 janvier 2013 23:42

  4. @jojo : si Ian est Grey au ciné, j'approuve à 200 % ! D'ailleurs, j'y cours, j'y vole même ^^ 8 janvier 2013 23:58

  5. J'étais sur que ça te ferais plaisir lol !! 9 janvier 2013 13:26

  6. Christian, Christian, Christian... <3 Un coup de cœur pour moi aussi! :) J'attends le tome 3 avec impatience! :D 23 janvier 2013 19:41

  7. J'étais très impatiente que ce livre sorte! J'attends le 3 avec impatience même si... Le 2 m'a décue... presque 6 pages et ce pour parler de moins d'une semaine!! Le fait qu'elle écrive comme le personnage pense, ca m'a fatiguée! J'étais crevée avec elle au bout de SA journée... Je l'ai plus lu par curiosité pour connaitre la suite que par passion comme j'ai lu le premier tome... Et puis, en effet, le relation Anna/Christian est fatiguante et devient presque neuneu... Le Christian du premier me manque énormément! 24 janvier 2013 16:16

Laissez un commentaire

13 octobre 2016 17:21