Parle-moi d’amour, tu me fais rêver !

Titre VF/VO : Parle-moi d’@mour… Tu me fais rêver !

Auteur : Anna Stark (FR)

Publié aux Editions Rebelle – Collection Lipstick
Date de publication : mai 2012

Genre : Chick-lit

Pages : 151

Prix papier : 16,00 € 
Prix ebook : 7,90 €
Commander sur la boutique Rebelle : Format Papier ou Ebook
 
Note

 
Quatrième de couverture

Se retrouver célibataire à presque trente ans, je ne l’ai pas du tout vu venir ! Mais ce que j’imaginais encore moins, serait le long parcours du combattant pour trouver le Prince Charmant.

Mais je ne suis pas du genre à me laisser abattre ! En quelques clics, je me suis mise en quête de mon roudoudou en sucre d’orge que j’attends depuis si longtemps. Sauf que moi, Sacha, je me retrouve avec une marmite pleine de crapauds en tous genres mais aucun prince charmant à l’horizon !

Finalement, je me demande si je n’aurais pas dû lui refiler directement mes coordonnées GPS…

Ils m’ont parlé d’amour… Mais ils ont oublié l’essentiel… me faire rêver !

Mon avis

Il y a longtemps que je n’avais pas lu de roman chick-lit, j’avais besoin de quelque chose de drôle et le résumé de ce titre me parlait beaucoup… parce que les sites de rencontre, je connais et il me tardait de comparer mon expérience personnelle à celle de Sacha !

Sacha se réveille un matin, à presque 30 ans, célibataire. Son mec avec lequel elle partageait sa vie depuis 7 ans vient de la larguer sur son répondeur ! Commence alors pour Sacha la quête du Prince Charmant, du mec parfait qui la fera rêver ! Pour ce faire, elle décide d’arpenter les sites de rencontre à la mode pour dénicher la perle rare ! Sauf qu’à la place, c’est sur de gros boulets qu’elle va tomber ! 

* * * * *

Ma Chère Sacha,

Comment vas-tu ? J’espère que tout va bien pour toi et que tu ne désespères pas dans la quête de ton Prince Charmant. 
Je tenais à t’envoyer ce petit mot pour te donner mon avis sur ton livre et surtout sur toutes ces mésaventures que tu racontes lorsque tu as fait des rencontres via des sites spécialisées sur Internet.
Ton histoire m’a séduit par son résumé car j’y ai reconnu un petit goût de déjà-vu, car moi aussi à une époque j’ai cru que je pourrais rencontrer mon Prince Charmant via Meetic ou des sites dans le même genre. 

J’ai donc commencé ton histoire en me régalant de pouvoir lire quelques anecdotes savoureuses, à me plier de rire, peut-être certaines allaient peut-être me rappeler le genre de zigotos que j’ai aussi rencontrés sur Internet.

Cependant, une fois dans l’histoire, après avoir lu quelques anecdotes, force est de constater que le moment d’humour que j’attendais n’était pas au-rendez ! Attention, Sacha, je ne mets pas en cause la façon que tu as de raconter tes histoires ! Que du contraire, j’ai trouvé l’écriture assez dynamique et rythmée ! Ton livre se lit tout seul 🙂

Alors, pourquoi je n’ai pas ri ? Sans doute, parce que tes anecdotes sont racontées seulement en quelques pages, sont trop rapides et finalement on a juste l’impression que la situation n’est pas crédible. Comment réussir à croire que chaque nouvelle rencontre puisse déboucher sur un résultat similaire ? Qu’à chaque fois, on se retrouve avec un schéma identique au point que plus on tourne les pages, plus on connaît déjà la chute ? Tu nous racontes à chaque fois, un nouveau site, un nouveau mec, qui semble vraiment merveilleux pour qu’il se transforme en gros connard en même pas deux temps trois mouvements, juste le temps d’une soirée. Désolée, si ça passe une fois ou deux, à la longue, ça devient assez lassant.

Parce que vois-tu, Sacha, je peux comprendre que les sites de rencontre sur Internet grouillent de spécimens plus bizarres les uns que les autres, au point où on se demande s’ils ne viendraient pas de Mars ou d’une lointaine galaxie. Je peux te croire sur parole et je crois qu’effectivement, tu as pu faire toutes ces rencontres du troisième type. Parce que moi aussi, j’ai eu mon lot de spécimens rares rencontrés sur les sites de rencontres ! Donc, oui, Sacha, je te crois !

Mais, là où j’ai du mal, c’est de croire que le soi-disant Prince Charmant se transforme si rapidement en crapaud. Qu’une seconde, il peut te faire monter au septième ciel pour t’en faire redescendre de manière assez brutale la seconde suivante… ça peut arriver une fois ou deux… mais plusieurs fois !!! Soit tu n’as vraiment pas de chance, ma pauvre Sacha (mais alors, là, je pense que j’aurais lâché l’affaire des sites de rencontre depuis longtemps à ta place, lasse et complètement blasée), soit il y a dans ton récit, un surenchérissement inutile où tu as peut-être voulu en faire un peu trop pour que ce soit encore plus drôle, mais voilà, avec moi, ça n’est pas passé !

Ceci dit, j’ai aimé certaines de tes anecdotes (notamment celle du cas du tanguy invétéré) parce qu’elles duraient sur une période de temps plus ou moins longues et rendant donc l’histoire plausible et crédible.

Mais les anecdotes qui se déroulaient sur une soirée, avec un changement trop brutal dans le comportement du gars (genre Jekyll et Hyde), moi je n’y ai pas cru. 
Sans compter que pour certaines anecdotes, certaines m’ont mis vraiment la moutarde au nez… alors que c’était censé me faire rire. Mais que veux-tu, je dois sans doute être le genre de nana qui pense qu’on ne peut pas rire de tout.

Le deuxième point qui m’a fait fortement fait tiquer, ma petite Sacha, c’est ta manière de réagir face à ses nouvelles rencontres. J’ai eu l’impression de voir une jeune fille de 15 ans qui découvrait l’amour pour la première fois. A chaque rencontre, c’est le même cirque. Tu te fais des films quand il te conte fleurette lors du premier rendez-vous, tu en oublies même de l’écouter tellement tu es train de prévoir ton mariage, votre futur lieu de vie, le nombre d’enfants que vous aurez et même leurs prénoms !
Alors qu’au bout du compte, il me semble qu’avec le nombre de mauvaises rencontres que tu as accumulées, tu devrais plus te protéger et arrêter de te faire des idées… car c’est finalement d’une idée que tu te fais de la personne dont tu tombes amoureuse, plutôt que de la personne elle-même. Et chaque fois, tu tombes de haut, déçue.

Non, non, Sacha, n’essaie pas de justifier ton comportement en disant que c’est parce que tu es une incroyable romantique qui croie en l’amour ! Tu montres juste à quel point tu es désespérée de rencontrer quelqu’un et de former ce couple idyllique dont tu rêves tant ! 
Qui suis-je pour te dire ça ?  Eh bien, je pense que pour m’être comportée à peu près comme toi pendant un moment et en avoir souffert, je suis bien placée pour te dire que c’est ridicule ! Et de voir que tu reproduisais le même schéma comme j’ai pu le faire à une certaine époque de ma vie, ça m’a saoulée. On dit toujours que les défauts des autres qui nous énervent le plus sont ceux  que l’on a nous-même. Eh bien, c’est vrai !

Enfin, j’ai trouvé dommage que tu n’insistes que sur le côté négatif des rencontres sur les sites de rencontres. Comme je te l’ai déjà dit, j’ai trouvé que cela devenait assez lassant de voir toujours les mêmes histoires se répéter, avec la même conclusion…  Il n’y a pas que des loosers sur les sites de rencontres, il y a aussi des gars bien. Cela ne débouche pas forcément sur une histoire d’amour comme tu en as envie, mais parfois sur une belle histoire d’amitié tout simplement. 

Ceci dit, je tiens à te dire que je n’ai pas non plus trouvé tout négatif dans ton récit
Outre ton écriture qui collait assez bien au style du roman et quelques anecdotes qui m’ont plu, je dois dire que j’ai beaucoup aimé la conclusion de ton histoire. Là, j’avais enfin l’impression d’avoir une trentenaire qui avait compris que l’essentiel n’était pas de provoquer le destin à tout prix. La Sacha du dernier chapitre a beaucoup mûri et j’ai adoré refermer le livre sur cette note résolument positive !

Et j’approuve à 100 % l’amour inconditionnel que vous vous portez Carma et toi ! 
Car là, je te donne raison sur toute la ligne, parfois il vaut mieux avoir un chien qu’un homme à la maison ! (je tiens à préciser que je ne parle pas dans mon cas personnel… je suis très heureuse avec mon homme ET mon chien, et que je ne vois ma vie ni sans l’un ni sans l’autre ! Voilà, c’est dit, pour les mauvaises langues  😈 )

Alors, ma petite Sacha, avant de refermer cette lettre, je tenais vraiment à te dire que je suis de tout coeur avec toi et que j’espère vraiment que tu vas vite trouver ton Prince Charmant ! Tu es une fille radieuse et pétillante, pleine de vie et si les hommes sont trop bêtes pour le voir, c’est qu’ils ne te méritent pas !

XOXO Sacha !

* * * * *



Points +
:

  • Une idée originale, assez drôle au départ.
  • Un roman qui se lit très vite, assez léger et à l’écriture rythmée et très dynamique.
  • Le dernier chapitre est beaucoup plus sympa ! J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le mot de la fin !


Points – :

  • Un roman trop court, du coup les situations s’enchaînent trop vite et de manière pas trop crédibles ;
  • Une héroïne que j’ai eu envie de baffer... A presque 30 ans, elle réagit encore comme une ado de 15 ans qui tombe amoureuse trop vite et s’imagine de suite mariée avec des enfants !

Les avis des copinautes : Archessia
D’autres avis bientôt disponibles sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict
 

Commentaires

  1. Très sympa la chronique sous forme de lettre, ça fait bien passer les choses ! Bisous :) 26 juillet 2012 22:32

  2. Une chronique très sympa, j'aime beaucoup l'aspect lettre ça change :) 27 juillet 2012 03:45

Laissez un commentaire

22 June 2018 05:52