Halo, tome 2 : Hadès

Titre VF : Halo, tome 2 : Hadès

Titre VO
: Hades

Auteur : Alexandra Adornetto
Traduction de Leslie Boitelle

Publié aux Editions Pocket Jeunesse (Fiche du livre sur le site)
Date de publication : 05 avril 2012

Chroniques des tomes précédents : Tome 1

Genre : Fantastique, Jeunesse

Pages : 355

Prix : 17,75 €
Commander sur amazon

Note

Quatrième de couverture

Tomber amoureuse ne faisait pas partie de la mission de Bethany, un ange envoyé sur terre pour lutter contre les forces du mal. Mais le lien entre Beth et son petit ami Xavier semble indissoluble… Jusqu’à ce qu’un piège fatal la précipite en Enfer, entre les mains du redoutable démon Jake. Le pacte qu’il propose en échange de sa libération est une menace de mort pour Beth… et pour ceux qu’elle aime. Alors que les Ténèbres se rapprochent, l’ange Bethany doit choisir : l’avenir du monde ou l’avenir avec un grand A ?

Mon avis

Le premier tome de cette saga m’avait séduit malgré une histoire assez simpliste. J’attendais donc beaucoup de ce second tome, et notamment une intrigue plus fouillée. Ce second tome aura-t-il su combler mes attentes ? Voyons ça de suite…

Après avoir renvoyé le démon Jake en enfer, la vie à Venus Cove devient plus paisible. Le travail des trois anges, Gabriel, Ivy et Bethany a porté ses fruits : la ville retrouve sa tranquilité.
Mais alors que nos deux amoureux pensent enfin pouvoir vivre pleinement leur amour, Jake revient à la charge et kidnappe Bethany pour la mener en Enfer.
En voulant faire de Bethany sa reine des Enfers, c’est bien l’équilibre entre le Bien et le Mal qui est en danger…

L’intrigue

J’avais beaucoup aimé l’histoire d’amour fleur bleue entre Bethany et Xavier, une histoire impossible en théorie dans la mesure où cette dernière est un ange venu sur Terre pour repousser les forces du mal en oeuvre à Venus Cove et un humain qui avait encore du mal à faire le deuil sur sa précédente relation amoureuse. L’histoire restait simpliste mais assez agréable à suivre.

Cependant, j’en attendais plus pour ce second tome, notamment qu’on entre vraiment dans la mythologie angélique. Je tenais vraiment à ce qu’elle prenne plus d’ampleur, qu’elle joue un vrai rôle et ne soit pas là juste à titre décoratif à une romance impossible.

Au début du récit, j’ai revu un peu l’histoire fleue bleue reprendre le dessus, avec une Bethany absorbée par son couple et uniquement son couple. La demoiselle ne vit et ne voit que par Xavier, au point de faire chaque activité avec lui, au grand dam de ses amies qui aimeraient retrouver leur copine, seule, et non toujours « la petite amie de Xavier ». 

Mais heureusement, l’histoire va vite prendre un nouveau tournant avec le retour fracassant du démon Jake qui va, ni une ni deux, kidnapper la belle pour la ramener avec lui en Hadès, soit en enfer.

A partir de ce moment-là, commence une nouvelle histoire, assez différente de ce que l’auteur avait fait jusque là et autant vous le dire, j’ai vraiment adoré

Déjà, j’ai aimé que l’histoire d’amour Xavier/Bethany soit mise, en quelque sorte, entre parenthèses. La demoiselle est séparée de son chéri, elle pense certes à lui mais elle doit avant tout penser à elle et comment se sortir de la situation dans laquelle elle est. De fait, entendre un discours différent de « Xavier est le meilleur, le plus beau et je l’aime plus que ma vie » (j’exagère un peu ^^), cela fait du bien, surtout quand on attend qu’une réelle mythologie se mette en place.

Et en parlant de la mythologie, même si ce n’est pas ce à quoi  j’attendais (c’est une question de point de vue, en fait… j’ai eu l’inverse de ce à quoi je m’attendais ^^), j’ai vraiment adoré voir l’univers de Hadès se mettre en place sous mes yeux. Et je dis bien sous mes yeux, car avec les descriptions de l’auteur (qui ne tirent pas en longueur, résumant l’essentiel sur quelques phrases sans en faire des tonnes), j’ai vraiment imaginé et vu les lieux de l’enfer, jusqu’à sentir l’ambiance lourde et opressante, pleine de soufre, qui y régnait.

Ma lecture n’en a été plus qu’agréable car au-delà du côté triangle amoureux où Jake espère faire craquer sa belle au point d’en faire sa Dame des Enfers, l’enjeu se révèle finalement plus important, avec à la clé une rencontre avec « super papa » et une Bethany qui s’avère beaucoup plus puissante que l’on ne l’aurait cru au départ.

L’histoire prend en intensité, en maturité et devient vraiment très très agréable à lire au fur et à mesure que l’on tourne les pages.

Seul regret, une fin assez rapide, précipitée. Alors que l’auteur nous avait habitué à quelque chose d’assez clair, bien expliqué, j’ai trouvé que la fin était assez brouillonne. Tout se passe en un éclair de temps. Au final, le rendu est trop facile, trop simple alors que le récit est annonciateur de difficultés et d’une menace plus grande que le simple kidnapping de notre héroïne.

Les personnages

J’ai beaucoup aimé les personnages, même si l’on voit certains moins que d’autres comme Gabriel, Ivy, Xavier ou encore Molly, les proches de Bethany. Ils sont présents certes mais l’enjeu du récit, c’est vraiment le duo Jake/Bethany.

Au début du récit, j’ai trouvé Bethany un peu trop « je suis folle in love de mon chéri et sans lui, ma vie ne vaut pas la peine d’être vécue ». Elle ne voyait que par Xavier, oubliant le reste, en ce compris ces copines, qui vont d’ailleurs lui faire savoir que cette attitude n’a que trop duré !
Par contre, une fois dans les Enfers, j’ai trouvé que le personnage de Bethany prenait en profondeur, en maturité. Là, il ne s’agit plus de vivre d’amour et d’eau fraîche à longueur de journée, sur un air assez insouciant, mais de penser à survivre, à s’enfuir de ce lieu qui était tout sauf indiqué pour un véritable ange.

J’ai beaucoup aimé sa détermination et le fait qu’elle ne se décourage pas, elle espère toujours pouvoir s’en sortir et ne pas rester en enfer. J’ai aussi trouvé qu’elle faisait beaucoup plus ressortir son côté ange, son côté « compassion » que quand elle est avec Xavier. J’espère vraiment que ces pistes seront suivies dans le troisième tome.

Le personnage de Jake est très ambigu dans ce tome. Il représente le mal absolu. J’ai d’ailleurs été ravie de voir la mythologie qui se mettait en place autour de lui, ce qu’il représentait en fait. 
C’est vraiment un personnage très complexe, difficile à cerner. Il n’est pas bon, c’est un démon, il n’a théoriquement pas de sentiments  pour personne mais il aime Bethany et veut réellement qu’elle soit sa copine, sa femme. Il l’aime mais égoïstement car il ne pense qu’à lui, pas à elle. Qu’elle soit malheureuse, il s’en fout, si elle reste avec lui, il est content. Il la menace pour arriver à ses fins.

J’ai bien aimé l’évolution de certains personnages secondaires comme Gabriel et Ivy. Dans le tome 1, on les sent très impliqué par leur mission, ils ne voient que cela. Il aime les Humains mais pas dans la manière dont on l’entend, c’est quelque chose d’universel, presque d’impersonnel. Et là, dans ce second tome, avec leur soeur qui est kidnappée, ils vont s’éloigner un peu de leur conduite un peu parfaite et prendre des risques pour la sauver. Je dois dire que j’ai aimé voir un côté plus humain dans ces deux personnages, même s’ils restent un peu gauche dans leur manière de dire les choses. Enfin, surtout Gabriel (je fais référence à sa discussion avec Molly ^^). 

Le style de l’écriture

Le style d’écriture d’Alexandra Adornetto est toujours aussi simple et agréable, ponctué par beaucoup de dialogues et des descriptions juste ce qu’il faut, ni trop longues, ni trop courtes. Même si on reste dans un répertoire assez jeunesse, j’apprécie vraiment ce style sans prise de tête, pas vraiment recherché quand il est raconté avec douceur et tendresse par une héroïne que j’apprécie.

J’avoue qu’une fois que Bethany s’est retrouvée coincée en Enfer, j’ai vraiment pris peur… La narration était en « je », Bethany étant donc notre narratrice, je craignais d’être limitée à son point de vie, à ce qu’elle vit et de ne pas voir ce qu’il se passait du côté de Xavier,  Ivy et Gabriel. Pour moi, il était essentiel de vivre cette histoire avec tous les protagonistes pour savoir comment ils allaient vivre sa disparition et comment ils comptaient s’organiser pour la délivrer. 
De fait, quand j’ai vu le petit tour de passe-passe utilisé par l’auteur pour nous permettre de garder notre narratrice principale tout au long du récit tout en ayant des nouvelles des autres personnages, j’ai trouvé ça vraiment bien trouvé ! Rien d’original mais il fallait y penser. Alexandra l’a fait et c’est tant mieux, car du coup, je n’ai pas vraiment de reproches à faire sur la construction du roman.

Conclusion

En bref, j’ai beaucoup aimé ce second opus de la saga Halo d’Alexandra Adornetto, plus que le premier même ! J’ai trouvé l’intrigue plus aboutie, plus mâture mais aussi vraiment plus intéressante du côté mythologie car on en apprend beaucoup sur l’Enfer, avec des descriptions qui rendent Hadès plus vraie que nature ! L’histoire est moins portée sur la romance, plus d’action, que demandez de plus !

Pour ma part, ce serait d’avoir le tome 3 entre les mains ! Mais ce ne sera pas pour tout de suite vu que Heaven est prévu en VF pour le premier trimestre 2013 !



Les points + :

  • Une intrigue qui prend plus en profondeur avec la découverte des Enfers ;
  • Un petit tour de passe-passe assez bien utilisé pour nous permettre d’avoir des nouvelles de tous les personnages tout en gardant une narration en « je » !
  • Le personnage de Bethany qui prend de l’ampleur ;
  • Un second tome qui se lit très rapidement, vraiment très agréable.


Les points – :

  • Un final un peu trop rapide, où tout se précipite d’un coup rendant la scène un peu trop facile.


Les avis des copinautes : Mycoton32, karline05, Simi, fangtasia et d’autres encore sur la page BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict


Laissez un commentaire

15 October 2018 10:12