Chroniques de la fin du monde, tome 3 : Les survivants

Titre VF : Chroniques de la fin du monde, tome 3 : Les survivants
Titre VO : This world we live in

Auteur : Susan Beth Pfeffer (USA)
Traduction de Laure Mistral

Publié aux Editions Pocket Jeunesse (fiche du livre sur le site)
Date de publication : 03 mai 2012

Chroniques des autres tomes : tome 1, tome 2

Genre : Jeunesse, Apocalyptique

Pages : 254

Prix : 17,75 €
Commander sur amazonChroniques de la fin du monde, Tome 3 : Les survivants

Note


Quatrième de couverture

Cela fait maintenant un an qu’un astéroïde a percuté la Lune et provoqué un bouleversement climatique sans précédent.
Dans un monde où tout s’écroule, Miranda tombe pourtant éperdument amoureuse d’Alex, qu’elle vient de rencontrer. Mais une terrible tornade approche : les deux jeunes gens parviendront-ils à s’aimer dans un tel chaos ? Leurs destins sont en suspens…

Mon avis 

Quand j’ai commencé cette saga, j’avoue que je n’étais pas du tout sûre d’apprécier ma lecture (fin du monde tout ça, bref vous me connaissez ^^). Pourtant, le tome 1 a réussi, contre toute attente, à me captiver. Malgré un tome 2 plus en demi-teinte en raison d’un trio de personnages moins séduisants que celui de la famille de Miranda, il me tardait de retrouver toute cette brochette de personnages pour voir ce qu’ils advenaient d’eux dans ce monde complètement ravagé, dont l’avenir reste bien incertain…

Dans ce troisième opus, on retrouve la famille de Miranda un mois après la fin du tome 1, là où on l’avait laissée. La situation n’a pas franchement évoluée depuis lors.
Cependant, alors que le premier anniversaire du drame approche, de nouveaux arrivants se joignent à eux, dont Alex et Julia Morales. Pour Miranda, l’arrivée du peut-être « seul garçon américain encore en vie » lui change la vie : elle tombe rapidement amoureuse de lui et réciproquement.
Cependant, cette nouvelle idylle ne naît pas ceux les meilleurs auspices et l’avenir d’Alex et Miranda ne se présente pas vraiment comme un conte de fées…

L’intrigue

Dès que j’ai commencé ce troisième tome, j’étais très contente de retrouver la famille de Miranda et l’écriture façon journal intime de cette dernière.

D’ailleurs, dès les premières pages, j’ai retrouvé la même ambiance, aussi sombre, oppressante et lourde que j’avais quittée dans les deux premiers tomes. Pour moi, c’est cette ambiance vraiment bien retranscrite sur papier qui donne tant d’authenticité au récit.

Cependant, une fois le plaisir de retrouver les personnages et l’univers retombé, je dois dire que j’ai commencé à vraiment m’ennuyer. On reprend la situation là où on la laissait dans le tome 1, à un mois près et globalement autant dire que l’on stagne. La situation n’évolue pas ni dans un sens ni dans l’autre... et forcément, après deux tomes où l’on a exploré les conséquences du rapprochement de la Lune en long et en large, je m’attendais donc à voir les choses enfin bouger.

Je me rends compte que je suis assez dure avec ce troisième tome mais je ne peux pas me mentir, je me suis vraiment ennuyée pendant une partie du récit de voir les mêmes choses revenir constamment c’est assez lassant, même s’il se passe quand même des choses, ne serait-ce que du fait que de nouveaux personnages entrent en scène.

Ceci dit, cette impression est sans doute conditionnée par le fait que les nouveaux éléments apportés à l’histoire, notamment la rencontre entre Miranda et Alex et leur histoire d’amour qui va en découler, ne m’ont pas vraiment transportés.
J’ai en effet trouvé que ces nouvelles relations qui se nouent entre les personnages (je ne parle pas que de Miranda/Alex, il y en a une autre en particulier mais je n’en dis pas trop pour que vous gardiez la surprise) ne sont pas vraiment crédibles. En fait, pas du tout.
J’imagine bien que le crash de l’astéroïde sur la Lune a changé beaucoup de choses, que les survivants doivent apprendre à vivre survivre différemment mais je n’imagine mal au plan des relations nouées entre les individus, il faille agir dans la précipitation, se dire je t’aime du jour au lendemain comme ça, sans qu’une VRAIE relation ait le temps de se construire, c’est pas comme si on leur demandait de repeupler la Terre du jour au lendemain non plus !

De plus, quand les nouveaux arrivants racontent ce qu’il leur est arrivé avant qu’ils ne retrouvent la famille de Miranda, on se rend compte qu’eux ont vraiment pris la pleine mesure de ce qui se passait vraiment dans le monde. Ils ont vu les camps de « réfugiés », ils ont fait de la route pour en arriver jusque là…  Pourquoi l’auteur n’a-t-elle pas pris le parti de raconter aussi leur histoire ? Cela aurait été possible vu que faisaient partie de ce voyage les personnages du second tome et cela aurait sans doute été beaucoup plus intéressant et mouvementé !

En plus, il n’y a pas énormément d’action, SAUF en fin de récit où les choses bougent assez fort. 
D’ailleurs, sur le moment, ça m’a assez choquée car ma première réaction était que les personnages en avaient déjà assez bavés. Mais une fois passé ce choc, j’ai réfléchi et j’ai constaté que cet évènement était nécessaire pour que certains personnages prennent enfin la décision qui s’imposait depuis un moment déjà.

Concernant la fin justement, on ne peut pas dire que ce soit celle à laquelle je m’attendais. En fait, l’auteur a laissé la fin ouverte, le lecteur pouvait voir ce qu’il veut et imaginer la suite du récit comme il l’entend. 
Perso, je ne suis pas vraiment fan de ce genre de fin ouverte car j’aime qu’un auteur prenne parti, dans un sens ou dans l’autre mais qu’il fixe lui-même le cadre de son histoire. Les fins ouvertes, c’est la place à l’interprétation de chacun et aux questions. Et moi, des questions à la fin d’une saga, je n’aime pas en avoir !
En fait, en lisant la chronique de Liliebook, j’ai appris que l’auteur aurait envisagé un tome 4 mais aurait arrêté le projet car elle pensait qu’elle s’éloignerait trop de son idée de départ. Pour ma part, je trouve ça dommage que ce projet de tome supplémentaire ait été abandonné, s’il avait pu apporter une fin claire et précise… 

PS : Non, non, mon désir de voir une vraie fin n’a rien à voir avec le fait que c’est une histoire apocalyptique et que j’aurais aimé voir que les choses allaient vraiment s’arranger pour les personnages. Non, non du tout, ce n’est pas une façon de me « rassurer » en attendant décembre 2012… Non, non, mais pour qui me prenez – vous ?

Les personnages

Au niveau des personnages, je suis assez mitigée. Il y a des personnages que j’ai aimés, d’autres moins.

Concernant Miranda, je suis assez déçue. J’avais aimé dans ce personnage le fait qu’elle passe d’une fille assez superficielle à une jeune femme mature qui va même vouloir se sacrifier pour sa famille. Malheureusement dans ce tome, on retrouve la Miranda du début, surtout quand Alex débarque dans sa vie. Je n’ai pas trop compris en fait pourquoi d’un jour à l’autre ses sentiments à son égard se sont transformés. D’un jour, elle passe à « je ne peux pas le supporter » au lendemain « je l’aime à la folie ». Sans compter qu’à partir de ce moment-là, Alex devient sa seule préoccupation et elle en oublie tout le reste. Je n’ai pas eu en fait l’impression de retrouver le personnage qui m’avait tant séduit dans le premier tome.
Par contre, encore une fois, Miranda fait preuve de clairvoyance quand il faut, sachant prendre les décisions difficiles quand il le faut. Elle va faire preuve d’un grand courage, d’une grande force d’esprit en faisant ce qui est juste et je ne pense pas que j’aurais pu prendre la même décision si j’avais été à sa place, même si c’était ce qu’il y avait à faire étant donné la situation.

En ce qui concerne Alex, on ne va pas dire que ma vision de sa personne a foncièrement changé. Je ne l’appréciais pas plus que cela dans le tome précédent, cet opus n’a fait que confirmer qu’entre lui et moi, ce ne sera jamais le grand amour. Sa personnalité ne me plaît pas, je n’aime pas cette manière qu’il a de vouloir imposer des choses à sa soeur, Julia, sans tenir compte de son avis. Il pense avoir la meilleure solution pour elle qui est en gros de l’arracher à des gens qu’elle connaît, qu’elle apprécie pour la mettre seule dans un couvent avec des bonnes soeurs ! Assez sympa, le frérot ! Je le trouve toujours assez distant des autres, assez froid dans sa manière de parler aux gens et j’ai du mal à comprendre comment Miranda a pu tomber amoureuse de lui (outre le fait qu’il soit peut-être le « dernier garçon d’Amérique en vie » n’est-ce pas !).

D’ailleurs, leur relation  m’est complètement passée au-dessus de la tête. Je n’y ai vu aucun intérêt, ce n’était pas crédible. Déjà parce que leurs personnalités, pour moi, ne s’accordent pas. On dit que les opposés s’attirent mais là, quand même, il faut vraiment vouloir y croire et encore. Miranda est assez pétillante comme fille, assez impulsive. Elle ressemble par ses traits à la soeur d’Alex, Julia… et comme on l’a appris dans le tome 2, entre ces deux-là, le torchon brûle assez souvent vu qu’ils n’arrivent pas à se supporter. De plus, je n’ai pas trop bien compris comment ils sont passés d’un jour à l’autre à on ne se supporte pas à on est fous l’un de l’autre. Pour moi, il manque des étapes pour en arriver là. C’était trop rapide, brutal, brusque… et je n’y ai absolument pas cru. Cette relation ne m’a pas charmée du tout.

Par contre, j’ai adoré Julia. Comme je l’ai dit pour le tome 2, finalement je la trouve beaucoup plus réfléchie et mature que son frère et ce malgré son jeune âge. J’ai d’ailleurs bien aimé la voir se rapprocher du jeune frère de Miranda, Jon. Car pour le coup, si on ne sait pas trop quelle genre de relation ils nouent entre eux (amitié ? amour ?), on les voit ensemble depuis le début de leur rencontre et leur rapprochement sonne plus vrai dès le départ.

Il y a d’autres personnages dans le récit mais pour ne pas vous en dévoiler plus, je n’en dirai rien.

Par contre, il y a une chose dont j’aimerais bien vous parler parce que ça m’a beaucoup touché mais je le mets en spoil pour ceux qui ne veulent rien savoir. [début spoiler]Cela concerne le chat de la famille, Horton. Bon, vous savez tous que je suis complètement gaga de mon petit Jackie et imaginer qu’il puisse lui arriver quelque chose me retourner l’estomac rien que d’y penser. Dans ce tome, la famille va perdre Horton. Cette situation est déjà assez pénible en soin, très douloureuse. Mais la manière dont cela va se produire m’a littéralement soulevé le coeur car je me suis mis à la place de Miranda et Jon, les plus affectés par cette disparition, et j’ai vécu la chose avec la même colère, la même injustice qu’eux par rapport à la manière dont Syl (un des nouveaux personnages)  va décider de laisser le chat partir pour qu’il aille mourir dans un coin, alors que sa place était dans sa famille jusqu’au bout. Même si elle n’a pas voulu faire  mal, cette décision ne lui appartenait pas, elle reste une étrangère et elle n’avait pas à décider à la place de ceux qui considéraient ce chat comme un membre à part entière de la famille de la manière dont celui-ci devait mourir. Ce passage m’a été très pénible à lire, j’ai vraiment ressenti les émotions avec violence et je tenais à saluer l’auteur pour avoir su retranscrire tous ses sentiments avec autant de justesse.[fin spoiler]

Le style de l’écriture


On retrouve dans ce tome 3 la narration en « je », avec Miranda comme narratrice : elle nous parle via son journal intime. J’étais assez contente de retrouver ce type de narration dans le récit, car je reprochais justement au tome 2 cette narration à la troisième personne qui mettait une distance entre le lecteur et les personnages.

Cependant, étant donné qu’on retrouvait les personnages des tomes 1 et 2, cela aurait été intéressant d’avoir un roman à double voix, avec des chapitres racontés par Miranda et d’autres par Alex. Mais étant donné que ce ne fut pas le choix de l’auteur pour le tome 2, je comprends qu’elle n’ait pas pris le risque de changer ici, étant donné que le lecteur n’avait pas eu cette intimité précédemment avec Alex. C’est vraiment dommage ceci dit, car cela aurait pu être assez sympa de voir la situation sous les yeux des deux personnages principaux de la saga.

Conclusion

En bref, vous l’aurez compris, je suis vraiment déçue par le troisième et dernier tome de cette saga. J’avais vraiment mis beaucoup d’espoir, d’attentes et je reste vraiment sur ma faim.
Un intrigue qui stagne sur les mêmes problèmes encore et toujours, une histoire d’amour sans intérêt et une fin qui n’en est pas réellement une vu que l’auteur n’a pas tranché définitivement en bien ou mal, laissant l’imagination du lecteur faire le reste. 
Selon moi, ce troisième tome n’apporte rien et l’auteur aurait tout aussi bien fait de rester sur un dyptique en proposant la catastrophe vue sous l’angle de deux familles différentes. Vraiment dommage.

Quelle grosse déception !

 

Les points + :

  • Quelques moments du roman m’ont vraiment émus, avec petite larme à l’oeil en bonus.
  • On retrouve toujours cette ambiance assez oppressante et lourde qui accompagne la saga et que j’ai beaucoup aimée.

Les points – :

  • Une intrigue qui n’apporte rien de neuf par rapport à la situation vécue précédemment.
  • L‘intrigue amoureuse complètement bateau, inintéressante au possible.
  • Une fin qui laisse trop de questions en suspens, j’aurais préféré que l’auteur se positionne définitivement plutôt que de la laisser ouverte comme cela.
  • Finalement, un roman presque inexistant, totalement inutile dans l’optique de la saga.



Les avis des copinautes : Heclea, Liliebook et d’autres encore sur la fiche BBM du livre sur Livraddict :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. La fin ouverte m'a aussi un peu frustrée. Mais la bonne nouvelle, c'est l'auteur a bien écrit un quatrième tome. Il est en ce moment même chez son éditeur, reste à savoir s'il sera publié, ou non, là, aucune garantie. L'auteur m'a expliqué que ce tome serait du point de vue de Jon. Ca changerait un peu. Pour ma part, j'avais préféré le deuxième tome avec Alex et ses soeurs, même si dans ce troisième tome, j'ai préféré Miranda. L'évolution du personnage était intéressante. Chroniques de la fin du monde est une série qui m'a beaucoup plu. Un livre catastrophe qui ne tombe pas dans l'excès de scène choc, j'adore ! 5 juillet 2012 13:00

  2. Coucou! En fait, l'auteure a encore décidé de changer d'avis et elle a porté le manuscrit du tome 4 à son éditeur. Donc, il y a de fortes chances pour qu'il y ait un autre tome. Reste à savoir s'il sera publié mais de toute façon, je suis comme toi, cette saga m'a bcp ennuyée :P 5 juillet 2012 13:43

  3. Ah, tu me rassures, c'est bien ce que j'avais lu, il devait normalement y avoir un 4e tome, je ne deviens pas folle ! Ça explique cette fin ouverture, mais pour le coup, ça ne nous laisse complètement en plan... dommage (en même temps, je ne suis pas sure que je supporterai le comportement de certains pendant un tome supplémentaire) 10 juillet 2012 17:36

  4. @Simi : vu les commentaires précédents, apparemment l'idée du tome 4 serait de nouveau d'actu. Perso, j'ai pas spécialement envie de me renseigner pour confirmer ou infirmer l'info, vu que j'ai été très déçue par ce troisième tome... et comme toi, pas sûre que je supporte les persos pendant un tome de plus ! 10 juillet 2012 20:45

  5. Un grand merci aux deux miss qui m'ont précisé que le tome 4 serait de nouveau sur les rails... perso, je sais plus trop quoi penser d'une suite... à voir, en espérant qu'elle relève la saga qui est tombée bien bas pour moi depuis ce tome 3 :/ 10 juillet 2012 20:46

  6. Je viens de finir également ce 3ème tome de la série. Je suis assez d'accord avec la chronique que tu as réalisée car comme toi j'imaginais que l'histoire allait progresser et que l'on quitterai un peu les plates bandes du tome 1. Au final, seule la fin le fait et justement elle nous laisse sur le carreau. ça m'a vraiment déçue. J'espère en effet avoir un tome 4 entre les mains pour connaître une véritable évolution car sinon j'ai du mal à comprendre pourquoi l'auteur a fait 3 tomes alors qu'1 ou 2 romans auraient suffit à exprimer son propos... 3 août 2012 13:38

  7. Je ne lis pas ta chronique (juste en diagonale en chopant quelques mots) pour ne pas être spoilée. j'avais beaucoup aimé le 1, comme toi un peu moins attachée aux persos du 2 et j'ai très hâââte de lire le 3 ! 20 août 2012 18:14

  8. Je suis a 10 000% d'accord avec ton avis et c'est tellement dommage vu comme j'avais aimé les deux premiers tomes. Je lirai la suite quand même je pense 20 octobre 2012 12:45

  9. Moi j'ai quand même bien aimé le troisième tome mais un quatrième est sorti mais il n'est pas traduit en français... Tu l'as quand même lu? 4 janvier 2015 18:32

  10. @Alie : Je ne savais pas que le tome 4 était sorti, je l'ai appris il y a peu de temps. Je le lirai sûrement en VO ! 4 janvier 2015 19:24

Laissez un commentaire

25 May 2018 18:50