Un jour

Titre VF : Un jour

Titre VO : One Day

Auteur : David Nicholls (UK)
Traduction de Karine Reignier

Publié aux Editions 10/18 pour le format poche (Belfond pour le grand format)
Date de publication (poche) : 02 février 2012

Genre : Contemporain, drame

Pages : 620

Prix (poche) : 9.60 €
Acheter sur amazonUn jour


Note

 


Quatrième de couverture.

15 juillet 1988.
Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d’une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s’attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d’aimer a fait chavirer le monde entier.

Mon avis. 

Encore une fois, je me suis écartée de l’imaginaire pour découvrir un roman plus contemporain, ancré dans la réalité du monde d’aujourd’hui, sans magie ni bêtes à croc ! Encore une fois, c’est après avoir vu que ce livre avait été adapté au cinéma que je me suis penchée sur son cas ! Et encore une fois, j’ai été conquise ! Je devrai « contemporainiser » plus souvent :)

Emma et Dexter se connaissent depuis la fin de leurs études universitaires. Elle est posée et cherche une vie simple et sans histoire où elle espère réaliser le rêve de sa vie : écrire un livre. Lui, Dom Juan insatiable, parcourt le monde en attendant de trouver sa voie, profitant de tous les plaisirs de la vie à outrance. Tout les oppose mais entre eux va naître une histoire d’ « ami-mour » qui va durer plus de vingt ans. Deux destins, deux vies liées à tout jamais…

A. L’intrigue.

Ne nous leurrons pas, ce roman parle bien d’amour, amour – amour mais aussi amour – amitié. Il s’agit bien de nous raconter l’histoire de Emma et Dexter, deux êtres que tout oppose, mais que la vie ne cesse de rapprocher et de séparer.

Bien que le fond de l’histoire ne soit pas original, j’ai aimé la façon dont David Nicholls nous présente ses personnages et surtout la façon dont il va nous raconter leur histoire. 

Au travers de chaque chapitre, le lecteur découvre une année dans la vie de Dexter et d’Emma. Qu’ils soient séparés par la distance ou bien plus proches l’un de l’autre, il est toujours question de découvrir l’évolution de l’un et de l’autre et de voir comment au fil des  les années leur relation va perdurer d’une façon ou d’une autre.

Un jour, c’est le roman de deux vies, deux deux êtres qui pourraient être vous et moi.  L’auteur n’épargne pas ses personnages, les fait trimer aussi durement que possible, rendant de cette manière le récit criant de vérité. Un roman qui dévoile deux personnalités : aussi bien leurs bons côtés que les mauvais, rien n’est laissé au hasard, vous saurez tout de ces deux personnages qui vous feront tour à tour sourire mais également pleurer, à d’autres moments il est possible que vous envisagiez de leur mettre une paire de claques bien méritées.

Comme dans la vie, nos deux personnages vont vivre des situations heureuses ou difficiles, très prenantes pour le lecteur qui sera vraiment plongé dans la découverte de ces deux destins. Même si le roman ne déborde pas d’action comme on l’entend (bagarre,…), le rythme reste très soutenu par les déboires et les aventures de nos deux héros qui d’une année à l’autre nous emmèneront avec eux sur la route qu’ils ont choisi de vivre, surprenant ainsi le lecteur par leurs choix.
En effet, plus on avance dans l’histoire, plus on se sent proche aussi bien de Dexter que d’Emma. On apprend à les aimer, à les détester et on pense – comme toute personne dont on est proche – que l’on peut deviner par avance le chemin que va prendre leur vie. Mais non, David Nicholls emmène ses personnages sur des routes parfois sombres, parfois aux antipodes de la personnalité de l’un ou de l’autre. 
Comme tout être humain, Emma et Dexter vont ainsi faire des erreurs,se tromper pour ensuite mieux rebondir, comme tout être humain, les rendant encore plus attachant aux yeux du lecteur, de telle manière qui lui sera impossible de deviner par avance la prochaine étape de leur vie.

La fin du roman est déchirante, je vous avoue que j’ai beaucoup pleuré en la lisant, au point parfois de ne plus savoir distinguer les mots entre mes larmes. En commençant le livre, je ne m’attendais pas du tout à cela, mais en y réfléchissant après coup, la fin n’aurait pas pu être autre pour donner toute son intensité à cette histoire.

J’ai aimé ce roman pour toutes les émotions qu’il m’a fait vivre, aussi bien la joie, la colère quand un des personnages faisait une connerie, la tristesse également. J’ai trouvé que le roman brillait par sa sincérité, sa vérité aussi bien dans les émotions, dans l’élaboration des personnages et les situations que ces derniers sont amenés à vivre.

 B. Les personnages.

 Les personnages sont un point fort du roman, ils sont bien détailles, bien fouillés. De les suivre durant une vingtaines d’années, on a de plus en plus l’impression de les connaître, qu’ils font partie de notre vie. De fait, de les voir évoluer, on vit leurs joies et leurs peines avec eux et parfois, on a envie de les remettre à leur place quand ils font une bêtise.

Mon personnage préféré reste Emma. Depuis le début,  j’ai apprécié ce personnage très simple dont le rêve est d’écrire un roman. Cependant, durant les premières années où on la suit, je l’ai sentie assez passive dans sa vie. Elle n’aime pas la direction qu’elle prend professionnellement mais on n’a pas l’impression qu’elle a suffisamment de cran pour renverser la vapeur. 
Cette image m’a un peu gênée au départ mais plus elle mûrit, plus elle vieillit, plus elle va prendre sa vie en main et de là, je n’ai plus ressenti aucune fausse note dans le personnage (sauf peut-être un épisode de sa vie où elle s’est éloignée de l’ « image » que j’avais d’elle – mais je n’en dis pas plus ^^) jusqu’à la fin du roman. J’ai apprécié la voir prendre de l’ampleur aussi bien dans sa vie professionnelle que dans sa vie privée, s’imposant face aux hommes qui vont faire partie de sa vie.

 Par contre, j’ai eu beaucoup plus de mal avec Dexter. Encore une fois, je me suis retrouvée face à un modèle masculin qui m’énerve au plus au point.  Prétentieux, imbu de lui-même, irresponsable, Dexter ne pense qu’à s’amuser et à coucher à droite et à gauche.  Il se fiche de tout, en ce compris son avenir professionnel, se reposant sur la fortune familiale. On passera à côté du penchant de Dexter pour l’alcool et la drogue, facteurs qui ont contribué au fait que le personnage ne trouvait pas grâce à mes yeux.
De plus, pendant une bonne partie du roman, on a l’impression qu’Emma est, pour lui, quelqu’un de jetable, qui n’est pas important dans sa vie superficielle. Cette attitude m’a beaucoup énervée, j’avais vraiment envie de hurler à Emma de couper les ponts avec ce mec et de faire sa vie sans lui, peu importe les sentiments complexes qui les unissaient l’un à l’autre.
Puis, le personnage va enfin évoluer, prenant peu à peu ses responsabilités d’adulte (peut-être un peu tard pour que je puisse vraiment m’attacher à lui) et devenant tout de suite plus plaisant. 

Au niveau de la relation Dexter / Emma, je dirai qu’elle est très complexe, comme je les aime. On oscille tout le temps entre amour et amitié, ne sachant pas très bien ce que l’un représente pour l’autre et réciproquement. Ils se cherchent, se trouvent, se repoussent, se retrouvent une nouvelle fois… avec ce destin qui leur met tour à tour des obstacles sur leur route qui les empêchent régulièrement d’être sur la même longueur d’ondes.

Je ne vous en dévoilerai pas plus sur cette relation, vous ne saurez pas si les deux personnages se sont finalement définitivement trouvés ou pas à la fin, le plaisir de lire ce roman est aussi de le découvrir par vous-même. Sachez juste que globalement, sur les vingt ans qui sont exposés dans le récit, c’est l’une des histoires d’ami-mour qui m’a le plus touché.

C. Le style de l’écriture.

 J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a décomposé son histoire. D’avoir un chapitre qui corresponde à une « année » dans la vie de Dexter et Emma était très intéressant car cela permettait d’avoir une vision globale de l’évolution de chacun. De plus, chaque fois reprendre la date du 15 juillet, date à laquelle tout a commencé était un bon rappel ! J’ai vraiment apprécié ce sens du détail.

Par contre, le petit défaut de cette construction était que parfois, on finissait le chapitre sur une information importante, qu’on avait envie d’approfondir et il était assez frustrant de passer à quelque chose de totalement différent la page suivante !

 Le roman a beau faire plus de 600 pages, je n’ai pas vu les pages se tourner tellement j’étais dedans, captivée par le récit. Je n’ai donc pas ressenti de lourdeurs dans les descriptions, qui étaient pourtant très présentes vu que le récit est raconté à la troisième personne.

On appréciera encore les petites lettres qu’Emma envoyait à Dexter lorsque celui-ci était à l’étranger. 

D. Conclusion.

Ce roman fut pour moi une belle découverte, une bonne surprise. Je ne m’attendais pas du tout en commençant ce roman à vivre autant d’émotions avec deux personnages qui sont entrés petit à petit dans ma vie, dans mon coeur, même si l’un a mis plus de temps que l’autre pour que je vois en lui une image séduisante d’un homme fragile qui est resté un grand gamin toute sa vie ! 

 Dans ce roman de David Nicholls, la notion de partage prend vraiment son sens :  j’ai adoré faire partie de la vie de ces deux personnages le temps de ma lecture, la vivre avec eux, rire et pleurer avec eux.

Ce roman m’a vraiment touchée par la richesse des émotions qu’il véhicule, par la simplicité de ses deux destins qui se racontent et par la véracité dégagée par l’histoire : cela peut-être vous et moi !

Il me tarde de pouvoir voir l’adaptation ciné de ce dernier avec Anne Hathaway !
 

Les points positifs : 

  •  Une belle histoire entre deux êtres que tout oppose  ;
  • Des personnages très attachants en tout cas pour Emma, très fouillés et bien construits ;
  • Une fin plus qu’émouvante, à vous bouleverser.
  • Une construction de la narration très intéressante où chaque chapitre = une année dans la vie de nos deux héros.

 Les points négatifs :

  •  Personnellement, je n’ai pas adhéré au personnage de Dexter à qui j’ai eu envie de mettre des baffes tout au long de ma lecture.
  • Un bémol ceci dit au niveau du style  : parfois, lorsque certains chapitres  se terminent sur une révélation par exemple, c’est frustrant de passer à autre chose dès la page suivante sans avoir la conclusion !

D’autres livraddictiens l’ont lu et ont donné leur avis :  Metyuro, Maxo0, Azariel87 et d’autres à venir sur la page BBM du livre :
 

Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. Il est dans ma PAL celui-ci et je suis impatiente de le découvrir. En tout cas tu donnes envie ! 21 février 2012 02:08

  2. Un roman (lu en vo) que j'ai adoré! C'est vrai que Dexter est un personnage plutot insupportable. Enfin, ça fait partie du jeu. Je ne l'aurais pas vu autrement finalement. Par contre, je trouve que les "points d'orgue" dans la construction sont justement un point fort du style. L'auteur nous laisse en suspend, mais on finit par recoller tous les morceaux grâce à la suite de l'histoire. Concernant le film... Un peu déçue. Meme si c'etait chouette de voir en images ce bouquin. Me réjouis de voir ton avis! 21 février 2012 08:40

  3. Il est dans ma Wishlist depuis sa parution, mais je ne l'ai toujours pas! Argh! Mais maintenant qu'il est en poche je ne vais pas tarder....Il me tente depuis tellement longtemps. 21 février 2012 12:32

  4. Il fait parti de ma PAL depuis peu de temps. Comme toi j'ai été attiré qu'après la sortie du film, ça m'a intrigué... J'ai hâte de le lire, surtout vu la critique que tu en fais ! 21 février 2012 21:41

  5. Il est dans ma pal aussi. Et j'ai hâte de commencer a le lire maintenant. 23 février 2012 20:27

  6. Désolé il y a eu un beug, je disais que j'aimerai beaucoup lire ce livre ^^ Je suis en manque de romantisme... Le film a l'air bien, j'aime beaucoup l'actrice Anne Hathaway ! 28 février 2012 21:21

  7. Je l'ai acheté le week-end dernier et en lisant ton billet je sais d'avance que je vais pleurer, moi qui suis hyper-sensible, je crois que j'ai intérêt à prévoir une grosse boîte de mouchoirs en papier ! En tous cas ça ne peut que me plaire. 28 février 2012 21:59

  8. Ma maman avait l'ebook mais n'a pas accroché ... Moi il me plairait bien je pense ! Je l'ai mis sur ma wish list du coup ^^ 2 mars 2012 15:03

  9. Ce roman me tente beaucoup ! 4 mars 2012 19:39

  10. Effectivement, la fin n'aurait pas pu être différente. C'est un roman qui fait beaucoup réfléchir. 18 avril 2012 19:38

  11. C'est une histoire d'amour certes mais faites de rendez-vous manqués ce qui est bien triste. C'est vrai que Dexter est agaçant mais il finit par être touchant. Quant à Emma, j'ai beaucoup aimé ce personnage. 28 septembre 2013 20:54

Laissez un commentaire

7 juin 2016 20:41