Irrésistible Alchimie

Titre VF : Irrésistible Alchimie
Titre VO : Perfect Chemistry

Auteur : Simone Elkeles (USA)
Traduit pas Cyril Laumonier

Publié aux Editions de La Martinière Jeunesse
Date de publication : 10 février 2011
Sites Web à consulter : Site de l’éditeur, Site de l’auteur 

Genre : Jeunesse, romance

Pages : 410

Prix : 13,90 €
Commander sur amazon : Irrésistible alchimie  

Note

Quatrième de couverture.

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l’équipe de football.
Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood.
Tout les oppose jusqu’à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme.
Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent.

Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir… mais à quel prix ?


Mon avis

Avec ma sister, iwry, on n’est jamais à court d’idées pour se donner envie de lire l’une l’autre des livres qui ont été pour nous des vrais coups de coeur. Mais voilà, on a beau se recommander de lire tel ou tel livre, il se passe souvent des mois avant que l’on puisse partager notre avis sur un livre qu’on a lu toutes les deux.
Dès lors, nous avons eu une idée brillante. Chaque mois, on se retrouve sur nos blogs respectifs pour une lecture « imposée » par l’autre.  Mais comme on aime bien garder un certain choix, chaque mois, on propose à l’autre 3 titres, le but était de lire et chroniquer l’un des 3 titres avant la fin du mois.

Pour ce premier rendez-vous, je lui avais donné choix entre Noss Head, tome 2 de Sophie Jomain, Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver et Le dernier jardin, tome 1 : Ephémère de Lauren DeStephano. Elle a choisi Noss Head et vous pouvez déjà retrouver sa chronique ICI.

Pour ma part, pour cette première édition, j’avais le choix entre Nightshade, tome 1 de Andrea Cremer, Entre chiens et loups, tome 1 de Malorie Blacknan et Irrésistible Alchimie de Simone Elkeles

Si les trois romans me tentaient énormément, j’ai fini par choisir Irrésistible Alchimie au vu de toutes les critiques élogieuses que je lisais à droite et à gauche (en particulier de Azilys :)) et je ne regrette absolument pas ce choix. J’avais besoin d’une romance et d’une histoire à faire papillonner mon ventre et Simone Elkeles me l’a servie sur un plateau d’argent !

Brittany Ellis et Alex Fuentes vont au même lycée mais les points communs entre eux s’arrêtent là. Elle, riche et belle, vient des quartiers nords et lui, des quartiers sud, un latino faisant partie d’un très dangereux gang.
Au cours d’un cours de chimie, la prof va les rapprocher pour qu’ils effectuent en binôme un devoir à rendre en fin d’année. C’est le début d’une guerre des nerfs entre les deux… mais à force de se chercher mutuellement, n’y trouveront-ils pas plus que le simple plaisir de faire enrager l’autre ?

A. L’intrigue

Rien de bien neuf au niveau de l’intrigue. On reprend le succès qui marche depuis des siècles et dont ne ne se lasse jamais : l’histoire d’amour qui semble impossible de prime abord.

Rien qu’à l’évocation d’une belle love story à faire pleurer dans les chaumières, je fonds, je craque et j’en redemande et c’est vraiment ce qui est arrivé avec ce livre.

Simone Elkeles réinvente à sa façon une sorte de Roméo et Juliette des temps modernes que tout sépare : le style de vie, les familles, la façon de se comporter, bref TOUT ! Et même si on retrouve tous les ingrédients connus et reconnus pour la perfect love story, l’histoire de Brittany et Alex nous touche, nous bouleverse.

Je ne sais exactement qualifier ce qui m’a plu dans ce roman, ce que je peux affirmer par contre, c’est que le temps de cette lecture, je n’étais plus Jessica, avocat trentenaire, mais Jessica, petite gamine de 16 ans,  avec les premiers émois amoureux, les papillons dans le ventre… 

Alors, oui c’est très cliché, les personnages sont assez stéréotypés mais la force de l’auteur, oserai-je dire sa magie, c’est de pouvoir nous emporter avec eux dans leur véritable histoire, celle qui ne colle pas du tout à la réalité qu’ils se donnent en public… et de les voir se rapprocher, se découvrir tout en douceur, tout en tendresse.

Le pouvoir de Simone Elkeles est peut-être tout simplement de nous faire croire que cette histoire simple et sans originalité est l’une des plus belles histoires d’amour de la littérature Young Adults. C’est peut-être bête mais voilà, je suis ressortie de cette lecture avec plein d’étoiles dans les yeux, plus d’émotions dans le coeur et surtout des papillons dans le ventre !

Malgré tout, on notera que l’histoire reste très prévisible. Je n’ai aucune surprise sur les éléments de « suspense » véhiculés dans l’histoire aussi bien sur le sort de la relation de Alex et Brittany (je pense qu’on en aurait toutes voulu à Simone si l’histoire avait mal fini, non ? Allez les filles, soyez honnêtes !) que sur la propre quête de Alex qui décide de retrouver l’assassin de son père. On sent tout venir à des km à l’avance, aucun rebondissement à vous décrocher la machoire :).

Enfin, je regrette que la fin soit un poil trop rapide à mon goût. Sans vous dévoiler un peu les circonstances qui vont amener Alex et Brittany à se retrouver, j’aurai aimé que leurs retrouvailles soient plus pimentée, que ce soit plus difficile, que l’un des deux oppose une résistance pour que l’autre le supplie… Bref, c’est trop rapide, trop facile à mon goût… en même temps, j’aurais aimé avoir une cinquantaine de pages de plus juste pour faire durer le plaisir, on ne peut pas dire que je sois très objective 😀 !


B. Les personnages

Je tiens sans doute ici le BIG POINT FORT DU ROMAN ! Comme je vous l’ai dit auparavant, l’histoire casse pas trois pas à un canard, n’est pas du tout originale et est assez convenue. Pour mériter une note coup de coeur, il fallait donc qu’il y ait quelque chose de vraiment incontournable ! Oui, oui, j’exagère sans doute mais voilà, moi je kiffe Alex, je kiffe Brittany, j’ai kiffé ce roman un point c’est tout :p !

Comme je l’ai dit précédemment, les personnages sont très clichés, enfin c’est ce que l’on peut croire à première vue et surtout se demander comment deux êtres si différents l’un de l’autre vont réussir à fusionner, à s’aimer d’un amour aussi fort.

Dès le départ, j’ai pensé que Brittany était le genre de petite fille riche aussi superficielle que la vie parfaite qu’elle mène. Enfin, ça c’est l’image que tout le monde a d’elle. Cette recherche de la perfection, de l’image qu’elle donne aux autres, m’a profondément agacée. Personne n’a une vie parfaite et je ne comprenais pas pourquoi elle tenait tant à prouver à tous que la sienne l’était…
Puis, petit à petit, à chaque chapitre qui lui est dédié, Brittany se révèle au lecteur dans le chaos de son quotidien. Avec une mère assez tyrannique qui exige d’elle qu’elle soit parfaite (voilà dont pourquoi elle tenait tant à montrer cette image à tous…) pour embellir l’image d’une famille gâchée par l’handicap de la grande soeur de Brittany, Shelley. Aux yeux de sa mère, il faut à tout prix que les gens ignorent la vérité sur Shelley et donc il revient à Brittany de faire figure de la petite fille irréprochable à tout point de vue. Le père de Brittany est absent, préférant se réfugier dans le travail, plutôt que d’assister aux disputes constantes entre Brittany et sa mère au sujet de Shelley. 
Du coup, quand on voit le climat familial de cette famille qui se veut parfaite, on comprend mieux Brittany et il est donc plus facile au lecteur de s’attacher à elle, de comprendre sa douleur de vivre au sein d’une famille qui attend de vous toujours plus que faire votre mieux. De plus, quand on ressent l’attachement de Brittany pour sa soeur, il est clair que les a priori du départ, le cliché de la fille superficielle qui se fiche de tout et de tout le monde à part sa petite personne, disparaît complètement.

Quant à Alex, évidemment il n’est pas le membre du gang, dangereux, qui se drogue et en refourgue aux autres que tout le monde croit. Il cultive peut-être cette image pour obtenir le respect des autres, et en particulier ceux du gang, ce qui lui a permis jusqu’ici de ne pas trop se mouiller dans les affaires du Latino Blood
En vérité, derrière l’image du bad boy se cache un garçon très attaché à sa famille et qui se plierait en quatre pour protéger ses deux petits frères et les empêcher d’être enrôlés dans le gang à leur tour. Lui aussi vit un drame familial difficile que peu d’entre nous pourrait assumer au quotidien : Alex a quand même vu son père se faire assassiné devant ses yeux d’enfants. Un drame qu’il cherche aujourd’hui à dépasser en essayant de retrouver l’assassin de son père pour se venger.

Entre nos deux héros, il est clair que la sauce ne pouvait pas prendre d’un seul coup.
Déjà, Brittany est en couple avec le capitaine de l’équipe de foot de l’école, Collin, un petit copain parfait pour coller à son image de fille parfaite. Mais voilà, entre  Collin et elle, la magie n’opère plus..
Et Alex qui doit subir les assauts de son ex qui fait tout pour le récupérer !
Il a fallu un cours de chimie pour rapprocher ses deux improbables et voir une relation passer de « je te déteste plus que tout au monde » à « je ne peux plus me passer de toi »
Simone Elkeles n’emprunte pas de raccourcis pour que ses deux personnages ressentent des sentiments l’un pour l’autre. J’ai trouvé que l’histoire se construisait en douceur, tout en tendresse et gentimment. Bien sûr, il faut se replonger dans les sentiments adolescents pour profiter pleinement de la rencontre entre Alex et Britt et la vivre comme si on avait soi-même 16 – 17 ans. C’est ce que j’ai fait, et j’en ai eu des papillons dans le ventre tellement je vibrais au rythme des baisers et déclarations de nos deux héros.

Mis à part une fin trop facile et qui n’égratigne pas trop nos deux amoureux, cette histoire d’amour m’a énormément touchée, troublée.

C. Le style de l’écriture

Personnellement, je l’ai trouvé parfait. L’écriture est simple mais le tout est rythmé, fluide et se lit très vite. J’ai beaucoup aimé la place réservée aux dialogues dans ce roman. Très peu de blabla, un texte très dynamique, tout ce que j’adore !

Ce qui m’a particulièrement plus, c’est le fait que l’histoire soit racontée à deux voix. Pour une fois, il n’est pas question de voir l’histoire d’amouuuuur racontée par la demoiselle en pâmoison devant le bellâtre, le bellâtre s’exprime aussi sur sa relation avec le demoiselle. Ils se racontent l’un l’autre ! Et le fait d’avoir leurs points de vue à chacun rend encore l’histoire plus vraie, plus crédible et plus belle.

D. Conclusion

Que dire de plus ! Irrésistible Alchimie ne révolutionne aucun genre, si ce n’est qu’il remet au goût du jour (et avec happy end s’il vous plaît !), l’histoire intemporelle de Roméo et Juliette ! Même si l’histoire n’a rien d’original, que Simone Elkeles ne propose pas de rebondissements à s’exploser la mâchoire et que l’on vogue au gré des pages comme sur un long fleuve tranquille, la force des personnages, l’intensité mise dans le développement de la relation de deux êtres que tout sépare, m’a séduit, m’a transportée. En lisant ce roman, j’étais Brittany, j’avais 17 ans et je vivais ma première histoire d’amour, avec tout ce qu’elle emporte de doutes, de prises de tête et de plaisir… Simone Elkeles retranscrit avec brio les premiers émois amoureux et la sauce prend tout simplement !

J’ai été transportée dans le feu qui consume petit à petit Alex et Brittany et j’aurais voulu ne jamais sortir de cette romance tellement je m’y sentais comme dans un petit cocon de bonheur et de sécurité ! Un tel sentiment de plénitude mérite bien un coup de coeur, non ?

 Les points positifs :

  • Une histoire d’amour racontée à deux voix : on a, à tour de rôle, le point de vue de Brittany puis celui d’Alex, ce qui permet de bien cerner les envies, les désirs de chacun.
  • Des personnages ne sont pas du tout ce que l’on croit et qu’on prend plaisir à apprendre à connaître.
  • Un style ravageur pour les midinettes, à vous coller des papillons dans le ventre comme quand on avait 16 ans ! 

Les points négatifs :

  • Une histoire dont on connaît la fin dès les premières pages : PREVISIBILITE A 200 % !
  • Une fin qui vient un peu trop rapidement, on aurait aimé que l’auteur rende la scène finale plus difficile. Là, c un peu convenu et trop facile. 

Les copains/copines de Livraddict l’ont lu et ont donné leur avis :  fangtasia, Archessia, Azilys, Acsylé, Azariel87, Mycoton32, iwry, karline05, Tessa, revelation, Cajou, Bookinwoman et d’autres sur la page BBM du livre :  

Logo Livraddict

 

Commentaires

  1. C'est mon roman chouchou ! 30 janvier 2012 02:07

  2. j'ai bien aimé aussi Irrésistible attraction mais ca reste des lectures détentes 30 janvier 2012 10:13

  3. Juste pour te donner envie, j'ai trouvé le tome 2 encore meilleur grâce au petit frère d'Alex, Carlos. 30 janvier 2012 16:02

  4. Je viens de le lire alors que je l' avais acheté depuis des mois mais j' avais plein d' autres trucs à lire et surtout j' étais pas mal occupée à l' écrit aussi!!^^ Quand j' ai enfin mis mon nez dans ce bouquin, j' ai pas décroché! Oubliant tout ce qu' il se passait autour de moi!! Grave pour mes enfants!! LOL!!^^ J' ai été complètement happée par les personnages et même si effectivement l' histoire était prévisible depuis le départ, j' ai accroché direct! Aimant les personnages à fort caractère j' ai pas été déçue car ils en ont tous deux! Même si derrière cela, ils ont une sensibilité très palpable. Je regrette comme toi/vous la fin trop rapide aussi à mon goût! Mais en tout cas, j' ai aussi vraiment eu un coup de coeur por ce livre... 21 février 2012 15:49

  5. Moi aussi je l'ai adoré ! Je l'ai lu en 1 jour :P Je l'ai trouvé très facile à lire, j'ai adoré l'écriture ! 7 août 2012 20:44

  6. C'est sans contester ma trilogie préférer, je l'ai adoré!!!!! 12 décembre 2012 16:58

Laissez un commentaire

10 December 2018 03:57