La Confrérie de la Dague Noire, tome 1 : L’amant ténébreux

Titre VF : La Confrérie de la Dague Noire, tome 1 : L’amant ténébreux


Titre VO
: Black Dagger Brotherhood, book 1 : Dark Lover

Auteur : J.R. Ward (USA) 

Traduction de Laurence Richard

Publié aux Editions Milady

Date de publication : 11 juin 2010

Sites Web à consulter : Milady, J.R. Ward

Genre : Bit-lit

Pages : 559

Prix : 8 €

Commander sur amazon :La Confrérie de la dague noire , tome 1 : L’Amant ténébreux

Note :  

Quatrième de couverture


Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable…

L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…


Mon avis 

 Depuis le temps que j’entendais parler de cette saga, il a fallu finalement que ma soeur, iwry, lise les deux premiers tomes de la saga pour me convaincre définitivement de me lancer ! Et je ne le regrette pas… Non, non, non, j’en redemande même !

Après l’assassinat de son ami Audazs, Kohler – roi des vampires et chef de la Confrérie de la Dague noire (guerriers chargés de protéger les vampires civiles contre les éradiqueurs) – décide d’honorer la dernière volonté de son ami en protégeant la fille de ce dernier lors de sa transition, soit sa transformation en vampire. 

Il rencontre donc Beth, une sang mêlé (moitié vampire, moitié humaine) et tombe irrésistiblement amoureux d’elle. Mais voilà, Kohler ne doit pas oublier qu’il a une mission et qu’on attend aussi de lui qu’il reprenne sa place sur le trône et se décide enfin à devenir le leader charismatique dont les vampires ont tant besoin… Ah, et j’oubliais aussi : il est déjà engagé auprès d’une autre shellane, Marissa… 

Ma première immersion dans cette saga fut une vague de panique lorsque j’ai vu qu’avant de commencer l’histoire à proprement parler, l’auteur avait disposé un petit lexique reprenant la plupart des termes usités dans la mythologie vampirique mise en avant dans cette saga. 

Voir tant de nouveaux termes, un tout nouveau langage, ça fait peur et la première sensation que l’on a, c’est qu’on n’arrivera jamais à retenir tout ça.
Ceci dit, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée et je ne le regrette pas.

Je suis facilement entrée dans l’histoire dans ce premier tome malgré qu’il faut bien avouer que les noms des personnages ne sont pas évidents à retenir (Audazs, Thorment, Kohler, Vizs,…) .

L’histoire est assez bien construite pour séduire le lecteur dans le départ : de l’action, du suspense et de la romance très sensuelle… 

J’ai vraiment aimé la mythologie vampirique mise en avant par l’auteur. En entendant parler de cette saga, l’écho général était l’accent très prononcé sur le sexe et la romance. Qu’elle fut donc ma surprise quand j’ai vu que la Confrérie, c’était beaucoup plus que juste des parties de jambes en l’air, certes bien dosées et racontées. 

Que le roman mettait en scène des personnages tout en profondeur avec une intrigue prenante et très intéressante servie par une mythologie vampire riche et originale.

Ici, tout est inversé : les vampires doivent boire du sang de leurs congénères du sexe opposé pour survivre, le sang humain, c un petit encas mais pas bien nutritif !

Ce sont EUX les gentils de l’histoire et les éradiqueurs, des humains dépourvus d’âme à qui l’Omega a donné un immense pouvoir, l’éternité – mais en contrepartie ne peuvent plus goûter aux plaisirs charnels – sont les méchants qui pourchassent les premiers alors que ces derniers ne représentent aucune menace.

J’ai aimé toutes les subtilités de cette mythologie, découvrir comment s’ordonnent les choses dans la société des vampires, comment on devient un vampire (pas de morsure ici, on naît vampire mais on ne le devient réellement qu’à l’âge de 25 ans, lors de la transition), apprendre à connaître cette Confrérie de 6 vampires qui se destinent à protéger les leurs des attaques des Eradiqueurs et aux ordres d’une sorte de divinité, le pendant de l’Oméga, la Vierge scribe.

Quant à l’intrigue, j’ai beaucoup aimé l’enchaînement des évènements, le fait qu’il y ait très peu de temps mort malgré l’épaisseur de ce premier tome, qu’il y ait de l’action, de l’humour et de la romance ! Le tout est savamment dosé, ni trop ni trop peu. Chaque page nous pousse à lire la suivante, à nous immerger dans cet univers très complet.

Malgré que ce premier tome pose les bases d’un univers dont il me reste encore à découvrir beaucoup (la saga compte 10 tomes en VO jusqu’ici et j’ignore si le dixième est le dernier), j’ai aimé l’évolution de l’histoire, même si toutes les réponses ne sont pas encore apportées et que j’ai un peu rongé sur mon frein de voir que l’enquête de police concernant les meurtres des prostituées ne trouvait pas son terme dans ce premier tome. Il me reste un petit goût d’inachevé… de quoi me donner envie de me plonger sans tarder dans la suite ! 

 J’ai adoré les personnages, que ce soit les Guerriers de la Confrérie, Beth, Marissa ou encore Butch, l’humain.


L’histoire se concentre dans ce premier tome sur Kohler, le « roi » ainsi que sur sa relation avec la fille de Audazs, Beth, une sang mêlée qui va vivre sa transition et dont il tombe rapidement amoureux.  Même si les deux tourtereaux tombent vite dans les bras l’un de l’autre, ça ne m’a ps choqué, je trouvais que leur relation évoluait bien, vite certes, mais bien et en profondeur. Dès lors, j’ai apprécié leurs prises de bec, leurs retrouvailles et leurs moments à deux… auxquels le lecteur est invité bien malgré lui dans un tourbillon de sensations et de délices à la lecture que je recommande à toute fan de bit-lit et de romance paranormale.

 Individuellement, j’ai apprécié chacun d’eux avec une légère préférence pour Kohler que j’ai trouvé très charismatique. Son histoire personnelle m’a touchée, m’a ému et je n’ai eu aucun mal à envier Beth que ce soit pour la façon dont il prend soin d’elle, sa façon de l’aimer sans condition ou encore sa façon de lui faire l’amour (bon ok, je ne m’attarde pas sur le sujet, mais quand même hein !!). Il est bourru, parfois un peu sauvage et têtu mais il est également tendre quand il faut, sachant montrer sa sensibilité à sa bien-aimée. 

Kohler est un personnage emblématique très important dans la communauté des vampires mais ne veut pas endosser son rôle de leader en raison d’un passé qui le hante. Les tomes suivants nous diront s’il saura surmonter cette crainte pour offrir aux vampires le chef qu’ils attendent depuis trop longtemps.

Les autres membres de la Confrérie m’ont également séduit : Rhage pour son côté beau gosse (en plus, paraît que le tome 2 lui est consacré :D), Vinzs pour sa relation amicale avec Butch (ils forment un excellent duo), Thorment, le Guerrier amoureux de sa shellane… il me reste encore Zadiste à approfondir car jusqu’ici l’image que j’ai de lui est plutôt froide et distante. C’est le seul dont je n’arrive pas à m’approcher encore.

Mais les autres personnages ne sont pas en reste. J’ai apprécié le flic, Butch, qui fonce dans le tas et tant pis pour la bureaucratie et ses put*** de règles ! J’ai aimé aussi Fritz, le majordome (doggen) de Audazs qui va devenir celui de la Confrérie entière et qui se montre tellement paternel avec Beth que cela en est touchant.

Les deux personnages que j’ai finalement le moins aimé de ce premier tome, ce sont Marissa et son frère, Havers. Marissa car  elle est beaucoup trop passive. Elle subit les choses, se plaint de l’attitude de Kohler à son égard alors qu’il lui a déjà dit qu’elle pouvait retirer son engagement envers lui quand elle voulait… mais elle décide de s’accrocher à du vide pour ensuite lui en vouloir ! Et Havers, un peu trop sanguin, qui prend des décisions rapides, sans réfléchir ni avoir tous les éléments en main, mettant en danger de nombreuses vies juste pour assouvir une vengeance qui ne me semble pas justifiée. Sachant les sentiments de Marissa envers Kohler et réciproquement, son devoir de frère est de la « réveiller », de lui faire prendre une décision qu’elle met trop de temps à prendre seule et à être là et non de vouloir tuer Kohler, ce qui n’arrangerait les affaires de personne !

Côté du style de l’écriture, là encore je n’ai rien à dire, c’est juste le parfait équilibre entre descriptions (sans lourdeurs ni longueurs) et dialogues.

Alors oui, parfois c’est cru, il manque aussi des négations mais perso, ça ne m’a pas gênée, c’est du langage parlé, donc ça passe comme une lettre à la poste !)

J’ai beaucoup aimé que le récit reste à la troisième personne tout le temps, ça permettait à l’auteur de passer d’un personnage à l’autre et d’avoir plein de points de vue (y compris celui des Eradiqueurs) et  de suivre l’intrigue sous plein d’angles différents.


Tenir en haleine le lecteur sur plus de 500 pages sans jamais plomber l’ambiance par des descriptions trop lourdes ou des discours niais, ben moi je dis chapeau tout simplement ! Que ce soit simple, que grammaticalement parlant, ce ne soit pas parfait, à ce niveau-là, pour moi cela ne fait aucune différence.

En conclusion,  que dire à part mentionner que ce premier tome de la Confrérie est un coup de coeur, le premier depuis cet été avec Divergent ! Je n’y croyais plus et pourtant, J.R. Ward me permet de renouer avec ce sentiment de contentement absolu en refermant la dernière page du livre et en me donnant envie de me plonger dans la suite directement (si seulement je n’avais pas quelques lectures plus urgentes avant !!!).

Difficile de vous dire ce que je n’ai pas aimé dans ce tome, je n’arrive pas à lui trouver un seul défaut. La simplicité de l’intrigue ne m’a pas gênée car elle est servie avec une mythologie vampiriques de fou, les scènes de sexe ne m’ont pas non plus dérangée car elles étaient divinement narrées et ont titillé quelque peu ma libido personnelle (oui, oui, j’avoue…). Un premier tome parfait qui annonce une suite aussi palpitante (apparemment les tomes suivants sont encore mieux !) qui va me permettre de découvrir chaque membre de la Confrérie à tout de rôle… J’ai hâte, j’ai hâte, j’ai hâte !!!

 

Un livre à découvrir rapidement pour ceux qui hésitent encore ! Vous ne le regretterez pas ! 

Ce que je retiens de ma lecture :

EN + : Une mythologie vampire très complète, riche et originale. Des personnages très charismatiques.

EN – :  comme je l’ai dit plus haut, rien de spécial, à part le fait que l’enquête policière sur le meurtre des prostituées ne trouve pas sa conclusion ici. 

D’autres livraddictiens ont donné leur avis. Voici entre autres : Azilys, Well-read-kid, Galleane, Mycoton32, Eden1487, karline05, Pikachu, Frankie, Belladouce, Vozrozhdenyie, TheChouille, iwry, Lamalal’, revelation,  Slay, Tiboux et d’autres sur la fiche bibliomania du livre :

Logo Livraddict  

 

 

 

Commentaires

  1. Lors de ma lecture, ça a tout de suite été Zadiste mon préféré ;) Tu es plus enthousiaste que moi... mais j'ai quand même lu 3 tomes et j'en ai encore 2 en attente, hein! 25 septembre 2011 02:48

  2. Super billet et je suis d'accord avec toi sur toute la ligne! J'ai beaucoup aimé Kohler, faut dire aussi que les passages érotiques concourent à créer une série très particulière, originale et nullement barbante. C'est passionnant. Cependant Zadiste est le personnage qui m'intrigue le plus! J'ai très envie de le connaître mieux et d'en savoir un peu plus. Une excellente série bit-lit. D'ailleurs je crois que je ne vais pas me retenir longtemps de lire la suite! 25 septembre 2011 07:54

  3. J'ai adoré aussi ce premier tome ! Tout m'a plu : la mythologie, la relation Beth/Kolher, les frères super beaux et sexys, etc. Par contre, je trouvais que le livre souffrait de la traduction, avec l'absence de négation, notamment. Et puis, je n'ai pas trop aimé non plus Havers ni Marissa, je les ai trouvés fades... Quand à Butch, il était un obstacle dans la relation entre Beth et Kolher (de mon point de vue en tout cas). Bref, j'ai hâte de voir ton avis en vidéo, mais surtout de connaître ton avis sur la suite !!! 25 septembre 2011 15:02

  4. :) il est dans ma pal, je sens que je vais le remonter sur le dessus :) merci pour cet avis très sympa, très complet et surtout, qui donne très envie de se lancer :) 25 septembre 2011 16:44

  5. Ouh alors, j'avoue que si je ne l'avais pas lu et que je n'avais pas detesté ce premier tome, ta vidéo m'aurait sûrement donné envie ! Tu es on ne peut plus enthousiaste :D Bon vu que j'ai abandonné ce premier tome, autant te dire que je ne partage pas du tout ton point de vue. J'ai trouvé le style déplorable, pas de négations, que de la vulgarité. Tout n'est que cliché, en commençant par les prénoms des personnages (Colere, audace, vice...). Et puis bon, la fille qui ouvre les cuisses à un inconnu de 2m sur 2, c'est quand même limite, question crédibilité. Mais bon, depuis le temps, je sais que je suis une des seules (la seule?) avec un pareil avis... Je m'y suis faite... Et j'ai même lu le tome 3 car le seul personnage qui m'avait intrigué était Zadiste, et j'avoue que j'ai quand même préféré, même si on échappe pas aux clichés... :D 25 septembre 2011 17:23

  6. Rhoooooo je sens bien que tu vas adorer les tomes suivants! Et ne t'inquiète pas, Zadiste devrait lui aussi te faire de l'effet!! 25 septembre 2011 18:38

  7. Tu m'as convaincu ! Je le note immédiatement 26 septembre 2011 15:43

  8. Bon ben, je suis ravie de voir que je me suis trompée et que tu as aimé ! :) J'avais été nettement moins enthousiaste car si j'avais beaucoup aimé toute la mythologie, l'histoire d'amour m'avait laissée plus dubitative. 26 septembre 2011 18:30

  9. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de clichés dans ce premier tome mais j'ai passé un bon moment tout de même. En fait, nombreux sont les éléments qui m'ont fait sourire, souvent de façon involontaire, je crois. 30 septembre 2011 11:30

  10. Vous m'avez tous convaincu. Je viens d'acheter les deux premiers tomes et, je me plongerais, avec envie, dans "L'amant ténébreux" très bientôt ! 5 octobre 2011 13:26

  11. J'ai adoré dès le départ ! je suis tomber dessus et ce fu le coup de foudre comme qui dirais ;) mes perso favori son Rhage Kohler et Zadiste *0* j'ai quand meme du mal avec le tome 6, Fhurie ne m'interessant que moyenement :D 9 mars 2012 18:40

Laissez un commentaire

18 août 2015 20:17