Divergent, tome 1

Divergent de Veronica RothTitre VF : Divergent : tome 1
Titre VO : Divergent


Auteur
: Veronica Roth (USA)

Traduction de Anne Delcourt


Publié aux Editions Nathan

Date de publication : 06 octobre 2011

Sites Web à consulter : Nathan, site de l’auteur


Genre
: Dystopie, jeunesse

Pages
: 440


Prix
: 15,90 €

Commander sur amazon :  Divergent T1


Note


Quatrième de couverture.


Cinq destins, un seul choix.

A la vie, à la mort.


Mon avis.


Voilà une dystopie qu’il me tardait de lire suite à tous les échos positifs que j’avais entendus sur la toile de ceux qui l’avaient lu en VO, ma soeur y compris ! Autant vous dire que quand j’ai reçu les épreuves non corrigées de la version française, j’ai fait des bonds jusqu’au plafond, je pense même que mon père m’a pris pour une folle !


Malgré tous les échos positifs et mon pressante envie de commencer à le lire, j’avoue que j’ai eu peur d’être déçue. Vous savez ce que c’est quand un livre fait l’unanimité, on a des grandes attentes et une fois lu, la réaction qui vient immédiatement est : « tout ça pour ça ? ». Autant vous le dire de suite, IMPOSSIBLE d’avoir une telle réaction avec Divergent, ce livre est juste une bombe, une tuerie qui vous secoue, qui vous cloue au sol, bref c’est LE livre à lire à la rentrée ! Pas encore convaincu ? Attendez de lire la suite, alors !


Béatrice, aussi appelée Tris, a 16 ans quand elle est appelée, comme tous les jeunes de son âge, à choisir sa propre faction et à entamer l’initiation qui fera d’elle un véritable membre de cette dernière.


Les factions sont au nombre de cinq et se sont rassemblées et données pour mission d’éradiquer le défaut de l’homme qu’elles considèrent comme responsable des problèmes dans le monde (guerre,…) :  Les Fraternels condamnent l’agressivité ; les Erudits l’ignorance ; les Sincères la duplicité ; les Altruistes l’égoïsme et les Audacieux la lâcheté. Les personnes qui ratent leur initiations sont appelés des Sans-Factions, c’est-à-dire les oubliés de la société, ceux qui ont des jobs de bas étage et doivent mendier pour avoir de quoi survivre.


Béatrice qui fait partie depuis sa naissance de la faction des Altruistes ne s’y sent pas à sa place et décide de changer de faction pour les Audacieux. Au cours de son initiative au sein de cette faction, elle va petit à petit se rendre compte que malgré la paix apparente entre factions, des tensions existent et qu’un conflit imminent risque de mettre en danger ses parents et donc la faction Altruistes. Malgré l’adage « La faction avant les liens du sang » respecté dans chaque faction, et encore plus dans la sienne, elle décide néanmoins de tout mettre en oeuvre pour retrouver les siens et les protéger…


L’histoire est prenante et ce depuis le début du roman
, depuis qu’on entre dans ce monde où pour expliquer les guerres, les conflits entre les hommes, on se rapporte à nous-même, à des « tares », des défauts que nous avons tous en nous. Pour une fois, l’homme se penche sur lui-même avant de chercher une excuse ailleurs, à quelque chose d’externe, comme la politique ou bien encore les convictions religieuses.  Evidemment, à ce stade, tout le monde n’est pas d’accord et met en avant un défaut qu’il considère plus grave que les autres. D’où la naissance des factions, la volonté de chacune à propager un mode de vie, une façon de penser basée sur un postulat (à savoir qu’il faut s’oublier soi-même pour les Altruistes par ex. ou bien qu’il ne faut pas se laisser déborder par ses peurs pour les Audacieux).
Si l’idée de base est bonne, si enfin l’Humanité se rend compte que les problèmes vient d’elle-même, on peut dire qu’une étape est déjà franchie MAIS… évidemment ça ne suffit pas. On s’aperçoit bien vite que pour que le monde fonctionne, pour qu’il n’y ait plus de conflit, on ne peut pas se borner à mettre une valeur sur un piédestal au détriment de toutes les autres. Il faut avoir en chacun de nous chacune des valeurs prônées par chaque faction, comme nous le dit si bien Quatre (page 364) :


« Je crois qu’on a commis une erreur, dit-il doucement.

On s’est tous mis  à dénigrer les valeurs  des autres factions sous prétexte de mettre  les nôtres en avant.  Je n’ai pas envie de faire ça.  Ce que je veux, c’est être  courageux, ET altruiste, ET  intelligent, ET gentil , ET sincère. »

 

J’ai beaucoup aimé les valeurs et principes repris dans le récit. Voici encore un récit dystopique assez sombre qui pousse les jeunes (et moins jeunes) dans une réflexion sur nous-même, notre façon de penser, de toujours tout contrôler, cette façon de critiquer les décisions des autres car forcément, nous si on était au pouvoir, on agirait mieux ! Cette façon de faire de la propagande pour faire circuler des informations exagérées, voire fausses pour faire douter les gens sur les dirigeants actuels, leur donner envie de se rebeller contre le pouvoir en place, laissé dans les mains des Altruistes, car au vu des valeurs prônées par cette faction (abandon de soi au profit des autres), ils sont ceux les mieux placés pour prendre des décisions pour le bien commun.


Outre le thème abordé dans le livre, j’ai particulièrement aimé le cheminement de l’histoire, voir le personnage de Tris évoluer dans sa nouvelle faction.


On pourrait dire que le livre se détache en 3 parties :
La première assez courte présente le monde dystopique qui sera le nôtre durant la lecture, la présentation des factions, des buts de chacune et des étapes par lesquelles doivent passer chaque jeune de 16 ans.

La seconde partie s’attache plus à Tris et son apprentissage dans sa nouvelle faction, en nous présentant chaque étape de l’initiation et sa vie à l’intérieur de celle-ci.

La dernière partie nous plonge en plein dans le conflit politique entre factions qui est latent dans les deux premières parties du récit et révèle le véritable enjeu de la saga dans cette dernière partie. 


Si chaque partie a son importance, il convient de constater que la tension monte crescendo dans tout le récit pour atteindre son apogée dans le dernier tiers où là, il devient vraiment impossible de lâcher le roman : suspense garanti, rebondissements à gogo… Veronica Roth, autant vous le préciser de suite, n’est pas ce genre d’auteurs à chouchouter ses personnages, les épargner. Elle les place au coeur de l’action, les met dans des situations de tension extrêmes. 


Il n’est pas question de dorloter le lecteur non plus en lui promettant un monde tout beau, tout gentil, la fin du livre nous laisse sur un gros cliffhanger qui nous laisse présager des aventures bien sombres pour nos héroïnes. Bref, une fois terminé le roman, on veut le tome 2 et on le veut de suite… sauf qu’évidemment, celui-ci est prévu pour l’été 2012… 


Côté personnages,
Veronica Roth nous dépeint des personnages bien fouillés auxquels le lecteur ne pourra soit que s’attacher, soit que détester.  Certains comme Tris et Quatre resteront dans la mémoire comme des personnages très forts que rien n’arrête et qui se battront jusqu’au bout et s’il faut contre le système pour ceux qu’ils aiment et les idées qu’ils défendent.


D’autres comme Eric, par exemple, ne dégagent rien, à part un sentiment de malaise, de dérangement. Dès qu’ils apparaissent, le lecteur sent que quelque chose ne va pas avec leur personnage, qu’ils sont faux, que leur discours n’est pas en adéquation avec leur comportement.


Je vais maintenant vous parler un peu plus de Tris et de Quatre, mes deux personnages préférés de cette saga. Ces deux personnages dégagent énormément de charisme, de courage et de volonté et se ressemblent beaucoup.

Dès le début du roman, on apprend que Tris est une divergente, un statut qu’elle va devoir cacher à tout le monde, même à sa famille car il est dangereux d’être divergent…  mais pourquoi ? C’est à cette question que Tris va essayer de répondre pendant une grande partie du roman.  Seulement, il est difficile pour elle d’en savoir plus vu qu’elle n’est sensée en parler avec personne. C’est donc petit à petit que l’on découvre, avec Tris, ce que c’est qu’être divergent et en quoi les divergents sont perçus comme dangereux pour les factions (non, non, je ne vous en dirai pas plus !)

Le récit met bien en avant l’évolution de Tris durant son initiation auprès des Audacieux : elle prend en assurance, en courage et surtout ne se laisse pas démonter quand ses résultats ne sont pas bons. Elle persévère car elle a la volonté d’y arriver et que sa plus grande peur est de se retrouver Sans-Faction.

Quatre est beaucoup plus discret, plus énigmatique au début du récit mais a un tel charisme que le lecteur (enfin spécialement la lectrice :D) s’attache à lui dès le début. Petit à petit, il va se révéler à Tris. J’ai beaucoup aimé apprendre à le connaître de cette façon, par petits bouts, qui venaient tous confirmer ce que je pensais dès le départ, à savoir que c’était un garçon très beau, très gentil, susceptible de faire craquer toutes les midinettes que nous sommes et surtout très réfléchi et loin d’être une enflure comme certains dirigeants Audacieux.

Un mot sur la romance dans le récit, juste pour vous dire qu’elle est présente mais sans pour autant prendre le dessus sur le récit et sur l’intrigue.  Bien que très axée ado, j’ai trouvé cette relation toute mignonne, assez crédible (même si bon, nos protagonistes tombent vite amoureux…) et donne une dimension supplémentaire à l’histoire, en donnant à nos deux personnages principaux une raison supplémentaire de se battre. Dès lors, cette romance passe super bien dans le récit et devrait plaire également aux garçons (je dis ça parce que je vais vraiment mettre le paquet pour que mon baba chéri le lise prochainement !)

Côté du style de l’écriture, ça se lit très vite et très bien. L’auteur nous raconte son monde avec simplicité, avec les yeux de Tris, notre narratrice. Les chapitres s’enchaînent assez rapidement, avec un rythme assez soutenu qui monte crescendo tout au long de la lecture. Il n’y a pas de temps mort ni de descriptions qui viennent alourdir ou plomber l’attention du lecteur. Le texte est très vivant par ses nombreux dialogues et la narration de Tris très fluide. Le ton devient assez sombre au fur et à mesure qu’on tourne les pages pour le plus grand plaisir du lecteur !

Vous l’aurez donc compris, ce roman est un véritable COUP DE COEUR, un livre que je retiendrai dans mon TOP 10 de l’année 2011 !
Cette nouvelle saga dystopique pleine de suspense et de rebondissements propose un récit vivant et captivant qui ne laissera personne indifférent !

Si vous deviez lire un seul livre « dystopie » cette année, aucune hésitation, c’est cette saga qu’il faut avoir lu ! Vous savez donc ce qui vous reste à faire le 06 octobre ! Foncez en librairie 😉


Ce que je retiens de ma lecture :

EN + : un roman époustouflant, plein de suspense  et des personnages forts, bien fouillés

EN – : la suite qui ne sort que l’été prochain… cette attente va être insoutenable.

Livre lu en lecture commune avec mes deux chéries : Mycoton et Galleane.

D’autres livraddictiens l’ont lu et ont donné leur avis : ilnyak1pas, Liliebook, iwry, cecile, karline05, Heclea, Francesca et d’autres à venir sur la page bibliomania du livre :

Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je suis si heureuse que tu aies adoré ce récit ! Il faut également partie de mes plus gros coups de coeur de l'année 2011 et je sens qu'il fera un malheur à sa sortie en VF^^ 23 juillet 2011 17:09

  2. C'est difficile de ne pas accrocher ! Ce livre est incroyable. Je n'avais pas eu cette frénésie de lecture et cette envie de le poursuivre au finish (mais bon, faut savoir être raisonnable quand on bosse le lendemain !) depuis longtemps ! Vivement la suite ;) 23 juillet 2011 17:23

  3. Je voulais attendre l'an prochain pour l'acheter mais je pense qu'il fera partie de ma prochaine commande Bookdepository, même si je sais que je ne pourrai pas le lire de suite ! En tout cas, tu donnes envie de se jeter dessus ! :) 23 juillet 2011 18:35

  4. Bon, je sais ce qu'il me reste à faire le 6 octobre alors ^^. Quoique, je ferais peut-être mieux de lire la trilogie Hunger Games avant ... Dans tous les cas, il est dans la wish-list prioritaire. 23 juillet 2011 20:32

  5. @Frankie : j'attends de lire ton avis avec impatience ! (le truc, c que plus tu le lis tard, moins tu devras attendre pour le tome 2 ^^) 23 juillet 2011 20:41

  6. Quoi rajouter après cette chronique qui dit tout. A part que pour moi la fin n'est pas si terrible mais j'ai quand même très envie de lire la suite. 23 juillet 2011 20:41

  7. @Bambi : Tu me fais penser que je dois ENCORE lire la saga Hunger Games ! 23 juillet 2011 20:42

  8. Tu m'a donné une folle et incroyable envie de lire ce livre ! Je pense que ça ne m'est plus arrivé depuis Hunger Games (la meilleure saga de ma vie) ! J'ai d'ailleurs participé au concours pour le gagner sur Forbiddenbook et je prie toutes les secondes pour gagner ces épreuves non-corrigées ! Sinon, je pense que je vais supplier à mort mon père jusqu'à ce qu'il cède et me l'achète XD ! 23 juillet 2011 21:24

  9. J'ai adoré moi aussi suivre Tris dans son apprentissage et apprendre à connaitre les autres personnages. Vivement la suite même si c'est clair que ça va être trèèèès long jusqu'à l'année prochaine! 24 juillet 2011 09:14

  10. J'adore ton nouveau design =D Et très très bonne chro' comme d'hab ! Il faut que je le sorte de ma PAL >.< 24 juillet 2011 12:43

  11. Cette lecture est bien tentante! Tu arrive toujours à nous faire craquer! Un livre de plus que j'ajoute à ma liste! Concernant les Hunger games, j'ai la réponse au mail que je t'ai envoyé dans les commentaires ;) 25 juillet 2011 07:50

  12. @Emilie : J'allais t'envoyer un petit mail pour te confirmer que je n'avais pas lu HG ! Merci encore pour ce mail, ça m'a fait plaisir ;) 25 juillet 2011 09:08

  13. Ho oui il faut vraiment que tu lises Hunger Games !! Quand à moi, j'ai trop hâte que Divergent sorte, j'ai l'impression d'entendre parler que de ce livre depuis quelque temps... 31 juillet 2011 23:21

  14. J'ai les mêmes appréhensions que tu avais, j'en entends tellement que des choses positives que j'ai peur de trop en attendre, alors finalement, je ne l'ai pas encore commencé :) Je vais donc remédier à ça rapidement ! 15 août 2011 12:53

  15. Il est bien tentant ce livre :o, j'ai finalement craqué il est acheté en VO, il ne reste plus qu'à l'attendre ! 3 septembre 2011 08:20

  16. Et le dernier de la soirée (quand je me lance je me lance !) Celui la OUI je l'ai lu ! Enfin ! Et j'ai aussi adoré, c'est vraiment efficace comme écriture (autant qu'Hunger Games en faite). J'ai vraiment hâte que la suite sorte et je pense directement la prendre en VO ! 20 novembre 2011 21:38

  17. Je n'ai pas accroché pour ma part. Trop long, trop lent, trop routinier, une intrigue qui tarde. Je suis ressortie de ma lecure déçue. 2 décembre 2011 01:17

  18. Je l'ai enfin lu et j'ai adoré de bout en bout. Les couples ont souvent tendance à me gonfler dans les romans YA mais là ce n'est pas du tout le cas. J'ai hâte de lire la suite ! 31 août 2014 14:33

Laissez un commentaire

16 décembre 2016 13:55