Les Vampires de Chicago, tome 1 : Certaines mettent les dents

Vampires de chicagoTitre VF : Les Vampires de Chicago, tome 1 : Certaines mettent les dents
Titre VO : Some Girls bite
 
Auteur : Chloe Neill (USA)
Traduction de Aurélie Tronchet
 
Publié aux Éditions Milady
Date de publication : 24 juin 2011

Genre
: Bit-lit
Pages : 457

Prix
: 7 €

Note
:


Quatrième de couverture.

Les Vampires de Chicago ont décidé de révéler leur existence et ont fait de moi l'une des leurs. Certes, ma vie d'étudiante n'était pas très excitante, mais elle me convenait.
Maintenant je dois apprendre à maîtriser mes pouvoirs naissants sans pour autant jurer fidélité à Ethan Sullivan, le Maître de mon clan. D'accord, il m'a sauvé la vie, mais c'est quand même à cause de lui si je suis allergique au soleil ! S'il croit que je vais fondre sous prétexte qu'il a des siècles d'expérience en matière de séduction...
j'ai plus urgent : un tueur a une dent contre moi...

Mon avis.

J'avais très envie de me plonger dans cette nouvelle saga bit-lit des Éditions Milady qui me faisait penser, par sa quatrième de couverture, à la saga Sarah Dearly avec une héroïne tournée en vampire bien malgré elle !
Si par ce point, les deux sagas se rapprochent, il convient cependant d'arrêter la comparaison à ce stade car force est de constater que d'une part, Merit n'est pas Sarah et que d'autre part, cette nouvelle saga s'annonce plus musclée que la première !
 
Merit est une étudiante comme les autres, n'appréciant pas plus que ça le coming-out que les Vampires de sa ville ont fait il y a quelques mois. Les vampires, elles ne les aiment pas, un point c'est tout.
Pourtant bien malgré elle, elle va en devenir un suite à une agression dont elle est victime sur le campus de l'université. Heureusement, Ethan Sullivan, le Maître de la Maison Cadogan était sur les lieux, et va la sauver in extremis en la transformant en l'un de ses sujets ! Autant le dire de suite, Merit est ravie et montre son enthousiasme à son nouveau Maître de manière si abrupte qu'ils vont se battre à leur première rencontre... Merit n'est pas diplomate, Merit ne se laisse pas marcher sur les pieds... et vampire ou pas, elle ne se soumettra jamais à un homme et encore moins à Ethan. Oui, enfin, c'est ce qu'elle dit !
Et pour couronner le tout, quelqu'un cherche à la tuer ! Super la vie de vampire, vous trouvez pas ?

Autant le dire de suite, cette saga n'a rien d'innovant
, on a l'impression de voir un mélange de déjà vu de ci de là. Personnellement, j'y ai vu un peu de la Communauté du Sud par le côté coming out des vampires qui se révèlent aux humains et le côté jeune première qui débarque dans un monde auquel elle n'est pas préparée de Sarah Dearly.
Ceci dit, ce n'est pas pour autant que je n'ai pas apprécié ma lecture, que du contraire.

J'ai aimé me plonger dans cet univers
avec Merit, notre héroïne et narratrice, qui fait ses premiers pas dans ce nouveau monde qui s'offre à elle. Dès lors, vu qu'elle ignore tout des us et coutumes des vampires, en particulier de sa Maison Cadogan (il y a 12 maisons de vampires aux USA, 3 sont représentées à Chicago), le lecteur n'est pas perdu dans cet univers et le découvre en même temps que Merit, petit à petit.
Dès lors, la mythologique vampirique présentée n'est pas du tout indigeste et la progression dans la lecture se fait rapidement.

Et cette mythologie vampirique alors ? Du neuf ?
Pas vraiment. On apprend donc que les Vampires se répartissent dans des Maisons, qu'il y en a 12 au total et que les vampires doivent obéissance et loyauté à leur Maître. Il existe également des vampires Solitaires qui ont décidé de vivre en marge des Maisons et qui ne sont pas du tout contents de ce coming out, préférant garder leur nature cachée aux yeux des humains.
Disons que ce qui est neuf ici et particulièrement exploité par l'auteur, c'est toute la dimension politique entre Maisons et humains, entre Maisons entre elles et aussi avec les autres entités supernaturelles comme les métamorphes ou encore les sorciers.
C'est un aspect qui m'a énormément plus et j'espère qu'il sera appelé à prendre de l'ampleur au fur et à mesure des prochains tomes.

Par contre
, si j'ai apprécié cette lecture détente tout au long de ma progression dans le livre, j'ai cependant deux petits bémols à apporter quant au développement de l'intrigue.
Le premier concerne la menace qui plane sur Merit. Elle reçoit un message de son agresseur (enfin, c'est ce que l'on suppose), on la protège en conséquence et puis on n'en entend plus parler. Dès lors, il n'y a pas de réel suspense autour de cette intrigue qui reste très en deça de ce qu'on pourrait en attendre vu comment elle est présentée au début du roman.
Le second concerne le dénouement final de ce premier tome : trop brusque, trop rapide... en deux temps trois mouvements, c'est terminé ! Ceci dit, on sent que c'est loin d'être terminé et qu'on parlera toujours de cette histoire dans les prochains tomes, vu qu'une sorte de "guerre" se prépare, d'où les enjeux politiques importants !
Ceci dit, je ne m'y attendais pas ! L'auteur m'a surpris, on doit bien lui reconnaître ça !
Cette impression vient peut-être du fait que l'évolution de Merit est vraiment mise en avant dans ce premier tome et que cette fameuse menace de guerre, même si elle est omniprésente dans la tête de tous les protagonistes, revêt finalement un caractère secondaire bien involontaire.

Côté personnages
, il faut admettre que le fort de Chloe Neill est de nous avoir présenté une héroïne forte à laquelle il est très difficile de ne pas s'attacher.

Merit
a du caractère et crie bien haut et fort que vampire ou pas, il n'est pas question qu'elle obéisse aveuglement   à son Maître, aussi beau et séduisant que celui-ci peut être.
Elle a de la force, de la volonté et présente un capital vampire énorme qui font d'elle une excellente recrue pour la Maison Cadogan.
Même si elle n'aime pas son nouvel état de vampire, Merit devra s'y faire petit à petit et c'est cette évolution qui est dressée dans ce premier tome. On l'a voit d'abord dans le déni, dans le refus pour ensuite surfer sur une vague de doute quant à accepter d'entrer dans la Maison Cadogan et surtout d'accepter de se soumettre aux ordres et au pouvoir d'Ethan.
Merit est une dure à cuire qui n'a pas eu une vie aisée : avec un père qui se préoccupe plus de son image, du prestige, du pouvoir et de l'argent, elle n'a jamais réussi à trouver sa place dans sa propre famille. Et maintenant, voilà qu'elle se sent attiré par Ethan qui lui dit clairement qu'il est attiré vers elle (chouette !) alors que tout en elle le révulse (moins chouette...).
Les deux piliers sur lesquels elle peut compter sont sa meilleure amie, Mallory et son grand-père, Merit, qui l'aime comme si elle était sa propre fille.
Malgré le côté romance annoncé par la quatrième de couverture et dévoilé assez rapidement dans le jeu de séduction qui s'opère entre Ethan et Merit dès leur première rencontre, le côté romance ne prend absolument pas le dessus dans ce premier tome.
D'un côté, ça me plaît que ce roman propose autre chose qu'une sempiternelle histoire d'amour vue, revue et corrigée et s'oriente plus vers un récit plus posé dans l'action et la réflexion politique.
D'un autre côté, honte à moi, mon côté midinette est en manque pour le coup ! Pourtant, j'y ai cru à un moment du récit, mais voilà Merit ne veut pas s'abandonner de cette façon, pas à un homme qui lui dit ouvertement qu'il est involontairement attiré vers elle. Elle veut plus !
L'histoire va se découvrir petit à petit un triangle amoureux assez sympathique quand un autre vampire va entrer en scène. Malgré que ce nouveau joueur est décrit comme un mâle en puissance prêt à faire paner les belles jeunes filles qui se présentent à lui, Merit reste fermée et revendique son intention de ne pas sortir avec "des bêtes à crocs !"
Vu que la mode des "teams" est très en vogue pour départager les mâles dans une saga littéraire, personnellement je serai plus "team Ethan" que "team Morgan". Je n'ai pas vraiment de critères pour les départager - et ce d'autant plus qu'à la lecture du roman, le second semble avoir plus d'atomes crochus avec Merit que le premier -, c'est une question de charisme, de prestance, de ressenti... mes papillons au ventre s'agitant plus frénétiquement lorsque Ethan est sur le devant de la scène !
Ceci dit, il reste encore très mystérieux et son côté "je-réfléchis-politique-et-alliance-avant-de-penser-à-ce-que-tu-ressens" m'a mis mal à l'aise.
Les autres personnages comme Mallory, sa meilleure amie, Lindsay, la vampire sympa de Cadogan, Catcher, le sorcier ou encore Jeff le métamorphe apportent beaucoup de légèreté au récit et sont des personnages avec lesquels Merit est de suite à l'aise, avec lesquels son côté "j'ai un sale caractère et je le revendique" est adouci.

Niveau style et écriture de l'auteur
, c'est assez fluide, rythmé et dynamique. Le lecteur s'embarquera très vite dans sa lecture en étant aidé par un style assez léger qui rend le tout très agréable à lire.
Il y a beaucoup de dialogues, de répartie entre les personnages, le texte est très vivant et se lit donc tout seul !
On notera enfin que j'ai particulièrement aimé les nombreuses références aux cultissimes Buffy, the vampire slayer et Harry Potter ! C'est toujours un plaisir de voir de telles références citées, références connues d'une grande majorité et où tout le monde se retrouve !

En conclusion
, même si on ne tient pas ici un récit qui se démarque par son originalité, vu que les grands principes vampiriques sont repris à la lettre en apportant pas vraiment du neuf, Chloé Neill réussit le pari de fédérer les lecteurs autour d'une intrigue romantico-politique qui dévoile ses atouts petit à petit.
Si ce premier tome ne sert qu'à effleurer les bases d'une guerre à venir et dont on ignore encore beaucoup d'éléments, il permet cependant au lecteur de se familiariser avec l'univers, de découvrir son l'héroïne mais également d'apprécier celle-ci et vouloir aller plus loin dans la découverte en savourant les autres tomes à venir. En tout cas, cela a bien marché pour moi.... Et vous ?

Ce que je retiens de ma lecture
:

EN +
: Un roman sans prétention qui se lit bien, qui se lit vite, si bien qu'on en redemande ! L'héroïne est forte, déterminée et pas du tout prête à se laisser marcher sur les pieds par un homme vampire, tout Maître qu'il soit, et on adore ça !
EN - :  L'intrigue autour de la menace qui plane sur Merit est oubliée pendant les 2/3 du récit et ne ressort qu'à la toute fin ! On regrettera aussi l'annonce du pot au rose qui est bien trop brutale et rapide pour moi, avec tous les enjeux qui en découlent.

Vous le saviez ?

 

Aux USA, 4 tomes de la saga sont déjà disponibles, le tome 5, intitulé Drink Deep, sortira le 01 novembre 2011.
 
En France, les éditions Milady ont prévu un rythme assez soutenu pour la parution des 3 premiers tomes, selon le planning suivant :
Le tome 1 est disponible depuis le 24 juin ; le tome 2 (qui a déjà rejoint ma PAL) depuis le 08 juillet et le tome 3 sortira le 26 août prochain.
 
D'autres livraddictiens l'ont lu et ont donné leur avis : Poison, Kassandra, mariiine et d'autres à venir sur la page bibliomania du livre :
Logo Livraddict

Commentaires

  1. Je l'avais remarqué en Vo il y a quelques mois mais j'attends d'avoir éclusé ma pal bit-lit avant de commencer cette série-là ! 16 juillet 2011 10:39

  2. Je l'ai terminé hier soir et j'ai bien aimé. Et je te rejoins entièrement sur le traitement de l'intrigue ... J'espère que pour le 2eme tome, l'auteur ne résoudra pas l'intrigue sur les 20 dernières pages. :) 16 juillet 2011 11:01

  3. Comme je le disais avant que tu ne supprimes le commentaire par inadvertance (fallait s'y attendre que je le dise XD), j'ai hâte de me plonger dans cette nouvelle saga >.< 16 juillet 2011 13:34

  4. j'ai bien envie moi aussi de découvrir cette saga ! 16 juillet 2011 15:23

  5. Je suis contente qu'il t'aie plus, j'avais voté pour ! Ton avis m'a donné envie de me lancer dans cette nouvelle saga :)

    Bonne soirée,
    Bisous ! 16 juillet 2011 20:10

  6. Il est dans ma PAL, quand tu parles de lecture rapide et sympa ça me donne envie de l'en sortir vite... 17 juillet 2011 08:54

  7. Bon, ben tu sais quoi ? Tu viens de me donner envie de lire cette série !!! Ma Wish-list en prend encore un coup. J'en profite aussi pour te dire que j'adore le nouveau design de ton blog... 21 juillet 2011 10:30

  8. J'ai acheté le premier tome, j'ai hâte de m'y mettre :) 21 juillet 2011 21:08

  9. J'ai acheté le tome 1, j'ai hâte de découvrir cette nouvelle saga bit-lit^^ 23 juillet 2011 14:56

  10. Eh bien, bonne lecture, ma petite Setsuka ! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ! 23 juillet 2011 17:24

  11. J'ai adoré ce premier tome ! Une héroïne forte et attachante, un gars qui m'a plu (même si Ethan n'arrive pas à la cheville de Jean-Claude, le maitre-vampire dans Anita Blake), une mythologie très intéressante et des tensions politiques qui apportent également leur lot de suspens. Je lirais le tome 2 à coup sûr ! 6 août 2011 16:17

  12. Je viens de finir ce premier tome et j'ai adoré. Certes pas un coup de coeur mais presque. j'ai aimé les tensions politique même si il n'y a pas vraiment de romance entre les deux protagonistes. Je lirai la suite c'est certain 11 novembre 2011 14:59

  13. Je viens de le finir et j'ai adoré! Par contre, je serai plus team Catcher pour ma part^^ Je n'avais pas compris que les 12 maisons étaient dans l'ensemble des US, je croyais qu'elles étaient toutes à Chicago! Et si je peux me permettre, je pense que tu t'es trompée de prénom en parlant du grand père de Merit (son nom est Chuck pour rappel :) ) En tout cas, il me tarde de lire la suite, et je comprends mmieux pourquoi les tomes étaient sortis aussi rapidement en France ! Heureusement que ca ne fait pas ca pour toutes les sagas, sinon, nos banquiers seraient vraiment fachés! En tout cas, j'aime toujours autant tes chroniques! 20 novembre 2011 13:41

Laissez un commentaire

19 September 2019 07:00