Damnés, tome 2 : Vertige

vertigesTitre VF : Damnés, tome 2 : Vertige
Titre VO : Torment
 
Auteur : Lauren Kate (USA)
Traduction de Élisabeth Luc
Publié aux Éditions Bayard Jeunesse
Date de publication : 23 juin 2011

Genre
: Jeunesse, Fantastique

Pages
: 436

Prix
: 16,90 €
Commander sur amazon : Vertige Tome 2 : Damnés

Note
:


Quatrième de couverture.

Mon ange,
Ma malédiction.

Mon avis.

ATTENTION !
Mon avis comporte sans doute des spoils sur le tome 1. Pour ceux qui n’ont donc pas lu ce dernier, merci de passer votre chemin si vous ne désirez pas être spoilé à l’avance !
Il y une semaine, je vous ai quitté sur un avis plutôt mitigé du premier tome (rappel : voir la chronique du tome 1). Je vous avoue franchement que je n’étais pas plus emballée que ça de me lancer dans le second tome, sauf pour la couverture que je trouve être l’une des plus magnifiques entre mes mains.
Finalement, même si ce n’est pas encore ce à quoi je m’attendais, ce second tome a réussi à me captiver un peu plus mon intérêt… Tout de suite, le détail de mes impressions !
On retrouve donc Luce qui est éloignée de Sword and Cross par sécurité par son cher Daniel. Elle se retrouve donc en Californie, dans une école de « Nephilims » ( = personnages ayant de l’ADN d’ange), à Shoreline plus exactement, où elle fait la connaissance de Miles et Shelby, deux Nephilims avec qui elle va très vite se lier d’amitié. Mais Daniel lui manque et cette absence devient pénible pour Luce qui ne comprend pas pourquoi elle doit être ainsi protégée.
Ce qu’elle ignore, c’est que Cam et Daniel, les deux ennemis, on fait une trêve de 18 jours durant laquelle ils se sont alliés pour combattre toutes les créatures qui souhaiteraient s’en prendre à Luce, dont les Bannis qui ne reculeront devant rien pour s’emparer de Luce.

L’histoire m’est apparue moins nébuleuse
que dans le premier tome, même si je constate que certaines réponses se font encore attendre.
La mythologie angélique se précise dans ce tome : on voit mieux dans quel camp se trouve chacun, qui sont les « Nephilims », les « Bannis » (= anges qui ont été exclus des deux camps et qui sont aveugles).
Ce qui m’a particulièrement plu dans ce roman, c’est les Annonciateurs et leur rôle, le fait que Luce puisse s’en servir pour recouvrer la mémoire sur ses vies antérieures. Puisque Daniel ne veut rien lui dire, elle essaie de tout découvrir par elle même. On regrettera cependant que les visions des Annonciateurs soient si pauvres puisque finalement il n’y a pas de gros indices sur le passé de Luce qui sont révélés par cet intermédiaire. Un peu décevant, cela aurait sans doute pu être mieux exploité.
Cependant, la grosse révélation se fait encore attendre puisqu’on ignore encore quel est le rôle de Luce dans la guerre qui se prépare entre les deux clans. J’avoue que ça m’embête un peu de ne pas savoir, cela rendrait sans doute l’univers plus digestible pour le lecteur qui ne comprend pas encore bien les tenants et les aboutissants.

Au niveau de l’histoire
,  force est de constater qu’il ne se passe pas grand chose pendant les 2/3 du livre. Luce tente d’en découvrir un peu plus sur elle-même et sur ses vies passées, mais le résultat n’est pas à la hauteur des attentes comme je l’ai expliqué plus haut.
De plus, comme on reste focalisé sur Luce, on ne sait rien de la bataille qui se mène à l’extérieur de Shoreline avec Daniel et Cam qui protègent cette dernière des Bannis. Il y a donc encore un manque qui se fait ressentir, le lecteur est finalement aussi frustré que Luce à qui on ne veut rien dire pour la protéger. Mais nous, lecteurs, de qui devons-nous être protégés pour nous exclure ainsi d’une partie prenante de l’histoire ?

Par contre,
mon intérêt a repris d’un coup dans le dernier tiers puisque là, notre Luce se retrouve au coeur de l’action et va prendre une décision (ah enfin, elle prend vraiment le dessus sur Daniel et décide de ne plus se laisser faire !) qui chamboule tout et rend du coup la saga beaucoup plus intéressante ! Et du coup, je ne vous cacherai pas que j’ai hâte de lire le tome 3 (en espérant toutefois que le sujet soit bien exploité, pas superficiellement comme ce fut le cas avec les Annonciateurs dans ce tome-ci, qui avaient pourtant un super gros potentiel exploitable !).

Côté personnages
, j’en arrive finalement au même bilan que pour le premier tome.
Luce est toujours aussi agaçante avec son côté très trop naïf, même si elle décide quand même de prendre sa vie en main (oserais-je dire qu’il était temps) puisqu’elle ne se laisse plus faire et dire par Daniel, elle réplique, elle n’hésite pas à lui dire sa façon de penser et elle agit par elle-même pour découvrir ce que tout le monde lui cache !
Par contre, pas de progrès niveau de la naïveté, elle se laisse toujours avoir et tombe dans des pièges que le lecteur sent venir à des km.  La demoiselle n’est en plus pas très respectueuse des autres vu que quand on lui sauve la vie, elle ne prend pas la peine de dire merci… ou alors bien tardivement.
De plus, je l’ai trouvé particulièrement agaçante avec sa relation avec Daniel. Ce « je t’aime moi non plus » a vite fini par me lasser. Un coup, tu me manques, Un coup, je te vois et je t’engueule et un coup, je me demande si tu es vraiment celui qu’il me faut…. et après, on prend les mêmes et on recommence. Ces états d’âme d’adolescente amoureuse emprise aux doutes m’a vite saoulée… mais bon, je dois commencer à être trop vieille pour ça !
Concernant Daniel, je n’en sais pas plus sur le mystère qui entoure le personnage puisqu’il est aux abonnés absents durant presque tout le récit. Idem pour Cam et les autres « anciens » de Sword and Cross.
Par contre, comme pour Penn, j’ai eu un coup de coeur pour les amis de Luce à Shoreline, Miles et Shelby.
Surtout pour Shelby, en fait avec son sale caractère et son côté je-ne-me-laisse-pas-faire. Ces deux personnages secondaires amènent du relief, de la légèreté, bref des éléments qui font encore défaut à Luce (oui, parce sans eux, soyons réalistes, elle reste bien terne, la petite Luce).

Concernant le style de l’écriture
, je n’ai rien de plus à ajouter que ce que j’en ai dit pour le tome 1. Je trouve toujours le choix de la troisième personne inadapté au récit vu qu’on reste coincé avec Luce, sauf peut-être pour le tout dernier chapitre.
À part cela, on regrettera aussi la longueur des chapitres qui nous font hésiter à en commencer un autre juste avant d’aller coucher. C’est un peu dommage car cela a eu pour effet de ralentir mon rythme de lecture.

En conclusion
, ce second tome m’a plus séduit que le premier, rendant la mythologie angélique plus compréhensible et accessible. On est loin du premier tome où tous les éléments nous avaient été donnés de manière brouillonne au moment le plus critique du récit. Ici, tout vient à point nommé et le lecteur a le temps d’ingurgiter les nouvelles informations qui lui sont fournies, ce qui lui permet d’ordonner un peu cet univers qui garde encore bien des secrets !
Autre point fort, ce second tome se referme sur un sacré cliffhanger qui laisse présager de bonnes choses pour la suite que j’attends, du coup, avec beaucoup impatience ! J’espère que l’auteur saura insuffler de la puissance et de la profondeur dans le troisième tome avec ce nouvel élément qui devrait pimenter les choses, enfin s’il est bien exploité !

Ce que je retiens de ma lecture
:

En +
: Un univers qui se dévoile un peu, une mythologie qui s’étoffe et une héroïne qui reprend un peu le pouvoir de sa vie…
EN + : Mais des secrets qui mettent longtemps à se dévoiler et qui pourraient lasser le lecteur s’il ne trouve pas rapidement réponses à ses questions, un récit encore trop mielleux qui se focalise sur la relation amoureuse actuelle de Daniel et Luce, alors qu’exploiter leur passé commun me semblait plus prometteur.
D’autres Livraddictiens l’ont lu et ont donné leur avis : Pikachu, Dup, iwry, wilhelmina, Mycoton32, et d’autres sur la page bibliomania du livre :
 
Logo Livraddict

Commentaires

  1. Ça me rassure un peu de voir que tu l'as préféré au premier ! Ce qui m'avait surtout gêné dans celui-là, c'était l'action lente à démarrer. Mais apparemment, c'est toujours le cas pour le second .. Enfin bon, je pense que je le lirais quand même, je mordrais sur ma chique les 2 premiers tiers du bouquins lol. 2 juillet 2011 18:20

  2. Bon ben je ne le lirai pas. Cette fois-ci c'est sûr. Merci pour ton avis :) 3 juillet 2011 15:06

Laissez un commentaire

20 January 2022 07:54