Les soeurs Wilcox, tome 2 : L’Ombre de Dracula

Titre VF : Les Soeus Wilcox, tome 2 : L’Ombre de Dracula
Auteur : Fabrice Colin (FR)
Publié aux Éditions Gallimard Jeunesse
Date de publication : 25 mai 2010
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 316
Prix : 13,50 €
Source : Service presse avec les Éditions Gallimard Jeunesse que je remercie.
Nombre d’étoiles :
Quatrième de couverture.
Amber et Luna Wilcox savent désormais qui a fait d’elles des vampires. Mais dans leur lutte contre Dracula, bien des secrets demeurent encore. Quand Amber disparaît mystérieusement, les soupçons de Luna se confirment : il y a un traître parmi les invisibles. De New-York à Liverpool, les serviteurs du maître des ténèbres sont partout à l’œuvre. Chacune de leur coté, les deux orphelines vont devoir risquer leur vie pour empêcher l’ombre de Dracula de s’étendre sur le monde.

Mon avis.
À la suite du tome 1, je me suis empressée de lire la suite des aventures des soeurs Wilcox pour ne pas perdre le fil ! Tout de suite mes impressions sur ce second tome 😉
J’ai préféré ce tome 2 car j’ai trouvé qu’il était beaucoup plus rythmé que le premier qui était plus un tome « découverte » des soeurs Wilcox. On a fait leur connaissance, on a appris qui les avait transformées en vampires et on sait qu’avec l’aide des Invisibles, elles vont devoir arrêter le comte Dracula qui essaie de récupérer le Vénéfactor, puissant artéfact destiné à asservir les humains du monde entier.
Les deux soeurs sont ici séparées après un chapitre ou deux. Stoker, bien que désireux d’entrer dans le groupe des Invisibles et de laisser son passé avec la Golden Dawn derrière lui, se fait rattraper par ses anciens camarades qui l’oblige à kidnapper Amber, l’aînée des Wilcox, pour l’emmener à New York sur les traces du duc de Manhattan et du troisième morceau du Vénéfactor.
Pendant ce temps, Luna, perdue sans sa soeur, se voit confier une mission par la comtesse Elizabeth Bathory, un vampire en torpeur qui la guide jusqu’à Liverpool pour déjouer les plans de Lord Sallingham, un puissant industriel, en contact avec Dracula et jouant un rôle dans son dessein diabolique.
L’histoire bouge beaucoup plus : vu que les deux soeurs sont séparées, nous avons déjà un récit coupé en deux, avec d’une part, l’intrigue d’Amber à NY et d’autre part, celle de Luna à Londres.
On retrouve toujours les mêmes personnages appartenant à la culture populaire – réels ou fictifs – dans le roman. Bram Stoker prend une véritable importance dans ce tome.
L’histoire est toujours aussi originale par ses références culturelles. Cette fois-ci, c’est la White Star Line mise à l’honneur avec le bateau Teutonic, ce bateau presque insubmersible, qui va aussi rencontrer des icebergs mais sans les toucher !
Fabrice Colin détaille l’intrigue au fur et à mesure de son avancée, pour ne pas perdre son lecteur dans une foule de détails et d’explications. Dès lors, la mythologie qu’il présente reste logique et facile à assimiler, surtout les passages avec la comtesse Bathory et la mission dont elle charge Luna.
Personnellement, j’ai préféré l’intrigue propre à Amber que j’ai trouvé plus aboutie, mieux construite et surtout plus vivante. De nouveaux personnages, très attachants, font leur apparition ainsi que les loups garous !
Côté personnages, j’ai beaucoup aimé l’évolution de la relation entre Luna et Amber !
Enfin, leur côté fusionnel ressort ENFIN. Le fait qu’elles soient séparées apportent énormément à l' »émotionnel » sur ce second tome ! Amber et Luna ne peuvent vivre séparées : quand elles ne sont pas ensemble, elles ne sont pas heureuses et cherchent à entrer en contact l’une avec l’autre.
Moi qui vis ce même genre de relation fusionnelle avec ma soeur, je « nous » suis retrouvées dans le portrait des deux soeurs… Moi non plus, je ne peux rester sans voir ma soeur plus d’une journée et si par malheur, je ne peux pas la voir, je lui passe au moins un coup de fil… Pas 24 heures sans ma soeur, JAMAIS !
J’ai aussi trouvé que dans ce tome, la distance entre les soeurs et le lecteur disparaît enfin… Le fait qu’elles ne soient pas ensemble les oblige à « se montrer », à  » se dévoiler » et de fait, le lecteur les trouve plus sympathiques et les apprécie d’autant plus.
Les autres personnages sont également intéressants.
Le personnage de Holmes et les autres Invisibles se font plus discrets dans ce second tome, laissant la place à Bram Stoker qui prend une vraie consistance ici comme personnage principal et important de l’intrigue. Il est tiraillé entre sa peur de la Golden Dawn et son envie de protéger Amber envers et contre tout.
La Duchesse de Rasmussen, dont Amber fait la connaissance sur le Teutonic, est aussi un personnage qui m’a énormément plu dans ce roman. Elle est un peu comme une seconde mère pour Amber, toujours là pour l’aider et la soutenir. Même si Amber lui cache son identité au départ, sans doute par peur de l’effrayer à cause de sa vraie nature, cette dernière va pourtant jouer le jeu de ce mensonge et l’aider à récupérer le Vénéfactor, sans même savoir ce dont il s’agit. Elle est prête à affronter n’importe quoi pour aider la jeune vampire dans sa quête et son envie de retrouver sa soeur.
Rebecca, la belle-mère des deux soeurs, fait enfin surface après avoir fait une brève apparition dans le prologue du premier tome. Même si elle est une Drakul au service de Dracula, elle aidera quand même Amber dans sa fuite dans les routes de New York, ce qui montre qu’elle n’est pas à 100 % mauvaise et qu’elle aimait vraiment ses deux belles-filles.
Niveau style de l’écriture, je n’ai rien à ajouter de plus que ce que j’avais souligné dans le tome 1 : Fabrice Colin a une écriture remarquable, élégante. Par contre, on regrettera quelques longueurs dans les descriptions qui alourdissent inutilement le récit par moments. Cependant, ces longueurs m’ont moins gêné dans ce second tome, sûrement en raison de la dynamique plus rythmé de l’intrigue.
En conclusion, vous l’aurez compris, j’apprends à apprécier de plus en plus cet univers de Fabrice Collin. L’originalité du récit, la profondeur quil met dans ses personnages, leur donnant plus de vie à chaque page me donnent énormément envie de poursuivre cette saga. Heureusement, à l’heure où j’écris cette chronique, j’ai déjà lu le tome 3, vous découvrirez mes impressions très bientôt ! Pour le tome 4, il faudra sans doute attendre 2012 😉
Ce que je retiens de ma lecture :
EN + : Un récit original faisant intervenir des personnages hauts en couleur ! J’aime énormément la relation fusionnelle des deux soeurs, c’est sans doute ce lien entre elles deux qui m’a le plus plu dans ce second tome.
EN – : Les quelques longueurs dans les descriptions déjà mentionnées pour le tome 1.
Les avis d’autres Livraddictiens qui l’ont lu : LaureduMiroir, paikanne, deliregirl1, Anneso, Emeralda et d’autres à venir sur la page bibliomania du livre :

Commentaires

  1. Là ou j'ai en effet trouvé que ce tome faisait vraiment décoller la série, c'est justement en séparant les deux soeurs et en leur permettant d'affirmer chacune une personnalité propre, ce que le premier volume ne leur donnait pas l'occasion de faire.

    En tout cas, j'ai vraiment hâte de découvrir le 4e et dernier tome : http://blog.vampirisme.com/vampire/?724-colin-etranges-soeurs-wilcox-2-ombre-de-dracula 15 avril 2011 22:06

  2. J'ai bien envie de continuer cette série. J'ai aimé le premier mais j,avais un peu hâte que ça décolle, en fait. 17 avril 2011 18:40

Laissez un commentaire

24 September 2019 10:42