Vampire Academy, Book 5 : Spirit Bound

Titre VO : Spirit Bound

Auteur
: Richelle Mead (US)

Publié aux Éditions Penguin (Édition UK)
Date de publication : 18 mai 2010

Publication en VF aux Éditions Castelmore prévue pour le 09 septembre 2011

Genre
: Jeunesse (YA)

Pages
: 479

Source
: Lu en VO

Nombre d’étoiles
:

Si vous n’avez pas lu les tomes précédents (et le tome 5 par ailleurs), je vous conseille de ne pas lire cette chronique qui pourrait vous spoiler. Il m’est impossible d’évoquer mon ressenti sans évoquer des évènements précis dont vous souhaiteriez garder la surprise !

Quatrième de couverture.

Rose Hathaway has been outrunning death ever since she wore to be the protector of her best friend, Lissa, no mather what.
She’s finally made back to the haven of St Vladimir’s but with Dimitri, the boy she once loved, stalking hern Rose can only run so far.
She failed to kill him when she had the chance, and now her worst fears are about to come true, Dimitri has tasted her blood, and she knows that he is hunting her. And if Rose won’t join him, he won’t rest until he has silenced her… forever.

Mon avis.

J’ai décidé d’attendre quelques jours avant de commenter ma lecture du tome 5 pour bien m’imprégner de toutes les nouvelles informations et surprises que nous réserve Richelle Mead dans ce nouveau récit des aventures de Rose Hathaway !

Ce qui est sûr, c’est que les choses bougent dans ce récit, et pas uniquement à vers le dernier 1/3 comme c’était le cas dans les 4 tomes précédents.
Dès le début du roman, on sent qu’il va y avoir du remue ménage : Rose et Lissa vont être diplômés dans les jours qui suivent le début du tome 5 et leur projet de restituer Dimitri le Strigoï en Dimitri le Dhampir prend forme au point que les filles s’apprêtent avec l’aide d’Eddie à entrer par effraction dans une prison de haute sécurité aux fins de libérer Victor Dashov qui lui seul détient les clés pour libérer Dimitri.

Évidemment, rien est aussi simple dans le monde de Rose et son plan va un peu partir en quenouille lorsque Dimitri va la pourchasser à Las Vegas permettant ainsi à Victor de prendre la poudre d’escampette avec son frère sans lui fournir toutes les réponses qu’elle attendait.
De retour à la Cour où les filles séjournent dorénavant, Rose se retrouve condamnée à du travail forcé pour avoir pris du bon temps à Las Vegas avec sa meilleure amie Moroï et dernière représentante de la famille royale des Dragomir, Lissa.
Mais voilà, Dimitri n’a pas dit son dernier mot et profite d’une visite du campus de Leligh pour kidnapper Lissa et Christian pour attirer Rose…
Au final, il est loin de se douter qu’il va y gagner beaucoup plus puisque Lissa a décidé d’entrer en action pour lui sauver… la vie !

J’ai vraiment aimé ce cinquième tome justement car l’action se situe dans tout le roman, et pas uniquement à la fin, reproche que je faisais aux opus précédents.
L’histoire nous emmène encore plus loin, dans des sentiers que le lecteur ne peut imaginer car notre petite Rose va encore être malmenée dans ce cinquième tome.

Non seulement, le retour de Dimitri (le Dhampir cette fois) ne va pas du tout se passer comme elle l’espérait mais elle se retrouve accusée du meurtre de la Reine Tatiana. Son pieu personnel est retrouvé dans la poitrine de la Reine.
On aurait pu penser que le retour de Dimitri allait signer le retour à la normale et la fin des ennuis pour Rose, mais n’oublions pas que la saga VA se termine dans le tome 6… Il fallait donc trouver une nouvelle intrigue qui passionnera le lecteur jusqu’au bout. Et on peut dire que le pari est encore une fois réussi, un grand bravo à Richelle !

Par contre, si j’adhère complètement à l’histoire, aux intrigues stressantes mises en place par l’auteur, j’avoue que les réactions et comportements de certains personnages me laissent perplexes.
Ce qui fait que je trouve finalement ce cinquième tome comme le plus triste de toute la saga jusqu’ici. J’avoue, j’ai eu la larme à l’oeil à plusieurs reprises dans ce roman, m’identifiant complètement à Rose lorsqu’elle se retrouve rejetée par celui qu’elle aime et pour qui elle a tout donné.
Mais voilà, Dimka revenu des Strigoï, ce n’est pas le même Dimka du tome 3 qui lui promettait une vie de bonheur à deux. En raison de sa culpabilité pour tous les actes commis quand il était Strigoï, il a décidé que pour sa rédemption, il vouerait sa vie à celle qui l’a sauvé… c’est-à-dire Lissa ! Out, la petite Rose, Dimka ne reconnaît pas vraiment son implication dans son « sauvetage » et refuse même de la voir et de lui parler…
Même si je peux comprendre qu’il culpabilise pour les choses qu’il a faites, en particulier à Rose, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre pourquoi il lui faisait encore plus mal en lui balançant des phrases dures en pleine fugure pour lui faire comprendre qu’il n’y aura jamais plus de Rose et Dimka.

De son côté, le comportement de Rose n’est pas mieux… La donzelle sort en effet avec Adrian, ayant décidé de lui laisser finalement sa chance à son retour à St Vladimir. Mais voilà, difficile de réellement s’impliquer avec lui quand l’ancien Dimitri refait surface. Les sentiments de Rose sont complètement sens dessus dessous et dans sa chute, elle entraîne avec elle Adrian qui est fou amoureux d’elle.
Je n’aime pas cette façon de courir deux lièvres à la fois. Rose ne peut pas dire d’un côté à Adrian que le fait que Dimitri soit revenu ne changera rien entre eux et de l’autre, supplier Dimitri de reprendre leur relation à chaque fois qu’elle parvient à s’incruster auprès de lui.
Si je suis aussi dure avec elle, c’est simplement parce qu’ayant été dans cette situation et ayant fait la même chose, je culpabilise toujours d’avoir joué avec les sentiments de quelqu’un. Je trouve ça déplorable et c’est un comportement que j’admets difficilement à l’heure actuelle.

J’ai un peu eu l’impression d’un retour au premier tome lorsque Rose était complètement irréfléchie. Par rapport aux autres tomes, où j’avançais qu’elle était de plus en plus mature, j’ai un peu l’effet inverse dans ce tome 5… même si les évènements de la fin du tome vont la forcer à se recentrer sur son avenir personnel !

En conclusion,
encore un tome plein de rebondissements qui ne laisseront pas les fans de la première heure se reposer, que du contraire ! Une fois arrivé à la fin, on meurt d’envie d’enchaîner de suite avec le dernier tome, Last Sacrifice, que j’ai commencé il y a quelques jours !
Ceci dit, vous n’êtes pas prêt de voir la chronique arriver, car comme il s’agit du tout dernier tome, je le savoure, je déguste chaque page en prenant bien mon temps… et de fait après une semaine, j’arrive doucement à la moitié ! Mais ne vous inquiétez pas, il est toujours aussi bon, avec le suspense que l’on connaît à la saga de Richelle Mead !

Ce que je retiens de ma lecture :

En +
: une intrigue qui bouge du début à la fin. Des rebondissements totalement inattendus qui ne manqueront pas d’attiser la curiosité des lecteurs !
En – : les relations entre les personnages qui sont très douloureuses, au point de faire pleurer… Ça les rend certes plus réelles mais bon dieu, qu’est-ce que ça fait mal !

D’autres avis de livraddictiens qui l’ont lu en VO : liliebook, Heclea, Mycoton, iwry et d’autres avis à venir sur la page bibliomania du livre :
 

Commentaires

  1. Je viens de finir ce tome et je suis tout à fait d'accord sur ce que tu dis concernant Rose... je lui ai fait de très gros yeux à un moment donné. Mais bon, j'enchaîne sur la suite immédiatement hein! 9 mai 2011 01:12

Laissez un commentaire

19 décembre 2016 02:51